Livres
512 321
Membres
523 598

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad



Description ajoutée par Jenna95 2012-04-15T11:53:10+02:00

Résumé

La seule façon de s'échapper est de «finir» le jeu. Le Game Over signifie la «mort»...

Les dix mille personnes qui se sont connectées sur ce jeu mystérieux, Sword Art Online, ont été contraintes à prendre part à ce jeu périlleux.

Le protagoniste, un jeune joueur du nom de Kirito a compris cette «vérité».

Il joue en solo dans le château géant de Aincrad et pour finir le jeu il va devoir passer au travers des 100 étages du château...

Afficher en entier

Classement en biblio - 786 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par sChloe 2012-12-01T18:25:08+01:00

Une épée grise me trancha l’épaule.

La petite ligne en haut à gauche de mon champ de vision diminua légèrement. Au même moment, une main froide est passée sur mon cœur.

La ligne bleue, appelée « barre des PV[1] », est une donnée visuelle de ma force vitale. Il m'en restait un peu plus de 80%. Non, cette phrase n’était pas tellement appropriée. Je m'étais rapproché d'environ 20% de la mort.

Je me suis jeté en arrière, avant même que l’épée de l’ennemi n’ait commencé son attaque.

« Haah… »

J’ai pris une grande inspiration pour me calmer. Un « corps » de ce monde n’avait pas besoin d’oxygène ; mais celui de l’autre côté, ou plutôt, le corps allongé dans le monde réel, devait haleter. Mes mains souples étaient sûrement trempées de sueur, et mon cœur devait battre à une allure folle.

Évidemment.

Même si tout ce que je voyais actuellement n’était qu’une simple réalité virtuelle en 3D, et même si la barre qui diminuait n’était qu’un tas de chiffres indiquant mes points de vie, je me battais bel et bien pour ma survie.

Quand on y pense, le combat était extrêmement inéquitable. En effet, « l’ennemi » qui me faisait face était un humanoïde doté d'une tête et d'une queue de lézard, ainsi que de bras ternes, couverts d'écailles vertes et foncées. Il n'était ni humain, ni même vivant. C’était une masse de chiffres que le système remplacerait, peu importe le nombre de fois qu’on le tuait.

… Non.

Durant chaque seconde qui passait, l’intelligence artificielle qui contrôlait l’homme-lézard étudiait mes mouvements et améliorait ses réflexes défensifs. Cependant, à l’instant où cette unité serait détruite, les données seraient réinitialisées et ne seraient donc pas transmises à l’unité régénérée dans cette zone.

Donc, dans un sens, cet homme-lézard était lui aussi vivant : un être unique dans ce monde.

« … N’est-ce pas ? »

Il était impossible qu’il ait pu comprendre ce que j’avais marmonné à moi-même, mais l’homme-lézard, un monstre de niveau 82 appelé « Seigneur Homme-Lézard », siffla en souriant, montrant les crocs acérés qui émergeaient de sa longue mâchoire.

C’est la réalité. Tout est réel dans ce monde. Il n’y a pas de réalité virtuelle ou quoi que ce soit de faux.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Lien de la Chronique:

http://theshadowbooks.blogspot.fr/2013/12/sword-art-online-reki-kawahara.html

Pour commencer, il faut savoir que Sword Art Online est ce que l’on appelle un Light Novel. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme barbare, ce sont de courts romans (généralement autour de 40 à 50 000 mots) d’origine japonaise. Ils sont aussi principalement destinés aux adolescent et jeunes adultes. Il ne faut donc pas les confondre avec les mangas, car contrairement au genre précédemment cité, les light novel sont composé majoritairement de texte avec quelques illustrations ponctuelles au moment clé de l’action. Pour un mystérieuse et obscure raison, ce genre de livre n’est absolument pas édité dans notre pays, ce qui est bien dommage je trouve. Les Light novel pourrait être un élément de lecture pour tous les fans de manga et d'animation japonaise et pourrait ensuite ouvrir la passion des livres chez certains…

Suite à cette introduction sur le genre, parlons plus en détail de Sword Art Online. Certains se seront peut être posé la question vis-à-vis du nom, mais oui, Sword Art Online nous place dans un monde de jeux vidéo. Le concept est simple, nous suivons notre jeune héros qui porte le nom de Kirito dans le jeu appeler « Sword Art Online » qui est un VMMMO, ou tout simplement un M.M.O (Massive Multi-joueurs Online) mais virtuel. Le joueur doit placer une sorte de casque et se retrouve alors totalement plongé dans le jeu, le « full drive ». Sauf que ce qui pourrait être un simple jeu et passe-temps va vite devenir un cauchemar pour les 10 000 joueurs présents sur le serveur. Ils ne peuvent tout simplement pas se déconnecter du jeu. Cela peut sembler tout bête, mais ils se retrouvent donc totalement piéger physiquement dans le jeu, et leur seul moyen de retrouver la liberté est de parvenir à finir le jeu. Pour cela, il faut grimper les 99 paliers et tuer le boss final. Autre détail qui a son importance, toute mort est définitive c’est-à-dire que si le joueur meurt dans le jeu, il meurt dans la réalité. C’est donc dans un contexte de jeu assez compliqué que l’on suit la progression de Kirito au cours de son ascension des divers paliers, mais aussi dans ses rencontres avec les autres joueurs, chose difficile pour lui qui est un joueur solo.

Chose assez étonnante, c’est le comportement des personnages dans le light novel. Tout y est fidèlement retranscrit comme la perpétuelle menace de la mort. La moindre erreur peut être fatale à notre héros, et une seconde d’inattention peut avoir un goût amer. L’univers assez complexe au premier abord est bien expliqué ce qui permet de ne pas se perdre, même si l’on ne connaît rien au monde des M.M.O, et chaque personnage est typiquement un archétype d’un joueur que l’on pourrait retrouver dans un vrai jeu vidéo. On finit par s’attacher aux personnages, et à craindre pour leurs propres vies à chaque instant. On souhaite tellement que Kirito accède au combat avec le boss final, mais ce palier semble complètement inaccessible malgré son haut niveau et son expérience du jeu.

Il faut savoir aussi qu’il y a actuellement 12 tomes pour cette saga, mais qu'ils sont compliqué à trouver en français à cause de son non-licenciement, et donc il faut parfois se tourner vers l’anglais pour se fournir en Light Novel (heureusement pour moi, une partie de Sword Art Online a été traduit par des fans en français !). Pour les curieux, il y a aussi un animé licencié par Wakanim reprenant les 4 premiers volumes de la saga.

Pour conclure, un anime qui m’a fortement plus, et un coup de cœur confirmé et renforcé avec ma lecture du premier volume. Je vais donc me plonger dans les autres volumes (et donc vous les chroniquer au fur et à mesure bien entendu). Et c’est avec espoir que j’espère voir un jour naître en support physique ce genre de livre dans notre pays. En tout cas, je serais un acheteur conquis.

Afficher en entier
Diamant

Excellente.. non extraordinaire histoire. j'ai eu un vrai coup de coeur.

La version manga dispose d'un bon design, mais ce qui fait vraiment "Sword Art Online" c'est le livre.

Pour information il existe un site d’excellente qualité qui propose une traduction FR de ce chef-d’œuvre.

Edite : livre licencié, le site de fan ne propose plus la traduction.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

C'est une série que j'ai d'abord regardé en animé que j'ai beaucoup aimé mais malheureusement l'arc qui nous intéresse le plus (Aincrad) ce fini beaucoup trop vite et nous laisse un gout d'inachevé dans la bouche.

Afficher en entier
Diamant

L'histoire nous plonge dans le monde Sword Art Online ou Kirito, L'épéiste noir, tente d'y survivre coûte que coûte.

Cette série a beaucoup de points positifs, mais pas mal de négatifs.

Les points positifs :

Je n'ai eu aucun mal à me plonger dans l'histoire. Sword art online est une série très bien écrite. Les scnènes de combat sont vraiment bien décrites, ainsi que tout le monde d'Aincrad. J'ai eu l'impression de ressentir les émotions ressenties par les personnages durant toute ma lecture.

Aussi, le thème de l'histoire est très bien trouvé. Le fait d'être prisonnier dans un jeu virtuel, ou la mort est réelle est une idée excellente, et très bien retranscrite.

Par contre, j'ai trouvé cela dommage que certains personnages soient si peu poussés. Asuna m'exaspère, par son caractère. Peut-être parce qu'elle est très stéréotypée.

C'est dommage que les évènement se passent si vite. Je ne trouve pas crédible le fait que Kirito démasque Akihiko Kayaba uniquement en voyant son regard …

Oh ? Voila que Kirito vient de mourir. Ah non, j'avais oublié : il est tellement puissant qu'il peut ressuciter … grâce à quoi ? Au pouvoir de l'amour ? Merde.

Que tout cela était niais ...

Malgré cela, j'ai adoré lire ce roman. Et je le conseille à toutes les personnes aimant la fantasy et les jeux vidéos.

Afficher en entier
Bronze

Je suis déçue. Sûrement parce que j'ai écouté l'anime avant, mais encore là j'aurais trouvé ce light novel assez ennuyant. Au fond je ne sais même pas ce que désigne le "light" dans light novel. Est-ce ce qui explique que ça manque de profondeur ? Du style: l'auteur se casse moins la tête avec les personnages pour se concentrer sur l'action ? Je sais que certaines personne se plaignaient du manque de personnalité de Kirito dans la série mais sur papier ça bas des records.

Encore là, le problème des personnages est difficile à cerner parce que certains d'entre eux sont très bien développés, mais uniquement des personnages secondaires dans des spin-off de la deuxième moitié du bouquin. C'était bien mieux d'intégrer ces histoires dans le récit principal, comme ils l'ont fait dans l'animé, pour nous donner le temps de s'attacher à Kirito et Asuna plutôt que d'arriver et de nous faire une time jump Spoiler(cliquez pour révéler) Genre, bon, voici Asuna, elle connait Kirito depuis longtemps, apparemment ils ont vécu des trucs ensemble mais on ne vous les montrera pas, AH bah là ils son mariés et ils s'aime au point de vouloir se suicider l'un pour l'autre. C'est assez mal construit. On dirait qu'il manque des pages. Et non, rajouter les pages manquantes à la fin ne l'excuse pas. , et pouf, voilà, Kirito est fort et il a vécu plein de truc dans l'expérience traumatisante de Aincrad, mais on ne vous en parlera pas. Pareil pour Asuna. À l'écran on a envie de pleurer quand quelque chose de dramatique se produis, mais pas ici, parce comme je l'ai déjà dit on a pas eu le temps de s'attacher aux persos ! C'est dommage parce que l'histoire est super originale, juste ... mal écrite.

Si non, l'univers est bien construit, je doit l'accorder. Mais voilà, à la longue ça devient ennuyant de lire une suite d'évènements sans réel build-up.

La deuxième partie du roman était ma favorite, mais elle aurait dû être incluse dans le récit lui-même.

Afficher en entier

C'était cool mais sans plus, il me fait beaucoup pensé à Online, peut être en moins poussé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par T'ek 2019-08-08T08:29:48+02:00
Lu aussi

Après avoir lu le manga, j'ai eu l'envie d'aller aux sources et le résultat me laisse mitigée. En bon point, je le trouve beaucoup plus agréable à lire, car plus complet et moins niais. Par contre, l'écriture est très moyenne, les descriptions sont plates et les termes techniques cassent le rythme. Je trouve que l'auteur a manqué sa chance de jouer sur l'habitude des personnages à petit à petit voir ce monde comme réel et non fictif. De plus, j'ai l'impression que 30% des dialogues sont des "aaaaaah", des "kyaaaa" ou des "...!" parfaitement inutiles quand on peut simplement dire "il poussa un cri" sans casser la description de la scène pour autant.

Voilà donc, distrayant, mais certainement pas un livre de qualité.

Afficher en entier
Lu aussi

L'idée est bonne. Je ne le nie pas. Un peu sur-exploitée ces temps-ci, sans doute, mais elle reste attrayante.

Les personnages sont sympathiques, surtout Kirito et Asuna. Leur relation n'était pas inattendue pour un sou mais elle ne donne aucune sensation de superficialité : c'est l'essentiel.

L'intrigue se déroule convenablement, elle est bien construite et assez cohérente. J'ai toutefois regretté le dénouement un peu... abrupt, mais au moins, il a su me surprendre (positivement ou pas, je ne saurais le dire).

Le style de l'auteur n'a rien de bien fameux. La description des attaques et autres aptitudes s'est révélée franchement ennuyeuse, même pour un grand adepte des RPGs comme moi. Finalement, en lisant les scènes de combats, j'avais la désagréable impression de voir quelqu'un tripoter une console de jeux à ma place. Et c'est frustrant !

La deuxième moitié du bouquin est un beau cadeau pour certains, un vulgaire gadget pour d'autres. Elle n'était pas foncièrement intéressante et donnait plutôt l'impression d'être un gros bonus permettant de rendre le bouquin deux fois plus épais qu'il ne devait l'être à l'origine. Certains chapitres auraient d'ailleurs gagné à être intégrés directement dans l'intrigue principale car une fois que celle-ci est terminée, c'est assez étrange de se replonger dedans avec ces quelques fragments d'histoires difficiles à resituer. Pour utiliser le jargon, je les ai perçues comme des "quêtes annexes" ; à ceci près que dans la plupart des jeux, celles-ci prennent place pendant l'aventure et non pas uniquement "post-game".

Afficher en entier
Or

Tombée dans l'univers de SAO, je suis passée à la lecture des Light Novel après avoir vu l'animé et lu le manga. Que dire de plus ? Je retrouve avec plaisir les personnages qui collent si bien à l'animé et au manga. Un excellent moment de lecture.

J'apprécie encore mieux les Light Novel que les mangas. Je trouve les personnages Kirito et Asuna encore plus attachants et plus complexes que dans les mangas.

Afficher en entier
Or

Pour commencer, je n’ai eu aucune difficulté à plonger dans l’histoire car il s'agit d'une saga que j'ai lu en manga et vu en anime il y a plusieurs années. De plus, l'auteur ne tarde pas à entrer dans le vif du sujet, ce qui fait que nous ne nous ennuyons pas. De même que l'auteur fait en sorte de nous donner les explications nécessaires à notre bonne compréhension du récit, sans nous en submerger non plus. En bref, nous débutons notre lecture facilement et rapidement.

J’ai trouvé les personnages principaux, Kirito et Asuna très attachants. Ils sont pugnaces, courageux, généreux et n'hésitent pas à sacrifier leur vie pour le bien d'autrui. Je les trouve sincèrement remarquables. A leur place, je ne pense pas que je serais comme eux. Ensuite, j'ai beaucoup apprécié leur complicité qui va croissant et nous donne des étoiles dans les yeux. Ils sont juste adorables tous les deux. Cela change des couples des romances que je lis habituellement, et cela fait du bien. Vous l'aurez compris, ce fut un pur plaisir de les suivre à travers ce premier tome.

J’ai totalement adoré l'idée générale du livre. L'auteur a su créer un univers totalement original, captivant et passionnant avec des idées poignantes qu'il a réussi à bien ficeler entre elles afin de créer cette histoire. Je suis estomaquée. Vraiment, son monde est tout simplement magnifique et c'est un pur plaisir de le découvrir au fil des pages.

Dans ce livre, nous ne nous ennuyons jamais. Pour preuve, il se passe toujours quelque chose : action, rebondissements, surprises et retournements de situation sont omniprésents. Avec la romance et la narration merveilleusement bien faite, le livre est tout simplement magique, captivant et addictif. Nous avons toujours envie d'aller plus loin dans notre lecture pour en savoir plus.

Ce qui m'a beaucoup moins plu, en revanche, ce fut la deuxième partie du livre. Même si j'ai apprécié connaître le passé de Kirito, j'aurais aimé le connaître avant, dans la chronologie de l'histoire, car ainsi placés, ces chapitres n'étaient pas appréciables. Alors que nous attendons la suite de l'histoire avec impatience, nous nous retrouvons à lire des passages antérieurs au livre... C'est vraiment dommage.

Arrivée à la fin du livre, j'ai ressenti beaucoup de frustration. Vu la fin de la première partie, nous nous attendons à une suite assez douce et tranquille, or ayant lu quelques épisodes de la saison 2 de l'anime, je sais pertinemment que ce n'est pas le cas. Et justement, j'ai hâte de lire le deuxième tome pour savoir comment il va se terminer car je n'ai pas tout vu de la saison.

L’écriture est juste magnifique : elle alterne entre douceur et trash selon les situations avec un vocabulaire riche et bien employé. Les descriptions et la narration sont également excellentes, nous permettant de bien imaginer les scènes et les sentiments des personnages. Nous avons réellement l'impression de nous retrouver dans l'histoire. De plus, le livre se lit très rapidement malgré le grand nombre de pages, tellement il est captivant.

Pour conclure, j’ai vraiment adoré ce premier tome, mais j'ai été déçue de la deuxième partie. La première est juste parfaite : captivante, entrainante, passionnante et addictive, mais la deuxième est lente et pas dans la suite de l'histoire ce qui fait une grosse rupture entre les deux. Dommage. Hormis cela, je vous recommande vivement ce livre car il mélange plein de genres : romance, aventure, fantastique/fantasy, science-fiction, thriller... Bref, de quoi ravir nombre d'entre vous, j'en suis certaine.

Pour plus de chroniques :

http://mapassionlivresque.e-monsite.com/

Afficher en entier
Argent

Ayant vu l’animé j’ai beaucoup apprécié de le lire, après je ne sais pas si quelqu’un appréciera vraiment si il l’a pas vu sachant que le livre est séparé en 2 partie, on connaît la fin de l’histoire puis on passe aux petits histoires. Cependant c’est le seul tome comme ça, et malgré le faite que je n’ai pas trop apprécié la façon dont la dernière histoire est écrite j’ai adoré le livre

Afficher en entier
Diamant

Une histoire merveilleuse, formidable, géniale... j'ai adoré !

On est transporté dans ce monde virtuel tellement facilement. On suit le héros jusqu'au bout. Une de mes romans favoris.

J'aime beaucoup aussi l'animé qui est très fidèle au roman, et j'aime beaucoup les musiques et enchainement d'images qui sont au top.

Afficher en entier

Dates de sortie

Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad

  • France : 2015-03-12 (Français)
  • USA : 2014-04-22 (English)

Activité récente

Nova9 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-07T12:46:32+02:00
Inon l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-11T10:52:10+02:00
Lucielu l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-03T14:15:43+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 786
Commentaires 88
Extraits 6
Evaluations 169
Note globale 8.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode