Livres
515 339
Membres
528 724

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Ce livre est super, j'ai eu un coup de coeur ! L'histoire est tout simplement génial et très addictive surtout avec tout ces rebondissements. J'ai beaucoup cet univers !

Les personnages que nous suivons sont tous très attachants.

J'ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Diamant

Meilleure lecture de 2020 jusqu'à présent, ce livre était incroyable ! C'est un coup de cœur immense !! J'avais entendu parler de ce livre avant sa traduction sur une chaîne YouTube américaine et le synopsis m'avait l'air ultra intéressant alors quand j'ai su que Lumen l'avait traduit j'ai sauté dessus et le moins que je puisse dire est que je ne le regrette pas !! Je suis vraiment déçue de ne pas avoir entendue parler plus que ça de ce livre en France parce que c'est une vraie pépite. L'histoire est incroyable, la plume fluide et les personnages sont géniaux. J'ai tellement hâte de lire la suite !! Les éditions Lumen ne déçoivent jamais et savent vraiment choisir de super histoires et je les remercie vraiment pour ça... Un vrai bonheur cette lecture, j'aurais aimé ne jamais la finir pour rester dans cet univers un peu plus longtemps !

Afficher en entier
Diamant

C'est un peu compliqué de vous parlez de cette lecture si avec du recul j'ai vraiment adoré ma lecture, sur le moment cela c'est avéré plus compliqué....

Pour tout vous dire j'avais vraiment hâte de découvrir ce livre, une histoire avec des phénix, cela ne pouvait être que génial. Je l'ai commencé et j'ai eu beaucoup de mal à reprendre mon livre tout les jours, finalement au bout de 350 pages je me suis dit que je devais faire une pause avec ce livre sinon j'allais me dégoûter de cette histoire qui n'était pourtant pas si mal.

Je l'ai ressorti pour le moi de la fantasy et si j'ai encore eu un peu de mal jusqu'à environ 400-450, on a ensuite un basculement qui fait que j'ai dévoré la fin.

En y réfléchissant, je pense que je n'étais pas dans un bon état d'esprit début Mars pour apprécier ma lecture. Il y a aussi le fait que sur les 3 personnages principaux que l'on suit : je n'ai pas vraiment apprécié Veronyka qui m'a plutôt agacé, et je n'étais pas non plus très intéressée par Sev, le animage qui se gache parmi l'armée de l'empire. Bien que mon point de vue sur ce dernier évolue au coeur du roman. Veronyka m'est tout de même devenu un peu plus sympathique sur la fin. le personnage que j'aurais aimé suivre est Val, la soeur de Véronyka qui est particulièrement mystérieuse.

J'ai vraiment adoré cet univers, sa mythologie et son histoire, l'histoire du pays et celles des différentes reines, c'était vraiment génial car bien construit, bien amené et surtout très riche.

L'objet livre en lui-même est aussi intéressant : dans sa couverture est magnifique. J'ai bien aimé les entêtes de chapitres avec ces pensées qui laisse deviner peu à peu à qui elles appartiennent et surtout surtout j'ai adoré l'ajout de lettre et documents entre les chapitres qui enrichissent la notion historique de l'histoire.

En bref, c'est une lecture qui c'est finalement avéré excellente surtout pour son univers et ce qu'il y a autour plus que pour les personnages qui j'espère me plairont plus dans le tome 2.

Afficher en entier
Argent

Comme pas mal de livres Lumen, je suis irrésistiblement attirée par la couverture et le résumé mais plutôt déçue par le contenu.

J'ai beaucoup aimé le contexte de l'histoire, originale par la présence des Phoenix, mais alors qu'est ce que c'est long. Des longueurs, des longueurs et encore des longueurs. J'ai eu l'impression d'un (trop) gros tome de mise en place, avec des descriptions tout du long, même pendant le peu d'actions de la fin. J'avais assez de mal à m'y replonger chaque jour car je me disais que l'histoire n'allait toujours pas avancer.

La fin montre toutefois des signes intéressants pour la suite, avec plus d'actions j'espère !

Afficher en entier
Or

Une belle aventure dont le début ne m'a pas autant transporté que je l'espérais. J'avais un peu de mal à resituer toutes les anecdotes du passé à l'histoire présente. Mais passé ces premières pages, la lecture a été beaucoup plus fluide et même si on sent poindre le dénouement de l'intrigue, je suis restée néanmoins très surprises par plusieurs éléments!

J'ai donc apprécié ma lecture et je lirai le tome 2 à sa sortie. J'ai aimé la profondeur des personnes et de l'Histoire du pays. J'ai aimé aussi l'importance donnée aux phénix même si je regrette que les dialogues entre dresseur et animal ne soit pas retransmis... Ce qui, à mon humble avis, aurait rendu les phénix encore plus vivants et tangibles. Je conseille cette lecture qui plonge dans un univers beau et riche!

Afficher en entier
Or

J’étais plutôt septique en commençant ce livre. J’avais peur que d’être noyé sous les informations, mais ce monde est absolument incroyable et parfaitement expliqué. L’Histoire et le passé de ce pays est tellement bien ficelé qu’on croirait qu’il existe vraiment.

Les personnages m’ont également beaucoup touché. Véronyka est une héroïne attachante et qui a évolué tout au long de l’histoire ! Tristan m’a beaucoup plus, j’ai adoré les diffèrent point de vue qui permettait de mieux cerner leur personnalité. Et le suspense et les révélations étaient super bien amené. Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne m’attendais vraiment pas à la réincarnation humaine avec Avalkyra, à la fin on comprenait tous les petites scènes et les comportement de la jeune fille.

Afficher en entier
Argent

Enfin une réécriture de Mulan traduite en français, alleluia, il était temps ! Nous avions eu Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Raiponce ou encore Blanche-neige avec Marissa Meyer, La Belle et la Bête avec Sarah J. Maas, Les Mille et une nuits avec Renée Ahdieh … Mais j’attendais toujours une traduction française d’une réécriture de mon Disney préféré aka Mulan. J’avais bien l’espoir que “Flame in the Mist” de Renée Ahdieh soit traduit mais ce n’est pas le cas pour le moment … mais voilà que Lumen s’impose dès le début de l’année 2020 avec “L’envol du phénix” de Nicki Pau Preto !

De quoi ça parle ? Dans “L’envol du phénix” nous suivons deux soeurs : Val (l’aînée d’un an) et Véronyka qui viennent tout juste de récupérer des oeufs de phénix. Les deux soeurs ont le pouvoir d’animagie c’est à dire qu’elles sont capables de communiquer avec les animaux mais chacune utilise son pouvoir différemment. Si Véronyka a plutôt tendance à vouloir être amie avec les animaux, Val au contraire, préfère les plier de force à sa volonté car, selon elle, les Dresseurs ne devraient pas voir leur monture comme un animal de compagnie et avoir un quelconque lien affectif avec eux. Val est un personnage froid, presque exempt de tout sentiment, contrairement à Véronyka qui est plus chaleureuse. L’une est la glace, l’autre est le feu. Vous l’aurez compris, les deux soeurs sont totalement aux antipodes l’une de l’autre !

! Pour Val, le phénix doit servir son maître, il n’y a donc aucune place pour des liens affectifs comme le voudrait Véronyka. Val va donc tâcher de rappeler à sa soeur qu’un phoenixaeres (Dresseur de phénix) est un guerrier avant tout ! Les deux soeurs ont également la capacité de communiquer par l’esprit, c’est ce que l’on appelle l’Ombremagie et c’est un don très rare.

“C’est bien le problème avec les secrets : on n’en voit jamais le bout. Quand l’un part en fumée, un autre vient aussitôt le remplacer.”

Au moment où l’histoire commence, Véronyka veut devenir Dresseuse de phénix. Le problème, c’est que le clan des Dresseurs de phénix n’accepte plus les femmes depuis une guerre ancestrale. C’est ainsi que le roman prend des allures de Mulan avec une héroïne qui va devoir se travestir pour devenir ce qu’elle a toujours voulu être : une Dresseuse de phénix. Ainsi, comme dans Mulan, la jeune fille va devoir se couper les cheveux, bander sa poitrine et choisir un autre nom (Nyk).

“Ce que j’essaie de t’expliquer, c’est que quel que soit l’obstacle, on peut le franchir, répondit-elle en constatant avec tristesse que son propre frein, à elle, c’était sa condition féminine”.

C’est un vrai régal de voir toutes les petites références à Mulan qui sont glissées dans cette histoire, que ce soit l’intrigue principale (la fille qui va devoir se travestir pour rejoindre un clan d’hommes) ou les petites scènes à côté qui rappellent le dessin-animé et notamment le fameux passage du bain où Mulan tente de se cacher aux yeux des hommes afin qu’ils ne découvrent pas qu’elle est une femme.

“Son corps était devenu un fardeau, un secret lourd à porter.”

Dans cette histoire nous suivons le point de vue de trois personnages : Véronyka, Sev et Tristan. Et non, il n’y a pas le point de vue de Val ce qui m’a vraiment déroutée au début du roman car j’aurais bien aimé être dans sa tête. Au final, vous verrez que Val n’est présente qu’au début et à la fin du roman (pour vous en mettre plein la vue avec une révélation fracassante).

Sev est un fantassin, c’est-à-dire un soldat d’infanterie (unités militaires qui combattent à pied) et on comprend vite que ce n’était pas par volonté ou par gaité de coeur qu’il a rejoint l’armée au contraire, c’était par contrainte. Tout comme Val et Véronyka, Sev est aussi un animage et doit le cacher à tout prix.

Nous suivons également le point de vue de Tristan, un apprenti Dresseur qui a le vertige et la phobie du feu. Son père est le commandant Cassian (très perturbant pour les fans d’Acotar, je vous l’accorde). Son intendant est Beryk, souvent suivi par Elliott qui veut être un futur intendant. Tristan est un personnage que j’ai beaucoup aimé car on se rend compte qu’il réprouve le système actuel et qu’il souhaiterait rouvrir le recrutement aux filles pour qu’il n’y ait plus seulement des Dresseurs de phénix mais aussi des Dresseuses.

Quant à Véronyka, j’ai beaucoup aimé son côté proche des animaux, sa gentillesse envers eux, le fait de vouloir créer un lien d’amitié et non seulement un lien de Maître à serviteur et elle va faire ouvrir les yeux à Tristan qui lui, a tissé le lien avec son phénix Rex non par l’amitié mais en imposant sa volonté à son phénix. Véronyka (ou devrais-je dire Nyk, puisqu’il ne sait pas que c’est une fille) va lui montrer qu’on peut communiquer avec son âme-soeur autrement que par la force et que c’est parfois beaucoup plus efficace.

Vous l’aurez compris, il y a donc quatre personnages principaux : Véronyka, Sev, Tristan et Val mais Val est pourtant la seule à ne pas avoir de chapitres de son point de vue, ce que j’ai trouvé dommage. Je suis curieuse de découvrir davantage Val dans le deuxième tome car j’ai toujours été attachée aux personnages froids et antipathiques au premier abord (Nesta dans ACOTAR, Ringer dans La 5ème vague ou Hélène Aquilla dans Une braise sous la cendre). Elle est peu présente dans ce premier tome qui est plutôt focalisé sur le trio Véronyka/Sev/Tristan mais elle fait un retour fracassant à la fin du roman et nous laisse avec une révélation à nous couper le souffle. Val, malgré l’aversion qu’on peut avoir pour elle, c’est un personnage qui a le sens du devoir, qui est réfléchi, qui ne se laisse pas submerger par de quelconques sentiments, qui fait preuve de sang froid et qui n’a pas d’état d’âme. Val, c’est un personnage complexe comme je les aime : froide et cruelle mais qui a pourtant énormément fait pour sa soeur.

Bon, même si j’ai dit qu’il y avait quatre personnages principaux au final il y a quand même un personnage secondaire que l’on voit plus que Val, c’est Kade. J’ai beaucoup aimé ce personnage qui est un serf et qui va rencontrer Sev dans l’armée. Je n’en dirais pas plus sur lui mais j’ai hâte de le retrouver dans le prochain tome !

“Val est comme le feu, elle dévore”.

Pour autant, je vais être très honnête : ce livre n’est pas un coup de coeur. Je trouve que le gros point noir de ce livre ce sont les longueurs (je pense que c’est ce qui a fait que j’ai mis deux semaines à le lire). Ma lecture a souvent été fastidieuse du fait de la longueur des chapitres et des nombreux passages de descriptions et de narration au détriment des dialogues. De plus, l’univers est assez difficile à comprendre au début malgré la carte (il faut bien 200 pages pour bien assimiler). L’Histoire de ce monde est assez complexe, d’ailleurs j’aurais préféré que la chronologie et le glossaire se trouvent au début du roman et non à la fin, cela m’aurait été très utile au début du roman.

Enfin, j’ai été déçue également par la tournure de l’histoire. J’avais tellement Mulan dans la tête que je m’attendais parfois à ce que ça se passe comme dans le dessin-animé mais ce ne fut pas le cas. Je veux dire, dans Mulan, la découverte de son mensonge (le fait qu’elle est une femme en réalité), est vécue comme une véritable trahison notamment pour Shang. Dans “L’Envol du phénix” on a l’impression que la révélation est presque anecdotique, qu’on en parle en quelques phrases et qu’après tout le monde a oublié alors que ce n’est quand même pas un détail ! Tout le monde pensait que c’était un homme et ils découvrent que c’est une femme qui a menti pour rejoindre le clan des Dresseurs de phénix. Je m’attendais à des réactions plus poussées, là on a presque l’impression qu’ils savaient depuis le début que Nyk était une fille alors que ce n’est pas le cas. Un petit peu étrange comme réaction pour tout un clan qui interdit la présence des femmes …

Par ailleurs, sur la quatrième de couverture il est écrit que c’est un mélange entre “Eragon” et “Une braise sous la cendre”. Honnêtement, pour être une grande fan de la saga “Une braise sous la cendre”, je ne vois pas en quoi ces histoires peuvent être comparées mis à part le fait que c’est de la Fantasy et qu’il y a les mots “braise” et “cendre” dans le titre et qu’on parle beaucoup de braises et de cendres dans “l’Envol du phénix” puisque, par définition, un phénix est capable de s’enflammer et de renaître de ses cendres mais la comparaison s’arrête-là. Niveau communication, je pense qu’il aurait été plus judicieux de notifier la comparaison avec Mulan ou le fait que ce soit une réécriture car personnellement c’est en sachant cela que j’ai eu envie de lire ce livre. D’ailleurs, d’autres personnes sur Instagram m’ont fait la remarque qu’elles ne savaient pas que ce livre était une réécriture de Mulan et du coup ça leur a donné envie de découvrir ce livre.

“La guerre a l’avantage de permettre au commun des mortels de s’élever au rang de héros.”

En conclusion, un roman que je suis contente d’avoir lu pour les nombreuses références à Mulan et pour ce monde de phénix (c’est la première fois que je lisais une histoire sur des phénix). Malheureusement, de nombreuses longueurs et une difficulté de compréhension de l’univers qui viennent ternir le tout. Les chapitres de Sev notamment étaient souvent très longs et barbants avec une multitude d’informations sur l’univers. Comme je l’ai dit précédemment, ça manque vraiment de dialogues, les chapitres sont souvent des pages et des pages de descriptions et de narrations ce qui est très dommage. Je lirai probablement le deuxième tome puisque, comme je l’ai dit, je suis curieuse d'approfondir le personnage de Val mais malheureusement les premiers retours que j’ai eu sur cette suite ne sont pas très bons …

Afficher en entier
Or

Ce roman est à la hauteur de sa sublime couverture ! Il est excellent ! J'ai tout de suite accroché à l'histoire et Véronyka est très attachante.

Afficher en entier
Diamant

Préparez-vous à ce qui va suivre, mais...

Crown of Feathers est un IMMENSE coup de cœur, un livre superbe qui m'a touchée en plein cœur. Je l'élève au rang de mon top 3 de tous les temps, vraiment ce livre est absolument parfait !!!

Crown of Feathers, c'est l'histoire d'un peuple réprimé, les dresseurs de Phénix. Avant que le royaume interdise tout pouvoir magique et créature de feu, les Phénix était part entière de la culture, et chaque homme se liait à un animal grâce à un lien indéfectible et très puissant.

Mais au début de ce roman, on se retrouve dans un monde où les personnes douées d'un lien magique avec les animaux sont esclaves de la société, tandis qu'aucun dresseur de Phénix n'a été vu en de nombreuses années.

Veronyka et sa soeur Val sont toutes deux des animages et vivent reclues, et lorsqu’elles trouvent deux œufs de Phénix, leur avenir semble s'ouvrir devant elles. Mais seul un œuf survivra et choisira une des soeurs.

Crown of Feathers, c'est un roman d'amitié, de trahisons, de relations incroyables avec des créatures qui m'ont fascinée, un roman d'aventure avec des bases complexes d'un univers complètement fou. C'est l'histoire d'un peuple obligé de se cacher, car chaque jour le risque de s'en sortir est compromis.

Olalala... depuis Caraval, je n'avais pas trouvé de livre aussi incroyable qui m'a fait passer par autant d'émotions. Crown of Feathers m'a fait rire, pleurer, me sentir concernée, et m'a bouleversée. Je ne pensais pas que ce livre me toucherait autant, mais dès les premières pages (littéralement), j'ai su que ce livre serait unique et marquerait ma vie de lectrice.

La plume de Nicki Pau Preto est fluide, agréable, ses mots poétiques et touchants. Elle sait aussi rendre son récit drôle, mais surtout extrêmement addictif. Impossible de lâcher ce roman une fois commencé, mais je vous avoue que j'ai dû me forcer à ne pas le dévorer d'un coup pour en savourer chaque mot.

L'histoire m'a embarquée et fait frissonner tout au long, j'ai aimé chaque direction que l'histoire prend. Le récit est passionnant, et quand on combine ça à la création d'un monde unique et très complexe, forcément ça rend une superbe histoire. Le fond du récit est tellement bien pensé que l'auteure a ajouté une chronologie des événements et divers souverains du royaume à la fin du roman (ce qui aide d'ailleurs à s'y retrouver tellement le contexte est riche).

Les personnages sont eux aussi complexes et je me suis attachée à tous ceux qu'on suit. Il y a différents points de vue dans ce roman et j'ai adoré ça, puisqu'on suit différents endroits en même temps. Quand on avance dans le roman, au bout d'un moment tout prend son sens puisque les différents points de vue se recoupent.

Veronyka est un personnage que j'ai particulièrement adoré, elle est courageuse et va au bout de ses objectifs.

Sev et Tristan sont eux aussi passionnants, et ce dernier présente une caractéristique très originale pour le roman !

La fin m'a éblouie ; je n'ai pas d'autre mot. C'était parfait, et les révélations s'enchaînent à toute vitesse. Je ne m'attendais à rien de tout ça, j'ai été scotchée jusqu'à la dernière ligne. Littéralement, jusqu'à la dernière ligne.

Crown of Feathers est une grande réussite et a su ravir mon cœur de lectrice. Je suis si heureuse d'avoir tenté cette histoire qui fait maintenant partie de mes préférées. J'ai été complètement conquise et je ne peux que vous recommander de sauter sur cette pépite qui m'a fait passer par toutes les émotions...

Bonne lecture !

Sacha

Afficher en entier
Diamant

Dans le temps les dresseurs de phénix protégeaient l'empire. Aujourd'hui toute forme de magie est interdite. Pourtant Veronyka et Val rêvent d'en chevaucher comme leurs parents dans le temps. Les deux jeunes femmes ont tout mis en œuvre afin de trouver les œufs de phénix qui sont en leurs possessions. Malheureusement, un seul éclos, un oiseau pour deux sœurs, laquelle choisira-t-il comme dresseuse ?

Entre magie noire, réincarnation, aventure, et liens familiaux cette saga a de quoi nous combler.

Ce livre m'a tout de suite attiré d'une part grâce à sa magnifique couverture, d'autre part parce que le phénix est mon animal mythologique préféré.

A travers une narration omnisciente Nicki Pau Preto nous embarque à tour de rôle dans les aventures des nombreux personnages qui composent l'histoire. Nous découvrons principalement trois des nombreux personnages du roman: Veronyka, Sev et Tristan.

La relation entre Veronyka et sa sœur Val est pour le moins particulière, suite à la naissance du phénix un climat de jalousie s'installe, celui-ci va en partie rythmer le récit. Val est froide et égoïste alors que Veronyka est chaleureuse et aimante. Si l’on s’attache immédiatement à Veronyka, Val attise notre curiosité et cela jusqu’à la fin du livre et plus encore.

Sev est un personnage complexe. Il renie tous ce qu'il est pour survivre. J'ai eu beaucoup de difficultés pour le cerner, je l’ai trouvé moins percutant et moins charismatique que les autres.

Tristan est un dresseur de phénix. Il est assez imbu de sa personne et un peu trop sûr de lui, mais il est attachant et j'ai beaucoup apprécié les chapitres qui lui sont dédiés, on apprend à le connaître et notre vision du personnage évolue rapidement.

La première partie du récit est un peu longue mais essentielle pour la mise en place de l'univers, la seconde partie est beaucoup plus rythmée suite à l'évolution des personnages et aux relations qu'ils entretiennent. Seuls les personnages sont intéressants mais ensembles ils sont captivants.

Le monde décrit par Nicki Pau Preto est complexe. Il est composé de phénix bien entendu, de diverses magies, d'animages, plusieurs langues anciennes sont référencées comme le Pyraéen, de nombreuses civilisations avec leurs divinités sont évoquées et certaines sont présumées disparues. Ce livre a vraiment toutes les caractéristiques qui en font une superbe œuvre de Fantasy.

Le lien décrit par l'auteure entre un phénix et son dresseur est intense, il exploite de nombreux sentiments tel que l'on arrive, nous aussi, à ressentir ce lien. Cet animal mythologique que j'affectionne particulièrement est mis en valeur grâce aux descriptions faites par l’auteure, mais également à travers son histoire, les mythes qui l'entourent et le culte.

Ce roman nous fait voyager, partir à l'aventure, il nous donne envie de toujours en savoir plus sur l'univers, les personnages et les créatures qui le composent. L'auteure nous fait passer également plusieurs messages dont deux particulièrement percutants: l'un concerne l'égalité homme femme et l'autre concerne le respect et la bientraitance animalière.

Comme vous l'aurez compris c'est un excellent roman de Fantasy que je conseille fortement ! Après ma lecture je me suis dit : " Ce livre est exceptionnel, cette histoire est magique!". Je n'ai qu'une hâte lire le tome 2 qui devrait sortir courant 2020!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode