Livres
511 346
Membres
521 982

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte



Description ajoutée par Gkone 2019-02-15T08:41:31+01:00

Résumé

Pendant des années, Iris a travaillé main dans la main avec Smith, expert en relations publiques. Quand Iris meurt, emportée par une maladie à l’âge de trente-trois ans, Smith ne se remet pas de la perte de sa collègue et amie. Il découvre alors qu’elle a laissé quelque chose avant de tirer sa révérence : un blog dans lequel elle raconte avec beaucoup d’humour et de justesse la fin d’une vie pas très épanouie. Et Smith a une mission : publier ce témoignage. Mais pour exaucer la dernière volonté d’Iris, il doit d’abord obtenir l’accord de Jade, la sœur d’Iris, qui n’arrive pas à faire son deuil. Ces deux-là n’ont-ils pas plus en commun que le souvenir de celle qu’ils ont perdue ?

À travers une succession de mails, de billets de blog et de textos, se dessine une comédie romantique aussi drôle qu’émouvante, qui séduira les fans de Rainbow Rowell.

« Le premier roman de Mary Adkins est une merveille. Je l’ai lu d’une traite, le sourire aux lèvres, même quand je n’étais plus capable de retenir mes larmes. Cette pépite résonnera en vous bien au-delà de la dernière page. » Val Emmich

Description VO :

For fans of Maria Semple and Rainbow Rowell, a comedy-drama for the digital age: an epistolary debut novel about the ties that bind and break our hearts.

Iris Massey is gone.

But she’s left something behind.

For four years, Iris Massey worked side by side with PR maven Smith Simonyi, helping clients perfect their brands. But Iris has died, taken by terminal illness at only thirty-three. Adrift without his friend and colleague, Smith is surprised to discover that in her last six months, Iris created a blog filled with sharp and often funny musings on the end of a life not quite fulfilled. She also made one final request: for Smith to get her posts published as a book. With the help of his charmingly eager, if overbearingly forthright, new intern Carl, Smith tackles the task of fulfilling Iris’s last wish.

Before he can do so, though, he must get the approval of Iris’ big sister Jade, an haute cuisine chef who’s been knocked sideways by her loss. Each carrying their own baggage, Smith and Jade end up on a collision course with their own unresolved pasts and with each other.

Told in a series of e-mails, blog posts, online therapy submissions, text messages, legal correspondence, home-rental bookings, and other snippets of our virtual lives, When You Read This is a deft, captivating romantic comedy—funny, tragic, surprising, and bittersweet—that candidly reveals how we find new beginnings after loss.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Depuis qu’il s’était réconcilié avec l’idée de la mort,il ne savait plus quoi faire de sa vie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Après la mort d’Iris, sa meilleure amie et employée, Smith découvre que cette dernière écrivait un blog sur ses derniers instants et qu’elle lui demande de le publier post-mortem. Mais il lui faut pour cela l’accord de Jade, la sœur d’Iris qui s’y oppose, encore traumatisée par les événements.

Présenté comme un roman épistolaire 2.0 feel good et émouvant, Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte avait de quoi être intéressant…

… Et puis non.

Il n’y a pas vraiment ce que je considère comme de gros défauts. L’écriture est fluide et pas désagréable à lire, les personnages ne sont pas de gros clichés sur pattes, pas de coup de foudre à la c*n ou de pathos gros doigt (pourtant facile sur un tel sujet)… mais j’ai bien failli mourir d’ennui ! Encéphalogramme plat. J’ai eu l’impression qu’il ne se passait rien, rien ne me poussait à tourner la page suivante, et je ne me suis pas attachée aux personnages. Ils échangent beaucoup mais je n’ai pas ressenti leurs émotions, leur personnalité, le mouvement de leurs relations.

Il n’y a que vers la toute fin que j’ai commencé à m’intéresser à ce qui arrivait aux personnages, et encore. Les dessins du blog d’Iris auraient pu rajouter un petit quelque chose, mais je ne les ai pas trouvés intéressants et ils étaient minuscules sur ma liseuse de toute manière.

Bref. Bof. Un roman qui sera plus vite oublié qu'il n'a été lu.

Afficher en entier
Pas apprécié

http://www.my-bo0ks.com/2019/11/ne-te-sens-pas-oblige-de-me-lire-simplement-parce-que-je-suis-morte-mary-adkins.html

A la lecture du résumé, j'avais vraiment hâte d'en savoir plus sur ce roman au titre si particulier et évocateur d'une histoire riche en émotion. Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte c'est l'histoire d'Iris, une jeune femme dont la vie va basculer rapidement lorsqu'elle va apprendre qu'elle est atteinte d'une maladie incurable. C'est son collègue et ami qui va découvrir après sa disparition son blog, un livre ouvert sur ses dernières pensées. Son but, le publier. Mais la soeur d'Iris pourrait bien être contre...

Lorsque j'ai commencé ma lecture, je m'attendais bien sur à être submergée par les émotions. Il faut dire que le sujet du roman est loin d'être joyeux. Notre héroine est déjà partie et on sait que quoiqu'il arrive, l'issue est déjà toute tracée. Malheureusement, j'ai été dérouté dès le début par le style de l'auteure et surtout la forme choisi.

En effet, l'histoire n'est qu'une suite de posts, mails et commentaires. Certes, je m'attendais à quelques chapitres par ce biais mais pas tout le roman. Or, Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte n'est composé que de ça. Dans ces conditions, deux options sont possibles. Accrocher dès le début ou passer totalement à côté, comme cela a été le cas pour moi.

Cette suite de mails et posts met vraiment une barrière entre le lecteur et les personnages. Certes, cela se lit assez vite, car c'est assez concis mais en revanche, cela manquait cruellement d'émotions, de profondeur. Rapidement, je me suis ennuyée et malgré les 150 premières pages passées à vive allure, j'avais l'impression de ne pas avancer dans l'histoire et pire encore, ne pas m'attacher aux personnages.

Les personnages ne m'ont pas vraiment plu, surtout qu'on ne sait finalement pas grand chose d'eux. Ils échangent entre eux (ou pas) mais n'ont pas de dialogues réels, tout se passe essentiellement via le blog, les commentaires ou autre. Dans ces conditions, il est difficile d'en apprendre plus ou même de créer des liens. Les rares passages dans lesquels la soeur d'Iris et Smith échangent sont ceux qui m'ont le plus intéresser, quoique les dessins d'Iris ajoutaient un petit truc mais le tout restait vraiment en surface et sans réussir à m'embarquer.

Mon envie de poursuivre jusqu'au bout ma lecture de Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte, faiblissait au fur et à mesure et j'ai finalement arrêté à la moitié du roman n'y trouvant plus grand intérêt.

En conclusion, une bonne idée de base mais un style qui ne m'a pas convaincu et un manque de profondeur.

Afficher en entier
Lu aussi

Découverte de ce roman épistolaire qui se lit facilement.

Cependant le livre me laisse perplexe, il traite des sujets important comme le cancer, le deuil, la reconstruction et bien d’autre encore mais je n’ai pas réussi à sentir d’émotions forte lié à ce thème. J’ai eu du mal à m’attacher aux personnages, l’écriture bien qu’elle soit fluide et bien choisie (avec des dessins parfois) n’a pas réussi à m’atteindre.

Je ne regrette pas de l’avoir lu mais je m’attendais à un plus que je n’ai pas trouver tout au long du livre.

La fin me laisse sur ma faim, ou la aussi j’attendais un plus..

Afficher en entier
Argent

j’ai beaucoup aimée l’écriture mais je suis un peu déçu de la fin .. je ne sais pas vraiment quoi dire de ce livre. je ne regrette pas de l’avoir lu, mais ce n’est pas un coup de cœur.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte" est sorti 2020-06-03T14:52:01+02:00 en version poche
background Layer 1 03 Juin

Dates de sortie

Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte

  • France : 2019-05-15 (Français)
  • France : 2020-06-03 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • When You Read This - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 12
Note globale 5.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode