Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de raphaelleb : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Blue Morning, Tome 3 Blue Morning, Tome 3
Shoko Hidaka   
Comme pour les deux premiers, on retrouve les intrigues politiques et on comprend un peu mieux la hiérarchie sociale du Japon. Il y a encore beaucoup d'interrogations mais l'auteur lève enfin le voile sur une bonne partie du passé de Katsuragi. ce qui redonne un coup de fouet à l'intrigue, même si elle n'en avait pas franchement besoin.
D'autres personnages font leur apparition, qu'on apprend à découvrir et à aimer (ou détester) mais qui entraîne de nouveau un tourbillon de question.
et puis, la relation entre les deux personnages évolue encore. L'auteur parvient vraiment à nous faire ressentir les émotions des personnages, leur fragilité et leur errances.. j'aime toujours autant la manière qu'elle a de mener ses narrations.
Bref, encore un très bon tome pour cette série qui promet encore quelques rebondissements !
Blue Morning, Tome 5 Blue Morning, Tome 5
Shoko Hidaka   
Beaucoup de rebondissements dans ce tome, si bien que la lecture m'a tenu en haleine du début jusqu'à la fin. entre les manoeuvres politiques, financières et amoureuses, il n'y a pas à dire, l'auteur sait parfaitement manier le suspense et son auditoire. Du coup, j'ai vraiment aimé ce tome, qui redonne encore une fois un coup de fouet à l'intrigue même si je pense qu'il n'y en avait pas besoin.
Bref, j'ai encore une fois adoré !
Super Lovers, Tome 10 Super Lovers, Tome 10
Miyuki Abe   
Dès sa sortie, je l'ai acheté et lu ! Et c'était une bonne lecture !
Toujours avec de superbes dessins, de tendresses et quelques scènes brûlantes.

Il y a eu une bonne dose d'humour dans ce tome. Toujours autant de convivialité. Un peu de prise de conscience du côté de Haru, une avancée des histoires personnelles des autres personnages comme Takamura ou encore Natsuo, quelques notes de compréhension du comportement d'Akira envers Ren, ou encore de Kiyoka donc on parle peu.

Je ne sens toujours pas Kodaka. Il est bien trop curieux et fouine trop naturellement son nez dans les histoires intimes des Kaido. J'attends toujours de comprendre son but.

Ensuite, on a un chamboulement dans l'histoire qui se déroulait calmement, et je vois que j'ai eu raison de redouter le pire vu la fin ! J'ai hâte de lire le tome suivant pour savoir ce qu'il s'y passe. Si ça va impacté la vie de Haru et de ses frères.
Red Queen, tome 2 : Glass Sword Red Queen, tome 2 : Glass Sword
Victoria Aveyard   
Voila un second tome que j'ai attendu de pied ferme. Une attente qui m'a semblé interminable bien que pour le coup, les éditions MSK nous ont fait une énorme surprise avec une date de sortie très proche de celle en VO.

C'est donc tout naturellement que je me suis jetée dessus. Un an après avoir lu le premier tome, j'avais globalement l'histoire en tête. Du moins le principal. Après, j'avoue avoir eu besoin d'une bonne cinquantaine de pages pour me remettre vraiment dans l'histoire.

Concrètement, Glass Sword se découpe en deux parties. La première reprend quasiment là où on s'était arrêtée. Cal, Mare, et les rouges fuient Maven et sa mère qui sont prêts à tout pour en finir. Cette première partie était assez lente. Et j'ai vraiment eu peur que les choses ne décollent pas, et donc, que je ne retrouve pas ce que j'aimais dans le premier tome. En tout cas c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Cal. Ce personnage si mystérieux qui m'avait tant plu dans Red Queen.

Passée cette première partie qui globalement relatait leur fuite et de multiples pièges, j'ai enfin commencé à vraiment apprécier ma lecture. Les choses commençaient à bouger, à évoluer et les rebondissements étaient nombreux.

L'apparition de nouveaux personnages a relevé l'intrigue à ajouter un petit plus à l'histoire. Finalement, on découvre tout autre chose en dehors du palais.

On a également le droit à la présence que je redoutais vraiment : le retour du meilleur ami... comment vous dire que c'est le genre de détail qui m'énerve profondément. J'ai senti venir un triangle amoureux qui forte heureusement, n'ira pas plus loin.

Dans l'ensemble cette lecture m'aura donc tenu en haleine. Seulement, j'avoue m'être attendue à plus. Et pas seulement. En fait, le personnage de Mare m'a vraiment énervée. Son comportement, ces décisions m'ont déçues. Alors oui, je sais, elle évolue, elle a changé à cause de tout ce qui lui arrive mais pour le coup, ça m'a vraiment embêtée. Au final, j'étais assez perdue, comme Cal.

Et alors qu'on tourne tranquillement les pages... on arrive au dernier chapitre, et là, on se dit que ce n'est pas possible. Victoria Aveyard nous achève avec cette fin. Littéralement. Cette fin bouleverse tellement de choses. Elle remet tout en question.

Par pitié, dites-moi que la suite est prévue pour bientôt...

par Carole94P
Caste Heaven, tome 1 Caste Heaven, tome 1
Chise Ogawa   
Je suis littéralement amoureuse de ce livre. Non seulement j'adore l'auteure qui a un style graphique très particulier mais que j'aime beaucoup, mais en plus son histoire est géniale ! L'idée peut paraître banale, mais en fait, pas tant que ça. La façon dont elle a tourné les choses rend son manga addictif et pas si tordue que ça. Personnellement, j'ai lu tout d'une traite, et je recommencerais bien ! Ça me fait légèrement penser au livre King's Game, mais d'une autre façon. Les personnages sont très attachants, et la tournure des évènements nous serre l'estomac et on en frémit d'avance à imaginer ce qui va se passer. Je ne sais pas quoi dire de plus à par que je recommande chaudement ce livre mais aussi cette auteure. Ayant ses autres livres, je suis sûre de ce qu'elle vaut !

À lire vraiment ! Tout simplement géniale niveau scénario et graphisme !

par Kanon
10 count, Tome 1 10 count, Tome 1
Rihito Takarai   
Je crois bien que c'est le seul yaoi sur lequel je peux m'arrêter en disant que sa trame est originale.
Dans 10 Count, on est vraiment content de retrouver le trait doux et charmeur de Rihito Takarai, cette mangaka au grand talent. D'autant qu'ici le thème est difficile à aborder (la mysophobie), c'est avec beaucoup de détails et d'attention que l'on suit l'évolution de cette 'maladie obsessionnelle' et des moyens que mettent en oeuvre Shirotani et Kurose pour réussir à la vaincre. On sent un peu, en dessous, le désir de faire transmettre un message ; peut-être celui de l'espoir ?

Comme d'habitude, les personnages sont tous très attachants et plein de charmes insoupçonnés. Ils sont différents des autres titres comme 'Seule la fleur sait' ou 'Fleur et Sens' et c'est vraiment agréable. J'aime particulièrement Kurose qui est un personnage intéressant et qui j'espère sera vraiment développé dans le prochain tome. Il a un petit jenesaisquoi qui le rend un peu particulier ...

Pour conclure, un très bon manga, dans la lignée de ses prédécesseurs et qui, aucun doute là-dessus, nous prévois encore bien des surprises !

par mellyrn
Seule la fleur sait, Tome 1 Seule la fleur sait, Tome 1
Rihito Takarai   
J'ai découvert ce manga par hasard, et je dois bien avouer que je n'en suis guère déçue ! Car il m'a vraiment charmé et même lorsque je le relis, je ne cesse de m'émerveiller ...
C'est doux et tranquille, sans qu'on ait besoin de se prendre la tête. L'histoire avance tout en douceur, et fait la belle part aux sentiments non pas exacerbés mais plutôt joués avec tendresse et délicatesse. Et le trait de Takarai aide beaucoup sur ce point-là ! Fin et net, c'est on ne peut plus appréciable pour adoucir cette histoire aux thèmes pourtant complexes et difficiles à aborder. Il est magnifique et tout en douceur, sans qu'on ne tombe dans le cliché shojo & co. ; ça rend la lecture très agréable. Et même si au final l'histoire n'est pas si originale que ça, elle est menée d'une main de maître et ses personnages, autant pour Seule la Fleur Sait que pour 10 Counts, sont attachants et pleins de charme. :3

par mellyrn
Fleur et sens Fleur et sens
Rihito Takarai   
Tellement de sentiments avec 'Seule la fleur sait' ... Je ne pensais pas trouver meilleur manga yaoi, surtout venant de Takarai. Mais là, mon top a été complètement bouleversé par l'arrivé de ce petit bijou au poids inestimable.

Parce que oui, c'est vraiment ça. Cette mangaka a déjà l'immense privilège d'arriver à émouvoir et à toucher, voire même à faire pleurer avec ses histoires tout bonnement magnifiques, mais là je crois bien que c'est le summum ... Surtout lorsqu'on a lu avant les trois tomes de 'Seule la fleur sait' et qu'on a adoré suivre l'histoire de Misaki et Arikawa et qu'on ne demandait qu'une chose à la fin : une suite !

Il n'y a vraiment pas de quoi être déçu avec ce spin-off ! Même si vous n'êtes pas encore persuadé pour l'acheter, je ne dirai que ça : "Erreur, madame Mim !" Eh oui. Même si ce ne sont pas au début Misaki et Arikawa que nous suivons, on s'attache très facilement à ces deux nouveaux personnages : Motoharu et Akira. Ils ont tous les deux le même charme et cette manière de nous envoûter à laquelle on ne dit pas non ! Et sacrée claque à la fin de cette histoire ! J'ai bien failli défaillir, tant leur histoire est émouvante ...
Mais comme après on retrouve les personnages de 'Seule la fleur sait', on arrive quand même a remonter la pente. Le ton est cette fois-ci un peu plus léger que dans les autres tomes, mais vraiment légèrement. Je n'en dirai pas plus, mais attendez-vous à des dernières pages pleines de azkvfnykfgnxknbsmsnbqi ... Préparez-vous à devenir une masse informe qui pétillera de cœurs et de petites fleurs - et ce n'est pas une métaphore, c'est véridique ! xD -

À lire, tout simplement !

par mellyrn
Prince captif, Tome 3 : Le Roi Prince captif, Tome 3 : Le Roi
C. S. Pacat   
Que dire? Bon tout d'abord, il faut que je précise que mon avis ne sera absolument pas objectif parce qu'il s'agit d'une de mes séries favorites!

Cette trilogie est tout simplement remarquable! Et je ne pensais pas qu'il était humainement possible d'aimer davantage cet univers et bien j'avais tort! C.S. Pacat s'est surpassée et ce dernier opus m'a littéralement coupé le souffle. Ce tome a parfaitement répondu à mes attentes.

Petit bémol: la fin est un peu trop précipitée!

Mais bon l'auteure a annoncé la publication de trois nouvelles qui se dérouleront dans l'univers de Prince Captif!

La première nouvelle sera centrée sur la relation entre Jord et Aimeric. La seconde sera l'épilogue tant attendu par tous les fans frustrés par la fin! Et CS Pacat ne peut pas annoncer le contenu de la troisième sans spoiler.

Je suis tellement impatiente! Vivement la sortie de l'épilogue!

par lilliana
In These Words, Tome 1 In These Words, Tome 1
Jun Togai    Narcissus   
Ah là là ! Difficile d'en parler, celui-là ...
Déjà longtemps que je l'attendais, j'ai encore du mal à me rendre compte que je l'ai entre mes mains.

Difficile de le ranger dans un genre bien défini, tant il tend à pas mal de genres en fait. Bien sûr, même s'il n'est pas à mettre entre les mains de n'importe qui (pour une fois, la mention 'pour public averti' n'est vraiment pas là pour décorer !), il vaut franchement le détour. Et pour cause.

Sans me targuer de le connaître par cœur - quoique je n'en suis plus bien loin maintenant ! - il a vraiment quelque chose d'unique, qui le rend particulier.
L'histoire, même si elle débute d'une manière assez banale, est très prenante, et gérée d'une main de maître, il faut l'avouer. Le suspense est dilué au fur et à mesure de l'avancée dans l'intrigue, et commence à faire effet après seulement quelques pages. On ne peut pas s'empêcher de se poser trente-six milles questions auxquelles, on le sait, on n’aura pas tout de suite les réponses ... Mais tant mieux je dirai ! On sent que tout doucement, il y a quelque chose qui est en train de se mettre en place et la fin du tome le suggère plutôt bien - j'ai bien cru que je n'aurai plus d'ongles ...
Aussi, si je devais rentrer dans le vif du sujet, c'est que non, les scènes de sexe ne sont pas là dans un simple but de 'fan-service'. Je démens ceux qui peuvent penser ça : lisez-le avant de faire des conclusions hâtives. Chacune des scènes à sa propre utilité, sa propre raison d'être là à ce moment précis de l'histoire. Ce n'est pas juste 'du sexe pour du sexe', suivant l'expression. Il y a vraiment quelque chose de particulier, voire de dérangeant qui s'en dégage, et les mangakas l'ont très bien rendu ! C'est ce qui le rend si prenant ... Parce que on se l'avouera, pour l'instant, on attend la petite trace d'amour, qui on espère, ne devra pas tarder à montrer le bout de son nez (dixit la postface).

Les dessins, il faut le dire, sont superbes ! Entre un hyper-réalisme et un manga. Les traits ne sont pas gommés comme dans les mangas traditionnels mais justement ils sont laissés, de sorte que ça donne encore plus d'effets aux graphismes pour l'instant déjà très beaux ! C'est une chose que l'on ne voit pas souvent mais qui après à peine quelques pages de lues, passe inaperçu et surtout ravit en silence les yeux ...

Ah, et les personnages ! Parce que si pour l'instant seuls cinq sont présents, chacun a déjà sa fonction prédéfinie ! Bien que pour certains on hésiterait bien ... Enfin, pour un particulièrement ; Shinohara Keiji. Oui, c'est bien lui le principal antagoniste d'In These Words ; et on ne lui a pas volé son titre ! Certainement le personnage avec la psychologie la plus intéressante et la plus complexe par la même occasion et qui j'espère va se développer encore plus dans les prochains tomes ! La question est de savoir comment ça peut devenir un peu plus romantique ...

La suite !
Je le conseille également, parce qu'il en vaut vraiment le coup, il faut simplement savoir l'apprécier à sa juste valeur.
Un véritable coup de cœur !

par mellyrn