Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Maite-6 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall
Tillie Cole   
Les deux premiers tomes avaient été de véritables coup de coeur. Celui-ci est bien au-delà!

Dans ce livre Tillie Cole avoue dès l’avant-propos qu’elle aborde un trouble qu’elle a vécu elle-même. Une maladie grave qui a bouleversé sa vie. Le thème est mis en place sans tergiverser pour nous préparer et c’est tant mieux! Parce que pour quelqu’un comme moi qui n’a pas connu cela, ce fut brutal.

Lexi est souffrante. Et en plus d’être physique, sa maladie est aussi mentale. Les chapitres dans lesquels elle prend la parole sont terribles parce qu’on voit exactement comment ce trouble prend place dans sa vie jusqu’à la noyer et l’isoler de tous. Lexi est envahie par une voix qui veut prendre le dessus. Une voix oppressante qui refuse de la lâcher jusqu’à ce que la jeune femme, épuisée la laisse prendre le contrôle.

Ce qui est étrange c’est que cette voix prend de l’ampleur même dans des moments improbables et grave. Certains moments pendant lesquels j’avais envie de secouer Lexi pour lui dire de se regarder pour qu’elle se voit comme Austin la voit!

Cette maladie est tellement anxiogène qu’elle prend toute la place jusqu’à rendre le reste insignifiant. Et si on ne l’a pas vécu on ne peut pas le comprendre. Le fait que l’auteure reconnaisse en avoir souffert rend Lexi encore plus touchante et fragile. Encore plus vraie.

Austin lui est aux prises d’un gang. Seul de sa fratrie a aller à l’université, il compte sur sa sélection en NFL pour aider ses frères et sa mère.

Mais on ne quitte pas un gang comme ça et son frère Axel fait des erreurs qui pourrait faire perdre toutes ses chances à Austin. Quand à son petit frère Levi, à 14 ans il est malheureusement parti pour faire comme Axel. Du coup chaque fois que l’on arrive aux chapitres d’Austin, on a un sentiment d’oppression intense. Il doit gérer le sport, ses frères, le gang, sa mère malade et en plus, les troubles de Lexi lorsqu’il les découvre.

C’est là que l’on voit que même ne faisant tout pour s’en sortir, la vie peut quand même continuer à vous enfoncer jusqu’à ne plus voir la lumière au bout du tunnel.

Austin se bat avec les armes qu’il a entre les mains et hélas, ce ne sont pas les meilleures. Ce garçon est incroyable et il force l’admiration.

Et lorsqu’à la fin tout se dégoupille un peu, il semble que la lecture se fait plus légère, on peut souffler un peu. Pourtant, il aura fallu passer par des scènes terribles où l’émotion était vraiment intense. Plusieurs fois j’ai eu les larmes aux yeux!

Et voilà, encore une fois Tillie Cole confirme son talent. Elle a su me toucher et m’offrir des personnages différents. Jamais elle ne reste sur le même chemin, et j’adore la suivre pour découvrir de nouvelles histoires!

Je sais que le tome suivant concerne Ally. Quant au dernier, il est sur Levi. J’ai tellement aimé ce gamin paumé que j’espère sincèrement que Milady l’éditera! Il faut absolument que je sache ce que les frères Carillo deviennent (oui, même Axel!)

par emmaelys