Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de TinaRolland : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
You Kill Me, Tome 1 : You Kill Me Boy You Kill Me, Tome 1 : You Kill Me Boy
Tina Ayme   
Du grand n'importe quoi! C'est cliché, mal mené, grossier. Les personnages sont aussi fades que des huîtres. Se casser la lèvre sur le torse d'un lycéen, ça vous arrive souvent vous? Très déçue par cette pâle copie d'After. Enfin je dis pâle, je devrais plutôt dire translucide. À fuir!

par ClineDpt
L'instant précis où les destins s'entremêlent L'instant précis où les destins s'entremêlent
Angélique Barbérat   
Vous connaissez la musique du film "Love Story"...
non ??? comment ça non ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je serais -déjà- si vieille que plus personne ne connait ce chef-d'oeuvre ??!!!
Hop hop hop, filez sur You Tube....
j'attends.... ;-)))
alors ??...verdict ????
C'est pas THE musique idéale pour définir cette histoire ???!!! hein ???!!! (j'ai pas d'actions...promis....)

Pour commencer la couverture, on ne voit qu'elle, colorée....et le titre...qui interpelle, on a de suite envie de plonger dedans pour voir ce qu'il recelle.....comme on a raison...

Je n'ai pas pu le lacher un fois la première page tournée....

L'histoire est belle, poignante, éprouvante, dure, complexe, délicate, inextricable par moments, mais tellement délicieuse....

Kyle & Coryn, deux personnages...tourmentés, bouleversants....attachants...captivants...fascinants....

Promis...juré...craché, plus jamais je n'exterminerai une araignée....

Faites comme moi, plongez vous ne le regretterez pas...vous serez embarqués....c'est inévitable....

C'est la romance du moment....
Heartless, Tome 1 : Mercy Heartless, Tome 1 : Mercy
Ker Dukey   
Je vous préviens tout de suite, il s'agit là d'une chronique à chaud parce que je viens de terminer le livre... J'ai choisi ce livre parce qu'après With You, j'avais envie de tenter une nouvelle dark romance, plus sombre, et plus en rapport même avec la psychologie des personnages ! Alors quand j'ai lu le résumé, ça m'a paru être ce que je recherchais, et la couverture que je trouve magnifique avec ses tons bleus a fini par me persuader !

J'ai été lancée dès les premières pages grâce aux prologues, à tel point que j'ai lu les 150 premières pages d'une traite ! J'ai adoré entrer dans la psychologie des personnages, de comprendre petit à petit Blake, Ryan et Melody. J'ai un véritable coup de cœur pour Mélody et Blake, (et le fait qu'il s'appelle en réalité Damian comme annoncé dans les premières pages y est aussi pour quelque chose haha.) Et je pense que j'ai encore plus adoré les pages qui ont suivi, et ce jusqu'à la fin qui m'a tenue en haleine et m'a donné envie de dévorer le livre jusqu'au dernier mot tellement le suspens est de mise !

Je ne connaissais pas cet écrivain, néanmoins, je pense qu'on se recroisera ! J'ai beaucoup aimé les détails apportés à l'histoire, la mise en attente du lecteur tout au long du livre, avec cette écriture qui m'a rendu totalement addict à ce livre, je n'ai pas pu m'en détourner avant de le terminer ! J'ai trouvé à travers ce livre, ce que je cherchais dans la dark romance, une sorte de mélange entre la romance, l'horreur et le thriller avec une bonne psychologie noire sur les personnages !

D'ailleurs, en ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé qu'ils étaient réellement bien développés, intéressants, et surtout, ils ne se ressemblent pas ! J'ai aimé la noirceur qui se dégage de Ryan et de Blake tout en me sentant à la fois très mal à l'aise ! Mais la douceur de Mélody, ainsi que sa force permettent de se retrouver dans un roman, certes noir, gênant, mais où le lecteur peut continuer à avancer sans avoir un malaise plus profond qui prendrait toute la place ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Sean aussi, qui n'est pourtant qu'un personnage secondaire. Et évidemment, je n'ai pas apprécié Markus, il est arrogant, froid... Pas du tout ce que j'apprécie dans des personnages !

La fin m'a extrêmement surprise, certains trouvent que le dernier chapitre est une sorte de retournement de situation trop simple, mais moi ça m'a plu. D'ailleurs heureusement qu'il est présent sinon je pense que j'aurai jeté ma liseuse contre un mur de frustration haha !

Un second tome vient de sortir, et il est évident que je compte le lire, cependant, cela attendra peut-être que je me remette du premier tome !

En conclusion, c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée, un vrai coup de cœur ! La psychologie des personnages est recherchée, l'intrigue également et je compte lire le second tome, ainsi que les autres livres de cette auteure !

par Hyaline
À un détail près À un détail près
Kristan Higgins   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-3st

{Jenni} : Une couverture très girly qui m’a tapée dans l’oeil et un résumé intéressant et intrigant, qui présage une jolie romance à l’horizon.

[...]

Entre révélation, secret, partage, amitié, amour, larmes et sourires… « A un détail près », vous entraîne dans une romance agréable, le temps de quelques heures.

Un avis mitigé pour cette lecture mignonne mais longuette, à cause de trop de longueurs sur certaines choses et d’un manque de profondeur. Des précisions sur certains détails ne sont pas forcément nécessaires et ils ont eu tendance à plomber le récit.

Je n’ai pas pour autant décroché car les personnages sont sympathiques et intéressants. Je suis parvenue à me perdre avec tous ces personnages, au point de ne plus savoir par moment « qui était qui et qui faisait quoi » !

L’attente de voir le rapprochement entre Lévi et Faith est ce qui m’a fait poursuivre la lecture. On tourne les pages rapidement, tout en espérant à chaque fois en apprendre davantage sur eux.

On sait d’entrée de jeu la finalité, mais l’auteure est parvenue par sa plume délicate et légère à nous transporter. L’intrigue tient la route et les personnages sont sympathiques.
Follow Me, Tome 1 : Seconde chance Follow Me, Tome 1 : Seconde chance
Fleur Hana   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-8V1

{Marina} :

En 2013, je tombais littéralement amoureuse de la plume de Fleur Hana en lisant Feeling Good… Et j’ai fini par lui vouer en culte avec Golden Boys… Quatre ans plus tard, je me retrouve dans le même état en terminant Seconde Chance…. Il ne me reste plus qu’à brûler un cierge en priant pour que Hugo New Romance accepte de m’accorder les prochains tomes de Follow Me, tellement je suis impatiente de les lire !

En lisant le résumé, vous vous êtes sûrement déjà fait à l’idée de l’héroïne qui tente de reconquérir son amour d’enfance… Et c’est ça…

Sauf que si vous ne connaissez pas bien Fleur Hana, vous avez peut-être l’image d’une Lise à la limite du pathétique pour se faire pardonner… Et c’est là que vous vous plantez…

Dans Follow Me, j’ai retrouvé en Lise le côté déjanté et tellement « vrai » de Sarah de Feeling Good… Ces anti-thèses des héroïnes de romances, et qui sont pourtant les plus touchantes et sexys….

[...]

Tout le long de ma lecture, j’ai été dans la peau de Lise comme si j’étais chez moi… Et chaque incursion dans la tête de Ange, m’a atteint en plein cœur.
J’ai souris, j’ai parfois carrément éclaté de rire… J’ai été ému, j’ai parfois carrément eu le cœur serré… J’ai été touché, (je me suis carrément parfois touché)… je l’ai vraiment écrit ou je l’ai juste pensé ? Oups, pardon… Je déteins sur Lise et son manque de filtre…

Donc voilà… C’est un énorme coup de coeur… De ceux où on a envie de crier ENCOOOOOOORE ! Et il y a tellement de potentiel dans tous les personnages, que je tuerais pour avoir le tome 2 entre les mains…
Winterhaven, Tome 2 : Mirage Winterhaven, Tome 2 : Mirage
Kristi Cook   
Pour commencer, je trouve la couverture très belle, j'adore les couleurs.
Niveau livre, je suis un peu déçu. J'avais adoré la 1er tome, je l'ai même mis dans ma liste de diamant. Pour ce 2ème tome j'en attendais peut être trop. Je trouve que le fil conducteur est trop léger, pas assez présent. J'aurai aimé une petite enquête ou quelque chose comme ça, mais à la place on a des petits évènements sans trop d'importances qui se passe à Winterhaven, rien de transcendant.
Mais l'arrivée d'un petit nouveau pimente un peu les choses, plus en amitié quand amour, mais il nous montre que tous n'est pas rose dans le monde de nos amies de Winterhaven.
Heureusement la fin est plus marquante et moins plan plan, mais se finit rapidement, et me donne envie de me jeter sur le 3ème tome, l'attente va être longue.
Au final j'ai quand même bien aimé ce tome, on retrouve nos personnages préférés et on s'attache encore plus à eux.

par JinJie
Too Late Too Late
Colleen Hoover   
Avant de commencer, il faut absolument que je vous prévienne. Too Late n'est pas à mettre dans toutes les mains. D'ailleurs, même l'auteure a prévenu tout au début du livre.

Vous le savez certainement, je suis fan de Colleen Hoover. c'est d'ailleurs en refermant son roman Maybe Someday que j'ai décidé d'ouvrir mon blog, pour dire à la Terre entière qu'il fallait lire ce roman.. Et tant qu'à faire, je vous conseille aussi Hopeless, Indécent et Ugly Love.. Confess aussi d'ailleurs.. ah et Jamais Plus aussi (même s'il change de ton)

Bref, c'est donc parce que je suis fan de CoHo, que j'étais hyper curieuse de découvrir l'histoire de Sloan. Il faut savoir qu'à la base, l'auteure a écrit cette histoire pour le délirer, et c'est à force que ses lectrices lui demandent de leur montrer, qu'elle en est venue à publier chapitre par chapitre Too Late, sur WattPad.
J'avais donc eu écho très vite de certains détails de ce roman, et j'avoue, j'ai attendu sagement la traduction pour le lire car j'étais assez septique, voire réticente sachant certains points.. mais en même temps c'est Colleen Hoover, donc je me devais de la lire. (Il faut savoir que j'ai actuellement 31 livres de cette auteure dans ma bibliothèque.. En VO, en VF, de différentes Maisons d'édition, bref je suis accro)
C'est donc sans grande attente, et en connaissance de cause de que je me suis lancée hier dans cette lecture. Direct quand il est arrivé dans ma PAL.

La première chose que j'ai envie de dire, c'est que pour une fois je suis HEUREUSE d'avoir été spoliée. Heureusement que j'étais au courant des grandes lignes du bouquin, et heureusement que Colleen Hoover explique comment et pourquoi Too Late a été écrit, puis publié.. Parce que là, autant vous le dire tout de suite.. J'ai la moitié du temps de ma lecture à me dire "non mais WTF !!, t'es sérieuse là, Colleen ??"
L'écriture de CoHo est toujours addictive. Ça, c'est un fait, je ne peux pas lui retirer ça. J'ai dévoré les 350 premières pages (sur 470) .. Je suis passée par plusieurs stades durant ma lecture. Dès les premiers chapitres j'ai senti que je n'allais pas pouvoir m’arrêter de lire, et j'étais donc soulagée.. Puis, plus je tournais les pages, plus je déchantais.. pour ensuite retrouver espoir. Il faut dire que Carter avait tout pour lui au début. Malheureusement, Asa était là, et avait droit, lui aussi à ses chapitres (avec son point de vue). Du coup je suis passée par plein d'émotions. J'étais à fond, puis surprise, blasée, agacée, énervée, pi je reprenais espoir.. Jusqu'à la fin du livre.. enfin, quand je dis fin, c'est plutôt, la fin de l'histoire avant les prologues et épilogues.
Car Il faut le savoir, ce livre a été publié comme il a été écrit, et mis en ligne sur Wattpad.. Du coup, quand on arrive à la fin du livre, et qu'on se dit : ah, c'est bon, j'ai compris l'idée.. Ba Colleen Hoover nous en rajoute une couche.. puis une autre.. et encore une autre.. Franchement, les derniers chapitres là, je les ai lus presqu'en diagonales.

Je suis donc là à rédiger cet avis, et je ne sais toujours pas quelle note donner à ce roman.
Tout à l'heure, j'étais avec ma voisine-amie, et je lui parlais de mes impressions, à chaud (je venais juste de le terminer) et je lui ai sorti un truc du genre "non, mais je pense qu'en fait, l'auteure l'a écrit alors qu'elle faisait une overdose de Coca-Cola.."

En fait je pense qu'on a deux possibilité pour lire ce roman et l'apprécier un tantinet soit peu :
- Soit en ne connaissant pas la plume de l'auteure, et là, on n'en a donc aucune attente, et soit ça passe, soit ça casse.. (faut surtout ne pas trop réfléchir sur les réactions des personnages, car bien souvent je m'disais que ce n'était pas du tout crédible, voire pire, que ce n'était pas du tout plausible ..les histoires de dépôts de plainte, etc.. je veux bien que la justice américaine soit bancale, mais là, hein)
- Soit le prendre comme une grosse blague. Le prendre au 39è degré, et le lire avec humour.

En plus, je n'ai pas du tout réussi à avoir de l'empathie pour les personnages (j'y ai cru au début, mais c'était tellement surdosé, et pas réaliste par moment, ou du moins trop "catastrophisé", sans émotion).. Pire, même, j'étais agacée de voir que l'auteure avait envie de nous faire ressentir de la sympathie pour Asa.. Non franchement, j'avais envie de hurler durant certains passages.. Je n'ai pas du tout retrouvé la plume de l'auteure niveau romance, moments choupinou.. J'veux dire.. Ok, CoHo change totalement de registre, de genre.. mais mince quoi, où est passé ce qui a fait son style à proprement parler? Cette faculté qu'elle avait de nous faire passer des larmes aux rires en 3 paragraphes ?

En résumé, je ne sais pas quoi penser de cette lecture. Franchement, si ce livre avait un autre nom d'auteure sur la couverture (que je trouve bizarre mais qui représente finalement bien l'histoire), je ne m'y serais pas du tout intéressée.. C'est parce qu'il était écrit par Colleen Hoover que je l'ai lu, car comme on le dit souvent (Nos étoiles contraires, le film, ou encore l'introduction de Jay Crownover dans Wild Men 1) , quand on aime une personne, on serait "capable de lire sa liste de courses" tellement on est impatient de replonger dans ses œuvres, d'en découvrir de nouvelles..
Malheureusement, depuis November 9 que j'ai lu en VO, et Jamais plus que j'ai lu en VF, je commence à perdre mon amour pour ses romans. Je veux bien que les auteures ont le droit, et souvent ont besoin de changer de registre.. Mais .. je reste bloquée sur un truc en fait :
Comment peut-on passer de l'écriture de Jamais Plus, avec un message fort, beau, poignant.. à Too Late.. Comment, après avoir écrit Jamais plus, peut-on faire sortir de son imaginations des personnages, et surtout leur faire faire des trucs de ce genre ?
Colleen Hoover explique bien au début de son roman, qu'au départ, elle écrivait pour elle-même et n'avais pas l'intention de publier cette histoire... Bah j'ai envie de dire .. J'aurais peut-être préféré qu'elle le garde secret. Mon cerveau et mon petit cœur n'avait peut-être pas besoin de ça en fait..

En conclusion je dirai que si vous avez le cœur bien accroché, si vous arrivez à vous détacher des histoires précédentes de Colleen Hoover, si vous n'en attendez pas grand chose, et si vous gardez en tête qu'il n'est pas fait pour tout public, alors laissez-vous tenter, il vous plaira peut-être.
En ce qui me concerne, j'espère vite l'oublier. Et je ne le conseillerai pas du tout à ma fille qui est fan de Colleen. Je veux qu'elle garde son amour pour l'auteure intact. Par contre, je le conseillerai à mon amie Christelle, pour avoir son avis ;)
D'ailleurs si vous l'avez lu, je serai heureuse d'avoir votre avis.. pour voir si on a ressenti les même interrogations au fil de notre lecture..
Dans chacun de mes mots Dans chacun de mes mots
Tamara Ireland Stone   
http://wp.me/p5AuT9-1vM

Encore une autre petite pépite dans la collection New Way chez Hugo Roman. Un Young Adult très émouvant et unique dans son genre. « Dans chacun de mes mots » de Tamara Ireland Stone. Un livre qui aborde un sujet assez grave et qui touche beaucoup d’adolescents de nos jours : La Dépression, les troubles obsessionnels, Les crises d’angoisses.

J’ai été curieuse de savoir comment l’auteur allait dépeindre l’intrigue du livre. Et je dois dire que j’ai été littéralement impressionnée. Elle a su choisir les mots qu’il faut pour montrer un aperçu à ceux qui n’ont jamais connu ce genre de trouble ainsi que les effets que cela peut avoir sur la personne qui en souffre et ceux qui l’entoure.

Avec une plume fluide, prenante et remarquable, nous assistons à l’un des témoignages les plus bouleversants que l’on ait pu lire. Une intrigue magnifiquement construite intense en émotions avec un bon rythme et sans aucune longueur. Dès le début, on accroche à l’histoire et à ce qui arrive à notre héroïne. Les pages se tournent toutes seules sans que l’on puisse se détacher à la trame. Des moments intenses et tellement réalistes que l’on passe du sourire aux larmes, de l’inquiétude au bonheur.

Tous les personnages sans exception (principaux comme secondaires) sont extraordinaires et ont tous leur importance dans l’histoire. On se sent proche d’eux et on espère que tout se termine au mieux. Mais des fois, le hasard vous réserve bien des surprises …

Sam, notre héroïne est une jeune fille épatante, d’une grande fragilité mais également d’un grand courage. Elle va devoir mener un dur combat pour réussir à guérir de ce mal qui la ronge. Et que dire de sa nouvelle amie ? Caroline cette jeune fille qui vous touchera en plein cœur. Une amie qui a su montrer une lueur d’espoir à Sam, de trouver une nouvelle méthode de d’exprimer ce qu’elle ressent et lui permettre de faire connaissance avec AJ. Ah AJ ce jeune homme va vous surprendre par bien des manières. Il y a aussi Sue, cette femme qui a toujours été à l’écoute et qui a su être de très bon conseil.

Une mention spéciale et particulière pour le Coin des Poètes. L’un de mes lieux préférés. J’ai adoré la façon dont la poésie fut intégrée à l’histoire. Des moments tout simplement exceptionnels. Des poèmes uniques dans leur genre et beaux.

« Dans chacun de mes mots » est une très belle découverte. Un très beau livre qui ne vous laissera pas indifférent. C’est Sublime, Captivant et Touchant. Bref une lecture incontournable.
Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques
Brigid Kemmerer   
https://aliceneverland.com/2018/04/06/ps-tu-me-manques-brigid-kemmerer/

J’ai immédiatement flashé sur ce livre à cause de sa couverture, douce, tendre et pastel. Un intérêt renforcé par la découverte de la quatrième de couverture. Étant une adepte des romances lycéennes, j’étais donc curieuse de découvrir celle-ci.

Mais je ne m’attendais pas à l’adorer autant. C’est un véritable coup de cœur que j’ai eu pour ce livre, tant pour son histoire que pour ses personnages, ou encore la tendresse avec laquelle l’auteur développe tout cela. J’ai pleuré, beaucoup. J’ai ressenti tellement d’émotions différentes, mais toujours aussi magnifiques, que ce fut un véritable ascenseur émotionnel. A un tel point que je n’étais pas prête à quitter Juliet et Declan malgré la fin du roman.

Sur le papier, Ps : tu me manques ressemble pourtant à de nombreuses autres romances adolescentes. Mais, dès le départ, il y a eu cette petite étincelle qui a fait que je n’ai pas pu me détacher de ce roman. Loin de reprendre les traditionnels clichés du genre, Brigid Kemmerer les développe avec force et profondeur. C’est beau, magnifiquement sublime mais tragiquement poignant également, tandis que l’auteur déroule tranquillement son histoire sans faire de vague.

La magie de ce roman opère grâce à ses personnages, principaux comme secondaires, qui ont tous une personnalité singulière mais aussi une profondeur authentique. L’auteur n’en fait pas trop, elle a su trouver le juste milieu pour nous permettre de nous attacher à tout ce petit monde. Et le charme opère dès les premières pages.

Juliet souffre depuis la mort de sa mère, survenue tragiquement quelques mois plus tôt. Le temps passe, mais elle n’arrive pas à s’en remettre. Douleur, culpabilité, tristesse… Elle ne sait pas comment continuer à avancer quand elle a l’impression qu’une partie d’elle-même lui a été arrachée. Pourtant, elle va trouver un étrange réconfort grâce à un échange de lettres anonymes.

Declan, quant à lui, a tout du cliché du bad boy de base. Mais, au fur et à mesure que l’histoire avance, on découvre de multiples facettes qui tranchent radicalement avec l’image qu’il donne. Sa douleur m’a ébranlée, et j’ai ressenti une immense empathie envers lui. A un tel point que j’avais l’impression de ressentir ses émotions. C’était fort, étouffant et intense ; j’ai littéralement vécu son histoire à travers lui, et cela faisait longtemps qu’un personnage masculin ne m’avait pas autant touchée.

La relation entre Juliet et Declan est aussi atypique qu’improbable mais, pourtant, c’est ce qui fait tout le charme de ce roman. Au-delà de leurs préjugés vis-à-vis l’un de l’autre, ils vont revivre ensemble leurs histoires, partager leur douleur et apprendre tout doucement à voir l’avenir d’une nouvelle façon. Le tout sans précipitation, et le travail de Brigid Kemmerer est remarquable sur ce point : Juliet et Declan vont se reconstruire de la plus belle des façons tout en tenant compte de leur blessure et de leur tragédie respective, ils ne vont pas chercher à changer mais plutôt à en faire un nouveau point de départ. Ce qui nous offre cette merveilleuse histoire, aussi douce que fragile…

par Kesciana
Drive me to love Drive me to love
N.C Bastian   
(JENNI) : https://wp.me/p6618l-fjW

J’adore cette auteure. Chacun de ses écrits sont un pur plaisir à découvrir !

Avec ‘Drive me to love’ j’ai pu retrouver la finesse de sa plume pour nous faire ressentir les émotions à l’état pur ! Les sensations qui en découlent sont palpitantes, déstabilisantes, intenses tant ses mots nous parlent et nous prennent aux tripes.

Eh oui comme vous l’avez compris nous avons là un récit totalement prenant !


Le cœur de Noah n’est que douleur. Complètement démuni il a perdu ses repères et ce qui le rattachait à la vie...

Il a besoin d’air. De respirer. De partir. Loin. Trouvant refuge dans les courses de voitures. Il n’a plus de limites et frôle le danger sans rien y faire pour ressentir l’adrénaline et donc remplir ses poumons. Il a soif de liberté pour faire tressauter son cœur. Voilà tout ce dont il a besoin : ressentir et vivre grâce à l’ivresse de la vitesse.

À côté de ça, Il se prive le droit au bonheur. Il n’a pas le droit d’aller mieux, ni de ressentir une once d’apaisement et encore moins d’être heureux. Jamais.

Mais voilà que sur son chemin il va faire la rencontre de Méli. La peine de Noah l’atteint sans qu’elle comprenne pourquoi. Tous les jours ils reproduisent le même rituel à se rendre au bord du lac jusqu’à ce que le soleil se couche. Elle n’avait pas le droit d’être ici pourtant elle s’obstine à revenir à chaque fois pour pouvoir se détendre et y trouver le réconfort apaisant que cet endroit lui procure. Si elle refuse qu’on vienne menacer son équilibre, elle n’est pas au bout de ses peines avec Noah qui va prendre plaisir à tester ses limites pour la pousser dans ses retranchements.


Elle est en permanence dans le contrôle... Il fait de sa vie un défi... Deux personnalités aux antipodes l’une de l’autre dans les apparences... Pourtant en creusant un peu on s’aperçoit rapidement qu’ils sont faits pour ne plus se quitter. La relation qui s’installe est pleine de douceur, faisant preuve d’un temps d’adaptation et de patience pour leur permettre de s’apprivoiser. On apprécie le fait que rien ne soit précipité entre eux ni laissé au hasard.

L’humour est présent pour dédramatiser certaines scènes et pour soulager l’anxiété ressentie.

J’ai paniqué, et même angoissée, dans les folies dans lesquelles Noah va entraîner Méli. J’ai l’impression de vivre ces moments forts avec eux tellement la plume de l’auteure nous tient captive de leur histoire ! Malheur ! Le passage du saut à l’élastique j’étais tétanisée et je riais jaune !!! Et que dire lorsque la menace plane au-dessus de leurs têtes... On s’attache vraiment à toute la tribu au point de s’inquiéter et d’avoir peur pour chacun.

J’ai une profonde affection pour le duo Meli / Noah. Leur histoire est autant fusionnelle que dévastatrice car ils forment un tout.

Elle va le ramener à la vie... Il va lui faire vivre le moment présent... Une histoire d’amour authentique et pleine de folies ! En bref, Un New Adult touchant, pétillant, rythmé par de nombreux rebondissements. Ici la meilleure thérapie n’est autre que le lâcher prise...