Livres
511 272
Membres
521 915

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Qui a peur de la mort ?



Description ajoutée par Midine 2020-04-28T19:22:37+02:00

Résumé

Dans une Afrique post-apocalyptique, la guerre continue de faire rage. Enfant du viol, rejetée par les siens du fait de sa peau et ses cheveux couleur de sable, Onyesonwu porte en elle autant de colère que d’espoir. Seule sa mère ne semble pas étonnée lorsqu’elle se met à développer les prémices d’une magie unique et puissante. Lors de l’un de ses voyages dans le monde des esprits, elle se rend compte qu’une terrible force cherche à lui nuire. Pour en triompher, elle devra affronter son destin, sa nature, la tradition et comprendre enfin le nom que sa mère lui a donné : Qui a peur de la mort ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 90 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2016-02-09T15:50:37+01:00

Elle se leva et me prit dans ses bras. Nous pleurâmes et sanglotâmes et gémîmes et versâmes bien des larmes. Et lorsque nous eûmes terminé, nous ne pûmes que continuer à vivre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Wonderbooks 2020-06-04T20:17:34+02:00
Diamant

/!\ Si vous avez le courage de lire ce commentaire jusqu'au bout, vous avez le courage de tout faire !

En tant qu'immense fan de Fantasy, je ne pouvais pas passer à côté de cette ouvrage qui a reçu le prix Imaginales ainsi que le World Fantasy Award. Même si pour moi, les prix littéraires ne sont pas spécialement gages de qualité, je n'ai pas résisté bien longtemps à ce roman qui me permet de sortir un peu de la Fantasy européenne et "blanche".

Ouf... Que dire à part que je me suis pris une énorme claque avec cette lecture ! Une claque si violente qu'il va m'être quasiment impossible de vous le vendre parfaitement. Une claque si violente qui va probablement m'empêcher d'écrire un commentaire construit. Qui a peur de la mort ? est un OVNI littéraire. Ce genre de livres avec lesquels ça passe ou ça casse. Mais aussi ce genre de lecture dont la violence marque les esprits à tout jamais. Ce livre ne plaira pas tout le monde et n'est clairement pas fait pour tout le monde mais il a su trouver son public. Et je suis heureuse d'en faire partie.

UN OUVRAGE VIOLENT : Nnedi Okorafor n'épargne pas son lecteur. Dans ce roman, elle campe un univers à la frontière entre Fantasy et SF extrêmement sombre, sauvage et violent (TW : Viol) mais aussi et surtout réaliste et bouleversant. Il prend racine dans la culture africaine avec sa représentation de la société, son mysticisme et ses valeurs. Les thématiques abordées sont prenantes, poignantes et réellement d'actualité : la place des femmes dans la société, les violences qu'elles subissent, le peu de crédit qu'on leur accorde. Par moment, elles sont vraiment considérées par les hommes sexistes comme "bonnes juste à prendre en otage et à violer". C'est juste horrible ! L'autrice aborde également la pratique de l'excision (ablation du clitoris) qui est encore aujourd'hui un passage obligatoire pour les jeunes filles issues de certains peuples. Voilà pourquoi je conseille ce roman à un public averti !

Au delà de la position des femmes, Qui a peur de la mort ? parle également de la guerre, de la violence et de la destructions qu'elle entraîne. Il est très innocent de penser qu'une guerre a un impact momentané. Une guerre vient bouleverser totalement une société, ses habitants... Elle laisse derrière elle un panache de violence dans les esprits. C'est un événement horrible qui génère beaucoup de violences gratuites - viols notamment. De tels actes barbares ne devraient pas être commis dans une société que cela soit au nom de la religion,d'un message politique x ou y... Je sais que je véhicule un message très pacifiste et trop optimiste mais qu'encore aujourd'hui, des civils, des hommes, des femmes et des enfants qui n'ont rien demandé soient embrigadés dans un conflit qu'ils n'ont jamais voulu qui les mène souvent à la mort ou à la destruction, c'est juste inadmissible et inhumain !

Au de-là de cet aspect très violent, l'autrice met en avant la culture africaine en particulier ses mythes et légendes. On a toujours tendance à considérer les pays occidentaux comme les épicentres de tous les récits légendaires et de toutes les légendes. Mais, on oublie souvent les autres continents qui a un folklore tout aussi riche et qui mérite tout autant d'intérêt !

UN PERSONNAGE FÉMININ INCROYABLE : Il est clair qu'au milieu de tous ces romans avec des héroïnes trop ceci ou trop cela, cela fait vraiment du bien d'avoir un personnage comme Onyesonwu. Un personnage imparfait. Une jeune fille qui n'a pas sa langue dans sa poche, un rien tête brûlée mais qui connaît une situation pas facile du tout . Enfant née d'un viol, elle porte sa naissance comme un énorme fardeau qui lui vaut les moqueries et une réelle exclusion de la part de sa communauté. En plus, de ça, elle se retrouve dotée de pouvoirs magiques qu'elle a du mal à contrôler. Pas facile hein ? Heureusement, elle peut compter sur le soutien de ses amies et également du mystérieux Mwita.

Pour parler de ce dernier, j'ai trouvé sa relation avec Onyesonwu juste magnifique ! C'est loin d'être une simple romance, c'est beaucoup plus. Ce personnage va soutenir notre héroïne jusqu'au bout. Lui permettre d'évoluer, de se confronter au monde mais aussi de la "réparer", d'apaiser ses souffrances. J'ai beau détester la romance, je dois avouer que j'ai clairement lâché des kilos de larmes durant ma lecture.

De manière générale, les personnages secondaires (en particulier les adjuvants) de ce roman sont très travaillés. Même si avec certains, ce n'était pas gagné d'avance, j'ai été séduite par leur réelle volonté d'aider notre héroïne et de lui être fidèle malgré tout.

Bref, que dire de plus... Je ne saurais qu'ajouter pour dire que cette lecture m'a émue, m'a retournée le cerveau, m'a vraiment plu. Il y a bien longtemps que je n'ai pas eu de lecture aussi émouvante et parfaite. Je ne saurais que vous recommander ce petit bijou inclassable qui mérite bien plus que 88 lecteurs sur Booknode !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Midine 2020-03-10T15:40:39+01:00
Argent

"Qui a peur de la mort" est un récit afrofuturiste se déroulant dans une Afrique post-apocalyptique où se mêlent science-fiction et fantasy.

J'ai trouvé ce cadre très intéressant car je lis rarement de la fantasy "non-blanche" et avoir enfin des personnages métisses et de la magie qui puise dans le chamanisme et traditions africaines est rafraîchissant (car que trop rare malheureusement).

J'ai bien aimé la diversité des personnages, notamment féminins qui sont des femmes fortes, indépendantes (ou qui vont le devenir), qui n'hésitent pas à se battre... sans pour autant être parfaites : il y a des disputes, des mauvaises décisions, de la rancœur... À cela s'ajoute une histoire qui touche là où ça fait mal avec la guerre et toutes ses horreurs comme le viol, le meutre, l'esclavage... mais aussi le féminisme, la place de la femme dans la société et son émancipation.

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le récit bien que ce dernier soit prenant et que les 600 pages (version poche) se dévorent assez rapidement : c'est un récit initiatique, avec une quête, une histoire d'élu, une prophétie...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sometimes 2020-02-06T21:37:35+01:00
Argent

Qui a peur de la mort ? est un roman déroutant, car l’auteur nous emmène dans un monde dans lequel on a très peu de repères. Le thème de la mythologie africaine est extrêmement intéressant et fait toute l’originalité du récit. L’aspect fantastique s’intègre parfaitement dans l’intrigue qui nous mène vers des frontières dépassant tout ce qu’on peut imaginer. Si l’intrigue est un peu classique et traîne parfois en longueur, elle est portée par des personnages très forts et abordent avec beaucoup de justesse des thématiques importantes. L’horreur de la guerre, le rejet des différences ou encore les violences sociales faites aux femmes sont ainsi abordés dans un récit forcément dur, mais dans lequel la violence n’est jamais gratuite.

Afficher en entier
Argent

Onyesonwu, le prénom de l’héroïne, signifie « qui a peur de la mort ? ». C’est une façon de défier la mort, le thème central du roman.

Elle est différente, discriminée car son physique trahit qu’elle est issue d’un viol de guerre, donc une honte. Mais lorsqu’elle démontre des capacités magiques, un sorcier se trouve obligé de la prendre en apprentissage malgré ses préjugés. C’est le début d’une quête pour vaincre son violeur de père et pour rassembler les peuples.

Encore une fois, c’est un roman de SF/fantasy qui pourrait parfaitement plaire à des lectrices/lecteurs qui ne sont pas friands habituellement de ce genre. C’est un roman qui parle de viol comme arme de guerre, qui parle de coutumes africaines ancestrales, de discriminations (sexuelles, ethniques…), de spiritualité, de liberté sexuelle…

L’histoire fonctionne très bien, mais ce n’est pas donc elle qui me marquera. Ce sont plutôt les thèmes évoqués et l’ambiance, le fait que pour une fois dans un roman imaginaire, l’histoire met en scène d’autres héro.ïne.s que des personnes blanches et/ou occidentales… et cette mise à l’honneur des traditions et croyances africaines m’a bien plu. Entre les personnages qui « tchipent » régulièrement, qui ont des coupes afro ou les cheveux tressés, etc… C’est un peu triste à dire car cela devrait être plus courant, mais c’était rafraîchissant et d’autant plus dépaysant.

L’autrice déploie un message engagé : féministe, pacificateur… J’ai eu l’impression qu’elle évitait beaucoup des clichés habituels de Fantasy. Notamment, malgré ce que laisse entendre mon résumé express, la formation d’Onye est très courte, elle apprend finalement beaucoup plus à l’instinct, par elle-même et grâce à l’aide de ses ami.e.s.

Je me rappelle une phrase de J.K. Rowling, qui disait qu’elle ne se voyait pas mélanger des licornes avec du sexe. Eh bien ici, c’est plutôt bien fait par Nnedi Okorafor, qui évoque le sexe sans pour autant décrire les scènes. Dans son roman, les héroïnes ont des relations sexuelles, ont leurs règles, etc.

Qui a peur de la mort ? est un roman de SF/Fantasy original qui casse un peu les codes de l’imaginaire. Cela me donne envie de découvrir d’autres récits de cette autrice !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kouet 2019-12-22T11:44:21+01:00
Argent

J'ai vraiment adoré me plonger au coeur des rites africains, leurs croyances, où se mêlent sorcellerie et fantastique.

On se retrouver au milieu des affrontements entre peuples, les atrocités de la guerre, le massacre d'ethnies, le rejet dû à la couleur de la peau ...

Malgré tout, tout au long du livre, je me suis demandée où l'auteure voulait nous emmener, je me suis posée beaucoup de questions et ai eu du mal à me plonger complètement dans cette histoire.

Finalement, la post-face m'a beaucoup éclairée, je regrette de ne pas l'avoir lu avant ma lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookievore 2019-12-09T20:19:39+01:00
Lu aussi

Ma meilleure amie m'a offert ce livre, j'en avais déjà entendu parler grâce à sa récompense world fantasy et les critiques étaient bonnes.

Cependant je dois dire qu'après avoir lu ce livre je suis très mitigée. Le livre se coupe en 2/3parties si je me souviens.

La 1ère partie pose les bases de l'univers créé par l'auteur, les personnages, j'ai apprécié la 1ere partie, certaines scènes sont insoutenablesSpoiler(cliquez pour révéler)La scène du viol par exemple, alors que le peuple nuru à tué chaque hommes du clan Okeke ils violent les femmes Okeke, tandis que les femmes nurus sont à côté en train de chanter, de rigoler, de célébrer tandis que leur hommes violent et tuent. Et on voit cette scène à travers les yeux d'une victime qui est la mère du personnage principale.

On suit Onyesonwu, le personnage principale, qui découvre ses pouvoirs magiques et veut apprendre à la maîtriser pour pouvoir retrouver son père biologique et le tuer Spoiler(cliquez pour révéler)puisqu'il a violé sa mère et veut la tuer elle à présent.

Cependant à partir de la deuxième partie, j'ai perdu le fil de l'histoire, je ne comprenais plus rien à cause de cette histoire de robots, la partie science-fiction m'a complètement déstabilisée et j'ai trouvé que ça n'apportait rien à l'intrigue. C'est pour ça que je trouve ce livre difficile à catégoriser, il y a certains thèmes très importants et sérieux dans "Qui à peur de la Mort?" Comme celui de l'excision, du viol, de l'épuration éthique qu'on peut voir à travers la race dominante dans le roman qui est le peuple Nuru et la race dominée que sont les Okeke et qui m'a fait penser à la guerre entre les Hutu et les tutsi au Rwanda. Je trouve que le côté science-fiction arrive comme un cheveux sur la soupe, on passe d'un registre à un autre mais ce qui pour moi rend l'intrigue chaotique et confuse, je suivais le fil de l'histoire dans la partie 1 et la 2eme partie je me suis sentie larguée!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2019-12-04T13:44:31+01:00
Diamant

Un livre extraordinaire ! La seule fiction que j'ai lue jusqu'ici qui se place dans un monde inspiré de cultures africaines (peut être s'agit il d'une culture en particulier mais je ne saurais pas le dire). Et non seulement le cadre est original, et manquait clairement au paysage francophone, mais l'histoire est captivante, les personnages sont vraiment bien écrits, et le style d'écriture est très cool !

Avec de la magie, des sorciers, et de la guerre, pas toujours facile à lire mais savoureux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lemondedebibi 2019-07-27T02:06:52+02:00
Bronze

Je suis mitigée. J'ai adoré les thèmes mais vraiment pas les personnages qui sont souvent d'une grande stupidité. Du coup j'ai adoré la première partie, bien aimé la deuxième mais pas la troisième...

Et je ne vois pas trop l'intérêt de la partie SF qui n'apporte rien et n'est que citée une fois de temps en temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maux-Silencieux 2019-07-23T19:06:50+02:00
Argent

Difficile de parler de ce livre tant il aborde différent thèmes de façon juste et touchante à la fois.

On suit la quête d'Onyesonwu, jeune fille issue d'un viol. Elle est née ewu, terme employé pour parler d'un.e enfant métisse, issu de 2 tribus rivales. Le ton est donné dès le début, à travers une quête sur le continent africain (dont on saura après que l'histoire se déroule au Soudan, des années avant la création du pays) elle a comme but de tuer son père, grand sorcier, qui est en train de ravager le pays dans l'optique d'exterminer le peuple de la mère d'Onyesonwu.

Le livre aborde beaucoup de thèmes, on y trouve les enfants soldats, le viol, l'excision, le patriarcat, le sexisme, la liberté du corps et d'autrui.

Ce livre est un bol de fraîcheur (si on omet le fait qu'il se déroule essentiellement dans le désert), tant les thèmes abordés sont importants (ainsi qu'actuels malheureusement) et qu'il est dépaysant, ça fait beaucoup de bien de voir la science fiction mélanger à la culture africaine (du Soudan et du Nigeria, d'après ce que j'ai compris ?). Le livre explore tout le potentiel de ce que le continent et ses croyances peuvent apporter à la littérature. J'ai hâte de voir l'adaptation en série !

Un véritable coup de cœur <3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-07-06T16:07:13+02:00
Or

J'ai emprunté ce livre un peu par hasard, prise par le temps. C'est d'abord son titre qui m'a attirée, puis sa couverture qui est quand même bien belle. En lisant le résumé, j'ai été prise d'un moment de doute : l'Afrique n'est pas un thème qui revient souvent dans mes lectures, est-ce que le livre allais me plaire ?

Eh bien, j'ai bien fait de ne pas le reposer. J'ai beaucoup aimé sa lecture, j'ai trouvé ses thèmes bien abordés sans trop de "glauque" ou de "surenchères", même si la violence est présente.

Onye devient attachante avec son caractère à toujours foncer, même si j'ai préféré Mwita.

Cependant, j'ai un peu été déçue de la fin, et j'ai beaucoup moins apprécié la partie du voyage que le début du livre.

Afficher en entier

Dates de sortie

Qui a peur de la mort ?

  • France : 2013-11-06 (Français)
  • France : 2018-09-19 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Who Fears Death - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 90
Commentaires 21
Extraits 5
Evaluations 36
Note globale 8.03 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode