Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de numero2 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Regard des princes à minuit Le Regard des princes à minuit
Erik L'Homme   
Le regard des princes à minuit est un livre étonnant, riche, beau, merveilleux. En quelques pages, des personnages forts et libres, sont esquissés, promesses d'avenir et d'harmonie.
Aux lecteurs les plus fidèles d'Erik L'Homme, sachez que ce livre n'a rien à voir avec ce que vous avez déjà pu lire. Dans la forme en tous cas. Pour le reste... C'est à la fois complètement différent, et un condensé de tout. Plus loin que l'histoire elle-même, les idées véhiculées sont belles et puissantes. Il est passionnant de voir ce que les idéaux chevaleresques d'antan donneraient, transposés dans un contexte actuel.
L'écriture est comme toujours fluide, limpide, jubilatoire.
Une lecture qui m'a apporté beaucoup de bonheur, de sérénité et de rêves. Un immense, immense coup de coeur.
"Lire rend libre."

par Vavi
Le Théorème des Katherine Le Théorème des Katherine
John Green   
J'ai vraiment adoré ce livre ! Au départ, je ne cache pas que j'ai été un peu déçue que le narrateur soit externe (j'aurai préféré un narrateur interne, comme dans "Nos étoiles Contraires") mais j'ai bien vite oublié ce détail: les personnages étaient géniaux, surtout Hassan, le meilleur ami de Collin ! Collin aussi m'a beaucoup plu, comme tous les autres personnages du livre; ils sont chacun travaillés, avec leur propre caractère et personnalité.
Et puis j'ai tellement ri durant toute ma lecture !
J'ai trouvé l'histoire originale, et l'écriture de John Green toujours aussi géniale ! On ne lis pas ce livre, on le dévore !

Bref, j'ai littéralement ADORE ce livre, je pourrai le relire des centaines de fois sans m'en lasser !
Qui es-tu Alaska ? Qui es-tu Alaska ?
John Green   
Wow, le meilleur livre que j'Ai pu lire, il était prenant, les personnages étaient attachant et l'histoire drôle et touchante. Un mélange de réflexion, de rire et surtout de larmes (pour ma part!! :P) J'ai aimer exactement TOUT de ce livre. Une vrai quête de sens! Cette auteur est incroyable et tellement vrai!

par moonlight
Tortues à l'infini Tortues à l'infini
John Green   
Turtles All The Way Down (titre anglophone) est, pour moi, le second meilleur roman de John Green (après Nos Etoiles Contraires) à égalité avec Qui es-tu Alaska? J'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en moins d'une semaine...

Le style d'écriture est toujours aussi excellent. Je dirais même parfait, selon moi. C'est du pur John Green. Des phrases à en faire pleurer les plus insensibles. Des tournures de phrases, des expressions qui m'ont profondément ému... C'était de la poésie en roman. J'ai eu d'avantage l'impression de l'entendre parler quand je lisais ce livre. Ce dernier m'a définitivement semblé plus personnel que les précédents. On sent l'attachement de l'auteur à traiter ce thème. On sent l'engagement de John Green dans cet ouvrage. Encore plus que pour les autres livres.

Alors, commençons par le scénario et thème de ce livre. Si l'ouvrage est vendu comme une enquête, un mystère à résoudre, le livre ne se focalise pas dessus; ce qui m'a plu. Je me souviens ne pas avoir adoré La face cachée de Margo pour cette raison. Le thème de l'enquête, du suspens, du mystère à résoudre, de la grande quête ne m'est pas particulièrement cher. Je pense que ce livre aurait pu s'en passer, mais il ne m'a pas déranger. Non, clairement, ce livre est portée sur la maladie mentale de Aza et sa façon de gérer sa maladie avec les gens qui l'entourent. Et en cela, cet ouvrage relève du génie.

Je me suis reconnu dans énormément de passages de ce livre. J'ai trouvé que la maladie était très bien traité, non pas comme quelque chose qui est guérissable grâce à l'amour ou l'amitié, mais comme une vraie bataille, qui peut parfois sembler impossible à gagner mais aussi comme un défi à relever au quotidien. Les derniers mots du livre m'ont arraché quelques larmes.

Ensuite les personnages... S'ils ne sont pas nombreux, ils ont l'avantage d'être bien développés à mon goûts. Sans être idéalisés. Aza en est un très bon exemple. L'auteur la dépeint comme une jeune fille sensible, anxieuse, malade... On se prend d'empathie pour elle. Toutefois, John Green n'hésite pas à faire ressortir son côté égocentrique, self-centered, focalisé sur sa maladie, etc. qui existe, et qui peut effectivement être difficile à gérer pour l'entourage de personnes avec des maladies mentales.

J'ai aimé que l'histoire d'amour soit présente mais pas centrale. Le seul reproche que je pouvais faire à TFIOS était qu'Hazel semblait "guérir" de sa depression, un peu magicalement, grâce à l'influence de Gus. Or, ici, on ne tombe pas dans le piège du "l'amour m'a sauvé". La relation entre Aza et Davis est importante, car ce fut le premier amour d'Aza, et car elle met en lumière les luttes du personnage pour agir comme une adolescente normale, ses craintes, ses difficultés à process comme un individu lambda, etc. Donc la présence de cette histoire est pertinente mais elle ne prend pas une trop grosse partie de l'histoire.

L'amitié entre Daisy et Aza, à défaut d'être l'amitiée légendaire, auquel on pourrait s'attendre, est plutôt vraie et réaliste. Les deux amies s'aiment clairement. On sent que Daisy constitue une aide permanente pour Aza. Mais sans que ça tombe dans le cliché de la BFF, histoire d'amitié parfaite. Daisy est un très bon personnage en cela. Elle réagit très bien à certains comportements de Aza : elle lui propose d'aller voir un film chez elle, alors que celle ci fait une crise de panique, etc. Mais parfois, étant humaine, elle a de mauvaises réactions et s'emporte contre son amie. Certains n'apprécieront probablement pas. Moi, j'ai trouvé que ça ajoutait une touche de réalisme aux personnages et à la relation amicale des deux jeunes filles. Car personne n'est parfait, et aucune relation n'est vraiment flawless.

Profond, puissant, touchant sans tomber dans les clichés, je l'ai surtout trouvé très vrai. C'est ce réalisme émouvant qui m'a transporté dans ma lecture, m'a fait vivre toutes les émotions in live, m'a emporté. Véritable voyage dans les pensées directs du personnage principal, ce livre touchera plus particulièrement les personnes qui se reconnaissent en Aza (ce fut mon cas). En écrivant une oeuvre plus sérieuse et "lourde" que ses autres livres, John Green prend un pari risqué auprès de ses fans, qui pour moi, paye à 100%0
Will et Will Will et Will
John Green    David Levithan   
ça se dévore et ça se savoure ! Ce livre est un chef-d'œuvre de l'année 2011. Déjà, c'est du John Green, donc forcément, ça présageait de la qualité. Mais lààààààhhhh... Wahou !!! Une petite merveille très dynamique, drôle, émouvante, dansant sur le fil de l'Amour, avec un grand "A", celui entre les potes, celui entre un garçon et une fille ou entre deux garçons.
Les deux Will sont diamétralement opposés (chacun incarné par un auteur), mais pourtant ils se comprennent, ils gravitent tous les deux autour de la même planète. Il y a le Will qui essaie douloureusement de se faire oublier, et le Will qui essaie simplement de s'oublier lui-même. Il y a le Will "normal" et le Will dépressif, le Will discret et le Will cynique, provocant, qui utilise son mal-être comme une arme.
Le style de David Levithan est assez unique, particulier, dérangeant au début, et avec l'habitude, c'est juste... parfait. Juste comme il faut, parce que ça reflète complètement Will Grayson n°2 (n°1 ?).
J'étais avec 2 copines quand on a découvert cette sortie. Et on a toutes les trois acheté, dévoré et adoré le bouquin. C'est une histoire de mec. Alors certaines filles pourraient peut-être se poser la question de l'identification. Vous posez pas la question. C'est complètement universel, que ce soient des garçons est une excuse. Je crois que je me suis jamais autant identifiée à chacun des personnages principaux (qui sont pourtant 3 mecs). J'ai compris des trucs sur moi que je comprenais pas forcément.
Vraiment.
Sincèrement.
Je vous le conseille.

par flo0wer
Journal Journal
Anne Frank   
C'est un livre boulversant et poignardant. Certains passages sont horriblement tristes. Mais il retranscrit bien l'ambiance et la situation de l'époque. Ce n'est pas le genre de livre qu'on lit pour se distraire mais pour apprendre, s'instruire. Je dois avouer qu'à la fin de l'histoire j'ai bien pleuré.

par myra44
La Voleuse de livres La Voleuse de livres
Markus Zusak   
Un livre parfait selon moi ! À la fois bouleversant, triste, cocasse... je manque de mots pour le décrire ! Un vrai chef-d'oeuvre ! Ceux qui sont intéressés par la Deuxième Guerre mondiale et par les livres seront charmés par ce livre ! Je le recommande à tous. Bonne lecture !

par Pamie
Le Sel de nos larmes Le Sel de nos larmes
Ruta Sepetys   
Coup de cœur pour ce roman extrêmement poignant.

Comme beaucoup je pense, je n'avais pas du tout entendu parler de ce naufrage. De toute façon, même d'une manière globale, je ne savais pas grand chose de ce qu'avait pu endurer la Prusse Orientale. Que ce soit à l'école, dans les livres ou dans les films qui traitent de la seconde guerre mondial on ne parle quasiment jamais des pays de l’Europe de l'est, ou très brièvement. Ils font visiblement partis des choses que l'on a préféré "oublier".

Ce livre se lit très vite, les chapitres sont très courts et alternent entre les point de vus des quatre protagonistes. C'est une lecture très addictive.

Les personnages sont très fort et touchants. Bien sûr j'ai détesté Alfred au début. Cependant, on se rend vite compte que c'est également une victime de cette guerre, qu'il a été contaminé par toute cette folie idéologique, ce fanatisme, comme des millions de personnes. Comment lui en vouloir? Il a fini par m'inspirer plutôt de la pitié.

L'histoire est très forte. Ruta Sepetys a une plume absolument sublime. Elle arrive à nous toucher en plein cœur. On se rend compte de l'énorme travail de recherche qu'elle a du faire pour écrire ce roman. C'est une vrai réussite. Tout est juste. Avec un sujet aussi dramatique on aurait pu rapidement tomber dans le pathos. Ce n'est pas le cas. Elle n'essaye jamais de nous extirper des larmes de forces. Et c'est justement pour ça qu'elle a réussi a m'en faire couler quelque unes je pense.

On ne peut que être émue du destin de ces personnes, qui n'avaient rien demandé, et sûr qui la guerre est tombé dessus.

Ce livre est un électrochoc.Il mérite d'être lu, et on pourrait même aller jusqu’à dire, qu'il mérite d'être lu en devoir de mémoire.

par celia23
Quelques minutes après minuit Quelques minutes après minuit
Patrick Ness    Jim Kay   
Un livre bouleversant...
et plein d’humanité...
Une maman gravement malade...
Un jeune garçon perdu...
Un monstre...
Le tout réunie dans un livre magnifique...
Quelques dessins ...
J'ai vraiment aimé ce livre .
Gros coup de cœur 2012
À lire...
Le Cirque des rêves Le Cirque des rêves
Erin Morgenstern   
Même en anglais, je n'ai pas pus lâcher ce livre tellement j'étais rentrée dans l'univers de ce livre. Un cirque ? Eh bien allons-y. L'ambiance même me poursuivait dans la réalité et ce plusieurs jours après l'avoir fini.
Les personnages ont chacun leur petite histoire, bien que j'aurais aimé en savoir plus sur certains. Mais c'est surtout la relation entre Célia et Marco qui m'a subjugué (ce ne sont pas les personnages principaux pour rien ) et cette fin...grandiose. Coup de coeur aussi pour Poppet et Widget. Bref, tout cela me donne envie de porter une écharpe rouge.

par Yule