Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sapho : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Des fleurs pour Algernon Des fleurs pour Algernon
Daniel Keyes   
Wahou, voilà le mot qui est sorti une fois que j'ai refermé ce roman.
Voilà que j'adhère de plus en plus à la science fiction et je m'étonne moi-même.
Des fleurs pour Algernon c'est l'histoire invraisemblable de Charlie un simple d'esprit qui a été rejeté par sa famille et qui travaille dans une boulangerie, comme homme de ménage. Un jour on lui propose de faire partie d'une expérience qui le rendra très intelligent. Charlie est quelqu'un de très gentil et au vue de sa capacité très restreinte à comprendre les choses, il ignore ce que les gens pensent réellement de lui. Charlie ne demande qu'une chose : que les gens l'aiment.
Au début du roman sa façon d'écrire est un exactement le reflet de sa personnalité. Il fait beaucoup de fautes d'orthographe et de syntaxe mais il est fier de lui car il a réussi à apprendre à lire et à écrire malgré son peu d'intelligence. On ne peut qu'adorer le personnage, nous ressentons bien vite énormément de compassion à son égard. Au fur et à mesure, l'expérience va réellement faire de lui un génie. Il découvrira les sciences, la musique, de nouvelles langues et surtout, il commencera à comprendre la nature humaine. Et j'avoue avoir eu bien souvent les larmes aux yeux quand il découvrait à quel point les gens se moquaient de lui et de son problème psychologique. Si au début Charlie est un être sans défense et doux, il deviendra très vite arrogant et mesquin, peut-être pour se venger de tout ce qu'on lui a fait endurer alors qu'il était bête.
J'aime beaucoup l'évolution de sa relation avec Alice qui devient davantage qu'une relation prof-élève car une fois qu'il est intelligent, il découvre à quel point il apprécie la jeune femme. Leur relation sera pourtant tortueuse et pleine de larmes et j'aurais voulu la voir finir d'une autre manière, mais cela n'aurait pas été cohérent avec la fin.
Parce que la fin du roman m'a complètement bouleversée. C'est triste et beau, c'est un juste retour aux choses normales, une sorte de correction de la véritable nature du personnage.
J'ai également aimé les flash back du personnage sur son enfance, même si chaque fois ils sont vraiment triste.
En bref ce roman est pour moi un véritable coup de coeur!

par louve
Les Infâmes Les Infâmes
Jax Miller   
J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le livre mais au final, je me suis régalée. Entre alcoolisme, dépression, droque et sombre passé, l'amour d'une mère va surmonter bien des épreuves.
Le personnage de Freedom et certains personnages qui l'entourent sont très attachants. On a envie de savoir jusqu'où ils vont aller, comment Freedom va arriver à son but. Il ne faut pas s'attendre à un roman léger et agrémenté d'humour car on est loin du compte. Je le recommande volontiers ! Bonne lecture :)

par sapho
Shibumi Shibumi
Trevanian   
Ce roman est un petit ovni dans son genre ! Le héros, Nicholaï Hel, est un exterminateur de terroristes qui a grandi dans le Japon des années 40/50. C’est un être implacable que le elcteur s’attache à découvrir et à comprendre tout au long du récit. Talent au jeu de Go, passion pour la spéléologie, respect des traditions nippones et affection pour le Pays basque… : Hel a de multiples facettes et cette variété de thèmes contribue à rendre ce roman inclassable.

Mais la vie de Hel n’est qu’une partie de ce livre. Le roman est rythmé par les découvertes et les machinations des organisations internationales officielles et officieuses, notamment une organisation machiavélique qui a la main basse sur toutes les ressources d’énergie de la planète et manipule les gouvernements pour maintenant son pouvoir. Et Hel est une épine dans son pied qu’il s’agit d’éliminer…

Ce roman est multiforme. Pour un thriller/roman d’espionnage, il contient étonnamment peu d’action. Beaucoup de moments contemplatifs auraient pu être lassants s’ils n’abordaient pas des sujets aussi éclectiques.

Les personnages sont extrêmement haut en couleurs et souvent très atypiques (notamment le binôme de spéléologie). La psychologie de Hel est passionnante et fouillée, même si ce héros est un peu trop parfait…

Je ne peux que recommander ce roman aux curieux en tout genre !
Passées les premières dizaines de pages un peu lentes, il se lit facilement, tout en restant un roman assez exigeant.
Je n’hésiterai pas à lire une autre œuvre de ce mystérieux auteur :)
Meurtre au champagne Meurtre au champagne
Agatha Christie   
Obliger de le lire pour le collège, mais comme j'ai eu le choix je me suis précipitée sur les Agatha Christie et je ne suis pas déçue! Très bon livre, suspens jusqu'au bout, beaucoup de personnages mais l'on s'y retrouve au bout de quelques pages.. Je le conseil aux lecteurs qui aiment les enquêtes policières et le suspens ! Bonne lecture.

par sapho
Dors ma jolie Dors ma jolie
Mary Higgins Clark   
Un de mes livres préféré de MHC! J'ai beaucoup aimé les différents personnages et la facon dont elle à (mary higging clark) de nous faire croire à la culpabilité d'une suspect.
Ce livre a une fin éclatante je n'avait pas du tout soupconné que le meurtier pouvait etre... (franchement vous pensiez vraiment que j'allais vous le dire lisez le livre pour le savoir ;) ).

par diana787
L'Étrange Vie de Nobody Owens L'Étrange Vie de Nobody Owens
Neil Gaiman   
Ce qui m'a incité à lire cet ouvrage, c'est les nombreux éloges que j'en ai entendu. Je ne connaissais pas du tout l'auteur avant de lire ce livre et je dois dire, que j'ai été conquise. Ce livre est un pur régal.

Nobody Owens n'est un bébé lorsque sa famille se fait tuer. Par chance, il est reccuilli et élevé par un couple de fantôme, les Owens. C'est Silas, un personnage étrange et mystérieux, qui s'occupera de sa protection et de son éducation. Devenu habitant à part entière du cimetière, Nobody, dit Bod, grandira entouré de fantômes.

Ce que j'aime dans ce livre, c'est la façon dont il est présenté. En plus d'être parsemé d'illustrations, les chapitres sont peu nombreux et plus ou moins longs. Ainsi, entre chaque chapitre, il se passe plusieurs années. Ce qui donne un livre relativement court, mais au rythme soutenu.
Ces multiples élipses temporaires donnent un livre très découpé, mais pour une fois, je dois dire que ça ne m'a pas dérangé pour autant. Au contraire, c'est ce qui donne son charme au roman.

De plus, chaque chapitre représente une aventure de Nobody, une étape importante de sa vie. Comme par exemple lorsqu'il se fait sa première amie, une véritable humaine qui va le prendre pour son ami imaginaire. Ou encore la fois où il va passer à travers la porte des Goules, et encore pleins d'autres aventures.

Le fil rouge de cette histoire, reste néanmoins présent tout au long du livre, puisqu'il s'agit du Jack, l'homme qui à voulu tuer Nobody. Et si tout au long du livre on en entend pas énormément parler, la fin se précipite car elle présente la rencontre palpitante entre Nobody, Silas et le Jack.

J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance sombre et inquiétante, à la limite du gothique qui se dégage de ce livre. Avec des personnages mystérieux et inquiétants pour certains, ainsi que le cadre où se situe la majorité de l'histoire, c'est à dire le cimetière. Avec ses vieilles tombes arrachés, ses statues cassées recouvertes de mousses, elle semblent tout droit sortie du Père Lachaise !

Bref, un cadre sympa, des personnages attachants, même si ma préférence va à Silas, cet être de la nuit, un style d'écriture vraiment agréable. Ce livre est un pur moment de plaisir ! Un livre jeunesse mais qui reste tout de même sombre et pas forcément adapté aux plus jeunes. Un livre qui ravira les adultes !

par Fantasyae
Stardust Stardust
Neil Gaiman   
Après avoir vu la somptueuse adaptation au cinéma, j'ai voulu lire le livre. L'univers reste le même tout en ayant sa propre particularité. On retrouve la même histoire, très originale, mais comptée de manière plus sobre, à mon avis, que le film. Cela n'enlève néanmoins pas le charme de l'histoire, qui reste envoutante!

par Evalla
La Route La Route
Cormac McCarthy   
J'ai eu dû mal à pleinement me plonger dans cette lecture dès le début. La manière dont est écrit cet ouvrage m'a un peu déroutée, surtout les dialogues. Mais finalement on s'y fait, on se plonge dans cet univers en ne l'imaginant pas écrit autrement. Ce début de récit me faisait penser à Je suis une légende sauf qu'en progressant sur cette route, avec ce père et son fils, j'ai découvert un tout autre univers, sombre à souhait, cruel et révélant certains travers de l'être humain poussés à l'extrême dans un monde post-apocalyptique.


La relation père-fils est absolument magnifique, pleine d'amour et de tendresse. Je me suis attachée à cette relation et me suis laissée embarquée dans leur aventure. Chaque découverte et rencontre ont été intéressantes et justement dosées.
En ce qui concerne la fin, [spoiler]je m'attendais à la mort d'un (ou deux) des personnages mais je me suis quand même laissée surprendre par cette apparition, et l'avenir certain de ce petit garçon que je n'aurai pas imaginé sans son père.[/spoiler]
Une belle lecture !

par sapho
Le Secret de Pembrooke Park Le Secret de Pembrooke Park
Julie Klassen   
En achetant ce roman, je ne m'attendais à rien de particulier. Et ce fut un véritable coup de cœur!
Nous suivons les aventures d'Abigail Foster une jeune noble anglaise.
Après un mauvais placement, la famille Foster se retrouve à la ruine. Elle doit vendre leur prestigieuse maison. Par la suite, un mystérieux notaire leur propose d'habiter dans le manoir de Pembrooke Park. Celui-ci est à l’abandon depuis plus de dix-huit ans. Le propriétaire du manoir veut bien leur prêter le manoir pour une durée d'un an, les domestiques de base leur seront fournis et toutes les charges pour remettre le manoir en état le sont aussi. Pourquoi le prêt de Pembrooke Park? Tout simplement parce que la grand-mère de Charles Foster est Mary Catharine Pembrooke vivait dans le manoir il y a bien longtemps.
Aux premiers abords, le manoir de Pembrooke Park m'a fait penser au films Crimson Peak avec son aura inquiétante et... les bruits dans la nuit...
La cadre est vite posé!
En effet, mystères et intrigues poursuivront Miss Foster pendant un certain temps. Petit à petit, elle découvrira la vérité concernant le manoir. Le mystère reste entier même si vous avez découvert une partie de la vérité. Il faudra, généralement, une deuxième confirmation.
Personnellement, j'ai bien aimé l'histoire grâce à ses mystères, le côté "policier" de l'histoire et des différentes relations entre les personnages principaux et secondaires avec Miss Foster.
Au niveau des personnages, chacun cache bien son jeu et parfois leur identité, ce qui parfois peut amener à une confusion. Mais cela se marie parfaitement dans l'histoire!
Concernant l'intrigue, elle est prenante. d'ailleurs les pages défilent vite... surtout avec tous ces secrets.
L'histoire en elle-même est très bien construite. Chaque problème, secret trouve sa résolution en temps voulu. Parfois, un mystère de début trouve seulement sa réponse à la fin du livre, mais bon mieux vaut tard que jamais! D'ailleurs, cette expression est bien assorti au livre!
Une très belle brique qui vous emporte en pleine compagne anglaise du XIXe siècle. Qui m'a réconcilier avec Milady Romance en apportant une véritable romance presque impossible mais magique et indécise jusqu'au bout!
Une romance historique a avoir dans sa bibliothèque pour toutes les romantiques!

par Jenna
Surface Surface
Olivier Norek   
Étrange, ce dernier roman de Norek.

Contrairement à son avant-dernier roman, pas de faits de société avec des migrants ou autres et pas non plus d’enquête sur fond de magouilles politiques ou autres.

Un whodunit dans sa plus simple expression : QUI a enlevé et tué trois enfants il y 25 ans ? Un whodunit cold case ? Envoyez la musique, comme dans la série.

Oui mais attends, là, il y a un problème, non ? C’est Olivier Norek qui est à la barre, pas Tartempion ou tout autre auteur spécialisé dans le whodunit ! Donc, il y a anguille sous roche…

Mon cher Olivier, je n’irai pas par quatre chemins : tu as osé défigurer une femme ! Nous avions déjà un contentieux chat, un contentieux enfant de migrant dans un canot et maintenant, tu rajoutes une étable avec des animaux en feu, en plus de la femme défigurée ! Là, ta facture va être plus que salée. T’as des couilles, mec !

Oui, il a des couilles, cet auteur, parce que, une fois de plus, il prend un virage à 180° et reprend une autre direction, remettant tout sur la table pour autopsie, ne se contentant pas de continuer dans la même veine, celle qui lui réussissait si bien. Faut oser, faut y arriver aussi…

On parle du beau Norek alors oui, pour sûr, ce sagouin y est arrivé ! Il est arrivé tout de même à glisser quelques problèmes sociétaux et pas rien que le côté esprit de clocher des petits villages, le tout en nous proposant un dépaysement total et des personnages forts, travaillés, humains, des flics avec qui on aurait envie de bosser.

Sans parler de l’humour, toujours présent et de sa manie d’enterrer des collègues auteurs, ou de tuer un certain Lebel… mdr

De plus, avec Norek, jusqu’au bout on peut avoir des surprises, comme avec le fameux bonbon Kiss Cool et son terrible double effet, celui qui te coupe la chique et qui te donne une fois de plus l’envie folle de le poursuivre pour taper dessus.

Une réussite, une fois de plus, un roman différent des autres, aux antipodes de tout ce que je pouvais penser. Un roman difficile à lâcher, un roman avec des émotions, avec de la reconstruction, de la confiance perdue que l’on doit retrouver, une équipe qu’il faut coacher alors qu’on est face à des flics qui n’ont pas l’habitude de ce genre d’affaire.

Ce roman devrait porter un bandeau-titre rouge où l’on noterait "Attention, hautement addictif, n’oubliez pas de manger, bouger, vous hydrater pendant la lecture" afin de mettre en garde les futurs lecteurs car on a du mal à le lâcher.