Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Yssaa : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Kate Daniels, Tome 8.5 : Magic Stars Kate Daniels, Tome 8.5 : Magic Stars
Ilona Andrews   
Cette nouvelle est excellente, captivante, pleine d'action. L'intrigue est intelligente et l'écriture est brillante comme toujours.
Dans cette aventure, nous suivons Derek et Julie, mais elle est racontée plutôt du point de vue de Derek. Cela nous apporte beaucoup sur ce personnage que l'on adore tous, mais qui reste finalement assez secret. Cette nouvelle nous laisse entrevoir certains de ses sentiments, certains de ses démons intérieurs.
L'action est formidablement bien écrite, et comme toujours avec Ilona Andrews, je visualise les scènes comme si elles se déroulaient devant moi.
Un petit bijou, qui donne envie de beaucoup plus. Heureusement, le sous-titre anglais "Grey Wolf, book 1", laisse présager le meilleur.

par Migabo
Kate Daniels, Tome 10 : Magic Triumphs Kate Daniels, Tome 10 : Magic Triumphs
Ilona Andrews   
C'est avec un sourire un peu triste que je ferme le dernier tome de la saga Kate Daniels. Quelle aventure! Au cours de ces 10 tomes j'ai eu mon lot de rires et de pleurs. Kate est l'une des héroïnes les plus badass que je connaisse. Cette série n'a jamais perdu son rythme, elle a toujours pu nous tenir en haleine jusqu'au dernier mot. Je suis un peu triste que [spoiler]la relation entre Kate et Julie soit abimée mais j'ai hâte d'en savoir plus sur ses prochaines aventures. [/spoiler] et dire que j'ai failli passer à côté de cette série… heureusement que j'ai repris mes esprits. Même si cette fin me paraît un peu fade par rapport aux aventures de Kate, je pense qu'elle est cohérente avec son état d'esprit. [spoiler]Kate a toujours voulu avoir une vie normale sans pouvoirs et sans responsabilités, elle mérite sa tranquillité et sa paix après tout ce qu'elle a traversé. C'est juste que j'aurai aimé savoir que ce n'est pas la fin de ses aventures et qu'elle sera toujours aussi badass et aussi héroique. [/spoiler]

par zoubaayed
The Iron Covenant, Tome 1 : Iron and Magic The Iron Covenant, Tome 1 : Iron and Magic
Ilona Andrews   
Mais quelle génialissime idée que de donner la vedette au cruel Hugh d'Ambray, celui qui m'aura fait frissonner dans ses duels avec Kate m'a fait frissonner de nouveau mais d'une toute autre manière, ne vous y trompez pas, cet homme reste le même, puissant, froid, calculateur et sans pitié avec un passé de rivières de sang, mais on va apprendre à le connaître et j'avoue qu'il mérite amplement le détour ....
Dans le fond du caniveau imbibé d'alcool Hugh est devenu une épave lorsque ses hommes de main le retrouve pour le remettre à la tête de son armée, les Iron Dogs qui lui sont restés fidèles depuis que Roland l'a rejeté et coupé de tous pouvoirs et ressources.
La solution, épouser une sorcière qui recherche protection pour elle et son peuple contre nourriture, logement dans son château, et monnaie trébuchante , cela va sans dire qu'unir ces deux fortes personnalités qui ne cherchent qu'à profiter puis évincer l'autre devient vite explosif et jouissif pour le lecteur, les réparties sont a tomber, le mariage excessivement drôle et le sexe une vraie bataille.
Pas d'incohérence dans les persos, le héros rebelle ne devient pas un marshmallow et l'intrigue est passionnante du début à la fin.
Un vrai régal !!
Dynasties, tome 3,5 : Diamond fire Dynasties, tome 3,5 : Diamond fire
Ilona Andrews   
Tout d'abord, je voulais pousser un coup de gueule après les maisons d'éditions qui décident de ne pas poursuivre une série pour telle ou telle raison. De mémoire, j'avais tenté de joindre celle qui avait publié les trois premiers tomes de cette saga, et ils m'avaient simplement répondu que ce n'était pas prévu. Alors oui, pas prévu ne veut pas forcément dire que c'est une décision définitive. Mais le temps passe, et je pense qu'il ne faut clairement pas s'attendre à grand chose de leur part. Alors oui, j'avais envie de m'agacer un peu car avant de penser un peu à l'argent, il faut aussi penser à toutes les personnes qui ont aimé cette saga et qui veulent connaitre la suite.

J'ai finalement décidé après une longue attente d'acheter le livre en anglais, et de faire avec mes acquis pour comprendre l'histoire. Ce que je peux déjà dire, c'est que « Diamond Fire » reste accessible à tout le monde. La lecture reste quand même simple à comprendre, même si le dictionnaire est quand même bien utile pour certains mots de la narration.

« Diamond Fire » marque un tournant important dans la saga Dynasties puisque Nevada laisse sa place à sa sœur, Catalina. J'étais pas forcément des plus enthousiastes parce que j'aimais beaucoup l'héroïne des trois premiers tomes, mais c'était aussi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les pouvoirs que possédait la deuxième sœur de la famille, et de découvrir sa romance avec un certain personnage. Alors oui, ce tome est une nouvelle intermédiaire qui va permettre de faire correctement la transition. Il est plus court que les livres précédents, mais reste quand même assez conséquent et bien développé dans son ensemble. J'ai passé un très bon moment à le lire, et j'ai même rigolé sur certains passages. Je pense sincèrement que la suite sera très prometteuse, avec une héroïne bien différente de celle que nous avions pu découvrir. Néanmoins, ce n'est pas un coup de coeur pour deux raisons principalement.

La première, c'est que j'aurais aimé avoir un peu plus le point de vue de Nevada qui s'arrête après le prologue. Ce dernier est quand même assez développé, et nous permet surtout de voir sa rencontre avec la mère de Rogan. Mais dans le fond, ce que j'aurais aimé, c'est connaître ses pensées lors de la cérémonie. Je trouve dommage que Ilona Andrews n'ait pas terminé cette nouvelle sur un épilogue bonus.

La deuxième raison qui n'est pas forcément des plus valables, c'est que Alessandro fait lui aussi une unique apparition que dans le prologue. Je ne peux pas en vouloir à l'auteure parce que je sais pertinemment qu'il est plus intéressant de le voir de nouveau dans le tome quatre pour un retour en fanfare. Mais c'est vrai qu'il m'a manqué un peu, d'autant plus que Catalina nous laisse comprendre qu'elle était sincèrement intéressé par lui et qu'elle reste attristé par sa décision de le repousser.

Mais dans le fond, ce tome intermédiaire a vraiment été très bon. L'enquête menée est très intéressante à suivre, et Catalina nous prouve qu'elle a vraiment dans le sang ce côté enquêtrice. C'est une jeune femme plein de doutes, mais qui a un pouvoir aussi très intéressant et qui s'approche beaucoup à celui des sirènes puisqu'elle est capable d'envouter les personnes qu'elle rencontre.

Il me tarde maintenant de lire la suite, encore en anglais, puisque la maison d'édition n'était malheureusement pas au rendez-vous pour nous offrir la suite de cette superbe saga qui aurait mérité beaucoup plus d'attention.
Psi-Changeling, Tome 0.6 : Le Murmure du Péché Psi-Changeling, Tome 0.6 : Le Murmure du Péché
Nalini Singh   
Un court live, normal c'est une nouvelle, pré-série qui nous montre de loin les héros principaux de la meute de DarkRiver et qui nous en dit en même temps plus sur les dessous de la hiérarchie.
Ici point de fil rouge avec les autres tomes, juste une histoire d'amour et un petit côté policer (mais de très loin en passant).

En bref, une bonne petit histoire qui fait du bien quand on est en manque de nouveauté sur la saga.

par Tsukihime
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée
Karen Marie Moning   
Magnifique !

J'ai rarement eu l'occasion d'être autant affectée par un livre, même s'il est vrai que je porte une affection toute particulière à la série Fever. C'est autant par sa complexité aussi bien au niveau des personnages que de l'histoire, mais aussi avec les petites phrases cultes pleines de sens et de sagesse de Barrons, que j'ai été rapidement captivée par le chef d'oeuvre de Karen Marie Moning.
Connaissant la fin du tome précédent, j'avais de grosses attentes pour la suite, qui dans ma tête était déjà toute tracée. Mais encore une fois, l'auteure n'a pas succombé à la simplicité et a réellement su nous donner une histoire qui ne tombe non seulement pas dans le déjà vu, (que ce soit au sein de la série même ou des livres du même genre), mais qui arrive aussi à nous surprendre, que ce soit par les évènements ou par les révélations qui nous sont (ENFIN !)... en partie accordées.
J'ai beaucoup aimé pouvoir retrouver Dani que j'avais estimé trop peu présente dans certains des précédents tomes, ce qui n'est pas le cas du tout cette fois ci. C'est donc avec grand plaisir que j'ai eu l'occasion de la découvrir à nouveau, seulement cette fois dans toutes les nuances de sa personnalité, et parfois même, de sa vulnérabilité.
Ce livre m'aura fait éprouver une grande palette d'émotions. J'ai eu l'occasion de sourire et de rire, mais aussi de pleurer ou d'être choquée (mais jamais déçue).
Il est vrai que j'ai trouvé assez frustrant de ne pas avoir toutes les réponses que j'attendais. Mais je pense que l'auteur continue de faire ce qu'elle a toujours fait : nous donner des révélations au compte goutte tout au long de son récit, et par la même occasion, nous tenir en haleine dans cet univers absolument palpitant. Je pense que KMM a souhaité terminer pleinement l'histoire de Mac pour se consacrer plus à Dani et aux autres personnages par la suite. Par ailleurs, [spoiler]comme Dancer n'est plus de ce monde,[/spoiler] la future intrigue amoureuse de Dani sera plus je pense comme celle de Barrons et Mac:[spoiler] sans un triangle amoureux (sauf si KMM ramène Christian dans la partie, chose peu probable puisqu'il semblerait qu'il puisse y avoir quelque chose entre lui et la Sidhe-seere Enyo... )et[/spoiler] racontée plus dans les détails. La fin n'en est peut-être donc pas vraiment une, dans le sens où (comme dans Fièvre d'Ombres), elle n'est que l'achèvement d'une partie de l'intrigue de cet univers. Nous n'en savons pas plus sur [spoiler]Kat et Kasteo, ni sur Dageus ou Christian (qui était certes présent mais pas vraiment là), ou même sur les sombres desseins de Cruce.[/spoiler] Comme le dit Ryodan à propos de Dani “I haven’t even begun to plumb your secrets”(soit a peu près en français: Je n'ai même pas encore commencé à sonder tes secrets). KMM apporte à l'intrigue de ses deux personnages, une certaine tension, venant s'ajouter à toute celle qui s'était déjà accumulée. À la fin de Feversong pour Dani un cycle est bouclé, mais son histoire est à peine commencée. L'auteur ne fait que nous préparer à son prochain tome, en réussissant à nous tenir en haleine avant même d'avoir lu ses premiers mots. C'est donc loin d'être la fin de la série Fever!
KMM m'a beaucoup surprise. L'auteur révèle une extrême intensité dans les liens entre Barrons et Mac, des liens que je n'aurais jamais imaginé être affirmés aussi ouvertement et explicitement, sans aucune pudeur. Ce n'est plus seulement un profond attachement qui uni ses deux personnages, mais bel et bien de l'amour dans toute son attirance, sa considération et sa compréhension. Chose que KMM arrive à rendre tout à fait crédible, malgré l'image que l'on a du Barrons presque aussi chaleureux qu'une porte de prison qui jette des gâteaux d'anniversaire au plafond ! On apprend même la raison pour laquelle il l'appelle tout ce temps Mlle Lane ! Par conséquent, je pense que l'auteur ne pouvait pas tout traiter dans ce tome, qui est par ailleurs déjà assez gros (mais comme on dit plus il y en a, mieux c'est ! )

C'est donc avec une grande délectation que j'ai tout simplement dévoré ce livre. Karen Marie Moning s'est encore surpassée et, à mon humble avis, Feversong est de loin le meilleur tome de la série Fever que nous ayons connu jusqu'à maintenant. J'attends donc, encore une fois, la suite avec beaucoup d'impatience ! KMM est peut-être en réalité une faë démoniaque aux pouvoirs incommensurables, son livre m'ayant possédée comme Mac par le Sinsar Dubh: ensorcelée, captivée, subjuguée.
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage
Karen Marie Moning   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/03/fever-book-10-high-voltage-de-karen.html

Encore un tome qui divisera les fans, mais personnellement c'est totalement ce que j'attendais et j'ai donc été vraiment très agréablement surprise par ce tome !

Dans la série Fever, il y a ceux qui n'ont jamais apprécié le changement de point de vie entamé dans Iced, et ceux qui au contraire l'ont trouvé rafraichissant et un bon changement. Je fais parti de la seconde moitié. Ce tome ci étant l'un de ceux-ci (remarqué par le fait qu'il n'y a pas "fever" dans le titre) il ne plaira surement pas à tout le monde.

Difficile de parler de ce tome sans évoquer la situation générale, je vais faire mon maximum pour ne pas faire de spoil sur les autre tomes de la série, et notamment le précédent qui n'est toujours pas arrivé en VF.

Un semblant de paix est revenu sur le monde, les fae sont toujours présents mais sans la peur de perdre leur monde qui les caractérisaient avant, du coup en général ils limitent leur apparition sur terre. Mac les a suivi et donc Dani se retrouve toute seule pour gérer la situation de l'après. Elle aide à la reconstruction du mieux qu'elle peut. La situation s'amplifie quand Ryodan lui annonce que lui aussi il va devoir partir, avec les 9 (moins Barrons qui est avec Mac) pour une durée indéterminée.

Seulement à Dublin, malgré le calme apparent et l'espoir qui commence à pointer, tout n'est pas si rose. Des adultes disparaissent sans raison, laissant un nombre important d'orphelins seuls au monde. Pas en nombre suffisant pour vraiment lancer l'alerte mais Dani commence à trouver la situation bizarre jusqu'au jour ou elle est attaquée par une créature qui essaye de pomper son âme pour récupérer son corps ...

Elle résiste mais elle commence à comprendre que la situation est loin d'être revenue à la normale. Quelle est cette créature qui collectionne les corps? Que veut-elle? De quel monde vient-elle?
Finalement c'est toujours à elle seule de faire tout le boulot, et ça tombe toujours au mauvais moment ...

Autant le dire tout de suite, même si ça ne sera finalement pas une surprise pour grand monde, ce tome est totalement une romance. Il est aussi un one-shot dans l'univers, vu que son intrigue, bien qu'elle soit l'introduction d'un nouvel arc narratif global dans la série, a une vrai fin (ça ne se termine pas en cliffhanger)

Si j'ose dire : ENFIN !
On pose enfin les choses à plat concernant Ryodan et Dani.

Même si j'aimais l'intrigue principal et le personnage de Mac, j'avoue que pour moi Dani a toujours eu une saveur particulière. Elle a eu une vie difficile, une enfance difficile et traumatisante, une adolescence difficile et traumatisante, et finalement une entrée dans le monde adulte difficile et traumatisante.
Cela seul ne fait pas le personnage bien sur, mais j'adorais cette façon d'aller à 100 à l'heure en permanence, cette force de caractère qui des fois ne la menait pas forcement dans la bonne direction mais qui faisait d'elle un être tellement vivant !

Maintenant qu'elle est adulte elle a un peu ralentit le rythme. Du moins elle est moins speed. D'un coté c'est bien, parce que c'est sans doute un peu moins fatiguant des fois, mais d'un autre coté ça la rend plus normale, et donc un peu moins remarquable.
D'ailleurs on ne la voit quasiment pas aller plus vite que la normale dans ce tome, ce qui est une micro déception.

On découvre aussi bien plus en détail le personnage de Ryodan. Ce qui le caractérise derrière la façade. Et tout a du sens, on comprends sa façon de réagir dans les tomes précédents, cette façon de mettre Dani de coté quand elle est enfant en tentant de la ralentir et de la protéger alors qu'elle ne demandait rien à l'époque.

Et je dois dire que c'est vraiment une bonne découverte, je ne pensais pas qu'un personnage pourrait détrôner un peu Barrons mais je pense qu'il est en bonne voie. Sa relation avec Dani est finalement bien plus seine que celle entre Mac et Barrons (au début). Il n'a pas rushé les choses, il a attendu très longtemps qu'elle soit prête, totalement, sans rien qui la force a entretenir cette relation et je ne peux que l'applaudir la dessus, surtout au vu de ce que ça lui a couté.

Il se passe bien entendu bien plus de choses que juste les retrouvailles entre Dani et Ryodan, on reste dans de l'urban fantasy et on a plusieurs mystères qui vont se résoudre dans le tome !

Au final j'ai vraiment bien apprécié ce tome, autant que le précédent. On est sur une histoire qui est à la fois la conclusion de certains points qui attendaient depuis longtemps et aussi le début d'une nouvelle ère et d'un nouvel arc narratif dans la série. Un tome de transition si on veut, avec une belle romance à l'intérieur.

16.5/20

par lianne80
Sianim, Tome 3 : Le Voleur de Dragon Sianim, Tome 3 : Le Voleur de Dragon
Patricia Briggs   
J'ai lu le tome 3 après le tome 4 mais comme ils sont indépendants ça ne gène pas du tout la lecture. Il y a juste un rapport avec le culte d'Altis qui se retrouve aussi et majoritairement dans le tome 4, mais les deux histoires sont tout à fait distinctes l'une de l'autre.
J'ai retrouvé ici une partie de la plume de P.Briggs et de la magie des deux premiers dans ce tome. Notamment avec le jeu Le Voleur de Dragon, une sorte d'échec dont les pièces sont des animaux réels ou imaginaires et le Roi est un Dragon. Le couple Tris-Rialla est aussi une bonne nouvelle. Leur liaison est beaucoup plus présente que celle de Shamera et Kerim du tome 4 où on reste un peu déçu de n'avoir pas eu quelque chose à se mettre sous le dent. Enfin, j'en dis pas plus...
Le personnage de Rialla est comme tous les personnages féminins de cette série : une femme au caractère fort, plutôt courageuse et qui sait faire face. Des blessures anciennes en font quelqu'un d'humain à qui on s'attache facilement. On ne peut qu'adhérer à son combat contre l'esclavage.
Le personnage de Tris est, lui aussi, comme tous les personnages masculins de la série. D'un physique plutôt avantageux, il garde un part de mystères sur son passé. Il est présent aux cotés de l'héroïne, sans être vraiment toujours là.
L'histoire est bien menée même si l'intrigue n'est pas la plus prenante de toute la série. Une alliance doit être conclu entre deux royaumes. Des opposants n'y trouvent pas leur intérêt. Et vient les meurtres, l'enquête...
Mercy Thompson, Tome 1 : Retour aux sources (Comics) Mercy Thompson, Tome 1 : Retour aux sources (Comics)
Patricia Briggs    David Lawrence    Amelia Woo   
Bien qu'ayant apprécié l'arrivée de Mercy aux Tri-cities et sa rencontre avec les différents protagonistes de l'histoire tel que Tac, Stéphan, Zee, Oncle Mike et Adam, je suis extrêmement déçue de la qualité des graphismes.
Pensant à tort que l'artiste qui a réalisé la couverture avait également fait le comics, grave erreur...
Au fil des pages, Mercy est différente dans l'apparence physique comme s'il s'agissait de plusieurs personnes et quant aux premières pages, on pourrait presque la prendre pour la petite soeur de Shwarzy tant elle est monstrueusement musclée. Hé, c'est sensé être un coyote, pas Godzilla!
Ok, j'exagère beaucoup mais quand même...QUEL DOMMAGE...

par ccmars
Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal
Patricia Briggs   
Quel bonheur de retrouver ces personnages et cette série !
Ce tome ci ne loupe pas le coche, il est très agréable à lire, toujours aussi fun et plein d'action.

Le territoire de la meute étant devenu une zone neutre protégée par celle ci, il a été déclaré comme la zone tampon idéale pour accueillir un sommet entre les dirigeants humains et les seigneurs fae.

Mais bien sur l'occasion était trop tentante pour que ceux qui sont contre ne se manifestent pas, et les dangers se multiplient sur le territoire de la meute ...

Au fil des tomes Mercy, Adam et la meute ont amassés bon nombre d'alliés et d'amis, et autant d'ennemis. Les voir tous en action ici était vraiment très dynamique.

Il y a eu pas mal d'informations révélées, notamment sur les sorcières, ce qui rendait l'intrigue intéressante et fournie. Je suis vraiment intriguée par Sherwood Post, j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (mais je sens qu'on risque de nous faire mariner encore quelques temps).

Wulfe aussi était bien présent, et on le découvre vraiment sous un autre jour.
Ça fait du bien de changer de focus de temps en temps, ça donne du punch à l'ensemble

De toute façon si on est arrivé à ce niveau la de la série et qu'on l'apprécie toujours autant, on a peu de chance d'être totalement déçu par par ce tome qui approfondit encore l'univers et les personnages.

En Bref j'ai adoré ce tome, et je pense qu'un jour il faudra que je me relise cette série du début, parce que ça commence à faire un paquet d'années que je l'ai commencé.

17/20

par lianne80