Livres
514 849
Membres
527 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Shades of Magic, Tome 3 : Shades of Light



Description ajoutée par Aur31 2018-08-23T21:17:50+02:00

Résumé

Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur...

Kell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s'est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s'apprête à contaminer chacun des univers jusqu'au dernier – ce n'est plus qu'une question de temps...

Car les ténèbres ont déjà commencé à s'étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu'à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi... à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l'aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu'ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l'incarnation même de la magie ?

Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur ! Découvrez la conclusion de Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, signée d'une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d'une grande originalité qu'elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.

Afficher en entier

Classement en biblio - 609 lecteurs

Extrait

She was a thief, a runaway, a pirate, a magician. She was fierce, and powerful, and terrifying. She was still a mystery. And he loved her.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

5/5

Ma review :

https://www.milkywaygraph.fr/article/books/294/chronique-shades-of-magic-tome-3-a-conjuring-of-light-de-ve-schwab

Noooooon. Je ne veux pas quitter ces personnages fabuleux, ces aventures palpitantes, cet univers unique et envoûtant et magique et sanglant et aaaaah.

Ce livre était tout ce que j'attendais et bien plus. Schwab nous propose un final éblouissant, dans la continuité de tous ces autres chef d'œuvres. J'ai. Tout. Aimé. TOUT. Il n'y a rien à redire. En réalité, ce livre excelle tellement à tous les niveaux que je ne parviens même pas à formuler des pensées cohérentes. I'M A MESS. Et VOUS SAVEZ. Vous savez que, quand un livre est un tel coup de cœur, j'en perds les mots pour mes chroniques. A Conjuring of Light EST ce type de livre.

On n'a pas le temps de s'ennuyer : du début à la fin on est tenu en haleine puisque tous nos précieux personnages sont constamment exposés à des dangers MORTELS. Et mon cœur souffre pour eux parce qu'ils ont tous TELLEMENT perdu. J'avais horreur de les voir aussi malmenés et anw, mes petits chéris. Mais l'histoire n'en était que plus captivante : je ne pouvais plus décoller mes yeux des pages. (quelle belle métaphore)

Kell et Lila. My god, ces deux-là… LE SHIP EST PRÉSENT MES AMIS. Ils sont tellement adorables ensemble sans pour autant être dégoulinant d'amour sucré et d'arc-en-ciel et ugh. J'adore les deux personnages individuels et je trouve qu'une fois ensemble, leur "badasserie" est amplifiée x1000. Je ne m'en lasse pas. Leur couple était la meilleure chose qui soit. J'ai pourtant l'habitude d'être déçue par les couples dans les livres, car une fois ensemble, les deux personnages concernés perdent toute leur saveur et leur personnalité. À mon grand bonheur, ce n'est pas le cas dans cette trilogie, et encore moins dans A Conjuring of Light. Lila est une jeune femme forte et indépendante et Kell n'est pas du tout du genre possessif ou TROP protecteur. Bien entendu, il se soucie d'elle mais pas au point de l'empêcher de le suivre ou d'agir ou quoi que ce soit. En même temps, personne ne peut stopper Lila Bard. Mais en tout cas, le fait qu'il n'insiste pas trop est très apprécié et ne fait pas ralentir l'histoire comme dans 99% des autres bouquins que l'on peu trouver sur cette planète.

Et pour l'Oscar du meilleur antihéros, j'ai nommé : Holland. MAIS JE L'AIME TROP, C'EST PAS POSSIBLE. Il m'a brisé le cœur dans ce livre. Il a l'air plutôt froid, distant et très fatigué mais ça ne fait que renforcer l'empathie que l'on éprouve pour lui. J'ai vraiment pitié. MON PAUVRE PETIT CHOU À LA CRÈME. On en apprend plus sur son passé dans A Conjuring of Light et ç'a rajouté tellement plus de profondeur au personnage. Quand on pense que depuis le début, tout ce qu'il souhaitait, c'était de sauver son monde (White London). Ses motifs sont parfaitement légitimes, c'est pourquoi, malgré son passé… un peu sanglant, on ne peut pas s'empêcher d'éprouver de la peine pour lui. Toutes les horreurs, les sacrifices, la torture, les pertes qu'il a subit m'ont tout simplement émue.

J'ai adoré voyager en même temps que nos personnages dans des contrées plus éloignées du monde où se situe Red London, la ville natale de Kell. On a pu découvrir de nouveaux endroits et de nouveaux personnages et des objets magiiiiiques. Ouiiii. I LIKE IT.

Gaah, ce livre est juste pure perfection. Que diiiire de plus. Je n'ai pas envie de vous spoiler donc c'est assez difficile ! Mais sachez qu'encore une fois, il y a beaucoup de sang, de torture, de violence, de morts. Rien de trop choquant, mais assez poignant pour vous faire éprouver des milliers de sentiments et c'est juste merveilleux. On se prend tellement à l'histoire, c'est la meilleure des choses ! Il y avait des scènes à la fois terribles et hyper émouvantes. JE NE M'EN REMET PAS. #destroyed

-- CITATION --

"And come back," added Rhy.

Kell paused. "Don't worry," he said. "I will. Once I've seen it."

"Seen what?" asked Rhy.

Kell smiled. "Everything.

La conclusion de ce tome épique était parfaite. Aucun des personnages ne ressort indemne, ils ont tous perdu quelque chose et c'est beaucoup mieux qu'un happy ending tout bête. J'adore la façon dont tout s'est terminé même si je suis extrêmement triste, justement, que CE SOIT terminé.

Anoshe.

Afficher en entier
Diamant

«Love and loss are like a ship and the sea. They rise together. The more we love, the more we have to lose. But the only way to avoid loss is to avoid love. And what a sad world that would be.»

Je vais me rouler en boule sous ma couverture, pleurer toutes les larmes de mon corps, et ne plus jamais quitter mon lit. Je vais avoir besoin de l'éternité pour m'en remettre. Et encore, je ne suis même sûre que l’éternité soit suffisante. (merde)

J'avais préparé une fiche (totalement brouillon) pour ne rien oublier dans ce commentaire mais honnêtement... je crois que j'ai juste réécrit le livre en rajoutant des «omg» «putain.» «merde!» «je vais mourir...» «sans déconner? C'est génial.» «noooooon!» «yes!!!» «*agonie*» «*dead*».

Pourquoi ça fait aussi mal, sérieux? Pourquoi c'est aussi bon? J'ai toujours été une personne dramatique avec un côté sans cœur et en même temps avec trop d'émotions à balancer à la figure des autres. J'ai toujours eu un goût prononcé pour les fins qui vous donnent autant envie de sourire comme un idiot que de pleurer comme un bébé. Et V.E. Schwab vient d'intégrer la liste des auteurs qui me donnent envie de les serrer dans mes bras et de tomber à genoux devant eux pour quelques mots de plus.

Qu'est-ce que je peux dire? (JE NE SAIS PAS CE QUE JE PEUX DIRE!!!!) V.E. Schwab a écrit un sans faute. Une histoire dont j'ai aimé chaque mot du premier jusqu'au dernier. Et maintenant, c'est comme s'il n'y aurait jamais assez de mots dans le monde pour exprimer ce que je ressens. (SO EMOTIONAL)

Ça a été une véritable torture de ne pas me jeter sur ce roman plus tôt. Je voulais vraiment attendre un peu (parce que je ne voulais clairement pas que ça se finisse) et je voulais lire ce livre quand rien ne m'attendrait, un moment où je pourrais passer des heures dans mon lit juste à lire cette merveille (et à comater de temps en temps). Il m'a fallu près d'un mois pour que ce moment arrive et ça valait clairement la peine. Tellement!

A Conjuring of Light a répondu à toutes mes attentes et bien au-delà. C'est une conclusion parfaite à une trilogie pour laquelle j'ai un énorme coup de cœur. Clairement depuis que je l'ai découverte cette trilogie n'a pas tardé à intégrer la liste de mes livres préférés.

V.E. Schwab a un talent monstre, sans aucun doute. J'aime sa plume. J'aime les mots qu'elle utilise et les phrases qu'elle formule. (ARH!!! je ne trouve pas les mots!) En tout cas, elle a une plume que j'adore. Parce que ce qu'elle écrit semble prendre vie, les décors sont dessinés par ses mots et les personnages ont l'air si réels que j'ai l'impression que je pourrais simplement tendre la main pour les toucher. (Je ne me drogue pas. Ce que je prends est totalement légal et médical et ça n'a clairement aucun effet sur ce genre de sentiments. Désolée, je divague.)

J'ai essayé de lire aussi lentement que possible (ce qui résulte à trois jours de lecture). J'ai essayé de retarder la fin, ce qui on est tous au courant, ne sert pas à grand-chose puisque dans tous les cas je termine ici-même en me demandant qu'est-ce que je vais bien pouvoir lire ensuite.

Moi je dis que ça sent la panne de lecture à plein nez dans le coin.

(Pause pour pleurer toutes les larmes de mon corps et peut-être même celles du corps de mes voisins.)

Comme je l'ai dit plus haut, l'histoire de ACOL a été parfaite (à mes yeux). Je l'ai trouvé à la hauteur des deux premiers tomes. Je ne me suis pas ennuyée (comment aurais-je pu?). L'auteure ne nous laisse pas un moment de répits – enfin quand elle le fait c'est tellement d'émotions qui se bousculent que j'ai l'impression qu'il n'y a plus d'air dans le monde. Rien que d'y penser j’hyperventile!

A Conjuring of Light ne manque pas d'action, de retournements de situations et de rebondissements en tout genre. Tout simplement fascinant et purement addictif. Je ne sais même pas quoi dire de plus. (JE VEUX Y RETOURNER!!!!!)

JE VAIS PLEURER!!!!! MON PAUVRE CŒUR VA EXPLOSER EN MILLIERS DE PETITS MORCEAUX ET JE NE POURRAIS JAMAIS LES RECOLLER! POURQUOI?!

Je dois admettre que j'ai attendu que tout le monde chez moi soit couché pour terminer ACOL. Je voulais qu'il n'y ait plus que moi et ces fabuleux personnages dans cette fabuleuse histoire. Et je ne voulais pouvoir pleurer en paix.

Parce que si quelqu'un m'avait surprise et demandé ce qui m'arrivait ça aurait ressemblé à ça: «KellonhvfgihLilagjfpjdpfjHollandpjfghgfRhyepfjfohAlucardfdhjgpjtellementmemanquerjoghfg!!»

Ouais.

AH, les personnages! (je vais mourir avant la fin de ce commentaire man. -j'avais envie de dire man, aka ce que je ne dis jamais-)

Je les ai tellement aimé, je m'y tellement attachée que oui, je l'avoue, j'ai pas envie de les quitter (comme si vous ne l'aviez pas déjà compris) et j'ai un énorme pincement au cœur rien que d'y penser. J'ai l'impression qu'on vient de me briser le cœur.

→ Kell est parfait. Je n'ai aucun mot pour dire ce que je ressens par rapport à Kell. C'est un personnage que j'ai aimé dès le début. Il est tout, et par-dessus tout il est humain et c'est tellement beau. (Je sais que j'ai l'air pathétique mais je suis comme ça.) Kell et son manteau d'enfer (que je veux absolument). Kell et ses pouvoirs d'Antari. Kell et chaque endroit où il a mis les pieds et ceux où il se rendra. (Totalement dramatique, là.) Spoiler(cliquez pour révéler)J'avoue que j'aurais aimé qu'on découvre enfin la part de son passé qu'il a oublié et qu'il a eu l'occasion de retrouver quand Maris (fallait lire le livre pour comprendre!!!) lui a donné le parchemin. Mais je comprends aussi pourquoi il l'a brûlé sans le lire. Parce que ça n'avait plus d'importance. Il est Kell Maresh, frère de Rhy Maresh, Antari de Red London, the black-eyed prince... C'est tout ce qui comptait. Il savait déjà qui il était, il n'avait pas besoin de ce parchemin. (MAIS JUSTE PAR CURIOSITÉ.... lol.)

→ Lila est parfaite. Elle aussi je l'ai aimé dès le début. Comment aurais-je pu faire autrement? Elle est tellement drôle, forte, tellement badass, tellement sensationnelle. Elle est extraordinaire et unique. Je regrette fortement qu'elle ne soit pas réelle.

→ Rhy est parfait. Ah, Rhy. Lui aussi je l'ai aimé dès le début. Parce qu'il a apporté ce sentiment de légèreté, ce truc vraiment princier à l'histoire que j'ai adoré. Et puis il y a des fois où il est tellement touchant. Aussi, tout au long de la trilogie Rhy nous a prouvé que même sans magie, il était tout-de-même fort. Je l'adore.

→ Alucard est parfait. Quand je l'ai découvert, je n'étais pas certaine de ce que j'allais penser de lui. Je ne sais pas pourquoi, j'avais très envie de le détester. Mais il ne s'est pas passé longtemps avant que je sois forcée d'admettre qu'il est attachant, charmant, et que je l'adore comme une petite groupie hystérique.

→ Holland est parfait. (Groupie hystérique de retour!!!) J'ai adoré l'évolution de Holland. Son personnage est très intéressant, et j'ai beaucoup aimé découvrir une nouvelle facette de ce personnage à chaque nouveau chapitre que l'auteure nous offrait sous son point de vue. Je me suis attachée à ce parfait anti-héros. Et découvrir son passé ça m'a fait l'effet d'un coup de poing dans le bide et c'est comme si j'en avais redemandé jusqu'à ce qu'on sache ce qu'il y avait à savoir.

→ Oh et, Hastra. Hastra est parfait. À sa première apparition, j'étais persuadée qu'il resterait un personnage secondaire lambda que j'oublierai bien vite. Mais je dois avouer que si je parle de lui maintenant c'est parce qu'il m'a fait craquer. Sérieusement, je suis tombée amoureuse de lui. Spoiler(cliquez pour révéler)Sa mort était digne de lui mais elle m'a rendue super triste.

Maintenant faut que je parle de mes ships. PARCE QUE MON PAUVRE PETIT CŒUR A SOUFFERT LE MARTYRE!!!!!!

• Romances:

→ LILA & KELL – Omfg!!! Ces deux-là m'ont détruite!!!! Je les aime trop. De l'air, please! J'ai adoré chaque moment entre eux et je ne sais pas si juste moi mais il y a une alchimie de malade entre eux. *j'en bave ← je sais c'est dégueu mais c'est une métaphore* #adopteunkell #adopteunelila ^^

→ RHY & ALUCARD. Euh, les amis, j'ai un problème... Déjà que de manière générale il y a peu de chance que je résiste à un couple gay, quand tu mets Rhy Maresh et Alucard Emery ensemble, mon cœur explose et chaque morceau de cette explosion se transforme en papillon. (poétique, n'est-ce pas? ^^) Au moins, vous avez clairement compris que je les aime.

• Bromances:

→ RHY & KELL - Parce qu'il n'était pas possible que je résiste à cette relation. Entre mes frères et moi c'est très "Si tu ne tais pas, je te jure que je t'arrache la langue et je coupe les cordes vocales. Je t'aime." Mais Rhy et Kell c'est à un level supérieur. Ils ne partagent pas le même sang mais ça n'a aucune importance pour eux. Ils ont un lien indescriptible et totalement irrésistible. *mode fangirl activé*

→ LILA & ALUCARD - hey, hey! Ces deux-là forment un sacré duo. Ils me donnent envie de leur faire un gros câlin et ensuite pleins de bisous baveux. ^^

→ KELL & NED - juste parce que j'aime ça. :D

La fin, m'a donné envie de pleurer comme un bébé. Plus que le reste du livre en tout cas. V.E. Schwab a offert plus que ce que j'attendais et elle a écrit la fin parfaite. Je ne saurais même pas quoi en dire!

Spoiler(cliquez pour révéler)→ La façon dont Kell et Holland se disent au-revoir m'a énormément plu. J'aime le fait qu'ils ne se reverront jamais parce que leur fin est très bien mise en scène.

→ Alors que Rhy et Alucard restent à Red London -Rhy est roi à présent que ses parents sont morts- Lila (qui est capitaine du Night Spire) et Kell partent à la découverte du monde ensemble (et avec l'équipage du NS, bien-sûr).

Une fin toute en émotion, sourires idiots et larmes de joies (et de tristesses parce que c'est tout-de-même la fin). Merveilleux.

Merde, c'est là que je m'arrête. C'est officiel, j'ai atteint la fin de cette merveilleuse trilogie. Et j'ai l'impression que mon monde est trop calme, trop vide. Quelle idée de m'être lancée dans cette trilogie, je ne vais pas m'en remettre!

Tout va me manquer.

«Anoshe brought solace. And hope. And the strength to let go.»

Ouais... Anoshe – until another day.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

https://colorandbook.blogspot.com/2020/07/shades-of-magic-tome-3-shades-of-light.html?m=1

C’est avec un petit pincement au cœur que je referme le dernier tome de cette saga. Ce dernier tome était palpitant. Malgré tout, cela est quand même très long. Ce dernier tome est beaucoup plus sombre. Une bataille finale qui m'aura fait vivre un tourbillon émotionnel. Malgré quelques défauts qui m'ont dérangée dans cette saga j'ai passé un super moment dans cet univers qui m'aura marqué.

Les + :

* J'ai été plongée dans cet univers tellement riche et complexe. J'ai aimé la noirceur de cet univers mais aussi son originalité et sa densité.

* L'histoire en elle-même est vraiment prenante. J'ai adoré le combat final contre Osaron. Il y a de nombreuses péripéties, de l'action et des rebondissements.

* J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages. Ils ont tellement évolué. J'ai adoré en apprendre plus sur certains personnages, notamment Ray et Hollande.

* La plume de l'auteure est dingue. Elle a su me plonger à fond dans son univers et me faire ressentir énormément d'émotions !

Les - :

* Il y a beaucoup de longueurs et parfois j'avais l'impression que l'on tirait trop en longueur pour ne pas conclure cette saga.

* C'était aussi légèrement prévisible. J'ai deviné pas mal de rebondissements.

* Il me reste des questions sans réponse c'est légèrement frustrant.

Afficher en entier
Argent

Si j'ai lu le premier tome en français, j'ai lu le deuxième en anglais et ai opéré un retour en français pour ce dernier tome et je pense que j'y ai perdu. La traduction manquait de légèreté et de poésie.

De manière générale, j'ai trouvé ce tome un peu en dessous du deuxième même s'il conclut magnifiquement la trilogie.

Je n'ai pas trop aimé ce qui a été fait d'Alucard. De pirate badin et enjoué, il est devenu amoureux transi, j'ai trouvé ça dommage. J'ai beaucoup aimé le traitement de la relation entre Kell et Lila, et de la relation entre les trois Antari également.

Il y avait encore de belles trouvailles scénaristiques dans ce tome, comme le marché noir de Maris.

J'aurais aimé avoir cependant un peu plus d'informations sur le passé de Lila et Kell.

On dirait presque qu'une porte est laissé volontairement ouverte à un deuxième cycle.

Afficher en entier
Or

https://littcentcinquante.wordpress.com/2020/07/18/shades-of-magic-tome-3-shades-of-light/

Ce tome, qui clôt la série, est sûrement mon préféré. Je sais qu’il n’est pas parfait, qu’il y a des facilités scénaristiques et des incohérences, mais… j’ai vraiment trouvé que V.E. Schwab passait une barre avec ce tome, tant dans la qualité de l’écriture que la narration ou le développement des personnages. J’ai vraiment apprécié le travail effectué sur les personnages secondaires et que je trouvais un poil léger jusqu’ici. Ça concerne notamment la famille royale, mère, père et fils, mais aussi Alucard ou Holland. Ce tome offre une plongée dans leurs esprits et c’est vraiment bienvenu pour qu’on puisse mieux les comprendre et les appréhender. Le développement accentué de ces personnages, notamment les adultes, a pour moi fait passer SoM dans de la fantasy plus mature, plus adulte. Kell et Lila forment un duo très sympa, mais ils existent bien au-delà de ce duo et c’est aussi ce qui fait leur force. Ils ont chacun leur indépendance, leurs motivations et leurs objectifs… et pourtant ils arrivent à avoir une certaine symbiose. L’espèce de trio aussi formé avec Holland était très chouette, avec ses tensions et ses opportunités. J’ai beaucoup aimé le traitement de Holland, pas dans le pathos ni dans l’utopique. Un antagoniste/protagoniste que j’aurai énormément apprécié.

En termes d’écriture aussi, on sent une maturité dans la plume de V.E. Schwab. La narration est plus fluide, homogène, les images et les figures de style glissent très bien. Les enchaînements d’action, de dialogues, de descriptions se font sans accrocs.

Ensuite, l’intrigue. Elle peut sembler banale ou un peu répétitive, mais pour de la fantasy, je l’ai trouvée très correcte. Elle a un goût de fin du monde, met la pression aux personnages et aux lecteurs… Je me suis sentie impliquée dans cette bataille contre la magie, où chaque heure a son importance. Ce temps serré amène quelques personnages à prendre des décisions vraisemblablement inconsidérées, mais c’est pour mettre toujours plus de tension dans l’intrigue ! Ce tome nous emmène aussi dans d’autres territoires du Londres rouge et cette petite escapade fait pas de mal pour changer un peu d’air et découvrir de nouvelles ambiances. Idem pour les passages dans le Londres blanc, c’était pas mal de savoir ce que devenait ce monde.

Les tensions géopolitiques reviennent aussi sur le devant de la scène et laisse de possibles pistes intéressantes pour une éventuelle suite (je ne sais pas du tout si l’autrice en prévoit une, moi ça m’irait bien simplement avec cette trilogie, elle se suffit à elle-même).

Tout ça pour dire que je suis tout à fait satisfaite de ce T3, c’était une belle lecture fantasy avec une ambiance et des personnages tout à fait particuliers.

Afficher en entier
Diamant

J'ai tout autant aimé ce troisième que les précédents. L'histoire reste intense et nous découvrons l'histoire des personnages secondaires durant ce troisième tome.

Un final très bien abouti pour les personnages principaux qui ne m'a pas laissé sur ma fin. Je ne peux que vous recommander de terminée cette superbe trilogie.

Afficher en entier
Or

Verdict :

Comme souvent maintenant, j’apprécie beaucoup les lectures issues de la maison d’édition Lumen que je vais suivre de plus près.

J’ai retrouvé le rythme haletant (quelque peu altéré dans le tome 2 qui comportaient de trop nombreuses longueurs à mon goût) du tome 1. De l’action, des rebondissements ponctuent le récit. Nous nous voyons ballotés en haute mer, mais aussi plongés dans le Londres rouge en proie au Roi/démon du Londres noir. Ce livre est un vrai bouillon dans lequel nous plongeons avidement et côtoyons l’énigmatique Antari Holland, le fantasque et magnétique Alucard Emery, Kell le jeune et mystérieux Antari rouge, Bard la voleuse et novice Antari, sans oublier Rhy, le jeune prince séduisant immortel. L’ombre noire grandissante sur la ville les poussera à coopérer, faire équipe pour notre plus grand bonheur!

J’ai savouré tous les passages dans lesquels Kell et Alucard se chamaillent, rivalité axée sur l’amour qu’ils ont pour Rhy (sur deux plans différents ).

Kell s’avère toujours aussi secret, réservé, j’aurais tellement aimé qu’il se déride un peu, qu’il se livre davantage, ce personnage avait un potentiel de fou!… Et puis, Rhy, Rhy, Rhy, il ne jure que par lui, cela en devient agaçant! J’aurais aimé un peu plus de passion envers Lila, plus de passages entre ces deux là! Qu’il se rebelle un peu plus, qu’il prenne du recul par rapport à son frère, à la royauté… Bref, je ressors un peu frustrée de ma lecture à ce niveau-là. Mais c’est aussi sur cette soumission que repose l’histoire… Les Antaris, atouts de luxe pour les rois, servent le pouvoir aux dépends de leur liberté, à l’image de Holland, dont on découvre par pans des bribes de son passé de martyr! Ce personnage devient attachant au fil du récit, malgré son mutisme (et grâce aux flashbacks!), il se rachète. Et puis, on comprend mieux ce qui a motivé continuellement ses actions : l’amour de son Londres Blanc et sa volonté de le sauver… J’aurais rêvé d’une rédemption pour ce personnage. Mais je n’en dirais pas plus.

Passons à notre chère Lila alias Bard. J’ai eu peu d’empathie pour elle. Pourquoi ? L’auteur ne cesse de nous rappeler qu’elle tient son sang-froid de sa jeunesse passée à détrousser son prochain pour survivre, qu’elle ne s’attache pas pour se protéger (perte de Barrons entre autres). Elle ne vit que pour elle, égocentrique et égoïste… Elle prend des risques sans tenir compte des autres, enlève des vies sans s’en émouvoir outre mesure… Je ne la trouve pas assez empathique même si son côté « badass » a de quoi charmer le lecteur… Et Kell!

Mais je l’avoue aussi : sans son inébranlable entrain, les péripéties auraient moins de saveur!

Enfin, mon coup de cœur revient à Alucard Emery, si facétieux, si charmant, rieur et puissant magicien. J’ai aimé en apprendre davantage à son sujet, sur son douloureux passé et j’ai fondu devant sa tendresse envers Rhy, son amitié complice avec Bard…

Bref, à vous de découvrir ce petit bijou qui me laisse un trou béant dans le cœur comme après chaque belle immersion littéraire.

Ce n’est pas un coup de cœur, mais presque…

https://chutellelit.wordpress.com/2020/06/21/shades-of-light-tome-3-de-la-trilogie-shades-of-magic-par-victoria-schwab/

Afficher en entier
Diamant

Eh bien ça y est. J'ai terminé cette trilogie, qui, je peut le dire, est maintenant ma trilogie préférée. Tout était bien. Et tout me manque déjà.

L'histoire d'abord, est, dans la lignée des deux premiers tomes, toujours aussi bien écrite. La plume de Victoria Schwab est toujours aussi agréable à lire, et aussi visuelle. Sérieusement, c'est si plaisant de voir avec autant de clarté une telle histoire.

Encore une fois, le rythme de l'histoire est, je trouve, toujours aussi bien maitrisée. Les premières pages nous plongent directement en plein coeur de l'action, si bien qu'on est happé, comme dans une tornade, qui nous libère à la toute dernière page, couverts de courbatures, les pensées et le coeur en vrac ( c'est vraiment comme ça que je l'ai vécu ahah ). La deuxième partie du livre, surtout, est la plus intense. Clairement, j'ai pleuré pendant les 200 premières pages Spoiler(cliquez pour révéler)que ce soit à cause des évènements, des morts diverses et variées qui m'ont brisé le coeur ( je reviendrais dessus plus tard ), ou que ce soit parce que je savais pertinemment que la fin se rapprochait à grands pas..

Mais honnêtement, ce que j'ai préféré dans cette trilogie, c'est les personnages !

Dans ce tome là, je les ai vraiment tous aimés Spoiler(cliquez pour révéler)oui, oui, à part Osaron, of course

Déjà, j'ai adoré le fait qu'on en sache plus sur le roi et la reine, qui étaient à mes yeux surtout des figurants sans vraiment de consistance. Mais là, on retrouve certains passages où la narration leur est complètement dédiée, où on découvre leur personnalité, leurs peurs et leurs secrets, et c'était vraiment trop cool de les découvrir sous un nouveau jour Spoiler(cliquez pour révéler) et c'est donc en partie pour ça que j'ai été si triste à leur mort. Ahah.

Pour ce qui est d'Hastra, j'étais vraiment trop contente de voir qu'il prenait autant d'importance, puisque je pensais dans le tome 2 qu'il resterait un personnage très très secondaire. Ce personnage a vraiment apporté des touches de légèreté, d'innocence et de joie à ce livre, et j'adore ce personnage Spoiler(cliquez pour révéler)j'ai pleuré aussi à sa mort ahahah..

Ensuite, nous avons Rhyyyyyy ! Ok, contrairement à ce que j'avais dit dans le premier tome, j'adore ce personnage. Comme pour ces parents, voir l'histoire racontée à travers ses propres yeux à certains moments m'a vraiment permis de m'attacher à lui, et de mieux le comprendre, et donc de mieux le cerner ( ce qui m'avait posé pas mal de problèmes pendant le tome 1 ). Rhy est un personnage tout en nuance, avec énormément de facettes différentes, ce qui en fait un personnage vraiment solide et ultra intéressant. Rhy, je t'aime.

Et comment parler de Rhy sans parler d'Alucard ! C'est également dans ce tome qu'on en apprend plus sur lui, sur son passé, et qu'on comprend qu'il est, lui aussi super bien développé et nuancé, et pas juste un personnage un peu cliché juste là pour être cool.

D'ailleurs, j'aime vraiment la relation qui unit Rhy et Alucard, qui s'avère être vraiment puissante ( à l'image de chacun des éléments de cette trilogie de toute façon.

Mais je crois qu'il est maintenant temps de passer à Holland. Aaah, Holland, mon petit coup de coeur de ce tome. Ce personnage que je n'ai jamais voulu détester, même dans le premier tome. C'était si intéressant d'en apprendre plus sur lui, sur son passé, et de comprendre ce qui a fait de lui qui il est. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai ENORMEMENT aimé ( mais genre vraiment beaucoup ) la fin que l'auteure lui a réservé. Il a enfin trouvé la paix et eu droit à la rédemption qu'il attendait. Mais bon, je ne vais pas sentir, ça m'a fit beaucoup de peine de devoir lui dire au revoir, même si ça a été le cas pour chacun des personnages.

Oui, il y a deux personnages que je n'ai pas encore mentionnés. J'ai nommé, Lila et Kell ! Mes amours, vraiment.

Je suis si heureuse de les avoir retrouvés ensemble pendant l'intégralité du livre, et leur relation aaaaaahh je suis si fan, sérieusement, ils sont vraiment mignons, et puis, ENFIN ! Depuis le temps que j'attendais ça.

Déjà, Lila reste toujours fidèle à elle même, toujours aussi intrépide, aussi courageuse et aussi ambitieuse.

Pour ce qui est de Kell, comme pour les deux premiers tomes, je l'ai adoré mais genre vraiment, vraiment beaucoup. Spoiler(cliquez pour révéler)j'aurais adoré en savoir plus sur son passé et ses origines, même si je comprends parfaitement le choix de l'auteure ( et donc par extension du personnage ) de garder ce pont secret : ce ne sont pas ses origines qui font de Kell qui il est.

J'aurais encore tellement de chose à dire sur ce livre, sur cette trilogie même, mais je pense quand même que je vais m'arrêter ici. C'est donc maintenant que je me résous à dire au revoir à tous ces personnages que j'ai aimé accompagner dans leurs aventures, voir évoluer. Ces personnages, et cet univers incroyable, que j'ai aimés.

Afficher en entier
Or

Ce livre était incroyable. C’est à mon sens le meilleur de la trilogie - une fin merveilleusement bien pensée, bien articulée, bien écrire. J’espère qu’il y aura d’autres romans dans cet univers.

Afficher en entier
Or

Je n'avais plus trop envie de lire ce genre de livre et donc j'ai eu un peu de mal à continuer ma lecture, ce qui est dommage car c'était vraiment bien ! Je n'avais pas envie de terminer ce dernier tome mais en même temps j'avais envie de passer à autre chose. Un coup de coeur !

Afficher en entier
Or

Une très belle fin!

J'ai mis presque six mois à lire ce roman...pas parce que je ne l'appréciais pas mais plutôt par ce que je ne voulais pas quitter l'univers et ses personnages...

V. E. Schwab a répondu à toutes mes attentes, une fin digne de la saga avec une vrai conclusion.

Je ne pourrais en dire plus... et vous laisse découvrir ce dernier tome.

Afficher en entier
Or

Quelle trilogie ! Voilà ce que je peux en dire. Il y a eu de tout dans ces trois tomes, mais c'était que du bonheur.

Ce dernier est bon, très bon même ! J'ai mis un peu plus de temps pour le lire que les tomes précédents, mais... Il est à la hauteur du tome 2 !

Seul petit bémol, certains chapitres n'apportent pas grand chose au récit. Parfois j'avais tellement envie de savoir ce que faisait nos protagonistes que je sautais quelques paragraphes ! Et malheureusement, certaines question autour de l'univers tombent dans l'oublie.

Cependant, tout se rattrape avec les personnages qui sont toujours autant attachants, leurs relations entre eux font sourire, font pleurer, font rire ou agace ! Ahhhhhh Ce Kell/Lila va me manquer c'est sûr ! Mais le Kell/Rhy aussi ! Mais aussi Alucard/Rhy Et puis... En faite je ne peux pas tous les citer ! Il y en a tant ! Mon personnage préféré reste sans compter Kell ! Mais on en apprend plus sur les personnages en général.

Spoiler(cliquez pour révéler)Oh et la mort de Hastra m'a fendu le coeur ! Et cette relation entre Maxime et Emira... Cette frustration de ne pas tout savoir du passé de Kell tout de même... La relation entre Kell et Holland qui se développe !

Une jolie fin pour une fantastique triologie, qui m'a transporté dans un magnifique univers avec des personnages extraordinaires.

Afficher en entier

Dates de sortie

Shades of Magic, Tome 3 : Shades of Light

  • France : 2018-09-13 (Français)
  • USA : 2017-02-21 (English)

Activité récente

Ulmin le place en liste or
2020-07-16T21:08:42+02:00

Titres alternatifs

  • A Conjuring of Light (A Darker Shade of Magic #3) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 609
Commentaires 110
Extraits 74
Evaluations 267
Note globale 8.81 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode