Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Viflyanka37 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Feu et la Fureur : Trump à la Maison Blanche Le Feu et la Fureur : Trump à la Maison Blanche
Michael Wolff   
Comment un tel homme a pu être élu à la tête de la première puissance mondiale? Et Steve Bannon arrive en France...
Un documentaire qui explique et illustre la bêtise, l'ignorance, l'arrogance, l'imbécilité....
Un désarroi total.

par iromna
Tugdual, Tome 1 : Les Cœurs noirs Tugdual, Tome 1 : Les Cœurs noirs
Anne Plichota    Cendrine Wolf   
Ce premier tome n'est autre qu'une pure merveille ! Je l'attendais depuis des mois... J'étais tellement impatiente qu'il sorte, j'avais envie de le lire, j'avais besoin de le lire. J'ai dévoré la saga Oksa Pollock qui est de loin la meilleure saga qu'il m'ait été donné de lire, je me suis attachée comme cela n'était pas permis aux personnages créés par Anne Plichota et Cendrine Wolf, et en retrouver une partie dans ce premier tome de leur nouvelle saga, cela m'a procuré un bonheur incommensurable! Je dois tellement à ces deux auteures, je les trouve absolument incroyables et extrêmement talentueuses. Je ne saurais leur exprimer toute ma gratitude, tout ce que leurs écrits m'ont apporté. Les personnages qu'elles ont créés me semblent à présent tellement réels, je me suis attachée à eux, comme à leurs aventures, à leurs vies qui ont bouleversées la mienne. La plume de ces deux auteures est exceptionnelle, belle et touchante. Ce fut un régal de les lire à nouveau, cela m'avait beaucoup trop manqué pour être supportable.

Dés les premières pages de ce roman, j'ai été transportée aux côtés de Tugdual, Mortimer, Zoé, Barbara et Abakoum. J'étais tellement heureuse d'évoluer à leurs côtés à nouveau, et ce pour un tome complet. J'aime toujours autant le personnage de Tugdual, il est réellement captivant et son mystère et sa personnalité le rendent terriblement attachant. Il m'avait séduite dans la saga d'Oksa Pollock et ce fut avec une joie immense que j'ai suivi son évolution dans ce nouvelle saga qui lui est dédiée. Zoé est une jeune fille que j'apprécie énormément également. Elle est adorable, gentille et totalement indispensable à ses deux frères qui ont besoin d'elle pour les ramener à la raison lorsque les choses tournent mal. Mortimer est peut être celui qui a le plus changé au cours de six tomes de la saga où nous avons fait sa connaissance. Dans ce tome, c'est un autre jeune homme que nous découvrons, plus attachant qu'auparavant. Ce trio maudit est très uni, et leurs liens si forts m'ont beaucoup touchée. L'un sans l'autre, ils ne sont rien. Zoé a besoin de ses deux frères qu'elle aime profondément comme ils ont besoin de leur P'tite Madone, comme dirait Tugdual. Ce surnom affectueux m'a rappelé la façon dont il surnommait Oksa: P'tite Gracieuse. J'étais tombée amoureuse de la façon dont il l'appelait, il y avait tant d'affection dans ce simple surnom. Cela m'avait beaucoup plu, comme cela a à nouveau été le cas dans ce premier tome. Ils sont inséparables, malgré les disputes, malgré les tensions. Ils sont forts, ils se doivent de l'être pour supporter le mal qui les ronge. Ils n'y parviendraient peut-être pas sans la sagesse et l'amour d'Abakoum, leur grand-père, et l'amour maternel et l'affection de Barbara, la mère de Mortimer devenue la mère adoptive de Zoé et Tugdual. Abakoum est, sans le moindre doute, l'un des personnages que j'ai le plus aimé lors de ma lecture de la première saga écrite pas ces fabuleuses auteures. Je me suis énormément attachée à lui, et mon bonheur fut à son comble lorsque j'ai vu son nom écrit sur les pages de ce nouveau roman. Barbara est une femme attentionnée et son cœur déborde d'amour pour ses trois enfants. De l'amour, ils en réclament, ils en ont besoin. L'amour de leur famille, c'est tout ce à quoi ils peuvent se raccrocher à cause du terrible poison qui coule dans leurs veines.

Ce poison, cette malédiction, leur vient d'Orthon, le père de Tugdual et Mortimer, un être maléfique dépourvu de tout sentiment, dépourvu d'humanité et heureusement pour eux et le monde entier, mort. Les personnes qui les entourent sont irrémédiablement attirées par eux, les désirent, les aiment, mais un seul baiser de l'un des trois adolescents peut les tuer. Une attraction mortelle, un fardeau on ne peut plus lourd à porter. Mais l'amour, comme on peut s'en douter, fait son apparition dans leur vie et bouleverse tout. Les sentiments qu'ils peuvent éprouver sont forts et vrais, mais malheureusement mortels pour les personnes concernées. Ils sont d'autant plus dangereux si cet amour est réciproque. Il est injuste que ces adolescents si attachants n'aient pas droit à une histoire d'amour digne de ce nom! Ils le méritent tellement... On fait la rencontre de personnages secondaires qui ont toute leur importance, tel que Josh, que j'ai énormément apprécié. Mortimer et lui forment un duo qui m'a immédiatement plu et que je veux impérativement revoir dans le second tome! Victoria, une jeune fille singulière et mystérieuse qui envoûte notre sombre Tugdual. Connor, un garçon au sens de l'humour aussi développé que sa culture générale, qui amuse Zoé et reste à ses côtés coûte que coûte. Et les fameux OMG, qu'on ne connait pas très bien, finalement... Ce groupe aux allures bienveillantes va aider notre trio préféré, mais les raisons de leurs actes demeurent obscures et à la fin de ce roman, nous nous posons toujours de nombreuses questions à ce sujet. Réponses qui, je n'en doute pas, vont nous être données dans le prochain tome que j'ai plus qu'envie de lire, car il ne fait aucun doute qu'il sera fabuleux. La fin de ce tome m'a beaucoup ému, et je dois avouer avoir versé quelques larmes. Le décès d'un des personnages est brutal, inattendu, et terriblement triste. Je n'étais pas prête pour cela. J'ai été pratiquement aussi bouleversée que les héros de ce roman.

Un des points forts (Mais, il n'y a que des points forts!) de ce roman est qu'il est très musical. En effet, deux membres du trio que je chéris tant fondent un groupe nommé les No-body. Je vous invite plus que grandement à écouter leur chanson principale "Black Hearts" qui est absolument sublime, leurs voix sont magnifiques, et la mélodie et les paroles sont splendides.
Tous les éléments sont là pour que cette saga soit une pure merveille: Cendrine Wolf et Anne Plichota, deux auteures à l'imagination incroyable et débordante, une histoire passionnante, des personnages terriblement attachants, de l'action, de l'amour, une couverture splendide et mystérieuse... Un bouquet explosif et délicieux dont je ne me lasserai probablement jamais.
le royaume de ga'hoole : la légende des gardiens le royaume de ga'hoole : la légende des gardiens
Kathryn Lasky   
J'ai acheté ce livre car j'avais vu la bande-annonce du film qui me paraissait chouette.
Je n'ai pas été déçue. Les personnages sont très attachants et comment, de toute façon, ne pas aimer ces petites boules de plumes ?! On ressent vraiment les impressions des de ces héros un peu particuliers et l'histoire est très originale.
Les paysages sont aussi très beau.
Je vous conseille fortement ce livre ;)
Le Souffle de la pierre d'Irlande, Tome 1 : Le Feu Le Souffle de la pierre d'Irlande, Tome 1 : Le Feu
Éric Simard   
J'adore la série. L'histoire et les légendes irlandaises y sont très présentes,d'ailleurs il donne envie de partir visité l'irlande! j'aime beaucoup!
Seuls au monde, Tome 2 : Un ciel en feu Seuls au monde, Tome 2 : Un ciel en feu
Emmy Laybourne   
Seul au monde!!!!!
Enfin pas tant que ça. On retrouve nos survivants du centre commerciales mais les cartes sont redistribués. En effet le groupe c'est scinder en deux. Dean notre héros principal est resté dans leur refuge avec les groupes O la sulfureuse Astrid, la capricieuse Chloé et les jumeaux Henry et caroline du groupe AB. Leur but, survivre jusqu'à l'arriver des secoures.

Alex le cadet, c'est embarqué dans le périple de la dernière chance. Avec Niko, le chef scouts(A), Josie la douce (A),Batiste le petit chrétien(B), Sahalia l'ado rebelle(B), Ulysse le petit hispanique (A) et Max à la langue bien pendu (B). tout ce petit monde cherche à relis L'aéroport de Denver pour sauver Brayden et envoyer de l'aide au centre commercial sans savoir ou il mette les pieds.

Evidemment qui dit séparation dit problème, qui dit route dit danger, embûche et les deux groupes ne seront pas épargné, loin de là.

Pour ce tome j'ai vraiment apprécier le dynamisme de l'histoire en parti parce qu'il y a deux narrateurs en la personne de Dean et Alex qui ont chacun leur manière de raconter leur mésaventure.
Pour ma part, c'est le récit d'Alex qui m'a tenu en l'haleine. C'était vraiment une mission suicide. Les situations sont à la limite du soutenable, les personnages attachants chacun à leur manière et reste fidèle au premier tome. Les derniers chapitres ressemblent à un film catastrophe avec une fin sympathique et qui laisse entrevoir un suite plus qu’intéressante.
j'ai hâte.

par Sashiko
La Rose Ecarlate - Missions, tome 5 : La Belle & le Loup 1/2 La Rose Ecarlate - Missions, tome 5 : La Belle & le Loup 1/2
Patricia Lyfoung    Jenny   
Cette BD est super. Il a y de l'action et beaucoup de mystère. Je trouve que ça change des autres tome Missions car avec ce loup garou, on entre dans un univers un peu fantastique. J'ai hâte de découvrir la suite et de connaître l'identité du loup même si j'ai ma petite idée.
Les 39 Clés, Tome 9 : Révélations aux Caraïbes Les 39 Clés, Tome 9 : Révélations aux Caraïbes
Linda Sue Park   
OUah !! Les 39 clés sont géniaux et impressionnants !! Différents et incroyables !
J'ai adoré ce tome, on comprend enfin des doutes et choses inexpliquables, FANTASTIQUE !!

par _Alice_
La Cité des ténèbres, Tome 6 : La Cité du feu sacré La Cité des ténèbres, Tome 6 : La Cité du feu sacré
Cassandra Clare   
( No Spoilers ! )
Mon avis est mitigé sur ce livre.
Parce que oui, quand on finit une de ses sagas favorites, on a de grandes attentes du dernier tome. Certaines de ces attentes n'ont pas été atteinte pour moi, tandis que d'autres l'ont été.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé rencontrer les protagonistes de la saga suivante de Cassandra Clare, Emma et Julian, qui seront les personnages principaux de The Dark Artifice. Elle a déjà commencer à forger leur caractère, surtout chez Emma, qui fait maintenant office d'une mini-Jace.

C'est fou comme les personnages principaux ont évolué. Moi qui avait parfois envie de claquer Clary dans les tomes précédents, je l'ai admiré. Moi qui trouvait que Alec était trop... Niais, je me suis surprise à l'apprécier de plus en plus au fil de ma lecture. Le groupe que Alec, Izzy, Jace, Clary et Simon forment m'a touché. C'est un groupe solide, prêy à mourir les uns pour les autres.

Les références à Tessa, Will et Jem de The Infernal Devices étaient magnifiques. Quand on parlait de Will, j'en avais les larmes aux yeux à chaque fois.

Pourtant, le livre a parfois certaines longueurs, pendant lesquelles j'ai été tenté de passer des passages. Des dialogues qui n'ont parfois aucune utilité, des description qui s'étalent... C'est le coté du roman qui m'a un peu bloqué.
Autre point, j'ai été déçu de l'épilogue, contrairement à beaucoup de personnes. J'aurais aimé une rencontre plus ... intense entre les deux personnages principaux de La Cité des Ténèbres et de l'Ange Mécanique. J'aurais aimé que Tessa joue un rôle plus important dans City of Heavenly Fire. Voilà.
Cassandra Clare semblait dire qu'il y aurait une mort quasiment toutes les pages. A part un personnage qui, certes, meurt cruellement, je n'ai pas trouvé ces morts si déchirantes que ça. Ça se termine un petit peu trop en happily ever after pour moi..
Je n'ai également pas aimé toute l'intrigue autour de Maia.

Oui, l'humour de Cassandra Clare est toujours présent. Oui, l'atmosphère de ces bouquins est toujours la même, quoique un peu plus noire dans ce bouquin-ci.

Cassandra Clare est un vrai génie. Sur 3 saga aux univers complètement différents, elle arrive à faire interagir tous ses personnages. Chapeau Bas, sincèrement.

En conclusion, je dirais merci Cassandra Clare. Merci. En seulement 6 ans, elle m'a rendu accro à une saga comme jamais personne ne l'avait fait auparavant. Autant dire que l'attente pour The Dark Artifices va être très très longue... Ses livres sont dorénavant devenus un gage de qualité. Une auteur que je lirais encore encore, dès la sortie d'un nouveau livre.

Pour The Dark Artifices, Cassie Clare a dit sur son Twitter que l'on reverrait certains personnages de la saga des Mortal Instruments. Ne reste plus qu'à savoir lesquels...

par Kats@
La Cité des ténèbres, Tome 3 : La Cité de verre La Cité des ténèbres, Tome 3 : La Cité de verre
Cassandra Clare   
EXCEPTIONNEL !!!
Ce troisième tome est tout simplement excellent, incroyable, parfait. Je l'ai dévoré. Nous retrouvons Clary et Jace dans la phase finale de leur combat contre Valentin. Entouré de leurs amis ils partent pour Idris le pays natal des chasseurs d'ombres pour une réunions au sommet qui devra décider quelle attitude a adopté pour vaincre définitivement leur ennemi. Toujours tirailler entre leurs amour et leur fraternité Jace et Clary vont découvrir les ombres de leur passer qui changera leurs vies a jamais.

Je suis fan de cette saga qui a mon avis est parfaite en tous points, je suis même triste de l'avoir fini même si je sais que je les relirais encore et encore sans jamais m'en lasser. Vous fans de vampires, de twilight et des mondes fantastiques venez vous plonger dans l'univers passionnant de Cassandra Clare vous ne le regretterez pas.

par thavany
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit
Cassandra Clare   
Wahouuuuuuu. J'ai finis ma lecture hier soir, mais j'avais besoin d'une bonne nuit de sommeil pour mettre mes idées au clair. J'en ressort complètement chamboulée.
Je n'ai pas de mots pour décrire ma lecture. Pour moi, ce livre est un pur produit de Cassie Clare. La patte de l'auteure est totalement indéniable.

Déjà le livre est gros (tant mieux): il faut bien une petite vingtaine d’heures pour le lire. L’histoire se déroule comme une histoire type de Cassie Clare. Le début met du temps à démarrer: ce livre étant le premier tome d’une nouvelle série, l’auteure doit créer le décor avant de rentrer dans le vif: il faut le temps que l’intrigue et les personnages se mettent en place, que le lecteur s’imprègne de Los Angeles et de ses plages, si différent de New-York. J’ai mis une bonne centaines de pages avant de littéralement plonger dans le bouquin.
Puis, petit à petit, nos Chasseurs d'Ombre enquêtent, découvrent des indices les menant à différents endroits et sur différentes pistes. Ils ne comprennent pas toujours ce que ceci ou cela vient faire là, tandis que des histoires d’amour et de profondes amitiés se développent en parallèle. Et puis d'un coup, tout s'éclaire. Les indices s'assemblent tous ensemble et voilà que débarque le chapitre de « la bataille finale, la résolution, le pourquoi du comment, le ‘ahhh mais je comprend maintenant’ » , peut importe comment vous voulez l'appeler. Et après ça ? Cassie nous fait le plaisir de nous laisser encore une petite centaine de pages pour qu'on se remette de nos émotions et qu'on anticipe la suite. Elle termine son livre sur des ouvertures, de nouveaux indices éparpillés ça et là, des doutes et des questions, des moments qui nous déchirent le coeur et on adore la détester pour ça, parce que ce sentiment d'inachevé et d’incomplet fait que nous mettre l'eau à la bouche pour le prochain tome.

Je commencerait pas dire que ce qui m’a le plus dérangé dans ce livre est une impression de "déjà-vu":
Bien que les personnages, le décor et l'intrigue soient différents, on se retrouve plongés dans le monde des Chasseurs d'Ombres. Alors certes l’héroïne en fait partie depuis sa plus tendre enfance, et donc par conséquent on découvre des faces cachées de ce monde, mais au fil de ma lecture, j'ai retrouvé des scènes qui me faisait penser à d'autres: des conversations qui me rappelait certaines de TMI et TID; une scène où l'un des personnages est blessé et un autre reste a son chevet, comme Will & Jem l'ont fait si souvent; une scène de bal…
Cependant, cela ne m’a pas tant dérangé que ça, même si j’aurais aimé encore plus de nouveautés. (Ne vous inquiétez pas, il y en a plein!).

Le point fort du livre ? LES PERSONNAGES !!!
En lisant certaines critiques, j’ai vu que beaucoup disent que ce livre est différent des autres Chroniques, et dans un sens, c'est vrai. Les personnages n'ont rien à voir avec ceux de TMI & TID, et ils paraissent beaucoup plus mûrs et vieux. Ils ne sont pas choqués par le mot "sexe", possèdent leur permis de conduire, et ne sont pas naïfs face aux personnes et au danger autour. Ils sont suspicieux, n'hésitent pas à mal agir volontairement. Ils font des erreurs, gardent beaucoup de secret et ils mentent en toute connaissance de cause. Ils assument les conséquences de leur acte, et ne se demandent pas si et comment ils auraient pu faire autrement. Ils ont pris une décision et ne reviennent pas dessus. J'ai aimé cet aspect plus âgés des personnages.

Emma, tout d'abord, se distingue beaucoup de Tessa et de Clary. On a pas cette impression qu'elle est l'Élue, celle qu'on attend pour sauver le monde. C'est une Chasseuse d’Ombre comme les autres, bien qu'elle se démène pour devenir meilleure. Elle prend beaucoup de risques pour s’améliorer. Elle est badass, a une répartie mordante, est super drôle, mais pourtant elle n'a pas un coeur de pierre, un coeur de guerrière féroce. A certains moments, elle reste une adolescente comme les autres, un peu fifille sur les bords, et c'est ça qu'on aime.
J'ai mis du temps à cerner Julian. C'est un personnage très énigmatique. Il n'a rien a voir avec Will & Jace, qui sont plutôt sarcastiques et sûrs d'eux. Ils est beaucoup plus calme et responsable. Cependant, Julian possède aussi cet aspect "d'homme brisé" qu'émane de Will & Jace. Il ne faut surtout pas le sous-estimer, il est tout aussi féroce. Je me souviens de lui du haut de ses douze ans, tenant l'épée mortelle dans sa main, ou encore de son visage paniqué lors de sa cérémonie de parabatai avec Emma (dans The Shadowhunters Academy). Eh bien il a bien changé. Étant obligé de prendre soin de sa famille après la mort de ses parents, le pauvre doit porter le lourd fardeau de "papa" lorsqu’il a à peine douze ans. Je crois que c'est le personnage le plus humain que Cassie Clare ai créé. Il ne fait pas héros comme les autres, inaccessible, super-puissant ou quoi. Il fait beaucoup d'erreurs, doit prendre des décisions vraiment très difficiles et il nous rappelle constamment que l'humain n'est pas parfait.
Au début, je comprenais pas comment on pouvait l’imaginer meilleur ami avec Emma tant ils sont différents. La première fois qu'on les voit ensemble il est comme distant, garde des secrets. Pas du tout comme ça que je les avait imaginé. Cependant, vous inquiétez pas, ce sentiment s'est évaporé au fil des pages, et je suis devenue complètement gaga de Jules & Em.

La tribu des Blackthorn est juste géniale.
J'ai complètement craqué pour Mark, pour tout ce qui lui ai arrivé, pour la façon dont Cassie la transformé en autre chose, quelque chose d'attendrissant et de féroce.
J'adore les jumeaux: Ty est juste mon petit chouchou. J'aime l’idée que Cassie est décidé de créer un personnage décalé, pas facile à comprendre. Les réflexions de Ty sont pleines de bon sens, candides mais à la fois complètement réalistes. Ce personnage remet vraiment tout ce qu’on pense de l’être humain et la normalité en perspective et c’était comme une bouffée d’air frais.
Dru, Livvy & Tavvy sont cools aussi, mais encore un peu trop jeunes et en retrait pour vraiment se démarquer dans le livre.
Du coté des nouveaux personnages, j'ai adoré Kieran, Diego, et Cristina. Kieran est juste parfait, et son histoire et ce qui lui arrive m’a juste brisé le coeur. Diego, j'ai encore du mal à cerner sa personnalité et ce qu’il vient faire là, mais c'est un personnage intriguant qu'on a hâte de découvrir. Cristina est juste la meilleure amie parfaite pour Emma. J’ai aimé leur relation, car Emma n'est pas ce genre d’héroïne qui garde tout pour elle pour sois-disant protéger les autres. Elle confie ses secrets à Cristina et c'est juste ce qu'on voulait. Cristina est droite et respectable, et donne les meilleurs conseils du monde. Ce sont ses répliques que j’ai relu plusieurs fois tellement la vérité et la sagesse émanaient de ses paroles.
Comme d’habitude, tous les personnages sont liés entre eux. De belles amitiés naissent, et de belles histoires d’amour aussi. Cristina et Emma, Mark et Emma, Diego et Cristina, Kieran et Mark, Julian et Emma, Cristina et Mark, Ty et Mark et j’en passe ! Ils sont tous liés, et chaque relation est différente. Du Cassandra Clare tout craché!

Petite parenthèse, revoir les personnages de TMI et TID, c'était juste magique ! Magnus, Clary, Jace, Tessa, Jem... J'ai aimé les voir décrit par des personnes qui ne sont pas leurs amis proches. Ca donne une autre dimension à leur personnage. Ici, Jace & Clary sont des héros, leur histoire d'amour est la plus splendide de tout le monde des Chasseurs d'Ombre. "Les meilleurs Chasseurs d'Ombre de leur génération". Alors que pour nous ils sont juste... Jace et Clary. Jace, ce Chasseur d'Ombre brisé par son père qui pense qu'aimer c'est détruire, et Clary, cette petite rouquine maladroite prête à tout pour sauver sa mère. Quand on a été dans leur tête pendant 6 tomes, c'est difficile de les imaginer comme les grandes stars qu’ils sont.

Et la fin... Lors d'une interview Cassie avait lâcher la bombe de ce que serait la dernière phrase et en finissant le livre je me suis dit "Nannnn mais sérieux ??? MAIS QUELLE TORTURE! Pourquoi????!"
Je sais pas comment je vais faire pour attendre un an.

Au final, j'ai complètement adoré ce livre: les personnages sont juste magiques, l'intrigue aussi, et on sent que la suite promet d’être fabuleuse. A partir du milieu du livre, le rythme s'accélère, tout s'enchaine et c'est impossible de le lâcher. Cependant, je ne saurais vous dire si j'ai adoré le livre pour lui même, ou si c'est parce que j'était comblée de joie de replonger dans le monde des Chasseurs d'Ombre.

Ps: si vous comptez le lire en anglais, prenez un dictionnaire à coté, car le style de Cassie Clare est assez soutenu! ;)