Livres
510 784
Membres
521 118

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Pas apprécié

Autant j'avais adoré le précédent et je me souviens même avoir ri franchement. Autant là, plus de 5 ans après, je n'arrive pas à dépasser le chapitre 4... Je ne trouve ni l'histoire drôle, ni les personnages attachants et l'histoire me semble trop farfelue. Je le mets de côté ; qui sait, peut-être y reviendrai-je ?

Afficher en entier
Lu aussi

J'avais gardé un excellent souvenir du premier tome racontant les aventures loufoques de notre centenaire préféré. Mais cette suite...ce sera un flop pour moi !

Alors oui, on reconnaît le style de l'auteur, un style assez abracadabrant. Mais passé quelques pages, je savais que cette aventure n'allait pas me plaire.

Sans doute pas aussi absurde, ni drôle que le premier volume. Et beaucoup trop politisé à mon goût, et j'avoue que ce n'était pas ce que je recherchais en lisant ce bouquin. Parce que malheureusement, il n'y a que ça, des gags plus ou moins réussis (mais plutôt moins que plus) autour de la politique.

Et autant ça a pu être drôle de voir une nouvelle version de Staline ou autres personnages historiques dans le premier volet, autant les personnages politiques actuels n'ont de base pas suffisamment de prestance pour être intéressants dans la fiction, surtout que le décalage est bien trop grand, et le recul pas assez.

On a finalement une histoire assez plate et même ennuyeuse qui s'éternise et qui ne prend à aucun moment une tournure imprévisible ou ne serait-ce qu'intéressante.

Et surtout la comparaison avec le premier tome - qui est presque inévitable lorsqu'on l'a lu - rend la déception encore plus frustrante.

Afficher en entier
Argent

Incroyable ! Ce deuxième tome est excellent, les aventures de Allan sont toujours aussi rocambolesques, improbables et captivantes. Tout cela articulé autour d'une actualité politique qui se prête parfaitement à l'ironie des situations décrites et au ridicule des personnages présents !

Afficher en entier
Argent

J'avais beaucoup aimé les aventures d'Allan. Ce deuxième tome prend un ton plus politique et engagé, j'aime aussi. Il se lit facilement et l'humour est le même.

Afficher en entier
Argent

Je dois avouer que je ne m'attendais pas à une suite. J'ai retrouvé Karl Karlsson avec joie, tout comme l'humour bien particulier de l'auteur. Par contre, j'ai trouvé cette suite moins drôle que le premier tome, avec quelques longueurs. Je pense que cela vient du fait que l'on couvre la dernière décennie vs 50 ans d'histoire dans l'autre, donc forcément, il y a moins de matière.

Afficher en entier
Or

Aussi bon que les autres. On retrouve Allan fidèle à lui-même, et ça fait du bien !

Afficher en entier
Pas apprécié

Autant j'ai aimé le premier bouquin et j'ai trouvé histoire rigolote et loufoque par contre pour celui-ci je n'ai pas du tout apprécié.

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré retrouvé Allan et son ami Julius. Comme dans le tome précédent ils ont la capacité de se mettre dans des situations incroyables et de s'en sortir les doigts dans le nez. Certaines situations sont vraiment drôles, certains échanges avec les personnalités politiques sont à mourir de rire.

Il ne faut vraiment pas se prendre la tête en lisant ce livre, en se disant que "ce n'est pas possible, ça n'arrivera jamais blablabla" il faut prendre les événements comme ils viennent, se marrer et laisser notre ami Allan s'en sortir comme un chef.

J'ai fort apprécié cette lecture même si certains passages sont bien trop détaillés dans la politique, ce qui apporte une touche d'ennui.

Afficher en entier
Argent

Ca ne vaut pas Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire mais c'est vraiment sympa de revoir notre Allan! En outre, je trouve celui-ci vraiment intéressant par son analyse de l'actualité.

Afficher en entier
Lu aussi

Dans le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, nous avions suivi la vie et les aventures d’Allan Karlsson, centenaire grâce auquel le lecteur revisitait l’Histoire, au fil des rencontres de l’homme avec les grands de ce monde. Copie sympathique et déjantée du Forrest Gump de Winston Groom, j’avais souri, parfois même ri en découvrant les aventures de ce vieillard.

Comme Winston Groom, Jonas Jonasson a voulu poursuivre son exploration de l’Histoire avec son personnage d’Allan Karlsson. Ayant récemment lu la suite de Forrest Gump, Gump & Cie, j’ai voulu savoir ce que nous réservait l’auteur suédois. Je ne vais pas tourner autour du pot pendant six mois, je n’ai pas été du tout convaincue par cet opus. J’ai trouvé les ficelles des gags trop grosses pour rendre ces derniers crédibles ou drôles, même à moindre échelle. J’ai trouvé que cela sentait plus l’exploitation de filon qu’une réelle envie d’écrire une suite aux aventures du premier tome. Si Winston Groom a su me convaincre, me faire sourire, Jonas Jonasson a totalement échoué. Je dois l’avouer: je ne suis pas allée au bout de cette écoute. Benoit Allemane, qui double régulièrement Morgan Freeman, est pour moi étranger à ce rendez-vous manqué. Sa voix, au contraire, m’a fait tenir jusqu’à la moitié du récit environ. Son interprétation d’Allan Karlsson est réussie. C’est l’intrigue en elle-même qui ne m’a pas emballée. Trop de too much à mon goût, j’ai fini par en être écœurée au point d’arrêter. Avec du recul, il est possible également que la période historique traitée ici, très proche de nous, soit aussi une des raisons qui m’ont rendu cette fiction difficile à avaler: compliqué en effet de croire à des choses aussi rocambolesques alors que les figures « importantes » de ce récit (Kim Jong-un, Donald Trump, Angela Merkel, pour ne citer qu’eux) font encore partie de la scène internationale, et font donc en quelque sorte partie de notre quotidien, alors même qu’il arrive des choses assez stupéfiantes régulièrement… Même en tentant de me convaincre que ce n’était qu’une fiction, l’auto-persuasion n’a pas fonctionné.

En bref, un roman que j’ai trouvé de trop, alors que le premier volet se suffisait à lui-même.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode