Livres
511 141
Membres
521 719

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Matoline 2020-05-18T17:28:55+02:00

Chapitre 3 : Baby Tillie

Tillie

«…Pendant que la rebelle troque sa tenue sexy pour son maillot de foot rouge et noir, sans une once de pudeur, le garçon aux iris olive me fixe à nouveau.

— Baby Tillie a bien grandi…

— Oui, donc tu peux arrêter avec les « Baby », grommelé-je, vexée qu’il me traite comme une gamine.

Il l’a toujours fait et ça n’a pas l’air de vouloir changer. Comme si l’univers avait décidé que trois ans d’écart équivalaient à une sentence à vie.

— Baby Tillie a aussi appris à se rebeller, apparemment ?

— Je sais surtout où ça fait mal, si je balance un genou dans ta direction…

C’est sorti tout seul, mais ma voix un peu tremblante a trahi mon émotion. Ce mélange de colère et de frustration qui parvient à chasser ma timidité. Je ne suis plus une enfant, je voudrais qu’il le réalise. Le reste du monde peut bien me traiter comme une ado attardée s’il le souhaite, mais pas lui.

Lui, je veux qu’il me voie vraiment.

On se jauge du regard, quelques secondes. Un petit trou se forme au creux de mon ventre, une petite flamme s’allume mais je garde ces sensations bien enfouies. Arlo sourit, je reste de marbre. Mais juste en apparence, parce que dans ma poitrine, ça cogne …»

Afficher en entier
Extrait ajouté par lenoiremma 2020-05-08T11:15:05+02:00

"– Tu ne me fais pas peur, Arlo, murmuré-je en mentant effrontément.

– Tu devrais te méfier…

– Non.

– Rends-moi mes clés.

– Non.

– Dans trois secondes, je te fous dehors par la force.

Ses menaces ne marchent pas sur moi, elles font juste grimper la tension entre nous et grandir le feu qui se propage maintenant au creux de mes reins. Il tente à nouveau de m’arracher les clés, je les glisse brusquement dans mon soutien-gorge, là où je sais qu’il n’ira pas les chercher.

– Putain, Tillie…

Ses yeux s’écarquillent en se posant sur la peau fine de mon décolleté. Je remonte mon t-shirt qui en dévoilait un peu trop et me racle la gorge. Notre soudaine proximité m’affole… Son regard fou sur moi, sa chaleur, son intensité, son odeur. Et je crois que je ne suis pas la seule à ressentir ce trouble.

Ses yeux sondent les miens, puis descendent lentement sur ma bouche. Seuls quelques centimètres nous séparent et j’ai du mal à déglutir. Mais encore plus à me retenir. Timidement, je me penche en avant en espérant amener mes lèvres à la rencontre des siennes. Lui ne bouge pas, il me laisse venir, avant de chuchoter :

– Ne fais pas ça."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nesstinkiete 2020-06-01T17:59:10+02:00

— Tu ne vas pas me faciliter les choses, hein ?

— Qu'est ce que ça veut dire ?

— Que ce petit jeu entre toi et moi doit cesser, Tillie.

— Quel jeu ? Je ne joue pas, Arlo. Je ne sais pas jouer, moi.

Ses iris olive se plantent dans les miens, ses dents mordent sa lèvre inférieur et la petite flamme renaît entre mes cuisses. Il souffle :

— Arrête ça.

— Arrêter quoi ?

— De me plaire... murmure-t-il.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2020-05-18T17:29:07+02:00

Chapitre 5 : Nouveau défi

Arlo

«…Je la soulève et l’assieds sur la table pour me débarrasser d’elle. Malgré son mètre soixante-quinze, elle est toujours aussi légère. Au moment où je me retourne pour récupérer mon sac par terre, je tombe sules yeux de Tillie, plissés sous ses sourcils froncés, qui accrochent les miens quelques secondes. J’ai l’habitude de ce genre de conneries de la part de Colleen, qui aime bien surprendre son monde et faire le contraire de ce qu’on attend d’elle. Ça ne me dérange pas. Ses smacks et ses frasques ne me font ni chaud ni froid.

Mais apparemment, Baby Tillie, elle, n’a pas aimé voir ça.

Et son regard étrange plongé dans le mien, ses lèvres pulpeuses fermées dans une petite moue contrariée, sa façon de se détourner très vite en inspirant un peu trop fort… Tout ça, ça me fait un truc.

Je connais Colleen par cœur. Mais je n’ai pas encore appris à déchiffrer Tillie Sinclair.

Et je déteste par principe tout ce qui me résiste.

Mais je résiste rarement à un nouveau défi. …»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Avalone76 2020-05-01T14:31:45+02:00

"Oublie ton conte de fées, Tillie.

Je n’ai rien de charmant."

~ ????

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode