Livres
511 992
Membres
523 042

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par RachelDelalande 2016-04-17T08:45:26+02:00

" Il reconnut le regard tourmenté de ceux qui étaient restés : on y lisait la lente agonie du coeur, l'inexorable érosion de ses élans et de sa bienveillance ".

p337

Le Dilettante

Afficher en entier
Extrait ajouté par RachelDelalande 2016-04-17T08:29:37+02:00

" Elle faisait partie, il le savait -et pensait même l'avoir compris très tôt-, de ces rares êtres humains tellement précieux dont la nature est à ce point délicate qu'elle doit être sans cesse nourrie et protégée pour avoir la chance de s'épanouir . Etrangère partout, avide de tendresse et de paix, cette sensibilité était obligée de vivre dans un monde où elle ne se sentait jamais chez elle et de se nourrir d'indifférence, de fureur et de bruits . Et comme il lui manquait ici-bas, parmi nous, dans cet endroit le plus improbable et le plus hostile qui soit, la sauvagerie requise pour combattre les forces brutales qui la tourmentaient, elle n'avait d'autre choix que de se retirer dans une sorte de quiétude intérieure où elle demeurait chagrine, chétive, et terriblement sage ."

Afficher en entier
Extrait ajouté par RachelDelalande 2016-04-17T08:22:59+02:00

" Et ce monde en clair-obscur qui fut désormais le leur et auquel ils réservaient la meilleure part d'eux-mêmes fut bientôt leur seule réalité. L'autre, celui dans lequel les gens marchaient, parlaient, où tout n'était qu'agitation et mouvements incessants, n'était plus qu'un décor, une toile de fond . Et puisqu'ils n'avaient d'autre choix que de scinder leur vie en deux, il leur sembla tout naturel de mener une double vie ."

p287

Le Dilettante

Afficher en entier
Extrait ajouté par RachelDelalande 2016-04-17T08:14:01+02:00

" Il essaya de se plonger, dans le désordre et pour son seul plaisir, dans tous les livres qui l'attendaient depuis de nombreuses années. Mais voilà, sa tête ne suivait pas. Son esprit divaguait, il était incapable de se concentrer sur ce qui était imprimé et il lui arrivait de plus en plus souvent de se surprendre à fixer le vide. C'était comme si son esprit se déchargeait, oubliait tout ce qu'il avait appris et que sa volonté se trouvait réduite à néant . Il avait l'impression d'être devenu une espèce de légume et espérait de tout son coeur que quelque chose, n'importe quoi, une douleur même, le saignât et le ramenât à la vie . "

p244

Le Dilettante

Afficher en entier
Extrait ajouté par RachelDelalande 2016-04-17T08:07:34+02:00

" Au cours de sa quarante-troisième année, William Stoner apprit ce que d'autres, bien plus jeunes, avaient compris avant lui : que la personne que l'on aime en premier n'est pas celle que l'on aime en dernier et que l'amour n'est pas une fin en soi,mais un cheminement grâce auquel un être humain apprend à en connaître un autre ."

Afficher en entier
Extrait ajouté par RachelDelalande 2016-04-17T07:56:31+02:00

" Cet amour de la littérature, de la langue, du verbe, tous ces grands mystères de l'esprit et du coeur qui jaillissaient au détour d'une page, ces combinaisons mystérieuses et toujours surprenantes de lettres et de mots enchâssés là, dans la plus froide et la plus noire des encres, et pourtant si vivants, cette passion dont il s'était toujours défendu comme si elle était illicite et dangereuse, il commença à l'afficher, prudemment d'abord, ensuite avec un peu plus d'audace et enfin...fièrement. "

p 153.154

Le Dilettante

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode