Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ticreole : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les sables de Mars Les sables de Mars
Arthur Charles Clarke   
Gibson était sur Mars. Enfin ! Il venait d'atteindre ce qui, pour l'homme antique n'était qu'une lueur rougeâtre au milieu des milliards d'étoiles.
Ce qui, à peine un siècle plus tôt, ne représentait encore qu'un monde mystérieux et inaccessible, était devenu à présent la nouvelle frontière de la race humaine dans l'Univers.
Et voici que Mars révélait un chose fabuleuse : ses étranges et énigmatiques habitants.


par x-Key
Greg Mandel, tome 1 : Mindstar Greg Mandel, tome 1 : Mindstar
Peter F. Hamilton   
Premier roman de Peter F. Hamilton.
Premier tome d'une trilogie qui se poursuit avec Quantum et Nano. De l'époque où les trilogies faisaient 3 tomes.

Nous sommes dans une Angleterre qui se relève doucement de quelques années de dictature d'une politique communautaire digne des grandes années soviétiques, dans un futur assez proche technologiquement (où l'on peut trouver des usines en orbite, et des implants bio pour augmenter les capacités mentales).
Greg Mandel est plus ou moins détective privé, ancien de la brigade militaire Mindstar, il possède un implant grâce auquel il développe un hypersens, intuition et capacité à comprendre les gens. Une sorte de mix entre Patrick Jane ( Mentalist) et Takeshi Kovacs de Carbone modifié de R. Morgan. Il se voit confier une enquête à tiroir dans le monde de la haute technologie, espionnage industriel, trahison et gros sous à la clé.

On connaît plus l'auteur pour ses romans, excellents au demeurant, à rallonge. Dans ce roman de presque jeunesse (seulement 3 ans avant son cycle de l'aube de la nuit, écrit à 33 ans), on a une sorte de condensé. Moins de personnages, mais un univers très riche et bien développé sur seulement 350 pages, mais est-ce possible pour du Hamilton ? Eh bien oui, rien ne manque dans ce roman. Action, technologie, suspense et même politique. Si vous ne saviez encore pas que l'auteur ne portait pas particulièrement le principe communiste dans son cœur, vous êtes désormais fixés.
Une intrigue intéressante et bien aboutie pour une lecture fluide et agréable.

Un bon polar d'action technologique. Un très bon divertissement et une excellent porte, finalement pour pénétrer l'univers parfois plus complexe de Peter F. Hamilton.

par Fnitter
Days Days
James Lovegrove   
Days nous montre ce que pourrait devenir la grande distribution Dan un futur plus ou moins proche.

Il est vrai que c'est un peu lent mais en même temps c'est un huit clos, et malgré la lenteur des deux premiers tiers on ne s'ennuie pas, les personnages sont plein de caractère, Lovegrove reussi à nous emporté dans sa vision politiquement incorrecte d'une société de consommation ou tout peut arriver et nous amène à voir le matérialisme d'une manière effrayante.
Un livre qui fait réfléchir !

par Maks
La Guerre des Serpents, Tome 4 : Les fragments d'une couronne brisée La Guerre des Serpents, Tome 4 : Les fragments d'une couronne brisée
Raymond E. Feist   
On pleure encore la perte et le sacrifice de notre Jimmy les mains vives et de Gamina même si on ne peut s'y apesantir bien longtemps car il faut réunifié le royaume brisé et qui mieux que ces petits-fils peuvent réussir cet exploit;)?

par dididoune
La saga des sept soleils, Tome 5 : Ombres et flammes La saga des sept soleils, Tome 5 : Ombres et flammes
Kevin J. Anderson   
Enfin un peu d'action.
Après quatre premiers tomes en dent de scie, ce cinquième opus nous offre de beaux moments d'action.

Faeros, Hydrogues, Wentals, Verdanis, Vagabonds, Forces Terrestres de Défense, Ildirans, Robots Kikliss. Tous se jettent dans une ultime bataille. Ça attaque à tout va dans le bras spiral.

Que dire sur l'histoire, le style de l'auteur après cinq tomes ? Si on en est là, c'est qu'on aime, au moins un peu et on a bien l'intention d'aller jusqu'au bout.
On se replonge avec plaisir dans l'univers très riche et très dense de l'auteur, dans un tome plus rythmé que les précédents qui va voir un aboutissement : La fin des Hydrogues. A ce propos, d'ailleurs, je rejoins la plupart des critiques à ce sujet. Une fin trop rapide, certains diront bâclée. L'ultime (?) ennemi de l'humanité aurait mérité une fin plus explosive. Gageons que les deux derniers tomes verront apparaître de nouvelles menaces (on vous dit qui ce sera à la fin de ce tome...).
Le conflit entre le président Basil Wenceslas et le Roi Peter, qui commençait également à devenir répétitif et pesant, en l'état, trouvera un nouveau terrain de discorde impliquant toute l'humanité.

Bref, une lecture délassante et en avant pour le tome 6 : Un essaim d'acier

par Fnitter
La cybériade La cybériade
Stanislas Lem   
Tyrans de toutes planètes, ne restez plus en difficulté !
Faites appel à ces deux super-ingénieurs cosmiques : Trurl et Klapaucius, les as de la cybernétique.

Avec l'électrolyre, ils ont tué tous nos poètes. Avec leur super-machine érotique, ils peuvent vous guérir du mal d'amour. Et ils ont gagné la plus difficile des guerres en laissant tomber sur l'ennemi une pluie... de bébés.

Un univers truculent. Des récits fantastiques et philosophiques. L'humour et l'immense talent de l'écrivain polonais Stanislas Lem.


Sommaire :

1 - Première expédition ou le piège de Gargancian
2 - Première expédition, A ou L'Electrolyre de Trurl
3 - Deuxième expédition ou l'offre du roi Okrucius
4 - Troisième expédition ou les Dragons de la Vraisemblance
5 - Quatrième expédition ou comment Trurl appliqua le féminitrone...
6 - Cinquième expédition ou les farces du roi Baleryon
7 - Cinquième expédition A ou la consultation de Trurl
8 - Sixième expédition ou comment Trurl et Klapaucius créèrent un démon ...
9 - Septième expédition ou comment la perfection de trurl l'amena à faire une mauvaise action
10 - Conte du roi Genalio et des trois machines qui racontent des histoires
11 - Le Prince Ferrycy et la princesse Cristal

par x-Key
Les Portes de la Mort, tome 1 : L'aile du dragon Les Portes de la Mort, tome 1 : L'aile du dragon
Margaret Weis    Tracy Hickman   
La série voit l'affrontement de deux races issues des humains, Sartans et Patryns, dont les combats ont provoqué la destruction de la Terre, recomposée par les Sartans (ainsi victorieux) en plusieurs mondes, lieux de voyage du héros Patryn, Haplo.
Au travers de la rivalité entre les deux espèces qui se considèrent comme des demi-dieux, on voit apparaître la vie de ceux qu'ils étaient censés protéger, les humains, nains et elfes (rassemblés sous le terme mensch, par opposition au terme übermensch décrivant Sartans et Patryn). Le combat entre bien et mal, ordre et chaos, n'est pas manichéen - les Patryns comme Sartans ne sont ni tout noirs, ni tout blancs... même si, en coulisse, apparaissent le Bien et le Mal absolu...

par Aude
Metro 2034 Metro 2034
Dmitry Glukhovsky   
Metro 2034... Plus qu'un livre, cette série des Metro est devenue un peu une passion pour moi. C'est pour cela que mon évaluation n'est peut-être pas objective, mais quand on trouve quelque chose de génial, pourquoi suivre l'avis des autres ?

Metro 2034 débute dans une station au nom tout aussi imprononçable que les autres qu'Artyom, dans Metro 2033, n'a pas eu l'occasion de visiter. L'aventure n'a plus comme protagoniste notre cher habitant de VDNKh, mais un certain Homère (surnom que lui donne ses collègues et voisins à cause de sa passion pour les mythes et les légendes) et Hunter. Oui, oui, vous ne rêvez pas, j'ai bien dit Hunter, celui qui était censé être mort, tué par les Noirs. Il a en effet survécu à cette confrontation, mais à quel prix ? Je vous laisse découvrir cela en lisant ce chef-d'oeuvre. Alors, je vous vois déjà venir en disant : "Mais il lui est arrivé quoi à Artyom ?" : ne vous inquiétez pas, votre curiosité sera satisfaite !

Au niveau de l'écriture, Dmitry Glukhovsky n'a pas perdu sa patte artistique : toujours aussi agréable à lire tout en étant recherché, le style est tout simplement magnifique. On ne peut d'ailleurs que saluer le splendide travail de Denis E. Savine que je remercie pour nous avoir donner l'occasion de savourer cette perle du roman post-apocalyptique. On retrouve la même sensation un peu étrange que dans Metro 2033 : les premières pages sont difficiles, voire carrément chiantes à lire, mais osez lire après la première centaine de pages et vous allez voir que vous avez bien fait de vous entêter.

Et là, on touche un problème de ce livre : sa durée. En effet, on le voit au premier coup d'oeil : Metro 2034 est bien moins conséquent que son prédécesseur : on passe de pratiquement 700 pages à un peu plus de 300 pages. Une véritable déception, croyez-moi ! En vérité, ce livre peut-être fini en une après-midi, deux si vous prenez votre temps... Et c'est bien dommage, au vu du style de l'auteur et de son intrigue qui aurait pu être développée !

En conclusion : un roman à lire, surtout si vous avez lu Metro 2033, mais ne fondez pas non plus trop d'espoir sur lui ou ne le comparez pas à Metro 2033 pour ne pas être trop déçu par l'intrigue pas assez développée et la courte durée du livre.

par Loruto
Les Dieux sauvages, Tome 3 : La Fureur de la terre Les Dieux sauvages, Tome 3 : La Fureur de la terre
Lionel Davoust   
https://bookshowl.blogspot.com/2019/12/les-dieux-sauvages-tome-3-la-fureur-de.html

Un troisième tome dans lequel j'ai eu un peu plus de mal à me plonger. J'ai trouvé que l'histoire n'avançait pas, le siège de Loered stagne et je me suis parfois ennuyée. Et pourtant c'est un nouveau coup de cœur car ce qui fait la force de cette série c'est justement son ultra réalisme : une guerre ne se règle pas en quelques jours, l'auteur use son lecteur à la manière dont Mériane et la cité sont usés par ce siège interminable. C'est une nouvelle claque, cette série est dingue, je n'ai jamais rien lu d'aussi poussé de ma vie.

Mériane a donc enfin atteint Loered, le Verrou du Fleuve, qui a réussi à tenir jusqu'à son arrivée. Mais c'est une cité malade, au bord de la famine et déjà fortement endommagée par les troupes d'Aska que doit maintenant protéger la Messagère. Il lui faut de l'aide, il lui faut plus de force et beaucoup de choses vont également reposer sur les épaules du jeune prince Erwel qu'elle va envoyer, escorté par Leopol, vers les autres provinces.

Il y a énormément de choses qui m'ont marqué dans ce troisième tome, à commencer par l'armure de Meriane. La relation qu'elle entretient avec cette armure est fascinante mais absolument horrible. La première fois qu'elle a du l’endosser j'en ai eu le souffle coupé. J'avais envie qu'elle la retire aussitôt, je voulais l'arracher à cette abomination, lui dire qu'on allait trouver un autre moyen, je ne voulais pas qu'elle souffre, je sentais que ça allait mal finir. Mais non, Meriane a enduré la souffrance car cette armure était une malédiction nécessaire et un symbole que tout le monde allait enfin suivre aveuglément.

L'autre événement est quelque chose que j'avais senti venir : des révélations sur Wer et Aska, sur le monde d'avant et sur l'étrange Nehyr. Wer ne va plus longtemps pouvoir faire aveuglément suivre ses ordres aux Rhovelliens et qu'est-ce que je l'attends ce revirement de situation ! Depuis le début j'ai une profonde aversion pour Wer, ce Dieu qui conseille Mériane et qui a soit disant sauvé la Rhovelle. Je pensais que c'était du à mon opposition aux religions, mais je crois que j'avais bien vu. Les idées de ce livre vont définitivement dans mon sens : à savoir que toutes les religions sont pareilles, elles vous aveuglent et cachent de mauvaises choses.

Ce troisième tome est vraiment très difficile pour Mériane, sa situation me brise le cœur. Elle est à bout, et malheureusement plus elle devient un symbole, plus Maragal, son chronète, tisse sa légende et plus elle est seule. Pourtant Mériane ne baisse pas les bras, elle va laisser l'armure la dévorer tant qu'il le faudra.

Mais Aska et son élu Ganner ont toujours une longueur d'avance. J'ai vraiment hâte de lire la suite car je ne sais vraiment pas comment la Rhovelle va pouvoir s'en sortir. Ce troisième tome était tellement rempli de désespoir et de ténèbres... Il va falloir un sacré revirement de situation afin d'aider Mériane à tenir bon face aux armées d'Aska.
Halo, Tome 4 : Les Fantômes d'Onyx Halo, Tome 4 : Les Fantômes d'Onyx
Eric Nylund   
Une bonne histoire qui nous montre les Spartans-III sur la planète Onyx et qui nous permet de mieux les connaître.

Certains personnages comme Kurt sont vraiment très intéressants.

par Mika-117