Livres
515 451
Membres
528 991

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par NK_O 2020-06-17T13:21:14+02:00

Finalement, venir au monde était difficile, douloureux, mais le quitter était simple. Un instant on respirait, on faisait partie de la ronde de l'existence et l'instant d'après, on n'était plus là...

Afficher en entier
Extrait ajouté par NK_O 2020-06-17T13:20:59+02:00

Quand elle était petite, sa mère la comparait à un volcan, on disait d'elle qu'elle était agitée ''comme un garçon''. Elyana avait toujours trouvé cela ridicule : elle connaissait des garçons, fils de domestiques, qui étaient très calmes. Et pourquoi une fille ne pouvait-elle pas aimer courir, grimper aux arbres, faire la course dans les escaliers ? À présent, l'enfance et son insouciance étaient loin derrière, et elle se retrouvait confrontée du jour au lendemain aux difficultés de la vie de future reine. Ce matin, pour toutes ces raisons, elle se trouvait en pleine éruption. Il y avait de la colère en elle, de la frustration, du désir, une soif de liberté, et par-dessus tout, le besoin de hurler tout ce qu'elle refoulait depuis si longtemps.

Afficher en entier
Extrait ajouté par NK_O 2020-06-17T13:20:33+02:00

Pour se protéger du mépris des autres, il se cachait derrière ses bourrelets. Pour chasser le vide provoqué par la solitude, la panique face à la tâche qui lui incombait, il mangeait. Et ces couches de graisse le séparaient un peu plus chaque jour de son entourage. Tous les matins, il se disait qu'il allait changer, qu'il allait faire mieux, et chaque fois, la déprime le reprenait, la peur, le découragement, il reproduisait les erreurs de la veille. Le fossé entre sa fille et lui s'élargissait en même temps que son tour de taille et il savait que plus il attendait pour se reprendre, plus la pente à remonter serait raide. Tous les jours, il devait jouer la comédie, prétendre qu'il savait ce qu'était être roi, faire semblant de diriger, de maîtriser, de gouverner. Chaque jour il se drapait dans une fausse fierté pour masquer sa honte. Il rouvrit les yeux, s'éloigna de la fenêtre pour se retrouver devant le miroir qui autrefois servait à Ellinor. […] Yalmar contempla son reflet. Il se rappela combien il avait été séduisant, la taille fine, le visage carré, les pommettes dessinées, les yeux clairs larges et brillants. D'un geste rageur, il frappa la glace de poing. Elle se brisa en toile d'araignée, à l'image de l'âme ébréchée du roi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par NK_O 2020-06-17T13:20:09+02:00

Sa respiration était devenue sifflante et douloureuse, son corps tremblait de plus belle, ses jambes flageolantes ne le tenaient plus. Il s'effondra de tout son long dans l'herbe épaisse et haute de la toundra et couverte d'une humidité glaciale. Il se tourna difficilement sur le dos, pour voir les étoiles une dernière fois, emporter avec lui le souvenir de leur éclat, de leur beauté. La lune montait doucement à l'assaut de l'étendue sombre qui se déployait dans toutes les directions autour de lui. Le soldat sentit des larmes chaudes déborder de ses yeux, couler le long de ses tempes. C'était donc la fin. Lui qui rêvait de rentrer chez lui, de profiter d'un bon feu dans sa cheminée, d'un repas copieux qui sentait autre chose qu'une soupe trop claire, il ne le vivrait jamais. Son corps allait s'éteindre sur cette plaine, il allait geler, jusqu'à ce qu'on le retrouve, ou qu'il pourrisse, si personne ne passait dans le coin. Cela lui importait peu. Une fois mort, le sort de son enveloppe corporelle n'avait aucune importance. Par contre, celui de son esprit était essentiel. C'est pourquoi il contemplait les étoiles, pour que mon âme les rejoigne, qu'il devienne lui aussi un astre de toute beauté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par darkness 2018-03-28T13:10:44+02:00

- Fais attention, murmura Zalim dans la tête d'Elyana.

C'était la première fois qu'il se manifestait depuis leur première conversation.

- Je ne lui fais pas confiance.

- Je sais. Moi non plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par darkness 2018-03-28T12:29:45+02:00

- Elyna, arrête, je t'en supplie, j'ai besoin de toi. Tu es la reine, tu dois te comporter comme telle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie5699 2017-06-29T21:48:29+02:00

Son regard, aussi écarlate, le fixait, comme deux braises. Le démon bâtit des ailes, décolla du rebord où il était perché, s'éleva dans l'air glacial de la nuit. Il s'éloigna, puis effectua un virage, pour faire demi-tour.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode