Livres
515 625
Membres
529 389

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Moon brothers



Description ajoutée par clem95 2019-08-07T22:48:03+02:00

Résumé

Joe Moon a dix-sept ans. Il vient de quitter New York pour aller vivre un temps au Texas. Son frère aîné, Ed, est en prison là-bas. Jugé coupable du meurtre d’un policier, il attend son exécution dans le couloir de la mort. Or, la date approche. Alors Joe veut être là, aider son frère à affronter ces dernières semaines. Car sinon, Ed sera tout seul. Mais voilà qu'un nouvel avocat reprend la défense du condamné... et il a l'air d'y croire. Joe osera-t-il espérer encore ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 80 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Animia8 2020-01-30T20:25:21+01:00

Je me retourne, je m'imagine Nell près de moi.

Ça me fait sourire. Ça me fait souffrir.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

J'ai été touchée en plein coeur à la lecture de Moon Brothers. Après avoir passé par une période de réticence face à l'écriture du roman (je ne m'attendais pas à qu'il soit écrit en vers !) j'ai ensuite été happée par la fluidité, la sensibilité, la poésie, la texture de l'écriture, et je l'ai lu d'une traite. Ce que je pensais être un défaut est devenu un grand cadeau, et je pense que ce roman ne m'aurait pas autant touchée s'il n'avait pas été écrit en vers.

Le récit de Joe est poignant, captivant, Joe l'est lui-même, et il dégage une telle profondeur, qu'on ne peut s'empêcher de s'attacher à lui. Sans parler des autres personnages, qui malgré leurs tares et leurs histoires, parviennent tous à nous attendrir.

Le livre m'a également sensibilisée au système judiciaire au Texas ; c'était un thème que j'appréhendais au début. Je remercie Sarah Crossant de m'avoir initiée à ce sujet.

Tout le long du livre, l'autrice nous fait divaguer entre espoir et désespoir, on a beau avoir deviné la fin, on a toujours un doute.

Et toute cette histoire est également ponctuée d'un peu d'humour par-ci par-là qui a eu le mérite de me faire passer des larmes au rire, sans même que je m'en rende compte.

J'ai beau chercher un défaut dans ce livre, je n'ai pas réussi.

Je remercie la maison d'édition Rageot de m'avoir fait découvrir ce livre, et je suis pressée d'en découvrir d'autres de la même autrice !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Metehera89 2020-07-30T11:39:00+02:00
Bronze

J'ai passé, plutôt un bon, et surtout riche moment en émotions avec ce livre.

En effet, les sujets difficiles que traite ce roman (la peine de mort aux états unis et le deuil) m'on empêché de savourer ma lecture comme dans les romans précédent de l'autrice.

J'ai beaucoup apprécié la puissance qui relie les deux frères et le lien familiale avec leur sœur.

Petit bémol pour la taille du roman qui est un peu court pour moi.

En bref, je recommande ce livre mais même si il est très beau il ne faut pas le mettre entre toute les mains à cause des sujets très durs qui composent ce livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Niall1Direction 2020-07-09T20:30:33+02:00
Or

Ce roman est bouleversant. Le sujet abordé est une nouvelle fois très important. L'autrice en parle avec justesse, et on espère pendant tout le récit que tout finira bien. C'était presque impossible de le lâcher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mariondlms 2020-06-16T09:33:03+02:00
Or

Ce livre aborde un sujet épineux, qui est la peine de mort aux USA, et l'actrice s'en sort à merveille.

Pour mon tout premier d'elle, j'ai trouvé l'écriture très poétique et le thème traité avec justesse.

Une véritable merveille, que j'ai lu entre deux larmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ayame11 2020-05-04T10:01:26+02:00
Diamant

Écrasant. Tout simplement incroyable. La plume de C. Beauvais fait des merveilles. Elle place des mots là où personne ne pouvait en placer. Poignant.

*ouiii, j'avoue avoir versé quelques larmes* ಥ_ಥ

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2020-03-14T21:10:43+01:00
Or

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du dernier titre paru en France de Sarah Crossan, une autrice irlandaise de grand talent toujours traduite avec autant de brio que d'authenticité par la toute aussi merveilleuse Clémentine Beauvais. Aujourd'hui, je vais vous parler de Moon Brothers.

Je n'irai pas par quatre chemins : ce roman m'a purement et simplement bouleversée. J'ai envie de dire qu'il ne pouvait en être autrement parce que Sarah Crossan a à chaque fois le chic pour aborder des thématiques fortes, sensibles telles que le lien complexe et puissant qui existe entre des siamoises, l'acceptation de la différence, l'immigration ou ici la question particulièrement épineuse des condamnés à mort aux États-Unis avec beaucoup de sensibilité et de poésie au vu de la rédaction de ses intrigues qui se fait en vers libres sans pour autant décolorer la réalité. Au contraire, le contraste saisissant qui est dressé entre le fond et la forme fait ressortir de façon éclatante la noirceur qui émane de ses récits. Autrement dit, les histoires que nous conte Sarah Crossan au fil des rimes ne sont pas là pour amuser la galerie, même si une pointe d'humour est susceptible d'émerger à un moment donné afin de nous procurer un bref instant de répit et de joie spontanée, mais pour traiter de problèmes inhérents à notre société, de sujets d'actualité concrets, de dossiers brûlants qui avaient résolument besoin d'être remis sur le tapis. Et la manière dont Sarah Crossan a choisi de le faire est tout bonnement brillante et unique, je lui tire sincèrement mon chapeau.

Une fois de plus, je me suis retrouvée à dévorer ce roman à la vitesse de l'éclair tant sa mise en page aérée et sa rédaction en vers en facilite la lecture. Honnêtement, si vous souhaitez un bouquin à lire d'une fluidité incomparable à aucune autre et sans que cet aspect pratique de l'histoire n'empiète sur son intensité dramatique ou sur sa véracité, alors foncez sur Moon Brothers ! Pour ma part, je ne vous cache pas que cette façon expéditive d'absorber le contenu du livre et d'en éprouver les émotions véhiculées me laisse toujours un peu perplexe après coup, avec ce sentiment désagréable de ne pas avoir accordé aux personnages et à leur vécu autant de temps et d'attention qu'ils l'auraient mérité. Cependant, je trouve également que cela traduit parfaitement la rapidité à laquelle notre vie à tous avance, à laquelle aussi nos sentiments évoluent, et que cela en souligne du coup leur préciosité. Voilà, fin de ma petite envolée philosophique (quand je suis inspirée, ça peut partir très loin !).

Pour ce qui est de Moon Brothers, plus que jamais cette importance de chérir chaque jour qui passe de toutes nos forces est mise en exergue avec cette dénonciation nécessaire et criante de vérité du système carcéral américain et de son dysfonctionnement à tous les points de vue, tant sur le plan purement judiciaire qu'humain. Sans pour autant entrer dans les détails les plus sordides et traumatisants que l'on peut cependant aisément s'imaginer en arrière-plan, Sarah Crossan nous dépeint avec une maestria rare toute l'horreur et l'aberration d'une mécanique bien huilée qui fait souvent fi de l'innocence présumée de ses victimes comme si leur passage tout ce qu'il y a de plus éphémère sur cette Terre ne pesait pas dans la balance alors que l'existence d'êtres humains tels qu'Ed, Angela, Joe, tante Helen et Nell, tout aussi insignifiants et pathétiques paraissent-ils aux yeux des hautes sphères intrinsèquement viciée et malhonnête, vaut justement tout l'or du monde. À mes yeux, on ne peut pas discuter du sort de quelqu'un, quelqu'il soit, comme on le ferait d'une minuscule broutille, ce n'est tout simplement pas possible - le superbe film 12 Hommes en colère et surtout la remarquable performance d'acteur d'Henry Fonda me l'ont très bien enseigné. Bien sûr, notre monde n'est pas ni tout noir ni tout blanc et cela s'applique également à ses individus, mais la vie, ses beautés et surtout la force de notre humanité prévaudra toujours sur la part de noirceur de tout un chacun à mon sens. C'est à tout le moins ce que ce roman de Sarah Crossan, aussi lumineux que triste, aussi réconfortant que crève cœur, m'aura appris : la vérité et l'amour inconditionnel qui lie les gens les uns aux autres valent toujours la peine que l'on se batte pour eux, quitte à y laisser notre coeur en mille morceaux et la pureté de nos âmes. Attention, je ne dis pas qu'il faut être prêt à employer des moyens tous sauf légaux pour ceux qu'on aime (on n'est pas dans You, ici), mais que le monde dans lequel nous vivons ne cessera malheureusement jamais de nous décevoir et de ternir, entacher notre innocence. Il faut faire preuve de lucidité et ainsi accepter cette part d'ombre qui sommeille en nous malgré toute la bonne volonté de la plupart des gens comme vous et moi. Cependant, nous nous devons de notre côté de lutter sans relâche contre cette cruauté foudroyante qui caractérise notre société actuelle afin de ne pas laisser les mauvais jours gagner. En bref, il faut savoir embrasser la douleur et nos faiblesses pour mieux les surmonter. Plus facile à dire qu'à faire, mais le cheminement comme la finalité en valent largement le détour au bout du compte, la famille Moon me l'a sacrément bien prouvé.

Pour conclure, je ne peux que vivement vous encourager à découvrir Moon Brothers. Vous n'en ressortirez certainement pas indemnes ; plutôt à ramasser à la petite cuillère à dire vrai, mais le message véhiculé et ses protagonistes désarmants de vulnérabilité et de réalisme méritent amplement que l'on porte le poids de leur souffrance et leurs espérances avec eux jusqu'au bout. COUP DE COEUR ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitebullerose 2020-03-03T15:39:14+01:00
Or

C'est un coup de cœur.

J'ai adoré cette histoire, je me suis beaucoup attaché aux personnages.

L'écriture m'a plu : émouvante mais sans pathos, subtile dans la description de cette relation fraternelle particulière.

Il y avait tout ce que j'attendais, de l'amour, de la pudeur, des interrogations, du courage.

Je vous le conseille fortement !

Chronique complète sur mon blog :

http://tralilou-lit.over-blog.com/2020/01/moon-brothers.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Animia8 2019-12-26T17:41:13+01:00
Diamant

J'ai été touchée en plein coeur à la lecture de Moon Brothers. Après avoir passé par une période de réticence face à l'écriture du roman (je ne m'attendais pas à qu'il soit écrit en vers !) j'ai ensuite été happée par la fluidité, la sensibilité, la poésie, la texture de l'écriture, et je l'ai lu d'une traite. Ce que je pensais être un défaut est devenu un grand cadeau, et je pense que ce roman ne m'aurait pas autant touchée s'il n'avait pas été écrit en vers.

Le récit de Joe est poignant, captivant, Joe l'est lui-même, et il dégage une telle profondeur, qu'on ne peut s'empêcher de s'attacher à lui. Sans parler des autres personnages, qui malgré leurs tares et leurs histoires, parviennent tous à nous attendrir.

Le livre m'a également sensibilisée au système judiciaire au Texas ; c'était un thème que j'appréhendais au début. Je remercie Sarah Crossant de m'avoir initiée à ce sujet.

Tout le long du livre, l'autrice nous fait divaguer entre espoir et désespoir, on a beau avoir deviné la fin, on a toujours un doute.

Et toute cette histoire est également ponctuée d'un peu d'humour par-ci par-là qui a eu le mérite de me faire passer des larmes au rire, sans même que je m'en rende compte.

J'ai beau chercher un défaut dans ce livre, je n'ai pas réussi.

Je remercie la maison d'édition Rageot de m'avoir fait découvrir ce livre, et je suis pressée d'en découvrir d'autres de la même autrice !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par themusik 2019-12-10T11:09:28+01:00
Argent

Merci à Netgalley et à Rageot de m'avoir permis de lire ce roman.

Je vous avoue que ce roman de la rentrée littéraire me faisait autant de l'œil qu'il me faisait peur. Cela fait très longtemps que j'avais envie de découvrir un roman de Sarah Crossan, dont j'entends beaucoup de bien. J'avais envie de commencer par celui-ci de part le sujet notamment, peu abordé en littérature de jeunesse.

Commençons par le point un tantinet fâcheux, la lecture de Moon Brothers me confirme que l'écriture en vers n'est peut-être pas faite pour moi. Je m'explique. Moon Brothers est le troisième roman écrit en vers que je lis, après Songe à la douceur et Signé poète X, et à chaque fois, j'ai eu des difficultés à entrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages. Ce style d'écriture impose une certaine distance, car, à mon sens, on développe moins, on approfondi moins que dans un roman "classique", du moins c'est comme ça que je le ressens, et j'ai de ce fait plus de mal à être touché par ce que je lis. Cependant, l'écriture en vers apporte une vraie touche d'originalité, et l'écriture est très belle, très fluide. Ce style d'écriture ne me convient peut-être pas à moi, mais je suis persuadée que cela peut plaire à beaucoup d'autres.

Moon Brothers, c'est une histoire de pardon, de courage, de colère, d'injustice, d'amour et de famille. C'était très intriguant, et surtout fort au vu du sujet difficile, à savoir la peine de mort. Et je vous avoue que cette lecture n'est pas toujours évidente, tant les sentiments sont forts et tant on est révolté par la situation des frères Moon. A mon sens, Moon Brothers est un vrai roman de société, dénonciateur d'une situation qui ne peut continuer, et qui en montre les travers. Ce roman parle également du système carcéral américain, de la corruption, des témoignages extorqués et d'assassinat. Car comment peut-on appeler cela autrement, qu'un meurtre légalisé, la peine de mort ?

Même si j'ai eu un peu de mal à m'attacher aux personnages, j'ai fini par être touché par le désespoir de Jo, par sa peine, sa colère, sa rancoeur. C'est un personnage qui traverse une telle épreuve, qu'il est humainement difficile de ne pas se sentir un minimum concerné par ce qui lui arrive. Le point que j'ai trouvé intéressant dans ce roman, outre le sujet de la peine de mort, c'est que comme Jo, on ne sait jamais vraiment si son frère est innocent ou coupable, on reste dans le flou très longtemps, et c'est intéressant, cela montre que ce n'est pas la priorité, ce n'est pas ça qui compte, c'est les derniers instants que vont partager cette famille, et l'espoir, toujours, qu'Ed échappe à cette machination. Y arrivera-t-il ? Je vous laisse lire ce roman pour le découvrir.

En bref, Moon Brothers est un roman intéressant, autant part sa forme que son fond. C'est un roman engagé poignant, traitant d'un sujet ô combien fort et difficile, mais Sarah Crossan l'a fait avec brio pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stor-m 2019-11-18T11:20:48+01:00
Diamant

Ce livre est injuste.

Injuste. Injuste. Injuste.

Je ne sais même pas si je vais être capable de rédiger une chronique pour expliquer mon ressenti.

On va faire ça tout doucement, alors.

Premier et unique point négatif que j’ai trouvé dans ce roman : la difficulté à entrer dans l’histoire. Dès les premières pages, je me suis un peu embrouillée, que ce soit avec l’entrée en matière de l’histoire assez particulière selon moi, ainsi que la manière dont l’autrice l’a écrite. Mais j’ai rapidement laissé tomber cette impression pour me laisser doucement emporter par la tournure des événements. Puis la carapace qui bloquait mon cœur avait été petit à petit fissurée, et elle s’est cassée d’un coup, sans que je m’y aperçoive.

Parce que ce livre parle du vent qui emporte nos voeux au loin pour nous les rapporter des années après. De l’espoir qui brille en chacun des nous et qui vient progressivement s’envoler pour illuminer le ciel avec les étoiles. D’amour. De peur. De crainte. De colère. D’injustice. De complicité. De famille. De vérité.

Et surtout, de l’amour inconditionnel d’une fratrie.

Ed est la chaire, le sang de Joe, et ce dernier nous le fait parfaitement bien comprendre à travers sa narration. Joe est poignant, touchant, bien qu’il ne le montre pas explicitement à son entourage, bien qu’il se cache tous les jours derrière un masque. Il est émouvant à sa façon, et sa capacité émotionnelle qui n’a pas cessé d’évoluer et de se perfectionner.

Dans ce roman, on aime la vie comme on la déteste à certains moments. Il nous montre que dans une tragédie, il n’y a pas que les proches de la victime qui sont en deuil, mais aussi ceux de l’accusé. Personne n’est à l’abri d’un coeur brisé.

J’ai pleuré comme jamais vers les 100 dernières pages. Et j’ai encore mal au coeur rien que de penser à ce livre juste incroyable, bien que ça ne fasse 3 semaines que j’ai terminé.

Coup de coeur intersidéral pour moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowena77 2019-11-10T22:44:03+01:00
Bronze

On nous fait lire ou on nous parle du dernier jour d'un condamné de Victor Hugo à l'école mais je ne connaissais aucun roman ado qui ait osé traiter ce thème difficile qu'est la peine de mort.

Sarah Crossan nous fait suivre de près la famille Moon. Joe rend visite à son grand frère Ed, dont la date d'exécution a enfin été annoncée. L'autrice nous fait suivre les débats intérieures, la culpabilité enfouie, les questions étouffées de ce jeune homme dont la souffrance et la colère sont palpables à chaque page.

L'autrice a su rendre compte, avec justesse et délicatesse, du calvaire que peuvent être cette attente, cet espoir fou malgré une sentence glaçante. C'est un très beau livre, dur mais pas insoutenable, que je recommande à tous, ados et adultes.

Afficher en entier

Date de sortie

Moon brothers

  • France : 2019-09-11 (Français)

Activité récente

acsjg le place en liste or
2020-07-15T23:37:22+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 80
Commentaires 21
Extraits 5
Evaluations 40
Note globale 8.38 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode