Livres
511 182
Membres
521 762

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Petit pays



Description ajoutée par sylvain 2017-06-18T10:04:47+02:00

Résumé

Avant, Gabriel faisait les quatre cents coups avec ses copains dans leur coin de paradis. Et puis l'harmonie familiale s'est disloquée en même temps que son « petit pays », le Burundi, ce bout d'Afrique centrale brutalement malmené par l'Histoire.

Plus tard, Gabriel fait revivre un monde à jamais perdu. Les battements de cœur et les souffles coupés, les pensées profondes et les rires déployés, le parfum de citronnelle, les termites les jours d'orage, les jacarandas en fleur... L'enfance, son infinie douceur, ses douleurs qui ne nous quittent jamais.

Un livre lumineux. Astrid de Larminat, Le Figaro.

Un très beau premier roman, déchirant et incandescent, qui force l’admiration. Yann Perreau, Les Inrockuptibles.

Gaby n’est pas un petit Africain, c’est un enfant du monde emporté par la fureur du destin. Notre hantise commune. Maria Malagardis, Libération.

PRIX GONCOURT DES LYCÉENS / PRIX DU ROMAN FNAC / PRIX DU PREMIER ROMAN

Aux Éditions LGF- Le Livre de Poche

Afficher en entier

Classement en biblio - 942 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maks 2016-11-14T02:31:42+01:00

le Rwanda était devenu un immense terrain de chasse dans lequel le Tutsi était le gibier. Un humain coupable d’être né, coupable d’être. Une vermine aux yeux des tueurs, un cancrelat qu’il fallait écraser.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un livre témoin de la fureur des hommes dans un "petit pays", d une plume poétique mais sans langue de bois.

Un quotidien d une enfance blessée à jamais, et une lecture qui vous suivra longtemps.

Un bijou littéraire et un coup de coeur.

Afficher en entier
Diamant

J'ai attendu quelques jours avant de rédiger cet avis car ce récit à été, pour moi en tout cas, assez difficile à encaisser de part la dureté des faits et des sentiments qu'il procure. J'ai pourtant l'habitude de faire mes chroniques à chaud mais là je n'ai pas pu, c'est une réaction assez rare de ma part.

Nous suivons dans cette histoire, Gabriel, un jeune garçon métisse dont le père est français et la mère réfugiée rwandaise au Burundi. Gaby va au cours de cette jeunesse, essuyer les aléas de tout jeunes garçons pris entre deux cultures, dans un pays où la guerre ethnique va s'installer. Ce n'est déjà pas facile de grandir dans des conditions normales donc je vous laisse imaginer la montagne à gravir pour sortir indemne de cette enfance.

Ce jeune garçon m'a beaucoup plus, il est sensible, courageux et intelligent, de plus, malgré la guerre, le Burundi à l'air d'un pays très beau.

Les thèmes abordés en parallèle de cette guerre civile et ethnique sont évidement la politique, l'amitié, la séparation, l'ennuie, la vie, la mort et encore plein d'autres thèmes et sentiments que je tairai pour ne pas trop dévoiler l'histoire.

J'ai donc vraiment adoré ce livre, j'avais l'impression d'être avec ces gens tellement le récit respire le "vrai", tellement il m'as pris aux tripes, je ne pleure jamais sur un livre, je prend en général assez de distances pour faire la part des choses, mais la, la fin m'a tiré des yeux rouges et humides ainsi qu'un sentiment de tristesse immédiate. Relire un roman est une chose que je déteste et bien ici j'ai déjà envie de m'y replonger.

À lire absolument, c'est une histoire qui va certainement jouer avec vos sentiments, elle est horrible et elle est si belle !

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/11/petit-pays-gael-faye.html

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par ilEtaitUneFoisLulu 2018-11-20T17:40:45+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par choupy78 2020-07-03T10:11:40+02:00
Lu aussi

Une lecture émouvante, je me suis beaucoup attachée à Gaby, enfant trop jeune et innocent qui cherche à tout prix à rester dans l'enfance pour ne pas faire face à l'atroce réalité du monde qui s'étale devant lui.

J'ai appris beaucoup sur le massacre au Rwanda et les conditions de vie en Afrique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JUJU111198 2020-06-01T10:48:50+02:00
Diamant

Ce livre est vraiment très bien !

Gaël Faye a su raconter l'histoire d'un enfant, d'un adolescent et d'un jeune adulte sans que l'histoire soit larmoyante ! Et avec une douceur incroyable pour des faits réels d'une grande dureté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chrxniqueuse 2020-05-13T20:52:21+02:00
Bronze

Une lecture de cours que j'ai beaucoup apprécié, qui m'a déchiré et qui mérite d'être lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Solange-13 2020-05-09T22:37:07+02:00
Or

Petit pays est un livre aussi doux que dur. On découvre la douceur d’une enfance sucrée en Afrique, avec l’interdiction de parler de politique. Gaby garde sa naïveté. Le danger qui gronde reste éloigné.

Lorsqu’une nuit il entend les premiers coups de feu de son enfance, la menace s’approche. Elle est dans le pays désormais, et non plus seulement dans le pays frontalier. Mais on peut vivre avec... on s’habitue même aux coups de feu... Gaby découvrira avec effroi des cadavres en allant à l’ecole, un lynchage en allant à la poste. Le danger est palpable... jusqu’à ce qu’il entre dans sa rue... on découvre ici la dureté de la guerre, les traumatismes qu’elle laisse, les atrocités et l’insécurité subies par les êtres humains.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aurorevllmn 2020-05-02T15:32:40+02:00
Lu aussi

Histoire très réaliste et touchante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rozenn_P 2020-04-21T18:13:20+02:00
Bronze

L’écriture de Gaël Faye est belle, poétique. Il nous montre comment était la vie dans ces pays pour des enfants. Il nous fait découvrir la ville de Bujumbura, nous emmène dans les aventures de Gaby et de ses amis. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur. Elle était très fluide et on tombait rapidement dans l’histoire.

Je comprends pourquoi notre prof a voulu qu’on lise ce roman. Ces génocides sont des choses qu’il ne faut jamais oublier pour ne pas refaire les mêmes erreurs que dans le passé. Je pense qu’elle l’a aussi choisi pour son écriture facile mais qui fait passer beaucoup d’émotions à travers.

Ce genre de livre n’est pas du tout mon genre. Même si j’aime avoir beaucoup de connaissances en histoire, les livres qui relatent la guerre et le génocide sont de très dures lectures. De mon plein gré, je ne choisis pas des lectures telles que celle-ci mais j’ai apprécié changer d’univers le temps d’une lecture.

Un bouquin beau et triste à la fois que j’ai bien apprécié !

Retrouvez ma chronique complète sur mon blog à partir du 26 avril 2020 (https://unlivreunelarme.wordpress.com/)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juju59280 2020-04-14T16:56:04+02:00
Or

J'ai adoré ce premier roman de Gaël FAYE. Pour son écriture, pour le sujet : enfance au Burundi, enfant métisse d'un milieu aisé, enfance douce et paisible bientôt bouleversée par l’histoire tragique qui va se jouer entre les communautés du pays et de ses voisins limitrophes.

Mais j'aime aussi beaucoup ses chansons et sa musique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Micael78 2020-03-20T23:44:40+01:00
Commentaire ajouté par Nathwenn 2020-03-07T11:39:48+01:00
Or

Une histoire qui nous prend au cœur, c'est vraiment une belle réussite. Un récit fort et bouleversant que l'on vit à travers les yeux de Gabriel 10 ans au début du livre un enfant métisse de père blanc et de mère rwandaise exilée au burundi.

l'histoire se déroule en trois parties, l'insouciance de l'enfance relatant les 400 coups d'un groupe d'enfants vivant dans une impasse au coeur d'une ville au burundi.

Puis se suivent les évènements politiques, premières élections démocratiques. les divergences d'opinions des habitants entendues par Gabriel qui ne comprend pas vraiment les enjeux et les réactions, les actes qui opposent ses proches, d'autant plus qu'il les connait depuis sa petite enfance. Ses parents ne lui expliquent rien, sans doute dans l'intention de les protéger lui et sa petite sœur.

et enfin ! arrive la guerre et la prise de conscience de Gabriel face aux atrocités.C'est une vue transversale du génocide, Gabriel le vit à travers les faits racontés par sa famille, les amis de ses parents, les survivants et les rumeurs ; même si déjà au Burundi, la guerre civile s'est installée depuis le putsch militaire après avoir tué le nouveau Président élu démocratiquement.

Dès le début, j'ai fait le choix de me laisser porter par l'histoire de ce petit garçon racontée par l'auteur.

Et mettre de côté le peu que je connaissais du génocide Rwandais, cet événement grave et atroce qui peut nous intimider avant d'ouvrir le livre.

Mais la poésie et le lexique de Gaël Faye nous transporte jusqu'à la dernière ligne. Que ce soit dans le beau, les p'tits riens, les p'tits bonheurs, que dans l'horreur de la guerre.

C'est une vue transversale vécue par les yeux, les oreilles et le cœur d'un enfant.

une très belle découverte pour ma part, j'aimais déjà l'auteur compositeur interprète, sa poésie et ses mots corrosifs et intrusifs mais là je suis conquise !

Ouvrez vite ce petit livre il vous surprendra !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslivresetlavie 2020-02-21T11:06:12+01:00
Bronze

Ce livre m'a énormément touché. Le personnage principal vit des horreurs, et Gaël Faye a réussit à nous faire vivre avec lui toute son enfance. C'est un très bon livre.

Afficher en entier

Dates de sortie

Petit pays

  • France : 2016-08-24 (Français)
  • France : 2017-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

Maaas l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-02T19:03:23+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 942
Commentaires 164
Extraits 97
Evaluations 349
Note globale 8.09 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode