Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sarek : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Ab absurdo, tome 1 : La fin du monde est pour hier ! Ab absurdo, tome 1 : La fin du monde est pour hier !
Marc Dubuisson   
Mélange de strips absurdes et politiques, Ab Absurdo devait au départ être deux livres. Mais l'actualité prenant un tour de plus en plus absurde, et l'absurdité devenant de plus en plus actuelle, on a décidé de ne faire qu'un seul livre. Marc nous parle de la science, du sexisme, du harcèlement, de Nuit Debout, des manifestations, du gouvernement et, sous des dehors tout gentils, raille sauvagement nos dirigeants et l'absurdité de leur politique, nos édiles et leurs préjugés, mais aussi nos mauvaises habitudes, nos a priori et nos préjugés. Ab Absurdo décape le cerveau comme l'acide chlorhydrique décape l'estomac…

par Eurylia
Ab absurdo, Tome 3 : Durant les travaux, l'insurrection continue Ab absurdo, Tome 3 : Durant les travaux, l'insurrection continue
Marc Dubuisson   
Ab Absurdo, c’est un mélange funky de strips sur l’actualité (que Marc publie d’ailleurs dans 7sur7 ou les Echos week-end) et de strips plus absurdes, même si, récemment, l’actualité a rejoint l'absurdité en plein (on parle d'une fusion prochaine).
La série à succès repart avec des gilets jaunes, des Manus, la sauvegarde de la planète et des dividendes.

par Eurylia
Ab absurdo, Tome 2 : L'Effet alternatif Ab absurdo, Tome 2 : L'Effet alternatif
Marc Dubuisson   
De nos jours, ce n'est pas facile de caricaturer le monde politique : il s'en charge si bien tout seul. Mais les bonhommes bâtons de Marc trouvent toujours un chemin pour tirer nos hommes politiques et nos travers de citoyens au plus profond de l'abîme de l'humour. Lecteur, assouplis tes zygomatiques, ça va commencer.

par Eurylia
Acide sulfurique Acide sulfurique
Amélie Nothomb   
Ce qui m'a le plus plu dans cette oeuvre, c'est la refléxion demandée vis-à-vis de la télé-réalité qui polluent de plus en plus de chaines et de plus en plus de façons. Mais ce n'est pas la question de "jusqu'où va aller la télé" qui m'a frappée. Car au fond, la télé ne fait que suivre l'envie de la majorité des téléspectateurs, mais c'est bien jusqu'où vont aller ces derniers, dans la demande de réalité-sensationnelle et dans l'hypocrisie de critiquer ce genre de programme tout en continuant à les regarder. C'est une fiction qui risque fort d'arriver. Voire pire. Elle a bien compris le déclin que prend notre monde et qu'il risque de sombrer bien bas.
Amélie Nothomb reste une de mes auteures préfèreées. Elle a un style unique et prenant qui touche jusqu'au partie les plus intimes de notre être profond.

par ouva
Ajin, Tome 4 Ajin, Tome 4
Gamon Sakurai   
Ouahou! C'est comme si on avait changé de personnage principal! Kei est quasiment inexistant et antipathique...? Bon disons que les personnages principaux sont à présent les Ajin tout-court et je doit admettre que c'est un peu décevant.... Au moins on peut pas dire que les personnages sont irréalistes parce que c'est vrai qu'à la place de Kei on n'agirait pas (mais plus par peur que par indifférence...)

par Swein
Ajin, Tome 5 Ajin, Tome 5
Gamon Sakurai   
Contrairement au tome précédant je trouve ce tome encourageant! Il va y avoir de l'action! Et puis au final je me suis habitué au caractère "détaché" de Kei (et je trouve qu'il fait une super paire avec son nouvel allié). Je n'arrive pas à détester Satou, il est tellement cool, certes meurtrier mais charismatique. J'ai hâte de lire la suite.

par Swein
Ajin, Tome 3 Ajin, Tome 3
Gamon Sakurai   
L'histoire prend une nouvelle tournure dans ce tome, avec les machinations de Sato et Takana qui s'étoffent, la vraie personnalité de Kei révélée... C'est dommage que tout aille si vite, à moins d'avoir lu le second tome peu avant c'est dur de reprendre en comprenant tout dès le début. Ce n'est pas très clair parfois et c'est quelque chose qui me gêne depuis le début de la série.
C'est néanmoins un très bon manga que j'ai hâte de continuer à lire.

par Natiguane
Ajin, Tome 2 Ajin, Tome 2
Gamon Sakurai   
Ce deuxième tome est beaucoup plus sanglant que le premier. Avec beaucoup de torture. Il montre d'avantage la réaction des humains fasse à quelque chose qu'ils ne comprennent pas et qu'ils ne considèrent pas comme humain
Par contre, j'ai trouvé que l'action était beaucoup trop rapide. On n'a pas le temps d'assimiler une scène qu'on passe déjà à une autre.
L'introduction de certains nouveaux personnages se fait sans explications,du coup on se demande comment on en est arrivé l et qui est le personnage qu'on suit...
Bref, cela regroupe ce qui me gêne le plus dans les mangas, c'est à dire le fait qu'il est parfois difficile de savoir où on en est réellement.

Pour résumé, il se passe beaucoup (trop) de chose dans ce court tome.

http://morsworlds.blogspot.fr/2016/03/ajin-t2.html

par Ar-Yoshii
Ajin, Tome 1 Ajin, Tome 1
Tsuina Miura    Gamon Sakurai   
Je suis agréablement surprise par ce tome 1 ! J'avoue qu'au départ, je n'étais pas spécialement envoûtée par les graphismes des personnages, notamment celui de Kai, que je trouve très "enfantin" avec ce visage rond et ces traits agrandis (style Pokémon).

Mais finalement, j'ai fini par le trouver graphiquement très très réussi ! C'est surtout le rendu de ces Ajins, ces fantômes noirs, qui m'ont fascinée !

Et sans compter que l'intrigue est vraiment intéressante : le thème de l'immortalité est toujours source d'intérêt et de questionnement, ce premier tome n'en manque pas, on ne demande qu'à en savoir plus ! J'irai donc volontiers lire la suite au plus vite :)

par Nelouchou
Ajin, Tome 6 Ajin, Tome 6
Gamon Sakurai   
Un tome assez calme côté action mais bourré de préparations ! La psyché de Kei se dessine un peu plus et on a une explication sur le passé de Shinomura, de comment elle s'est trouvé e enrôlé dans tout ça...la pauvre. La planche où son fantôme noir la serre dans ses bras est assez crève-coeur.

On revoit d'ailleurs enfin Kai et ce "débile profond" vraiment gentil est bizarre. Il fait tout de manière désintéressée et ne se vexe jamais. Hâte de voir son retour en scène si jamais cela devait arriver.