Livres
520 636
Membres
536 573

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tortues à l'infini



Description ajoutée par Caliwou 2017-09-04T18:32:28+02:00

Résumé

Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s’empare d’elle ? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et son peut-être amoureux Davis, fils d’un milliardaire mystérieusement disparu. Un trio improbable qui va mener l’enquête, et trouver en chemin d’autres mystères et d’autres vérités…

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 051 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Meloo26 2017-10-16T13:54:09+02:00

Ce que j'aime profondément dans la science, c'est que même quand on apprend, on n'obtient pas forcément de réponses. Seulement de meilleures questions.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Turtles All The Way Down (titre anglophone) est, pour moi, le second meilleur roman de John Green (après Nos Etoiles Contraires) à égalité avec Qui es-tu Alaska? J'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en moins d'une semaine...

Le style d'écriture est toujours aussi excellent. Je dirais même parfait, selon moi. C'est du pur John Green. Des phrases à en faire pleurer les plus insensibles. Des tournures de phrases, des expressions qui m'ont profondément ému... C'était de la poésie en roman. J'ai eu d'avantage l'impression de l'entendre parler quand je lisais ce livre. Ce dernier m'a définitivement semblé plus personnel que les précédents. On sent l'attachement de l'auteur à traiter ce thème. On sent l'engagement de John Green dans cet ouvrage. Encore plus que pour les autres livres.

Alors, commençons par le scénario et thème de ce livre. Si l'ouvrage est vendu comme une enquête, un mystère à résoudre, le livre ne se focalise pas dessus; ce qui m'a plu. Je me souviens ne pas avoir adoré La face cachée de Margo pour cette raison. Le thème de l'enquête, du suspens, du mystère à résoudre, de la grande quête ne m'est pas particulièrement cher. Je pense que ce livre aurait pu s'en passer, mais il ne m'a pas déranger. Non, clairement, ce livre est portée sur la maladie mentale de Aza et sa façon de gérer sa maladie avec les gens qui l'entourent. Et en cela, cet ouvrage relève du génie.

Je me suis reconnu dans énormément de passages de ce livre. J'ai trouvé que la maladie était très bien traité, non pas comme quelque chose qui est guérissable grâce à l'amour ou l'amitié, mais comme une vraie bataille, qui peut parfois sembler impossible à gagner mais aussi comme un défi à relever au quotidien. Les derniers mots du livre m'ont arraché quelques larmes.

Ensuite les personnages... S'ils ne sont pas nombreux, ils ont l'avantage d'être bien développés à mon goûts. Sans être idéalisés. Aza en est un très bon exemple. L'auteur la dépeint comme une jeune fille sensible, anxieuse, malade... On se prend d'empathie pour elle. Toutefois, John Green n'hésite pas à faire ressortir son côté égocentrique, self-centered, focalisé sur sa maladie, etc. qui existe, et qui peut effectivement être difficile à gérer pour l'entourage de personnes avec des maladies mentales.

J'ai aimé que l'histoire d'amour soit présente mais pas centrale. Le seul reproche que je pouvais faire à TFIOS était qu'Hazel semblait "guérir" de sa depression, un peu magicalement, grâce à l'influence de Gus. Or, ici, on ne tombe pas dans le piège du "l'amour m'a sauvé". La relation entre Aza et Davis est importante, car ce fut le premier amour d'Aza, et car elle met en lumière les luttes du personnage pour agir comme une adolescente normale, ses craintes, ses difficultés à process comme un individu lambda, etc. Donc la présence de cette histoire est pertinente mais elle ne prend pas une trop grosse partie de l'histoire.

L'amitié entre Daisy et Aza, à défaut d'être l'amitiée légendaire, auquel on pourrait s'attendre, est plutôt vraie et réaliste. Les deux amies s'aiment clairement. On sent que Daisy constitue une aide permanente pour Aza. Mais sans que ça tombe dans le cliché de la BFF, histoire d'amitié parfaite. Daisy est un très bon personnage en cela. Elle réagit très bien à certains comportements de Aza : elle lui propose d'aller voir un film chez elle, alors que celle ci fait une crise de panique, etc. Mais parfois, étant humaine, elle a de mauvaises réactions et s'emporte contre son amie. Certains n'apprécieront probablement pas. Moi, j'ai trouvé que ça ajoutait une touche de réalisme aux personnages et à la relation amicale des deux jeunes filles. Car personne n'est parfait, et aucune relation n'est vraiment flawless.

Profond, puissant, touchant sans tomber dans les clichés, je l'ai surtout trouvé très vrai. C'est ce réalisme émouvant qui m'a transporté dans ma lecture, m'a fait vivre toutes les émotions in live, m'a emporté. Véritable voyage dans les pensées directs du personnage principal, ce livre touchera plus particulièrement les personnes qui se reconnaissent en Aza (ce fut mon cas). En écrivant une oeuvre plus sérieuse et "lourde" que ses autres livres, John Green prend un pari risqué auprès de ses fans, qui pour moi, paye à 100%0

Afficher en entier
Diamant

J'adore ce roman, il comporte tout ce que nous pouvons subir. John Green sait nous transmettre des émotions

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lune1803 2020-09-21T20:24:21+02:00
Or

Une très belle surprise, ce roman est l'un de mes préférés de John Green.

Les personnages sont attachants, l'histoire peu commune, à lire absolument

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupinounnette 2020-09-15T09:49:04+02:00
Or

Ce petit roman est plein de fraîcheur et de tendresse.

J'ai passé un très bon moment en compagnie des personnages très attachants s'impliquant dans des situations plus étranges les unes que les autres. D'abord mu par la récompense, se créer alors un trio d'ami prêt à tout pour s'aider mutuellement et agir dans l'intérêt des autres.

C'est aussi le premier livre que je lis qui traite des troubles obsessionnels et je trouve que John Green le fait avec beaucoup de délicatesse et de réalisme.

Retrouvez mon avis complet sur https://www.instagram.com/p/CDOqTirB6Pe/?igshid=vv4b6npgb8vp

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilypad 2020-08-22T13:59:07+02:00
Or

J'ai été agréablement surprise par ce livre de John Green.

Je me demandais comment cet auteur pourrait nous surprendre après le succès de Nos étoiles contraires ? Tortues à l'infini se démarque par des personnages touchants, qui surtout, ne dépendent pas les uns des autres. C'est quelque chose que j'ai apprécié, contrairement à Nos étoiles contraires qui romantise la maladie. Ici, la maladie (mentale), n'est pas une fin en soit, elle est quelque chose qui fait partie du personnage principal, Aza, qui ne cherche pas à se guérir grâce à quelqu'un d'autre. J'ai vraiment apprécié cette idée-là. Elle n'a pas besoin d'être sauvée par quelqu'un.

L'intrigue, en soit, est plutôt un prétexte je trouve. L'idée de l'enquête est intrigante mais on se rend vite compte qu'elle ne constitue pas vraiment le morceau principal du livre, mais sert plutôt à lier des personnages et faire émerger des caractères, des histoires tierces. Les personnages sont peu nombreux, je les ai beaucoup apprécié (sauf Daisy), mais ils restent tout de même très, très stéréotypés.

En bref, c'est une bonne lecture, assez touchante. J'ai été surprise de toujours apprécier les livres de John Green, les derniers que j'ai lu datant de mon adolescence, je ne savais pas si j'allais encore adhérer à ses histoires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par a_Z_o 2020-08-19T19:19:48+02:00
Argent

Je n'ai pas trouvé que c'était le meilleur livre de John Green que j'ai lu mais je l'ai tout de même apprécié. On finit par compatir vraiment avec la douleur des personnages. Et comme tous les livres de John Green, c'est bien écrit, ça se lit vite et c'est addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliebch 2020-07-19T08:46:44+02:00
Argent

Bon alors je suis mitigée !

Je trouve que le livre est super bien écrit ! On y découvre une jeune fille plein d'angoisse et atteinte de TOC qui essaye de vivre avec ce démon en elle qui la ronge ! La description de ces angoisses sont très bien retranscrites, on arrive bien à s'imaginer la détresse dans laquelle elle vit. Les relations qu'elle entretient avec les autres personnages du roman sont aussi très intéressantes. Une histoire de vie bien racontée.

Par contre, le seul bémol pour moi, c'est que l'histoire n'avance pas. Alors ça reste une histoire de vie mais je trouve qu'il n'y a pas de véritable histoire. Ce doit être le type du livre qui est comme ça mais j'ai du mal à avancer dans un roman quand ça manque de punch !

John Green reste tout de même très bon quand il s'agit de retranscrire des émotions ou des ressentis (chose qui n'est pas simple) !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melissandre-5 2020-07-10T11:43:50+02:00
Lu aussi

Second roman de John green que je lis après Nos étoiles contraires. Tortues à l'infini traite d'une pathologie plus précisément de Toc (Trouble obsessionnel compulsif) dont l'auteur est personnellement atteint. A travers le personnage de Aza une lycène de seize ans, John green peint le portrait d'une adolescente prisonnière de ses angoisses, spectatrice de sa vie.

Cette lecture me laisse de marbre. L'idée de base était prometteuse mais le style d'écriture est lourd,répétitif rendant l'intrigue plate et sans saveur. le résumé est totalement mensonger laissant penser que le lecteur va suivre l'histoire d'une jeune fille cherchant à élucider une enquête ce qui n'est pas du tout le cas. L'élément central du livre est le personnage d'Aza et la façon dont elle doit apprendre à vivre avec ses Toc. Elle ne m'a ne m'a absolument pas touchée et je l'ai trouvé à la longue épuisante. le personnage de Daisy m'a donné de l'urticaire ce qui est extrêmement problématique vu l'importance de leur amitié. le sujet de la maladie est traité avec justesse mais ce n'est pas ce que j'attendais dans ce roman.

C'est donc sans surprise un flop monumental pour ce deuxième John Green...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par greeneyes 2020-07-05T09:58:11+02:00
Or

Un livre plein de bon sens accompagné de l'écriture très poétique de l'auteur. On est à la fois effrayé par la maladie de la jeune femme mais aussi admiratif de toutes ses réflexions qui poussent toujours plus loin dans le monde réel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mademoisellewho 2020-06-09T10:18:55+02:00
Or

J'ai lu pas mal de roman de John Green mais a part Nos etoiles contraires, aucun ne ma vraiment marqué... mais Tortues a l'Infini est une merveille. Je me suis tellement retrouvée dans ces personnages. L'histoire de Aza , sa famille, ses pensées, sa maladie, ses amis ont tellement fait échos à des périodes de ma vie. John Green est un génie quand il s'agit de mettre en mot toutes ses choses qui nous traverse la tête, tout se flot de pensées qui nous submerge, ses imperfections et cette étrangeté qui nous rend tous particulier. Cest un roman très touchant et poignant. Très certainement un roman a mettre dans les mains de tous les adolescents. Tortues a linfini est le premier roman que je me suis sentie obligée d'annoter! Une pépite a lire de toute urgence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sandrapocket 2020-05-24T00:01:57+02:00
Bronze

Hummm... (je réfléchis). J'ai aimé l'écriture, la poésie, c'est un livre bien écrit et surtout, Green sait très bien décrire c'est quoi avoir de l'anxiété.

J'ai des sentiments controversés car même si ils y avaient des belles citations et des belles pensées, c'est un livre difficile à lire: c'est déprimant.

L'histoire est bizarre, aussi.

Qu'est-ce que "la fille anxieuse" à avoir avec un milliardaire, dont le père a disparu avec tuatararara ou je ne sais quoi?

J'ai eu l'impression que l'histoire était composée de pleins de drôles d'idées qui ne vont pas nécessairement ensemble.

Les lieux sont souvent les mêmes et ça devient un peu ennuyant. Ce que j'ai trouvé frustrant aussi, c'est que le début donne l'impression qu'il va y avoir une enquête, ce qui n'est pas vraiment le cas. J'ai eu aussi de la difficulté durant ma lecture à savoir ce livre est propos de quoi. J'en ai conclut que ce n'est pas une enquête, ce n'est pas vraiment une histoire d'amour, c'est plutôt l'histoire d'une fille avec de l'anxiété et d'un Tuatara.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loumiel 2020-05-22T16:51:04+02:00
Bronze

Un roman qui est resté deux ans dans ma PAL, puisque je savais qu'il avait la réputation d'être très éprouvant, il me fallait donc le bon état d'esprit pour bien l'apprécier. Et effectivement, il y a une ou deux scènes qui aurait facilement me mettre très mal à l'aise, et qui l'on fait mais rien d'ingérable.

Sinon, j'ai beaucoup aimé le bouquin. Le scénario est sympa, mais le plus intéressant ce sont les personnages, avec un gros big up pour Daisy la meilleure amie de l'héroïne, qui est très bien écrite et très humaine. Les autres personnages ne sont pas en reste, et j'ai passé au final une bonne lecture à leurs côtés.

Afficher en entier

Dates de sortie

Tortues à l'infini

  • France : 2017-10-10 (Français)
  • France : 2019-01-03 - Poche (Français)
  • USA : 2017-10-10 (English)

Activité récente

Icaria le place en liste or
2020-08-29T17:53:27+02:00

Titres alternatifs

  • Turtles All the Way Down - Anglais
  • Turtles All the Way Down - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 1051
Commentaires 146
Extraits 94
Evaluations 429
Note globale 7.96 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode