Livres
504 924
Membres
512 353

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Rain, Tome 1



Description ajoutée par ophelie_6942 2017-09-24T18:11:44+02:00

Résumé

4eme de couverture :

Une pluie mortelle s'abat sur la Terre :

l'humanité est menacée de disparition.

Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.

Je m'appelle Ruby Morris, et voici mon histoire.

Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d'être encore en vie.

Question : quand faut-il abandonner tout espoir?

a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.

b) Dans deux semaines, environ.

c) Jamais.

d) J'imagine qu'il pourrait y avoir un d), mais s'il existe, je ne l'ai pas encore trouvé...

Afficher en entier

Classement en biblio - 315 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par brotox 2017-10-11T12:31:44+02:00

Ce bulletin d'informations m'évoquait la tactique des ados, qui, après avoir fait une bêtise, passent aux aveux graduellement. Ils confessent le minimum au départ, de peur que les parents ne piquent une trop grosse crise. On évite le plus longtemps possible de lâcher les détails. L'exemple le plus frappant, c'est celui de cette fille de mon lycée, qui s'est fait surprendre au lit avec un garçon. Elle a été forcée d'admettre qu'ils avaient couché ensemble (en fait, ils le faisaient depuis des mois). Ses parents ont tellement flippé qu'elle n'a jamais réussi à leur avouer qu'elle était enceinte, jusqu'à ce qu'ils trouvent le test de grossesse dans la poubelle.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Je trouve que c'est un très bon livre. Je l'ai lu en anglais, forcément, et ce qui m'a poussé à l'acheter, c'est la 4e de couverture. Oui, enfin bon, pas juste la 4e de couverture, mais plutôt les papillons qui remplacer tous les "gros mots" et... Je n'ai pas été surprise non, je m'attendais à un bon livre, et je n'ai pas été déçu ! L'histoire est vraiment touchante, et on entre dedans très facilement, parce qu'il fait vrai, tout simplement. L'écriture est simple, l'histoire aussi, mais... Elle fait vrai ! Je ne vois pas comment le dire autrement, vous devrez le lire pour comprendre

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par la-bouquineuse74 2020-05-21T11:53:37+02:00
Lu aussi

Ma chronique : https://lescuriositesducameleon.com/2020/05/20/the-rain-de-virginia-bergin/

Avant-propos

J’ai entendu parler de la série The Rain via des amis et quand j’ai appris qu’à l’origine c’était un livre ça m’a plutôt tenté. Je me suis dit que pour une fois, lire le livre avant la série me permettrait d’être moins déçue mais aussi d’avoir plus de détails. Sauf que les livres n’ont rien à voir avec la série en dehors de la pluie toxique et je suis mitigée de cette lecture.

« La pluie ». C’est tout ce que je me rappelle avoir entendu, au départ. « C’est dans la pluie. »

L’histoire…

Le début de l’histoire est assez original, l’héroïne raconte cette catastrophe comme si elle écrivait dans un journal pour ses futurs lecteurs. Elle commence d’une manière assez sarcastique « Si c’était juste une histoire – le genre de roman idiot qu’on lit pour se divertir -, le début serait génial ! Tellement fantastique que tout le monde voudrait en faire un film. » (voir Premières lignes – The Rain de Virginia Bergin). De cette manière elle met le doigt sur quelques éléments bien stéréotypés du cinéma hollywoodien. On apprend que la Terre a déjà subi une grosse catastrophe causée par un astéroïde mais qu’un homme super fort, beau et intelligent a sauvé tout le monde applaudi par sa copine. Quelque temps plus tard une pluie mortelle s’abat sur la Terre et tout change. Le poison est dans l’eau, et, en dehors de l’air, quoi de plus dangereux et vicieux que cet élément pour se répandre rapidement ? L’eau s’infiltre de partout, une fois sur le sol elle peut descendre dans les nappes phréatiques et dans les canalisations, aussi, comme le cycle de l’eau est un phénomène naturel impressionnant et parfois imprévisible, lorsque les êtres humains ne peuvent plus l’exploiter, il est potentiellement infini. Et une seule goutte sur la peau suffit à tuer un humain. C’est donc très facile de se faire avoir par l’eau.

Il n’y avait pas d’étoiles. On ne pouvait pas les voir, à cause des nuages pleins de bactéries mortelles. Il n’y avait pas non plus de brise. Juste le murmure de la pluie, qui chuchotait inlassablement : « Je vais te tuer ». Les oiseaux ne chantaient pas dans les arbres. Ils étaient trop occupés à picorer les yeux des morts.

Du côté des personnages

La jeune fille racontant cette histoire se nomme Ruby et c’est une ado qui correspond vraiment au cliché qu’on peut se faire de l’adolescente en pleine crise existentielle. Tout l’énerve, ses parents, son beau-père et les cours. Elle a des amis sympas et son rêve c’est de sortir avec le beau gosse populaire du lycée. En dehors de ça elle se comporte de manière exécrable avec ses proches et a beaucoup de rage en elle. Son beau-père, Simon, est très réfléchi et attentionné. Honnêtement je ne sais pas comment décrire Ruby parce qu’elle est insupportable. Son côté tête brulée ainsi que son fort caractère lui permettent de sortir de situation délicate, mais elle a beaucoup trop de rage et de méchanceté en elle. C’est un personnage « fort » malgré cela pas très réfléchi et trop dédaigneuse à mon goût. Si l’histoire c’était déroulée dans un lycée, ça aurait surement été la peste de service. C’est d’ailleurs un fait étrange dans ce genre de livre, souvent soit on a un personnage populaire mais anéanti, soit une pauvre fille « paumée » qui veut à tout prix être la reine de son lycée. Ici c’est un curieux mélange entre les deux types de personnalités que peuvent avoir les adolescentes dans un roman jeunesse. Elle ne rêve que de gloire et n’hésite pas à rabaisser les autres pour montrer sa prétendue supériorité. Elle est détestable.

La cruauté du destin est sans limites. J’étais peut-être en compagnie du dernier garçon sur terre, et il fallait que ce soit un nerd. (A ne pas confondre avec un geek. Les geeks sont utiles, cool et parfois beaux gosses.) Et ce pauvre typa avait osé penser que lui et moi…Non, je ne peux même pas le répéter !

Mon avis

Je ne sais pas si j’ai apprécié ou non ce livre. D’un côté le rythme est très fluide et l’histoire addictive et d’un autre côté il y a le personnage de Ruby. J’ai lu ce livre en deux soirées et je me rappelle avoir bassiné ma sœur et mon beau-père à table en leur disant que cet univers est génial. Aujourd’hui je n’en suis plus vraiment sûre. Cette histoire d’eau toxique est très intéressante parce que c’est peut-être quelque chose qui pourrait arriver. Après, cette lecture n’était peut-être pas la meilleure chose à faire au vu de l’actualité, mais force est de constater que certaines situations reflètent tristement les comportements humains : papier toilette, dévaliser les supermarchés, informations des médias, pas d’informations du gouvernement, bêtise, violence et vous verrez si vous le lisez. J’ai été assez étonné de certaines situations, en lisant un chapitre A je me disais oh l’auteure n’a pas pensé à cette question ça me perturbe et dans le chapitre B il y avait la réponse. Ainsi, l’originalité du phénomène « H2O », couplé avec certaines dénonciations et une intrigue rythmée et réfléchit en fait un très bon roman. En revanche, j’ai rarement lu un personnage aussi détestable. C’est peut-être fait exprès pour en quelque sorte caricaturer les personnages adolescents dans la littérature jeunesse, ou pas. J’ai du mal à accepter le fait qu’une personne dénonce tant de clichés, dans le sens « mauvais cliché », et soit un stéréotype ambulant. Je trouve l’héroïne très peu intéressante et l’image renvoyée n’est absolument pas flatteuse pour les adolescentes. Elle est accro à son téléphone, irrespectueuse, ne pense qu’à être populaire et sortir avec un garçon qui à « la côte », dénigre les personnes différentes, est égocentrique, ne se remet pas en question et n’est pas du tout reconnaissante. C’est typiquement le genre de comportement que reprochent des personnes vieilles envers des adolescents. Parfois ce type de comportement peut être vrai, mais c’est un stéréotype : une idée, opinion toute faite, acceptée sans réflexion et répétée sans avoir été soumise à un examen critique, par une personne ou un groupe, et qui détermine, à un degré plus ou moins élevé, ses manières de penser, de sentir et d’agir (CNRTL).

Je ne sais pas si j’ai apprécié ou non ce livre parce qu’il y a de bons éléments cependant le personnage et ses idées ne me plaisent pas. C’est aussi un livre « marquant » parce qu’il me fait me poser une question concernant mes lectures : la question du contenu. La littérature jeunesse m’ennuie et me déplaît de plus en plus mais j’ai du mal à me retrouver dans des lectures « plus complexes ».

Cela étant, j’ai acheté ce tome et sa suite d’occasion. Je la lirais prochainement pour me faire un avis plus complet sur la saga. Je suis aussi curieuse de voir ce que pourrait donner la série, elle a l’air dans la même veine que The 100, ça pourrait être très sympathique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elycya 2020-04-28T13:49:48+02:00
Argent

Une pluie mortelle s'est abattue sur le monde contaminant les réserves d'eau potable et tuant une bonne partie de l'humanité. Au milieu de tout ça notre héroïne Ruby va tenter de retrouver son père en entamant un long périple.

Le roman est assez addictif, par contre l'héroïne à un caractère assez difficile à apprécier mais étrangement ça la rend plus réaliste. Elle est dépassée par la situation et se focalise sur des trucs de moindre importance pour faire face.

C'est un bon roman post apocalyptique adolescent, ça permet de se rendre compte que l'humanité est peu de chose sans eau.

Je pense que c'est un livre qu'il ne faut pas lire si vous êtes un peu anxieux par rapport à la situation actuelle car on retrouve des similitudes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemissia 2020-03-31T09:54:45+02:00
Or

The Rain est une excellente surprise.

J’ai beaucoup aimé, même si parfois Ruby m’énervait par ses réflexions dignes d’une gamine… Ce qu’elle en fait. C’est une héroïne attachiante que j’ai pris grand plaisir à accompagner dans sa quête de survie. Elle a vu des horreurs et malgré tout, elle tient bon.

La plume de Virginia Bergin est addictive et acérée. J’aime beaucoup son idée de départ et je suis déjà impatiente de découvrir la suite de ce roman YA qui nous plonge dans une catastrophe mondiale horrifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CindySB 2020-03-12T21:03:52+01:00
Lu aussi

Je suis assez mitigée sur cette lecture. D'un côté, j'ai beaucoup aimé le thème et le scénario. J'ai trouvé le récit super réaliste et c'est un point qui m'a vraiment plu. Et au départ, la narration de Ruby me plaisait aussi. Elle avait un petit côté humour noir et piquant qui me donnait le sourire. Mais d'un autre côté, Ruby m'a trop agacée. Je m'expliquais son comportement au début du livre par sa jeunesse, le fait que la catastrophe commence seulement et tout ça. Mais après j'ai été trop déçue par le fait qu'elle n'évolue absolument pas. Franchement, devant tant de danger et la gravité de la situation, il aurait été normal qu'elle gagne en maturité, mais non, elle reste une petite personne puéril et égoïste et c'est très décevant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cecile-156 2020-01-30T13:39:02+01:00
Bronze

Un livre que j'ai dévoré, même s'il ne fait pas partie des meilleurs livres que j'ai lu.

Une pluie mortelle s'abat sur la planète et notre héroîne se retrouve quasiment seule à devoir survivre à cette apocalypse.

On retrouve bien l'ambiance post-apocalyptique, de survie et de terreur dans ce livre.

En revanche, ce qui m'a paru plus désagréable est le choix de l'auteur d'avoir fait parler une adolescente qui par moment ne semble pas très mature. Cela dit, ça représente plutôt bien la mentalité parfois posée et sensée et parfois complètement immature que peut avoir un ado à cet âge.

Le choix de supprimer les injures en les remplaçant par un papillon est original mais assez désagréable à la lecture. Mais au moins cela permet de se rendre compte de la vulgarité de notre héroïne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2020-01-25T00:26:47+01:00
Argent

J’ai trouvé ce livre un peu trop « jeunesse » par moment mais il a quand même pas beaucoup de qualités! Une très bonne intrigue, des événements qui nous déstabilisent et nous remettent en questions, des personnages attachants, une fin qui donne envie de lire la suite,... J’ai juste eu du mal avec le coté parfois trop « gamin » de Ruby qui a des comportements à l’extreme opposé de celui auquel on s’attend dans sa situation... Mais ce livre est une agréable découverte donc!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sherlocked57 2020-01-24T13:22:30+01:00
Or

Très bon livre. Nous suivons l'évolution de Ruby, personnage principale, tout au long de ce roman. Ruby a 15 ans, ce qui est énervant par moment car elle est obnubilée par son physique et donc ne cherche pas de quoi survivre mais cherche surtout à parfaire son maquillage ! Cela la rend pénible mais en même temps attachante car si jeune face à ce genre de catastrophe!

J'ai beaucoup apprécié lire ce roman, qui est sous forme de journal.

Seul bémol : Ruby a une technique pour pallier sa soif : elle ramasse un gravier pour le mettre dans sa bouche. Sauf qu'à mes yeux, une bactérie, qui est présente dans la pluie, se retrouve forcément posée sur les graviers après une averse… Etrange

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BellatrixThaliaFoster 2019-10-10T18:29:16+02:00
Pas apprécié

Je ne sais pas quoi dire de ce roman.

Je ne l'ai pas apprécié mais il faut reconnaitre qu'il est bien écrit. Voir très bien. Ça, c'est certain.

Sinon, non.

Tout d'abord, si certains ignorent ce que veut dire le mot << superficielle >>, je vous présente l'héroïne, Ruby, qui en est un parfait exemple.

Ensuite, je trouve qu'il n'y a aucun message, aucune note d'espoir à la fin (ou alors si infime que je ne l'ai pas remarquée) ce qui le rend à mes yeux, triste et inutile.

Ce genre de roman, pour moi DOIT être chargé d'espoir pour ne pas succomber à la fatalité...

Après, ce n'est qu'un avis personnel et là où je n'ai vu qu'une porte fermée, d'autres y ont peut-être vu de la lumière...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coeurdechristal 2019-10-05T04:27:06+02:00
Bronze

Je reconnais que je ne lis pas beaucoup de livre post-apocalyptique, je ne sais donc pas si c'est original ou non. Par contre, à mes yeux ce l'étaient. Un problème où il n'y a pas de zombie ou d'extraterrestre qui veulent envahir la Terre. Là on fait face à un cas plus problématique. Car on le sait, la pluie peut subvenir à n'importe quel moment et l'eau devient un problème majeur qui devient très complexe à gérer. Je trouve que l'idée est géniale de mettre le problème dans l'un des élément ultime dont on a besoin pour survivre. L'écriture est bien, j'aime la façon dont Ruby fait la narration. Par contre, elle me tombe un peu sur les nerfs. Elle est superficielle et irréfléchie à plus d'un moment. Ces préoccupations ne devraient pas être prioritaires, ça ne devrait même pas lui poser de problème. Je trouve aussi que certains passages sont... vide et dénudés de sens. Beaucoup de questions restent et on se demande pourquoi? Bien hâte de voir de quoi il résulte avec le 2e tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enora-Gaby 2019-10-03T09:47:39+02:00
Bronze

Je suis mitigée, l’histoire En elle même est bien mais Ruby est une tête à claque superficiel qui devrait revoir ses priorités.

Mais l’histoire Est facile à lire et la suite me tente. J’espère que dans le tome 2 Ruby aura pris en maturité.

Afficher en entier

Dates de sortie

The Rain, Tome 1

  • France : 2017-09-20 (Français)
  • France : 2019-04-10 - Poche (Français)
  • USA : 2014-06-17 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • H2O (The Rain, #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 315
Commentaires 100
Extraits 12
Evaluations 153
Note globale 7.56 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode