Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Meary : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Atala et René Atala et René
François-René De Chateaubriand   
Un chef d'oeuvre romantique. Ces deux nouvelles purement romantiques sont merveilleusement bien écrites et extrêmement touchantes. On est emporté dans un océan de sentiments houleux au travers des histoires d'Atala et René. Si peu de pages pour tellement d'émotions plus bouleversantes les unes que les autres... Je le recommande aux amoureux de la littérature classique, aux adorateurs de la langue française d'une incroyable beauté dans ces deux récits et à toutes autres personnes ayant envie de s'essayer au genre, ces œuvres valent la peine d'être lues, ne serait-ce que pour l'atmosphère magique et joliment mélancolique qui nous enivre dès les premières lignes.
Un grand coup de cœur pour ma part.

par Nikora
Starcrossed, Tome 1 Starcrossed, Tome 1
Josephine Angelini   
Haaaa cette lecture... Quel plaisir ! Ça fait énormément de bien de trouver un livre comme Starcrossed... On ne se prend pas la tête, l'écriture est fluide, l'atmosphère est parfaite et les personnages sont vraiment attachants, bref, c'est génial !
Dès le début, j'ai su que j'allais adorer l'histoire. Rien que le fait qu'elle se déroule sur l'île de Nantucket ( un lieu qu'encore aucune de mes lectures ne m'avait fait découvrir ), un endroit paradisiaque, gorgé de soleil et bordé par l'océan, m'avait déjà conquis ! En effet, le cadre est vraiment sublime. Les décors sont superbes, on s'y croirait presque ! On a l'impression qu'en insistant un peu, on pourrait sentir le sable sur nos pieds. Rien qu'avec ça, j'adorais déjà l'intrigue... Mais avec les personnages, elle est devenue un pur délice !
Helen, une lycéenne de seize ans, vit sur l'île depuis sa plus tendre enfance. Son seule problème est qu'elle est très grande pour son âge. A cause de ça, beaucoup de gens ont la fâcheuse tendance à la fixer. Tous ces regards tournés vers elle la font souffrir physiquement. En effet, elle est tellement timide que lorsque l'attention est portée sur elle, ça la blesse. Mais ce problème, elle aurait pu s'en accommoder cette année, comme elle l'a fait auparavant. C'était bien sûr sans compter sur l'apparition de la famille Delos à Nantucket, et surtout l'arrivée de Lucas dans le lycée d'Helen à la rentrée.
Au moment où cette dernière le voit dans les couloirs le premier jour de cours, une haine intense et une colère profonde s'emparent d'elle. C'est ainsi qu'ils vont se mettre à se battre, devant tout le monde... Rien que d'y repenser, j'ai envie de relire ce livre ! La relation entre Helen et Lucas est vraiment géniale à découvrir ! On change complètement de style. Ici, les deux protagonistes se détestent. Pourquoi ? Hé bien ( sans vous spoiler ) ils sont destinés à être maudits. En effet, une ancienne malédiction les poussent à se haïr.
Et là, on arrive à ce que j'ai le plus aimé dans le roman : cette fameuse malédiction ! Je ne vous en parlerai pas plus en détails, mais elle remonte à la Guerre de Troie. On apprend que durant cette sanglante bataille, les dieux eux-mêmes avaient participé à la tuerie. Des dieux comme Zeus, Aphrodite et Athena. Ca ne vous rappelle rien ? Les mythes grecs !
Cette partie du livre est vraiment impressionnante, prenante et saisissante. J'ai adoré pouvoir découvrir la mythologie grecque. Ce fût vraiment un énorme plaisir. On revisite le passé et ses secrets. L'auteure arrive à nous faire remonter le temps sans aucune contrainte. J'ai été happé par le fait qu'elle ait réussie à moderniser les vieilles légendes et qu'elle puisse ainsi nous faire découvrir une histoire sensationnelle !
De plus, l'écriture de Josephine Angelini est très fluide. On ne se perd pas dans les descriptions, le cadre de Starcrossed est très bien décrit et l'histoire d'amour ( oups, en aurais-je trop dis ? ) entre Helen et Lucas est juste splendide. Je pense que je vais regretter cette romance d'ailleurs ! Ce mélange de haine et de passion m'a énormément plu. Mais bien sûr, que serait une histoire sans sa dose de méchants ?
Ici, les ennemis des Delos sont nombreux. Creon, un ennemi de la famille, est prêt à tout pour tuer Helen. Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant le roman ! Mais sachez d'ores et déjà qu'il y a des morts et de grosses trahisons dans ce livre. D'ailleurs à la fin, les masques tombent, les mystères s'éclaircissent finalement et toute la pression accumulée au cours de notre lecture peut enfin redescendre... Un peu.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman ! A la fois innovant et fascinant, cette association entre mythologie grecque et histoire d'amour maudite ne pourra que vous toucher. Helen et Lucas sont également deux héros que j'adore. Comme vous l'aurez compris, Starcrossed est une lecture très rafraîchissante. Son décor, son ambiance et son cadre sont merveilleux. Une lecture qui procure beaucoup de plaisir à la découvrir.

par Jordan
Le roman comique Le roman comique
Paul Scarron   
Un livre que j'ai avec autant de plaisir que celui de découvrir les nombreuses suites qu'il a engendré dans les esprits de ses lecteurs. Car le roman comique n'est pas achevé par Scarron.
J'avoue m'être beaucoup amusée des déconvenues de Ragotin et des mauvaises farces de la Rancune. Je conseille à tous! Certaines anecdotes sont mémorables!

par Joyce
L'Étreinte de Némésis L'Étreinte de Némésis
Steven Saylor   
2ème volume de la série.
Lucius Lucinius, cousin du richissime Marcus Crassus a été assassiné dans sa villa de Baïa. Spartacus esclave gladiateur s'est enfui et a monté une armée d'esclaves rebelles. Ils tuent, pillent tous les propriétaires sur leurs chemins. Deux esclaves de la maison de Lucinius sont portés disparus depuis la nuit du crime et le mot SPARTA a été gravé au pied du cadavre. Marcus Crassus a décider d'exécuter tous les esclaves de la maison en représaille. Cependant, sur la demande express de la veuve, il appelle Gordien afin d'établir l'identité des meurtrier.
Aussi bien que le précédent. Je conseille de lire dans l'ordre car les volumes sont chronologiques.

par mounzaza
Le Triomphe de César Le Triomphe de César
Steven Saylor   
Rome, 46 av. J.-C. Gordien est mandaté par Calpurnia, la femme de César, pour enquêter sur des rumeurs de conspiration concernant la vie de son époux. Rome, 46 av. J.-C. De retour d'Égypte, Gordien, qui s'était retiré de son métier d'enquêteur privé, se trouve dans l'incapacité de refuser la demande de Calpurnia, la femme de César. À l'approche des festivités organisées en l'honneur de ses victoires militaires, César est plus que jamais exposé au danger. Craignant un complot contre la vie de son mari, Calpurnia ordonne à Gordien de faire le jour sur des rumeurs de conspiration avant qu'il ne soit trop tard. D'autant qu'un premier enquêteur, proche de Gordien, vient d'être retrouvé assassiné sur le pas de sa porte...
"Aucun romancier contemporain ne s'approche du talent constant de Saylor pour ramener la Rome antique à la vie. " Kirkus
" Une saine récréation. " ELLE
Bienvenue à Nevermore, Tome 1 : La Sorcière Maudite Bienvenue à Nevermore, Tome 1 : La Sorcière Maudite
Michele Bardsley   
Début prometteur : Suite à la trahison de sa femme, Gray Calhoun, le gardien de la ville de Nevermore appartenant à la maison des Dragons, s’est renfermé sur lui même et a délaissé son rôle de protecteur de la ville mais tout va être chamboulé quand Lucinda Rackmore frappe à sa porte. Ayant fui son cruel ancien amant qui lui a jeté une malédiction la privant de son pouvoir de guérison, elle demande l’aide de Gray en lui proposant de l’épouser pour la protéger. Mais Lucy n’est autre que la sœur de son ex-femme et lui refuse toute aide. Pris de remords, il change d’avis. En plus de gérer le problème Lucy, Gray doit faire face à une série de meurtres dans sa ville qui semble être menacée… Un premier tome plantant le décor, qui se lit facilement. Même s’il est vrai que la romance est rapide et l’intrigue facilement résolue, j’ai passé un bon moment dans cette ville particulière avec ses personnages intrigants et je lirai la suite avec plaisir.

par Folize
Sang rancune Sang rancune
Jordan Breton   
Je remercie Jordan pour m'avoir proposé de découvrir son récit. La couverture est magnifique même si maintenant que le livre est terminé, je me demande encore à quoi elle correspond par rapport aux nombreuses scènes du livre. Dans tous les cas, elle attire l’œil et demande à ce qu'on prenne le livre entre les mains.

Ohën traque des monstres dans la forêt. Au lieu de tomber nez-à-nez avec une seule de ces bestioles, il y en a 3. Trois goules qui ont grande faim, malgré le fait qu'elles sont déjà en train de dévorer un reste d'être... humain peut-être... Toujours est-il que BANZAÏ ! Il va devoir faire avec. Ce n'est pas l'envie de leur proposer de danser, mais il se peut que le sang qui dégouline n'est pas très jouissif. En plus cela peut rendre glissant certains pas, donc il vaut mieux penser à une autre forme de danse.

- Avec trois affreuses créatures qui dévorent la viande crue ?

- Oui, mais lorsqu'elles ont leur physique d'humaine, ce sont des bombes !

- Charmeur !

Un pacte est né cette nuit. Après plusieurs craquements d'os, des coups de coudes et autres coups portés, bien entendu. Il ne faut pas imaginer que cela ne s'est pas fait sans douleur. Ohën est un homme qui est capable de tuer à mains nues, mais contre trois créatures, c'est beaucoup plus compliqué. Pourtant, il est doué le petit et arrive même à faire le fanfaron (comme toujours d'ailleurs). Shary est l'une de ces goules et va donc accepter son offre (qui est toute aussi surprenante que d'offrir des bébés à un alligator) en échange d'une pierre. C'est du donnant-donnant.

Ohën s'incline d'un sourire. Emportant avec lui Fëir, son meilleur ami depuis son enfance, tous deux des assassins hors pairs (très bien payés pour leurs derniers gestes envers leurs victimes) ils vont devoir accomplir une dernière mission avant de tirer définitivement leur retraite. Car oui, à force de tuer des gens, Fëir a bien envie de trouver un petit coin tranquille avec son ami et que tous deux trouvent une femme et fondent une famille. Rien de plus traditionnel en somme, même pour un assassin. Sauf que cette dernière mission..

- Est une vraie catastrophe ambulante !

Merci pour ces mots, oui notre chère mission, qui est de tuer toute une famille royale va tomber dans un traquenard plus gros qu'eux. C'est un dernier combat afin d'être libre et de vivre leurs vies comme ils l'entendent. Les deux compagnons entrent sur le domaine, se faisant passer pour de puissants chasseurs noirs et c'est là que tout commence.

- Oui, enfin il y a aussi cette histoire où Ohën s'est un peu foutu de la gueule...

- Chut, pas tout de suite !

Bien, reprenons, nos deux compagnons vont devoir se battre, se séparer et emprunter un chemin bien différents. Ohën embarque avec lui la fille du roi, Léna afin de récupérer l'or promis par un type dont on se fout royalement pour l'instant. Quant à Fëir, lui va vivre un sacré calvaire.

- Pourtant, tu as dis que tous deux étaient les meilleurs amis depuis l'enfance ?

- Oui, et ils le sont et seront toujours deux entités indissociables.

Si après le premier chapitre nous nous posons la question de pourquoi on voit Ohën s'amuser si joyeusement avec des goules, et on passe à une nouvelle mission comme si de rien n'était... Non, il y a un lien, suffit de lire l'histoire. Je sais c'est mesquin, mais ce n'est pas drôle si je vous raconte tout. Bref, Ohën est un assassin et fidèle à celui qui lui donne le plus d'argent. L'or est tout ce qui compte en plus de son amitié très forte avec Feïr.

- Ne cherchez pas plus que de l'amitié, ils aiment les femmes et ne s'amuseraient pas entre eux.

Ils ont tous les deux vécus des choses incroyables, terrifiantes. Très jeunes, perdus dans la rue, livrés à eux-mêmes, ils ont été recueillis par un homme Golkren.

- Allez, raconte un peu son histoire à ce bouffon.

Bien, Golkren est tout sauf un homme bon, même si dans son esprit il le pense très fortement. Si l'un de ses... enfants arrivent à se sauver et ceci à n'importe quel âge, il les traque. Pas besoin de faire un dessin, il est mauvais, pire que la peste, s'amusant à des combats clandestins.

- Ah je me souviens, les arènes, les gladiateurs et tout ce qui va avec, mais c'était il y a longtemps.

- Oui, sauf que là, ce ne sont pas des gladiateurs, mais passons.

Après des années de souffrances, de bagarres en tout genre et de tueries, Ohën et Fëir vivent de leurs talents. Et cela les a amené devant cette porte de chambre. Ohën va sauver la fille (on n'oublie pas l'or pour sa tête sur ses épaules) et partir avec son fardeau. La suite n'est que souffrance et une lueur d'espoir par endroit. Leurs chemins se séparent, tandis que Ohën est obligé de se coltiner miss-je-tombe-dans-les-pommes-tout-le-temps et donc ne marche pas, sans oublier la version je suis une femme qui se fout dans les embrouilles à chaque pas fait en dehors du chemin tracé par son "sauveur". Entre les deux c'est l'amour fou !

- Autant le dire le premier qui peut étriper l'autre serait parfait dans ce rôle.

Une mission qui ne va pas du tout dans le sens de notre cher Ohën. Il doit se battre contre des goules (il y en a toujours des bêtes comme ça, mais c'est normal vu ce qu'il leur a fait), des hommes de mains (bon ceux-là il les avait payé pour l'aider dans sa mission, mais il faut dire que partir sans les payer, cela les a rendu quelque peu mauvais, enfin plus qu'ils ne l'étaient) Et puis il y a sa propre conscience qui lui joue des tours.

- Comme moi quoi !

- C'est ça comme toi, sauf que si je le désire, je te boucle définitivement.

- Oh, mais c'est qu'il essaierait de me faire peur.

Gnia, gnia, gnia. Une route peu sûre donc, de nombreuses épreuves, le fait de voyager avec un paquet d'or et non son meilleur ami, les deux jeunes gens vont devoir faire avec. Dur, dur de devoir entendre les jérémiades de l'un et les fourberies de l'autre. Ohën se sent obligé de l'emmener jusqu'au bout du monde. Une force en lui ne le lâche pas, commettant des actes dont il ne voit que des souvenirs, tels des bribes de rêves dont personne n'a envie de se rappeler.

Le monde crée par l'auteur est purement fantasy, sans oublier ce qui se cache dans l'ombre. Des assassins de n'importe quel âge, des combats, une quête (même si c'est pour devenir plus riche qu'ils ne sont) des âmes tourmentées et ce besoin de se retrouver comme avant. Si vous pensiez que le livre irait tranquillement, passez votre chemin. L'action est au rendez-vous, tout comme le torturage (Chut, il n'existe pas, mais c'est un mot qui veut tout dire) des méninges de Ohën. La richesse n'est rien sans son ami, sans ressentir son amitié. Et ce n'est pas tout, car il va découvrir d'autres sentiments dont il n'aurait pas voulu, pas lors de cette dernière mission. Oh ce n'est pas non plus transcendant, cela vient petit à petit vers la fin du livre, pour se terminer au point final. Logique me diriez-vous vu qu'après, il n'y a plus rien.

L'aventure est empli de descriptions donnant l'illusion d'être entrée sur les mêmes terres qu'ils vont fouler. Les diverses rencontres avec des créatures n'existant pas dans notre monde (bien que les rats existent, je ne suis pas certaine que ceux-là sont de la même taille) montrent également notre empressement à prendre n'importe quelle arme pour rester en vain, tout du moins pour tenter de rester en vie. Car les menaces sont nombreuses. Par chance, Ohën est doué, vif et surtout jovialement cynique ce qui l'aide à se dépêtrer de situations dangereuses.

- Le sang va couler à flot, les morts vont tomber par dizaines, on continue ?

- Non, cela va aller, ils ont très bien compris où tu veux en venir.

- Tu es si... déprimant !

- Je prends cela pour un compliment, merci.

Princesse est dérouté, perdue, mais volontaire, enfin lorsqu'elle ne sombre pas dans l'inconscience. L'auteur nous laisse un passé de cette damoiselle qui donne des envies de meurtres. Enfin de ressusciter des morts pour les tuer une seconde fois. Au final, les deux personnages premiers ont bien plus en commun que lors de leur premier regard. La fin, même douloureuse est parfaitement logique. Comment imaginer une autre fin ?

- Du sang ! Du sang ! Et la mort... par... décapitation !

Je me disais bien aussi qu'il allait en vouloir encore plus.

En conclusion, c'est surtout l'histoire d'un homme qui voit sa destinée arriver à grands pas. Son âme est liée à un chemin dont il ne peut ne pas se soumettre. Le calvaire d'une vie se retrouve dans le reflet de son semblable. Il suffit d'un sacrifice pour que l’éphémère attitude dévoile enfin la lumière qui était tant cachée.

- Amen !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/sang-rancune-jordan-breton-a186289938
La flamme du souvenir La flamme du souvenir
Avril Tremayne   
Veronica a le souffle coupé. Rafael Velez est la dernière personne qu’elle s’attendait à revoir ! Rafael, qui l’a aimée passionnément avant de la quitter sans un mot d’explication. Voilà que celui-ci s’approche d’elle… et lui fait une étonnante proposition : une ultime nuit ensemble. D’abord outrée, Veronica hésite. Après tout, Rafael est encore plus sexy que dans ses souvenirs…

par Ju_Books
Le rêve d'une mariée Le rêve d'une mariée
Stella Bagwell   
« Tu seras ma femme ». En se rendant au grand prix d’Hollywood Park, Kitty ne s’attendait pas à recevoir une demande en mariage de Liam Donovan, l’homme qu’elle aime en secret depuis toujours. En effet, s’ils ont en commun leur passion des chevaux, Liam ne partage pas ses sentiments, elle ne le sait que trop bien. Et la nuit passionnée qu’ils ont vécue sept mois plus tôt n’était qu’une parenthèse aussi troublante qu’éphémère. Pour Kitty, le doute n’est pas permis : si Liam veut l’épouser aujourd’hui, ce n’est pas par amour, mais parce qu’elle porte son enfant…

par Ju_Books
L'amour de sa vie L'amour de sa vie
Red Garnier   
Depuis la tragédie qui les a réunis enfants, Kate est amoureuse de Garrett Gage. Passionnément. Mais si son ami, son héros, a toujours été là pour la protéger, il ne l’a jamais considérée autrement que comme une petite sœur. Jusqu’à cette nuit qu’ils ont passée ensemble. Cette nuit magnifique qu’elle a rêvée tant de fois avant de s’y abandonner avec délectation. Hélas, Kate n’a d’autre choix, aujourd’hui, que de partir loin, très loin de Garrett. Car elle vient de découvrir qu’elle est enceinte de lui. Et il est sur le point d’en épouser une autre…

par Ju_Books