Livres
511 803
Membres
522 747

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Croquignolle 2018-08-03T16:16:27+02:00

Durant toute son existence, le Japonais n'avait jamais hésité à donner la mort à qui que ce soit, mais au moment de poser la main sur ces reliques qui provenaient du fond des âges, il ressentit un profond malaise, comme s'il avait profané la tombe de l'un de ses propres parents.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Croquignolle 2018-08-03T16:14:56+02:00

Il se sentait vide comme un crabe mort, prêt à couler à la première vague.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Croquignolle 2018-08-03T16:14:22+02:00

De mémoire d'Eddy Mc Callum jamais un bordel pareil n'avait eu lieu dans son établissement, et si quelqu'un lui avait dit un jour qu'il se ferait tenir en respect avec toute sa bande de Hell's par un seul pépé mohawk tenant à la main une pétoire du XIXe siècle, il en aurait pleuré de rire à s'en faire pêter la sous-ventrière. Mais ce soir, Mc Callum n'avait pas envie de rigoler. Pas du tout, même. Pour tout dire, il se sentait d'humeur extrêmement massacrante.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Croquignolle 2018-08-03T16:11:35+02:00

John Wachihta traversa une longue vallée de jeunes trembles, suivant une piste étroite qui menait vers une courbe d'un affluent du fleuve. Il parvint au bord de la rivière au bout de deux heures et demie de marche pendant lesquelles il remua de sombres pensées, tout en essayant de les évacuer en accélérant le rythme de ses foulées. Mais lorsqu'il mit le pied sur la berge, il en était toujours au même point. Il allait avoir besoin d'aide.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Croquignolle 2018-08-03T16:09:08+02:00

Il était encore trop tôt pour formuler une hypothèse mais la personnalité de cette femme prenait à présent un tout autre visage, et du statut de victime elle bifurquait lentement vers celui de point d'interrogation. Voire de fouteuse de merde.

Car quelles qu'aient pu être les raisons qui avaient motivé sa présence à Montréal, l'Américaine avait visiblement très vite mis le feu à la poudre d'un canon dirigé droit sur sa propre tête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sheilap15 2017-11-27T15:13:32+01:00

— Les Européens sont alors arrivés sur notre terre. Ils se sont déversés par milliers sur les rives du fleuve, chaque jour plus nombreux, chaque jour plus affamés de possessions. Ils sont venus avec leurs vices et leurs armes, avec leur cupidité et leurs mensonges, et ils ont mis la guerre dans le cœur des miens. Là où ils ne se battaient pas, ils ont donné des couvertures infestés de maladies à des femmes et à des enfants pour tuer silencieusement ce peuple qui était là depuis la nuit des temps, ce peuple qui les gênait, ce peuple qui n'était pas immunisé contre leurs microbes venus d'au-delà de l'océan.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sheilap15 2017-11-27T15:13:13+01:00

Il était bien conscient que les Japonais avaient eu, eux aussi, leur part de responsabilité, au fil des siècles, dans l'écrasement de populations plus pacifique autour de leur île. Ils ne s'étaient pas mieux comportés que les Européens et, plus tard, les Américains avaient fait de même en pratiquant la guerre à outrance pour asseoir leur soif de domination en Asie. Mais c'était le jeu de la guerre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode