Livres
512 203
Membres
523 364

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Papillotte34 2014-11-21T15:25:55+01:00

- Je vois, Stan. Je vois que tu es un porc.

Il sourit.

- Je comprends ce que tu ressens, Laura, mais n'oublie pas que ,entre amour et haine, répulsion et attirance, la frontière est mince. Un jour, il faudra que tu cesses de te mentir. Un jour, il faudra que tu affrontes tes véritables désirs.

Mais je ne serai peut-être plus dans les parages.

Comment te sentiras-tu, alors ?

- Au comble de la félicité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-31T09:16:36+02:00

Plaquant sa main sur la bouche de Stan, Mister B lui replia le majeur de la main droite en arrière jusqu'à ce qu'il frôle le poignet. Le doigt se cassa comme un brindille. Stan sentit les bords déchiquetés de l'os lui entailler la peau. La tête lui tournait.

- Une semaine, Stan, dit tranquillement Mister B

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-13T00:33:17+01:00

Ils sont si rares, en ce monde, ceux qui vous aiment sans condition.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Audrey34 2012-06-28T18:24:15+02:00

La merde ne change pas d'odeur.

Elle se décompose, c'est tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par oscarafano 2012-04-03T10:15:24+02:00

Les familles, comme les vies, sont fragiles. Leur tissu facile à déchirer. Si on tire un peu trop fort dessus...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Palmyre 2018-10-26T15:22:29+02:00

Le sourire béat de Judy s'effaça quand elle perçut la panique dans le ton de sa cadette. Elle l'imagina, le cordon du combinéenroulé autout du bras, ses beaux yeux agrandits par l'inquiétude et la peur. Que s'était-il donc encore passé?

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-31T09:16:56+02:00

- Je vois, Stan. Je vois que tu es un porc.

Il sourit.

- Je comprends ce que tu ressens, Laura, mais n'oublie pas que ,entre amour et haine, répulsion et attirance, la frontière est mince. Un jour, il faudra que tu cesses de te mentir. Un jour, il faudra que tu affrontes tes véritables désirs.

Mais je ne serai peut-être plus dans les parages.

Comment te sentiras-tu, alors ?

- Au comble de la félicité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-31T09:16:46+02:00

La peur s'insinua dans l'esprit de l'assassin. Il retourna auprès du corps, leva ensemble la main et le pistolet et pressa le doigt de Sinclair sur la détente.

Le coup partit. La balle alla se loger dans le mur près de la bibliothèque.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-31T09:16:26+02:00

- Au moment de la clôture du compte, votre mari a laissé des instructions très précises. Notamment, ne communiquer aucune information relative à cette opération.

- Mais... il est décédé.

- Cela ne change rien à ces disposition.

- Quand a-t-il fermé ce compte ?

- Cela non plus, je ne peux pas vous le dire. Désolé.

- Monsieur Corsel, cet argent a disparu. Personne ne sait où il se trouve.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-31T09:16:15+02:00

- Tu ne sais rien de ce qui s'est passé entre David et moi.

Il voulut se dégager. TC ne céda pas. Il tira plus fort.

- Lâche moi connard, murmurat-t-il.

Sa voix monta dans les aigus.

- Je suis son frère. Je fais partie de la famille. Alors que toi, tu es un de ces parasites qui tournaient autour de mon frère pour lui pomper son fric

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode