Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Les hommes meurent, les femmes vieillissent - Isabelle Desesquelles

Par Hillja le 21-12-2018 Editer
Hillja
Ce soir, dix femmes d’une même famille se sont donné rendez-vous à L’Éden, l’institut de beauté d’Alice – un lieu où leur corps s’abandonne entre des mains bienveillantes, où leurs espoirs s’expriment sans crainte d’être jugés. Quatre générations de femmes si différentes et si proches.
Elles vont se raconter sans détour, confier tout ce que l’on ne dit pas et, peut-être alors, le passé pourra-t-il être ce lien qui ne détruit plus mais les unit, elles et leurs hommes : mari, père, frère, amants, fils. Les hommes meurent, les femmes vieillissent et les enfants grandissent.
Par josarag le 08-10-2014 Editer
josarag
Lili, 83 ans, blonde platine, cherche encore celui qui la fera danser. Caroline, 59 ans, a donné son alliance parce que tout ça c'est du toc, n'a pas oublié qu'elle a joui un jour. Clarisse, 50 ans, fréquente les églises et les couvents mais pas Dieu. Barbara, 14 ans, n'aimerait pas sa sœur si elle en avait une mais aime ses bottes en peau de vache. Dix femmes d'une même famille se croisent, se toisent, s'aiment et s'affrontent. Une lettre hante ces dix femmes. Écrite il y a quinze ans, elle n'est jamais arrivée à son destinataire. Celle qui en est l'auteur n'est plus là et son absence irradie et tord l'existence de ceux qui restent : mère, enfant, sœur, tante ou cousine. Toutes vont se confier à Alice dans son institut de beauté. Ici, ce ne sont pas uniquement les muscles mais aussi les langues qui se délient. Sans aucun maquillage et rien d'autre que la peau à nue. Il n'y a pas de place pour le mensonge. Les ambitions, les regrets, les espoirs que chacun place dans l'existence s'y formulent avec une acuité implacable. Tour à tour farouches, désemparés, féroces, provocants, vulnérables, impérieux, redoutables et inconsolables, pleins d'une allégresse aussi, les hommes meurent, les femmes vieillissent.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.