Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Tifennjh

Extraits de livres par Tifennjh

Commentaires de livres appréciés par Tifennjh

Extraits de livres appréciés par Tifennjh

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
C'est la première fois que je lis un livre de cette auteure, Susin Nielsen.
Et elle ne m'a pas déçue.
Depuis qu'un drame a touché sa famille, Pétula, jeune adolescente de 16 ans, est pleine de phobies et a une vision particulièrement pessimiste de la vie (au point qu'elle collectionne des coupures de journaux relatant différents faits divers dramatiques). Elle est convaincue qu'il est nécessaire d'être toujours extrêmement prudente et qu'il est important de toujours penser au pire. Elle a peur qu'une pierre lui tombe dessus si elle passe à côté d'un chantier, elle a la phobie des toilettes publiques et il est totalement impossible pour elle d'avoir un quelconque contact physique avec qui que ce soit. A force de trop vouloir se protéger, Pétula se protège trop des autres également et c'est une adolescente isolée et renfermée sur elle-même que l'on découvre. C'est sa rencontre avec Jacob, adolescent du même âge qui a perdu un bras dans un accident de voiture, qui va tout chambouler. Cette rencontre sera également l'occasion pour Pétula de faire ressurgir des souvenirs très douloureux pour peut-être, enfin, apprendre à avancer.
Les Optimistes meurent en premier est un roman très fort et superbement écrit. Pétula et Jacob sont deux personnages très intéressants à suivre et à découvrir.
Les Optimistes meurent en premier est une histoire qui nous propose la rencontre entre deux personnages qui se croisent pour mieux s'aider et se réparer. Les personnages secondaires qui gravitent autour d'eux sont aussi plein de personnalités.
Malgré son titre peu accrocheur on va dire, ce roman est un roman particulièrement solaire (les personnages secondaires hauts en couleurs et les nombreux traits d'humour n'y sont pas pour rien) et qui fait du bien malgré le passé très dur de ses personnages. Quand on termine la lecture, on se sent bien et c'est particulièrement agréable.
Bonne lecture de ce livre à vous, je vous le conseille !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-05
Voilà un roman captivant, thriller ! Tout au cours de ma lecture, je me suis demandée : "Pourquoi en voudrait-on à une si parfaite jeune femme" ? Lorsque je l'ai refermé, whaou ! J'avais beau être restée attentive et avoir cherché les indices, l'auteure m'a bluffé !
Parce ce que tout un chacun vous le dira : TOUT, je dis bien tout, dans la vie de Riley est parfait, nonobstant ce petit penchant pour son professeur de français. Encore a-t-elle des circonstances atténuantes, elle le connaissait avant qu'il ne soit professeur, lorsqu'il était Alex, l'ami de son frère. Incontestablement, Riley parle d'elle avec beaucoup d'assurance, elle ne connaît pas l'échec, sait ce qu'elle veut. Elle est déjà retenue dans les meilleures universités. Son avenir est tracé.
J'ai beaucoup aimé ses amies. Neta et Kolbie sont intelligentes et amusantes, bien dans leur temps. Elles cherchent à amener Riley à être un peu moins sérieuse, à profiter de sa jeunesse. Mais Riley est si sage, un peu trop même ^^
Au fil des pages, Amanda K. Morgan fait monter la tension tout en égrenant les qualités de Riley à chaque entrée de chapitres.
Elle laisse des signes sur le chemin, mais rien ne laisse présager de ce qui va être l'épilogue de cette histoire. le lecteur est manipulé avec machiavélisme, c'est bluffant !
A lire !!!!!!!!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-05
Un beau roman sur la discrétion et l'exubérance.
Baptiste est un jeune garçon effacé, tranquille, sans histoire, qui adore les mots. Il n'aime pas le changement. Quand Clara débarque chez son voisin Barnabé, la vie sereine de Baptiste est bouleversée.
Une belle histoire d'amitié, de différence et aussi d'amour.
Clara et Baptiste ne peuvent être plus différent. Clara est franche, exubérante, enjouée, bavarde, tout le contraire de Baptiste. Et pourtant, Baptiste va très vite s'attacher à elle qui perturbe son quotidien bien établi.
La plume de Yaël Hassan est très agréable.L'auteur nous met dans un cocon de douceur, ça fait du bien.
L'auteur nous propose donc tout en douceur de grands changements pour Baptiste et nous montre que les questions, les paroles, l'écoute sont de bien bonnes et belles choses dans la vie.
Un très beau roman jeunesse qui passionnera les jeunes comme les plus vieux
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je n'ai qu'un seul regret par rapport à la saga d'Ewilan : le fait de l'avoir découverte tardivement.
Ce livre fut une vraie révélation. J'en avais beaucoup entendu parler.
J'avais la trilogie chez moi, mais je n'avais jamais lu...
J'ai dévoré le 1, puis le >2, et ensuite le 3 d'une traite, tellement c'était génial.
Les personnages sont vraiment super. Tous très divers, on a cette grande variété de personnalités, tous aussi farfelus les uns que les autres. On a cette jeune fille Camille, très intelligente mais en manque d'amour paternel et maternel. Manquant de se faire écraser par un camion, elle se découvre un grand pouvoir. De quoi faire sortir notre côté rêveur ! Puis on a Salim, son ami et ses blagues douteuses auxquelles on ne sait jamais si on doit en rire ou pas (j'adore quand il surnomme Ewilan "ma vieille" ). On rencontre ensuite Edwin, un personnage caractéristique du genre : le guerrier froid invincible qui s'ouvrira petit à petit au contact de cette petite bande. Bjorn, le personnage bourrin mais attachant, Duom, le vieux sage têtu. Et enfin, mon personnage préféré : Ellana, cette jeune march'ombre très mystérieuse et élégante qui semble faire chavirer bien des hommes.
Si ce n'était que ça, l'histoire est également bien ficelée. On rentre dans l'action dès le premier chapitre, dès les premières pages : Camille manque de se faire écraser et rencontre une bestiole, une sorte de mante religieuse mutante, dans un monde parallèle. Accompagné de son fidèle Salim, elle retourne dans ce monde pour lequel elle possède un certain attachement (normal, elle en est originaire !) et rencontre toute cette petite troupe de joyeux (ou pas) compagnons.
L'écriture aussi, parlons en ! Pierre Bottero avait ce don de transporter ses lecteurs. Je n'ai pas pu lâcher le livre avant de l'avoir terminé au grand dam de mon entourage.
L'écriture est très fluide mais en même temps très poétique.
Malgré une facilité de lecture, ce livre s'adresse à tout public. Mon sentiment après l'avoir lu fut extrêmement positif. Il est rare que je trouve un livre jeunesse exceptionnel. Celui-là en fait parti, et je ne m'en lasserai pas.
Un livre que je conseille et conseillerai encore !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Quand Miss Daisy Dashwood, élève de la prestigieuse école de nurses anglaises de Mrs Stenford, la Perfect Children's Academy, apprend qu'elle a été choisie pour son excellence comme gouvernante auprès d'une famille française, la panique la submerge. Comment pourrait-elle être à même d'éduquer ces enfants, français, qui plus est... Mais après tout, n'est-elle pas l'élève de la plus talentueuse école du monde dirigée par la meilleure nurse au monde ? C'est donc doté de courage, de son réputé flegme britannique et de l'indispensable guide de Mrs Stenford qu'elle se rend en Normandie auprès des Grandville et de leurs deux enfants, Godefroy, 10 ans, et Charlotte, 7 ans. Mais, de désillusions en désillusions elle va vite découvrir que ces enfants sont tout sauf les parfaits enfants modèles de ses cours... Sera-t-elle malgré tout à la hauteur de sa mission et des attentes de cette famille désespérée ?
Une ravissante surprise que ce doux roman, ode à l’enfance ! Avec une héroïne très attachante, des personnages atypiques, des situations cocasses, une belle plume et une histoire plus que sympathique tout en étant moralisatrice, Gwenaële Barussaud nous offre un roman jeunesse plein d’humour et de sentiments qui n’est pas sans m’avoir fait penser aux romans de la Comtesse de Ségur. Premier tome d’une série qui s’annonce prometteuse mais sans obligation de lire la suite si l’on veut rester sur cette première impression, je le conseille à tous les âges pour une vraiment originale, légère, divertissante, drôle et agréable
lecture !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre est tout simplement génial , je l'ai lu très facilement et j'ai adoré cette lecture . On comprend bien la peur de Nuage de Colombe et on comprend le fait qu'elle ne veuille être différente de sa sœur déjà assez jalouse pour en rajouter . L'histoire est bien formée ! J'ai été complètement plongée dans le livre jusqu'à ne plus vouloir m'arrêter de lire. Je conseille ce livre aux personnes qui adorent les chats ainsi que les situations difficiles des clans et de la survie.
Vive la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Histoire sympa de jeunes baby-sitters qui ont souvent quelques problèmes mais qui s'en sortent toujours car elles se soutiennent entre elles. 3 histoires cool dans chaque tome. Bonne lecture !!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Maud est une adolescente épanouie grâce à l'éducation qu'elle a reçue. Son père, un forgeron dans le Périgord, lui a enseigné tout ce qu'elle sait (et elle en sait pas mal !) sur le maniement de l'épée. D'ailleurs il lui en offre une très belle le jour de ses 18 ans. Mais dans la nuit... un homme assassine son père et la vie de Maud bascule... La voilà partie pour Paris chez un grand-père dont elle ignorait l'existence et qui veut faire d'elle une mondaine.

Une histoire de capes et d'épées très rafraîchissante. On sent bien que l'auteur sème beaucoup d'indices qui seront exploités dans les tomes suivants. Par exemple, la première planche se déroule en Cappadoce (en Turquie), puis on passe au Périgord et finalement à Paris. Mais pourquoi ? Intriguant...
Une héroïne éprise de liberté et de justice, c'est de bonne guerre quand on a 18 ans. Mais au XVIIIème siècle, c'est une autre affaire ! Et il y a ce justicier masqué, le Renard, bandit de grand chemin qui détrousse les riches et redistribue son butin aux pauvres : l'idole de Maud !
Je me suis laissée surprendre par cette bande dessinée aux graphismes très proches du manga et au scénario dynamique. J'ai hâte de découvrir la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Inutile d'y aller par quatre chemins, on adore l'univers feutré et délicieusement suranné de cette enquête dense et complète, destinée aux jeunes lecteurs à partir de 11 ou 12 ans ! Intrépides et ingénieuses, Daisy Wells et Hazel Wong sont deux jeunes apprenties détectives qui ne manquent pas d'audace !
Après avoir élucidé le meurtre de leur professeur de sciences dans Un coupable presque parfait, l'empoisonnement de Mr Curtis dans de l'arsenic pour le goûter, puis joué aux Mini-Miss Marple à bord du prestigieux Orient-Express, où une riche héritière avait été assassinée dans une cabine verrouillée de l'intérieur, cette fois Daisy Wells et Hazel Wong vont réintégrer leur école de Deepdean pour une année scolaire qui vont les faire déchanter !
En effet, dans ce quatrième tome, les choses semblent avoir bien changé à Deepdean, où Elizabeth Hurst, l'impitoyable préfète-en-chef, et ses assistantes font régner la terreur sur les élèves. L'ambiance s'en ressent, les couloirs sont moroses et les cœurs bien loin d'être à la fête jusqu'à ce qu'Elizabeth soit retrouvée morte en plein feu d'artifices….
C'est une affaire pour le Club des Détectives Wells & Wong mais très vite, Hazel et Daisy se rendent compte que tout le monde avait un mobile pour supprimer celle qui utilisait les secrets des élèves pour les faire chanter ! Toutes la détestaient, y compris ses plus proches amies et toutes sont suspectées d'avoir pu la tuer !
D'emblée, la tâche s'annonce difficile, sans compter que nos détectives ne semblent plus être aussi complices qu'autrefois : jalousies, rumeurs, méfiance… Les deux détectives « à la vie à la mort » ont grandi et se méfient désormais l'une de l'autre, ce qui va leur donner d'autant plus de fil à retordre pour confondre l'assassin d'Elizabeth !
Si on apprécie l'évolution des personnages, tout à fait bienvenue dans ce quatrième tome, l'intrigue, elle, semble avoir n peu plus de mal à décoller. de plus, l'ambiance à Deepdean n'est pas au beau fixe et le lourd climat de suspicion qui s'était établi parmi les pensionnaires déteint clairement sur le moral de nos détectives… Hazel et Daisy, désormais adolescentes, passent beaucoup de temps à s'épier, se tester quand elles ne s'ignorent pas tout bonnement l'une l'autre ! C'est dommage ! On regrette vraiment leur entente et leur amitié indéfectible des tomes précédents !
Malgré tout, on adore toujours autant le caractère bien trempé de ces deux héroïnes prêtes à tout pour rétablir la vérité ! Mais on espère que l'auteure retrouvera une plume un peu plus inventive pour la suite des enquêtes du Club des Détectives Wells & Wong !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Larispem est une cité-état, anciennement connue sous le nom de Paris. L'aristocratie n'y existe plus et la caste majeure de la société est celle des bouchers. L'éducation est une priorité et la ville est à la pointe de la technologie en cette fin de 19ème siècle. On y suit trois personnages principaux : Liberté et Carmine, respectivement technicienne et louchébem, mais également Nathanaël, un orphelin.
Ce premier tome est plein de très bonne chose, l'univers très réaliste, alternatif à notre monde tel qu'on le connait, est très prometteur. Tout est très cohérent du point de vue de l'environnement et même des personnages.
C'est vraiment un super premier tome, et la suite à l'air également très géniale.
Bonne lecture !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Gallagher Academy est une école pour jeunes filles riches et talentueuses, mais ce n'est pas la vérité ! Cammie est une espionne tout comme ses amies, et elle est formée à la Gallagher Academy pour devenir une espionne. Mais elle a le don de désobéir, ce qui va lui attirer quelques ennuis....
Un super livre qui se lit rapidement, et la suite est très bien aussi !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Celestine est parfaite. Elle est belle, ne dit jamais un mot plus haut que l'autre, ne pense jamais à mal, est logique et studieuse…. et elle a le petit ami parfait.
Célestine vit dans une société parfaite, en tout cas le gouvernement fait tout pour. Ceux condamnés pour fautes graves sont marqués à la vue de tous. Pour Célestine c'est une vie normale. Mais un jour tout bascule. Célestine va commettre l'acte impardonnable…. un acte de citoyenneté!
Cecelia Ahern est une auteure que je n'avais jamais lu. Là j'ai une dystopie qui prend aux tripes. Il y a tout ce que j'aime : une héroïne qui devient imparfaite, un univers plausible qui vous glace le sang, des valeurs véhiculées. J'ai un héroïne qui va évoluer par la force des choses. J'ai été touchée par le parcours dur de cette jeune fille. J'ai compatis à toutes ses interrogations sur le bien et le mal.
L'auteure nous dépeint une société qui part à la dérive. Et j'ai un symbole qui émerge sous les traits de Célestine. Une héroïne malgré elle.
J'ai beaucoup aimé l'intrigue autour de la perfection et son contraire. Peut-on juger la perfection?
L'auteure nous met face à des actes dits "citoyen" pour démontrer l'ampleur du mal de cette société.
Très bien joué pour Cecelia Ahern. Un premier tome coup de cœur, addictif. J'ai dévoré et enchaîné sur le second tome.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un très bon troisième livre de cette super série magique de J.K. Rowling !
Sirius Black, un prisonnier d'Azkaban, la prison des sorciers, est le premier des prisonniers de cette maudite prison à réussir à s'évader. Et on l'a entendu répéter inlassablement : "Il est à Poudlard, il est à Poudlard"...
Le Ministre de la magie, Cornelius Fudge, s'inquiète car il pense que Sirius, en disant cela, parlait d'Harry, et qu'il veut le tuer. Il lance alors les Détraqueurs, les gardiens normalement infaillibles de la prisons d'Azkaban, à sa poursuite. Ces créatures sont des sortes de fantômes, sans coeur, qui absorbent le bonheur des personnes se trouvant aux alentours.
Harry va se retrouver confronter à ce mystérieux personnage de Sirius Black, et aux détraqueurs.
Ce livre est à mes yeux le meilleur roman de la série, principalement grâce à l'intrigue de Sirius Black, que l'on croit dangereux au début mais qui nous déroute par la suite... J'ai beaucoup apprécié aussi les passages avec Remus Lupin, le nouveau professeur de Défense contre les forces du mal, et ceux avec les jumeaux Weasley, toujours aussi innocents...
Bref, un monument de la fantasy jeunesse, à lire absolument si ce n'est pas déjà fait !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-05
Maddy vit recluse chez elle avec sa mère : elle est atteinte de la maladie de l'enfant-bulle et ne peut avoir aucun contact avec l'extérieur. Seule Carla, une infirmière, vient tous les jours pour s'occuper d'elle. Mais un jour, le beau Olly et sa famille emménage en face et tout l'équilibre de Maddy vole en éclat...
Un roman lumineux, tendre et émouvant, touchant et plein d'humour : j'ai adoré !
"Le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en prendre" : Maddy va en faire sa maxime, pour le meilleur et pour le pire...
Je dois dire que j'ai aimé le style qui sonne juste sans être larmoyant, par le courage de cette ado qui n'a pas une vie facile, et j'ai été scotché par la fin, très inattendue.
Une réussite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je suis une grande fan de "Ma vie selon moi" et donc, j'étais très contente quand j'ai lu l'adaptation en bande-dessinée. Malheureusement, je n'ai pas reconnue les personnages qui m'ont fait rire, sourire ou même pleurer. On ne retrouve pas notre Justine bien-aimée: la gaffeuse romantique et fleur bleue. On voit seulement une fille qui n'aime pas Ingrid.
D'ailleurs, tous les personnages sont complètement opposés à ceux que l'on a l'habitude de voir dans les romans (que ce soit moralement ou physiquement).
Bref, c'est quand même une super BD, mais je préfère les romans.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une bien jolie bande-dessinée, toute en délicatesse et finesse.
Deux sœurs rêvent d'intégrer l'une des plus prestigieuses écoles de danse classique du monde : celle de l'Opéra de Paris. Or, Emma et Capucine dansent différemment, n'ont pas le même caractère, ni les mêmes rêves.
Derrière, la maman veille au grain, tandis que le papa rassure et dédramatise...
Un premier tome très prometteur. Une histoire traitée avec beaucoup de justesse et de sensibilité.
Et ne parlons pas de l'iconographie, qui est un véritable écrin de grâce et de douceur.
Je suis très avide de connaître la suite !!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-05
Tome final de la saga Phobos.
Je dois dire que je ne suis pas déçue du voyage.
Ce dernier tome est une pépite. J'ai adoré chaque chapitre. j'ai été émerveillée, émue, surprise du début à la fin.
Les pionniers entreprennent le voyage retour sur Terre. On pourrait les croire sortis de la galère, du danger. Bien au contraire.
Encore faut-il que tous puissent se poser sur terre, encore faut-il assumer tout ce qui s'est passé sur Mars.
Victor Dixen balance du lourd. Mine de rien, il aborde plein de problématiques: du réchauffement climatique, des marchands de sommeil, de l'apparence, des réseaux sociaux, de la télé réalité, de la toile en passant par la politique ou l'homosexualité. Victor-Dixen tranche dans le vif.
Nos pionniers adorés vont encore subir bien des épreuves. J'ai surfé avec eux sur des vagues d'émotions immenses.
Bref c'est dur de les quitter. Tous resteront gravés dans ma mémoire.
Merci pour cette belle aventure qui m'a fait vibrer et rêver.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
On découvre 4 fantastiques personnages dans ce premier tome: Conor, d'origine modeste et qui a toujours été dans l'ombre des autres, va se retrouver lier à Briggan le loup, Abeke, issue d'une tribu africaine où elle n'a jamais trouvé sa place, est associée à Urazza la panthère, Mheilin, prodige des arts martiaux et d'une classe plutôt aisée va faire apparaître Jhi le panda et enfin Rollan, un orphelin un peu plus âgé que les autres, va avoir Essix la fauconne comme animal tatoo. Ils sont tous d'origine géographique et d'une classe sociale différente et ils ont évidemment eu une enfance très différente les uns des autres. Pourtant, ce sont à eux que les "bêtes suprêmes" ont choisi d'apparaître, il y a donc forcément quelque chose qui les lie mais ce n'est pas encore dans ce tome que nous le sauront. Ils sont tous matures pour leur âge et j'avoue avoir eu du mal à me les imaginer comme des enfants de 11 ans quand on voit dans quelles situations ils se retrouvent et surtout comment ils arrivent à y faire face. Enfin, j'ai apprécié de les voir créer, plus ou moins selon les personnages, des liens avec leur animal tatoo mais j'aurais aimé que cela soit plus détaillé et plus présent. Et pour ceux qui se demandent pourquoi on les appelle des animaux tatoo, c'est tout simplement parce qu'ils peuvent se mettre en mode passif sous forme de tatouage sur l'humain auquel ils sont liés!

Un premier tome qui présage une belle saga jeunesse, avec l'originalité de changer d'auteur à chaque tome.
A lire!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ce livre est une véritable pépite. J'ai ressenti pour cette trilogie, ce que j'ai pu ressentir la première fois que j'ai lu un roman de ma vie,.
Ça faisant longtemps que je n'avais pas été aussi mordue d'un bouquin ! La romance principale du livre est superbe, l'interdit rend les choses encore plus magiques, complètement addictive.
J'ai complètement accroché à l'histoire d'Eden et de Tyler, il vont me manquer.
N'hésitez surtout pas, cette trilogie vaut vraiment le détour !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Un livre super, magnifique, pleins d'amitié, de problèmes avec les époques ^^, et de l'amour.
A lire ^^
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne pensais pas que j'allais autant l'aimer.
Amitiés, trahison, amour, son tau programme, et tout cela à New York en 1899.
A lire absolument !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-04
Une histoire magnifique, très émouvante. Les thèmes abordés sont très intéressants, et originaux.
J'ai trouvé ce roman magnifique, magique même, une perle qu'il faut absolument lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Les Harry Potter sont des romans géniaux ! Au début, je me souviens que je n'avais pas envie de les lire.... Mais maintenant je ne regrette pas du tout !
Je suis une fan de Hermione Granger et Emma Watson ! Le caractère d'Hermione est parfois fatiguant pour les autres, mais elle est très courageuse et sympa !
J’ai dévoré la série entière et j’ai également vu tous les films.
Harry Potter est un monde fascinant que j’apprécie beaucoup. Dans cette série, il y a de tout, de l'amour, du suspense, de l'aventure, de l’amitié, même des combats... C’est pour moi une des meilleures séries que j'ai jamais lue.

Je le conseille à tout le monde ! Quelque soit votre âge, votre niveau de lecture, Harry Potter est une perle ! En tout cas à ne pas manquer.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Wonder écrit par R.J. Palacio
date : 14-04
C'est un livre vraiment...bouleversant, fascinant ! On ressent pleins d'émotions en le lisant ! J'ai adoré lire l'histoire de August.
Après la lecture, je suis dis que j'aimerais beaucoup le rencontrer.
C'est une lecture époustouflante, que je recommande.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 02-04
Un manga très sympathique, les thèmes abordés sont très originaux !!
J'ai vraiment adoré ! Ran est une jeune fille très attachante, qui n'a pas confiance en elle, c'est dommage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-03
Enfin le tome 5 !!! Je l’attendais avec impatience. Et il ne m'a pas déçue !!! Mentine revient avec des nouveaux problèmes auxquels elle doit faire face : le divorce de ses parents !!!!
Bonne lecture
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


  • aller en page :
  • 1
  • 2