Livres
511 953
Membres
522 991

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nos faces cachées



Description ajoutée par Katniss2201 2015-08-29T09:08:36+02:00

Résumé

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connait un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être…

Nos Faces Cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre.

L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire.

L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant.

Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 528 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par caro016 2015-01-28T22:26:17+01:00

Les livres te permettent d'être qui tu veux,de ne plus être toi même pendant un moment.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre est terminé.

Une larme au coin de l'oeil.

Un coeur remplit de chaleur.

Et l'impression que ce livre m'a changé.

C'est l'histoire de la vie, des souffrances, de la mort, de nos âmes belles ou laides, de la vraie beauté, de l'amour et de tous ses sentiments qui nous dépassent.

On trouve dans ce livre, des personnages aux grands coeurs, qui nous font rire, et pleurer.

Des personnages honnêtes, et qui voient la vie comme elle est.

Des personnages qu'on aiment parfois un peu trop...

Fern, la jeune fille qui a peur de son visage, qui a peur de son corps, qui croit être laide. Un personnage grâce à cela au grand coeur, qui aide toutes les personnes qui l'entoure. Une jeune fille qui aime lire et écrire comme nous. Comme c'est dit dans le livre, elle est un Miracle.

Ambrose, le beau garçon...

Non, pour sa beauté mais pour ce qu'il est à l'intérieur, c'est ce qui le rend beau. Il est intelligent, et cite Shakespeare. Au fur à mesure du livre, il apprend des choses qui le rend meilleurs.

Bailey, le plus amusant, intelligent.

Celui qui restera sûrement le plus dans ma mémoire.

Rita, la jeune fille magnifique. Qui a croisé des personnes sur sa route qu'elle n'aurait pas dû croiser, et l'a rendue forte et indépendante.

Souvent, on peut lire des souvenirs, ce qui est vraiment important car ça nous fait aimer encore plus les personnages. Ces souvenirs deviennent mes souvenirs et restent à tout jamais graver dans ma mémoire.

Dans le livre, on cite beaucoup de chansons, je vous conseille de les écouter en les lisant. On a presque l'impression d'être dans la pièce avec eux et d'être un nouveau personnage; c'est très amusant.

Conclusion, on nous apprend qu'il faut regarder par dessus l'apparence pour voir ce qu'il y a dans le coeur des gens. Pour voir enfin la lumière des âmes qui nous entourent et qui nous éblouissent parfois.

Car souvent les personnes qu'on croient les meilleurs sont souvent les pires.

Afficher en entier
Or

Avis : http://revesurpapier.blog4ever.com/nos-faces-cachees-de-amy-harmon-1

Fern est une jeune fille rousse, pas très jolie. Elle a tout du vilain petit canard et se trouve banale, transparente pour un garçon comme Ambrose, dont elle est amoureuse depuis qu'ils ont enterré une araignée ensemble.

Son cousin Bailey est atteint de myopathie. En fauteuil roulant, il essaie entre autres, de vivre sa passion pour la lutte, grâce à Fern qui l'aide au quotidien. Ils sont très proches et tous les deux forment un duo assez remarquable.

Ambrose, lui, est le beau gosse du lycée et l'un des meilleurs lutteurs, d'où son surnom Hercule. On attend beaucoup de lui et il en a conscience. Puis il décide de rejoindre l'armée avec ses amis. Et malheureusement, c'est un drame qui va le faire revenir dans sa ville natale. A son retour, il est métamorphosé, tant au niveau physique que psychologique.

Leur histoire s'étale sur plusieurs jours, plusieurs semaines, plusieurs mois et malgré ça, ça reste très rythmé. Le style est agréable et ça se lit très vite. L'auteure a choisi de développer des petites scènes entrecoupées de retours en arrière que j'ai beaucoup apprécié.

L'histoire démarre doucement. On est plongé dans le quotidien du lycée, et les petites histoires d'amitié et d'amour. Puis lorsque Ambrose s'engage, tout prend un tournant plus sérieux et dramatique. Il commençait tout juste à s'intéresser à Fern. Mais à son retour, sa nouvelle apparence le pousse à se renfermer sur lui même, il a du mal à s'accepter, et à accepter l'amour qu'on peut lui porter.

C'est une très belle réflexion sur ce que ce que la vie nous réserve. Parfois on la trouve merdique : pourquoi ça nous arrive à nous? Est-ce qu'on le mérite? Et cette histoire nous conforte dans l'idée qu'il faut aussi savoir savourer ce qu'il y a de plus beau, juste là sous notre nez. Il y a aussi la question de la vraie beauté, ce qu'on aime réellement chez les gens qui nous sont proches lorsqu'on les regarde. J'ai trouvé ça absolument magnifique.

Une mention particulière pour Bailey. C'est un personnage incroyable. C'est son handicap qui a façonné sa superbe personnalité. Il m'a fait beaucoup rire avec ses remarques et parce qu'il est handicapé il a un autre regard sur la vie. A chaque fois qu'il partageait ses réflexions, j'ai trouvé ça très intéressant, et très vrai.

C'est un livre qui marque, et personnellement j'y penserai pendant un moment. Pas parce qu'il m'a fait pleuré mais plutôt parce qu'on voit sa vie différemment après ça. C'est une très belle leçon pour nos personnages mais aussi pour nous lecteur. L'auteure a choisi de faire passer un message magnifique, extrêmement touchant et rempli d'espoir.

Alors sans problème, je conseille cette agréable lecture à tout le monde!

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par mirabelle90 2019-04-02T09:12:42+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par beaucedu90 2020-07-08T19:44:29+02:00
Diamant

Superbe livre. Original, poignant et vrai. Je l’ai adoré et j’aime le relire à l’occasion. Ce livre coche toutes les cases - même la pédagogie (catégorie qui plombe souvent les notes). La plume de l’auteure est belle et particulière - elle a un style bien personnel. Les personnages m’ont profondément marqué et je ne les aies pas oublié - ils font partie de moi dorénavant. Or, c’est terriblement rare d’être ainsi marqué par une histoire. Si bien que je ne peux que recommander ce livre - même si chacun est libre de suivre son impression.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Faustine75 2020-06-07T10:17:59+02:00
Diamant

Une histoire simple, chaste, belle, sur la famille l'amitié, et l'amour. Des personnages inoubliables et très attachants. Oui je me suis surprise à essuyer des larmes pendant la lecture ( extrêmement rare chez moi ) mais la plume de l'écrivain est tellement juste, que l'on est forcément touché.Ce roman est un coup de coeur. C'est une lecture émouvante et surprenante. L'histoire d'amour est là pour parler de plus de chose encore: la guerre, la maladie, les violences... C'est une lecture triste, marquante, inoubliable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaDroguerieEcrite 2020-05-24T15:38:59+02:00
Pas apprécié

« pleurer pour pleurer »

Nos faces cachées, un roman qui a plu, qui je pensais allais me plaire, mais qui a malheureusement produit tout l’inverse. Je me suis laissée du temps pour écrire un avis, car je ne voulais ni être trash, ni avoir quelque chose de déconstruit. De ce fait je vais essayer de suivre le plan dans ma petite tête.

Tout d’abord, j’ai pris du recul, et je me suis dit que c’était normal qu’il ai bien marché en 2015 car le monde évolue et qu’à cette époque l’inclusivité dans les romans c’était pas ça. Que les sujets dénoncés etc, apportaient quelque chose dans la littérature young adult. Et puis surtout, je comprends l’engouement en Amérique (mais toujours pas en France) car il y a l’héroïsme patriotique, ce côté je me bats pour ma nation qui est encrée dans le cœur des américains… Cependant en 2020, j’ai trouvé ce roman plus que dérangeant, trop inclusif, et peu réaliste. Je pense que l’on peut écrire ce style de roman, avec ces thématiques, mais en le maniant de la bonne façon, ici en l’occurrence tout les minorités présentent dans ce roman me donnaient l’impression qu’elles avaient été écrite pour le décor et nous faire pleurer. Donc bon, ce n’est ni agréable, ni beau.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, elle comporte beaucoup trop de longueur, l’histoire commence vraiment au alentour de la page 156, j’ai eu la sensation d’avoir lu dans le vide jusque ici. Au fond je me suis ennuyée tout du long, mais ça s’améliore ensuite. Ce qui m’a dérangé au début, c’est que des flashbacks auraient suffit, surtout que part la suite Amy Harmon en utilisent beaucoup… Mais ce n’est que mon point de vue, car je n’apprécie pas vraiment les romans remplis d’éclipses, surtout quand elles sont en années. La construction de l’histoire dans son entièreté m’a dérangé, cette volonté d’y mettre toute les catastrophes du monde, cette manie de nous tirer les larmes… J’adore lire des drames, mais pas quand l’autrice ne cherche qu’à nous faire pleurer. Et c’est la sensation que j’ai eu durant toute ma lecture.

La relation de Ambrose et Fern m’a énormément dérangée. Il ne voulait pas d’elle au lycée, car c’était la fille recluse, toujours plongée dans des livres, pas si mignonne avec en prime un meilleur ami handicapé. (ce n’est pas dit, mais pour ma part je l’ai clairement sous entendu ainsi..) J’ai eu l’impression que si il « se laisse une chance » avec elle c’est uniquement parce qu’il se dit que personne d’autre ne voudra de lui. De plus leur relation est totalement bancale, niaise et uniquement focus sur leurs envie de l’un et de l’autre et le fait qu’ils passent leurs temps à s’embrasser. Ça ne rajoute rien à l’histoire, sincèrement je n’ai pas compris pourquoi on ne parle que de ça, surtout au vue des nombreuse problématiques dans le roman, des différents personnages etc.. Il y avait possibilité décrire sur autre chose que sur leurs envies de coucher ensemble.

Le problème dans ce roman, est que l’on passe tout du long d’un extrême à l’autre. Sans parler de leur histoire d’amour bateau, en mode « je t’aime moi non plus », mais des autres personnages. Je n’ai pas supporté cette sensation de culpabilité et de « bien mérité » face au deux amies de Fern, elles couchent à 18ans et tombent toutes les deux enceintes, avec le combo une femme battue et une maman célibataire.. Vous voyez où je veux en venir ? Il y a vraiment cette envie de réprimer ce genre d’acte, de montrer qu’on l’a cherché... Sans parler de Bailey, le meilleur ami de Fern qui est là pour l’inclusivité, il m’a fait rire, certes, mais j’ai réellement eu la sensation que c’était le pot de fleur de l’histoire, surtout avec ce qui lui arrive, c’est d’un irréalisme puissant, et évidemment, on ne fait que le plaindre tout du long, car il ne connaitra jamais une vie normale, ni même un amour sincère, alors que c’est un personnage haut en couleur qui montre qu’il arrive à passer au dessus de ça, bref ça m’a vraiment dérangé..

Fern en elle-même est un personnages qui m’a perturbé, elle se décrit elle même comme « pas belle » « Si Dieu crée tous nos visages, est-ce qu’il a ri quand il a fait le mien ? » qui reçoit des critiques depuis le plus jeune âge, comme quoi c’est un vilain petit canard et que « au mon dieu heureusement qu’elle est belle à l’intérieure… » C’est vraiment dérangeant car elle est un cliché à elle même, rat de bibliothèques, vierge, célibataire, sans ambition, enfant miracle.. Je ne me suis pas vraiment attachée à elle, surtout qu’il y a ce côté « je prône la religion » car son père est prêtre.. Enfin, ça ne reste que mon point de vue.

Pour conclure, car je n’ai pas envie de m’attarder dessus trois heures, surtout que mon avis est déjà assez long comme ça. C’est un roman qui ne m’a pas plu, et qui m’a rendu triste, surtout à cause de certains événements vers la fin, trop horribles, inhumains et tirés par les cheveux. J’ai été prise d’un étau autour de la gorge, par l’air ambiant que dégageait le roman. Je n’ai pas aimé cette sensation. Pourtant j’aime les drames. J’en dévore même. Mais là pour moi c’était trop, bien trop. C’est un roman triste, horriblement triste. Sur le deuil, l’amour, l’amitié et la mort et c’est pesant. Ça donne le cafard. Amy Harmon m’a donné l’impression de justifier certains actes par la croyance, de les pointés du doigts comme des choses non acceptables et c’est vraiment dérangeant. Et puis cette fin étrange qui a un fond maussade et irréelle…

« Elle vivait de nouvelles aventures tous les jours grâce aux livres qu’elle lisait et qu’elle vivait d’autres vies que la sienne grâce aux personnages des histoires qu’elle écrivait. »

Vous aurez compris, malheureusement ça n’a pas marché avec moi, je vais laisser une chance à l’autrice, car je possède « l’infini + 1 » dans ma pal, et qu’une autrice ne se réduit pas à un roman. Je tiens tout de même à préciser que ce n’est que mon avis personnel et que c’est un roman qui a plu à la majorité. J’espère tout de même que mon avis t’aura plu, et si tu as aimé, ou non, ce roman n’hésite pas à m’en parler en commentaire.

– avec tout mon amour, Loéva https://ladroguerieecrite.wordpress.com/2020/05/20/nos-faces-cachees/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RomyK 2020-05-24T11:14:59+02:00
Or

Malgré un début un peu long ou j'avoue avoir hésité à continuer.

Je ne regrette pas d'avoir continué cette lecture qui est touchante, riche en émotions., des personnages attachants, enfin bref un conte moderne de la belle et la bête. Au vue des notes et commentaires, je n ai pas hésité à l'acheter. Je n ai pas regretté une minute. Amy Harmon nous livre ici, une histoire ou plutôt plusieurs, qui nous font relativiser et voir ,finalement ,notre propre vie un peu différemment. une belle histoire de vie qui nous montre bien comment on se comporte dans notre société égoïste de nos jours ! Au diable les préjugés, la beauté physique qui paraissent bien pales une fois l’histoire lue... histoire à dévorer sans plus attendre...Ce livre est une magnifique leçon de vie. On rit, on pleure... quel merveilleux moment de lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pauline-7 2020-05-24T10:58:50+02:00
Diamant

J’ai l’impression d’être un coeur d’artichaut chaque fois que je vous dit ça, mais j’ai

(encore) pleuré sur ce bouquin.

Cette histoire de guerre, d’amitié, de famille et d’amour ne vous laissera pas indifférents. Il faut se mettre à la place de Fern dès le début, et parfois, malgré la qualité de l’écriture, persister à la lecture car certains passages sont long, et on ne se dit qu’une chose c’est

« purée bouge tes fesses! »

C'est une histoire relativement facile à lire, mais dont le message est très fort, ce qui rend la lecture un peu plus agréable malgré l'histoire difficile.

La fin, d’une part, est bouleversante, et d’autre part on s’y attend un peu. Il y a plusieurs histoire en parallèle donc il faut parfois s’attacher pour comprendre ce qu’il se passe, en plus des nombreux flashbacks.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par liseuseinspiree 2020-05-18T21:12:32+02:00
Diamant

Ce livre m'a beaucoup touché. C'est vrai il peut y avoir certains clichés parfois, mais l'histoire je l'ai sentie vraie, on s'attache aux personnages, à leur histoire. On ne peut plus s'en détacher. Le livre aborde des problèmes variés et nous fait nous poser beaucoup de questions. Un livre attachant et bouleversant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par evyliv 2020-05-14T16:04:53+02:00
Argent

J'ai mis du temps avant de le commencer car j'avais du mal à entrer dans l'histoire avec l'écriture à la troisième personne... Finalement, je me suis lancée et je n'ai pas regretté. C'est une belle romance, avec des personnages touchants et émouvants, qui met en avant l'acceptation de soi, la résilience et la reconstruction. J'ai trouvé néanmoins que, parfois, Ambrose manquait de profondeur et que Fren, certaines fois, paraissait une peu trop naïve. Et je suis restée sur ma faim avec une fin un peu trop rapide à mon goût. Ce n'est pas un coup de cœur, toutefois, la plume tout en douceur et même un peu poétique de l'auteure m'a fait passer un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melywen 2020-04-22T21:52:38+02:00
Diamant

Une belle histoire d'acceptation de soi,apprendre à s'aimer soi-même plutôt qu'a travers le regard des autres.Des le début on sent que ce n'est pas un livre facile à lire,le sujet est sensible, parfois très dur.J'aime le fait que se soit sur plusieurs années,on les découvre enfants,adolescents puis jeunes adultes.On comprend ce qui les définit dans leurs émotions,leur caractère et ce qui va entraîner leurs choix pour l'avenir.

Ce livre n'est pas drôle mais profond,intense.Les différents points de vue de Fern et Ambrose apportent plus de consistance à certains passages.

Dans les roles secondaires j'ai été bouleversée par Bailey,un personnage plein de profondeur qui vous prend aux tripes.On devine assez rapidement l'évolution de son personnage mais chaque chapitre avec lui m'a secoué.

la guerre a laissé des traces en chacun d'eux,tous auront une façon différente de réagir.

L'histoire d'amour n'est pas invasive,elle se fait doucement tout ne laissant la place à cet univers si bien écrit.

Plusieurs sujets sont abordés avec justesse,on sent que l'auteur s'est investit dans ses recherches.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Piluuue 2020-04-17T23:11:13+02:00
Diamant

Une tuerie. Une bombe. Un coup de cœur.

Juste parfait à mes yeux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonasbrothers 2020-04-17T10:24:56+02:00
Lu aussi

Cela fait un moment que j'entendais parler de ce roman en très bien, et je voulais ainsi voir par moi-même ce qui avait autant touché chez d'autres lecteurs.

Ce roman se découpe en deux parties : une première sur les années lycée des personnages, une seconde quelques années après. La première sert surtout à comprendre et voir les relations entre les personnages, les liens qu'ils ont construit et qui les amènera à ce que l'on aura dans cette seconde partie. Elle permet également de nous attacher aux personnages, de mieux les cerner et de voir ce qu'un événement peut engendrer comme conséquence pour ces personnes. La seconde elle, est plutôt penchée sur ce que je pense voulait raconter l'autrice, sur les sujets qu'elle voulait aborder.

J'ai bien aimé cette histoire, qui se concentre plus sur l'humain que sur une dynamique soutenue dans l'intrigue. On est sur les relations entre les personnes, sur les différences, les choix et les conséquences qu'ils ont, les désillusions mais aussi l'espoir. J'ai aimé suivre cette histoire et j'ai trouvé la fin touchante, plus que cela ne l'a été pour le reste du roman. Mais c'est aussi un roman sur ce les séquelles que laissent la guerre, le terrorisme.

Dans cette histoire, on suit plus particulièrement Ambrose et Fern, mais aussi Rita et Bailey. Je me suis attachée à ces différents personnages. Fern est une jeune femme un peu effacée face aux autres, sauf quand elle est avec ses amis avec qui elle partage beaucoup. C'est un personnage qui prend soin de ceux qu'elle aime, avec détermination. Ambrose, lui, est assez différent, puisque c'est au contraire quelqu'un qui est sous le feu des projecteurs du fait de ses performances sportives en lutte. Il ressent la pression que lui mettent sans forcément le vouloir les autres, la pression de ne pas décevoir.

J'ai eu du mal au début, sur la description qui était faite du personnage, qui était à peu de chose près comparé à un dieu, au physique parfait et idéal, et ce à plusieurs reprises. J'ai du mal à envisager de décrire quelqu'un de "parfait" et "tel un dieu" qui a de plus de multiples talents.

De l'autre côté, j'ai franchement bien aimé Bailey. C'est un personnage, qui du fait de sa maladie, voit les choses d'une manière différente des autres. J'ai aimé la manière dont il se comportait avec le monde et avec les autres. J'ai aussi apprécié Rita malgré qu'on la voit finalement assez peu par rapport aux autres personnages.

Chacun d'eux permet de traiter de sujets différents, et c'est intéressant. C'est vrai que du fait de ces nombreux sujets, certains ne sont pas traités en profondeur, mais cela reste un des intérêts du roman qui se penche notamment sur la reconstruction, les traumatismes mais aussi sur le rapport entre les humains et l'amitié.

Sur un autre pan, j'avoue que j'aurais aimé avoir plus de passages avec les pensées et les ressentis du personnage d'Ambrose, et j'ai l'impression que c'est justement ce qu'il m'a manqué personnellement pour être totalement touchée par le roman. En effet, j'ai apprécié ma lecture, mais je ne me suis pas prise la claque que je m'attendais à prendre. En dehors de la fin, à deux doigts de me prendre aux tripes, et encore, pas du fait des deux personnages principaux, je suis ressortie avec un "Ok, c'était sympa, mais il est où le pincement au coeur, elle est où l'envie de pleurer qui nous était vendus ?". Parce que c'est un peu ça qui ressortait des avis qu'on voyait pas mal au moment de sa sortie, et ce n'est pas les ressentis que j'ai eu durant ma lecture.

En résumé, un roman sympathique mais qui, en dehors de la fin, ne m'a pas donné les ressentis promis. Une petite déception, qui en fait un roman sympathique et intéressant de part les thèmes soulevés, mais qui sûrement, ne laissera pas une trace indélébile des années durant.

Note de 3,5/5 sur le blog

Afficher en entier

Dates de sortie

Nos faces cachées

  • France : 2015-01-22 (Français)
  • Canada : 2015-02-16 (Français)

Activité récente

Pixma33 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-02T17:00:35+02:00
wafjaz l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-30T21:47:59+02:00
lili000 l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-17T21:46:35+02:00

Titres alternatifs

  • Making Faces - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 3528
Commentaires 623
Extraits 147
Evaluations 1039
Note globale 8.74 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode