Livres
519 983
Membres
535 703

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Rouge et le Noir



Description ajoutée par Virgile 2009-01-01T00:00:00+01:00

Résumé

La jeunesse, l'ambition, la volonté d'être aimé au-dessus de ses moyens, ces vertus s'incarnent dans Julien Sorel, dix-neuf ans aux premières pages du roman de Stendhal. Fils du charpentier, le jeune homme devient précepteur chez les Rênal. Le tendre loup est entré dans la bergerie : commence alors une des plus exaltantes histoires d'amour qui soit. Louise de Rênal, son ainée, épouse de son employeur, mère des trois enfants à qui il enseigne le latin, succombe à son charme... Première partie de son éducation sentimentale qu'il poursuivra à Paris auprès de Mathilde de La Mole. Le tout au galop, jusqu'au bout, et crânement. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 775 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Rayathea 2011-12-30T20:05:10+01:00

La parole a été donné à l'homme pour cacher sa pensée.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Cet ouvrage de Stendhal a fait peur à bien des lycéens.

Pour ma part, ce livre fut comme un défi.

L'histoire est riche en rebondissements et en intrigues, mais il faut le lire rapidement pour ne pas se lasser.

Ce livre reste une de mes plus belles expériences de lecture et certainement un des ouvrages qui m'a poussé à ne pas négliger la littérature classique .

Afficher en entier
Diamant

Le rouge et le noir est un roman que j’ai déjà lu deux fois. Et toujours avec autant de plaisir et de délectation. La première foi était à la suite d’une étude de texte, la professeur de français nous avait raconté que ce livre, à la suite de sa première parution, avait provoqué une vague de suicides parmi les jeunes lecteurs et lectrices exaltés par les ambitions de Julien et l’amour inconditionnel qu’il fait naître dans le cœur des femmes. Mais qu’est-ce qui peut provoquer de tels réactions dans un roman alors qu’avec le recule je pourrais le résumer d’une façon très simple : Julien est un arriviste sans scrupule qui séduit les femmes (comme le fait Bel-ami d’ailleurs, de Maupassant) pour gravir plus vite les échelons de la société et par la même occasion s’enrichir. Tant pis pour les dommages collatéraux : ses femmes qui donnent tout parce qu’elles se sont enfin crus aimer d’un amour sincère, vrai !

Mais c’est résumer bien vite le rouge et le noir tant la richesse de ses thèmes et la complexité et les méandres de son histoire méritent milles lectures toutes aussi passionnantes, à la recherche de nouveau détail, de nouvelles découvertes, terreau de notre imagination et du bonheur de lire ce roman.

L’ambitieux perdant, deux mots qui pourrait résumer à eux seul ce qui m’a fait aimer ce livre et pourquoi je le relirai. J’aime les héros qui ne réussissent pas. Ils en sont d’autant plus grand !

Julien est sensible, ambitieux et rêve d’une ascension sociale à la Napoléon, personnage qui le fascine alors qu’il vient d’abdiquer pour la seconde foi et que les royalistes tentent de restaurer leurs anciens privilèges et castes. La réussite de l’un est la défaites de l’autre, parce que Julien voie ses ambitions contrariées encore et encore par ses sentiments complexes, ses raisons confuses et la convoitise qu’il éprouve envers le monde qui l’entoure.

Le rouge et le noir est aussi un magnifique roman politique, sur cette société du XIXe siècle et de la restauration quand la société française encore bercée des idéaux e la révolutions et de la grandeur de l’empire subissent un brutal arrêt de ses libertés et la reviviscence des anciennes castes royalistes. Ainsi pour assouvir ses dessins, Julien tentera d’endossé l’habit rouge de soldat puis le noir de l’ecclésiastique. Mais la haine, comme un venin (venin distillé par l’amour que lui porte les femmes) qu’il éprouve au plus profond de lui contre son père, ses frères la société, même la haine des autres aboutira à une issu fatal. La force de l’histoire, c’est que le lecteur ne s’attend vraiment pas à cette fin tant on est en compassion avec les personnages. On en est d’autant plus touché que l’on a envie de voir l’amour triomphé.

En tous cas, tout au long de ma lecture, j’avoue avoir été vraiment transporté dans ce XIXème siècle. Et complètement bouleversé dans les dernières pages. Ça doit être ça, la magie de la littérature.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MarjorieCDeeb 2019-08-26T02:08:44+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Blog_Oceane 2020-08-30T18:26:08+02:00
Or

Ce classique me faisait de l’œil depuis tellement longtemps, j'avais très envie de le relire car j'adore la littérature du XIXème siècle. L'occasion s'est présentée quand il a fallu le lire pour les études. Quel plaisir de le lire, de suivre les aventures de Julien Sorel. Cependant, ce coup-ci, j'ai pris le temps de le savourer car je devais l'analyser et comprendre ses subtilités. Cela m'a permis d'apprécier davantage ma lecture.

En outre, je suis séduite par ce livre qui est un OVNI dans l'histoire littéraire car on ne sait pas si ça appartient au Romantisme ou au Réalisme. Il est en tout cas résolument moderne par sa complexité, ses thèmes abordés, sa structure même.

En le relisant une fois encore, j'ai eu l'impression que des auteurs se sont inspirés de ce livre comme Maupassant pour Bel-Ami car nous retrouvons des similitudes entre le George Duroy de Maupassant et le Julien Sorel de Stendhal, ce qui n'est qu'un autre exemple parmi tant d'autres.

En tout cas, je suis sous le charme de ce livre qui fait partie de notre littérature. Petit blabla de lectrice, j'aurais voulu une autre fin car je me suis attachée aux personnages.

Je vous le recommande chaudement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Co_Co 2020-08-17T21:43:35+02:00
Lu aussi

Il y a quelques années, au lycée, j'ai étudié des extraits de ce roman. Il m'a fallut six ans pour trouver la motivation de lire ce grand classique de la littérature française. Cependant, je me suis vraiment accrochée pour ne pas l'abandonner.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cassandre27 2020-08-11T22:48:07+02:00
Bronze

Le personnage de Julien Sorel est très intéressant et représente à la fois l'hypocrisie mais aussi une forme de maturité dormante. Je trouve qu'il est très agréable de lire le rouge et le noir pour voir et on apprécie le développement du personnage de julien, même si on désapprouve en général ces actions et ses raisonnements.

Je conseille de lire ce roman de Stendhal même si il est long, accrochez vous ça vaut le coût !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ShirleySherould 2020-08-11T13:49:22+02:00
Bronze

Il est indéniable que me talent de l'auteur transparaît dans l'écriture de ce livre. Cependant, les intrigues de Julien sont pour moi assez décousues. L'ambiguïté qu'il a pu mettre dans ses sentiments envers les femmes qu'il a rencontré m'ont laissé de marbre, je comprends que c'est là que se trouve la complexité du récit mais je n'ai pas accroché.

Néanmoins, les descriptions de la haute société, mises en parallèle avec l'origine modeste de Julien sont très intéressantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexiane2001 2020-08-04T13:39:50+02:00
Lu aussi

J'ai choisi de lire ce livre car je vais rentrer en prepa. A vrai dire, je m'attendais à bien mieux... Je trouve l'histoire très longue et un peu pesante au bout d'un moment. Après ce genren'est pas du tout mon style. La fin m'a tout de même plu un minimum, même si je pense qu'elle aurait pu être exploitée autrement. A vous de juger !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coco_hAdmesIs 2020-07-01T11:10:12+02:00
Diamant

J'ai lu ce livre en cinquième, bien avant de nombreuses personnes.

Pourtant, il ne m'a pas fait peur. En seulement une semaine, j'avais lu les trois quarts.

Bien sur, certaines périodes comme celle avec Mathilde de la Mole peuvent paraitre très longues, mais elles sont très vites rattrapées par les autres génialissimes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par humanbook 2020-06-23T20:04:44+02:00
Or

J'ai un avis mitigé sur ce livre.

D'un côté je l'apprécie pour ce que je sais de l'auteur et du mauvais accueil que le public a réservé à ce livre au 19ème siècle. Je les trouve très hypocrites de dire que c'est immoral et que cela ne décrit pas l'époque, quand c'est au final très réaliste. Même si le réalisme s'estompe par moments pour laisser de la place à l'héroïsme et au sublime.

Mais d'un autre côté j'ai eu énormément de mal à accrocher. Au départ je m'ennuyais ferme en lisant cette histoire. Je trouvais les personnages déplaisants et je ne les comprenais pas. Je suis d'accord avec les lecteurs du 19ème sur ce point. Même si ensuite j'ai vu les personnages évoluer et je les ai mieux compris et appréciés jusqu'à la fin du roman.

Mais donc au départ, je n'aimais pas le style de l'auteur, je n'aimais pas les personnages, je n'aimais pas l'histoire, je n'aimais pas la façon dont l'histoire d'amour qui s'annonce au début du livre était jouée par les personnages. Et il y avait beaucoup de références historiques et politiques qui m'empêchaient de comprendre la moitié du récit parce que je n'en ai pas connaissance. Et il faut dire que j'ai une vieille édition qui est écrite tout petit et me fatiguait.

J'ai sérieusement pensé à arrêter ma lecture. Mais je voulais comprendre pourquoi c'est un classique si méritant aux yeux de certains.

Passé les 150 premières pages j'ai enfin senti les choses prendre tournure et ma curiosité être piquée.

Puis, j'ai vu les personnages changer. Je ne sais pas si c'est leur état d'esprit ou bien leur description faite par l'auteur qui a changé. Mais leur façon de penser m'a semblée plus abordable et acceptable par mon esprit. J'ai commencé à trouver les aventures de Julien intéressantes car elles m'en apprenaient plus sur la société de l'époque, sur le séminaire et le monde de l'église catholique, sur la noblesse et les salons de Paris. Et surtout il y a avait enfin des enjeux, des alliances, des complots, des méprises, des relations d'intérêt et des négociations.

Voir ce jeune homme pauvre et méprisé, partir de rien et s'élever dans tous les cercles de la société, et s'éduquer, c'est fascinant !

J'étais donc satisfaite. Et puis, en approchant de la fin j'ai de nouveau été un peu déçue parce que, lorsque l'on comprend ce qui va se passer et comment toute cette histoire va finir je me suis lassée. Après tous ces efforts de la part de Julien. Toutes ces péripéties avec Spoiler(cliquez pour révéler)Mathilde et madame de Rênal. Toutes ces pages et ces pages que j'ai eu du mal à lire mais que j'ai fait l'effort de lire pour assister à la consécration de cette vie ou bien à l'ascension infinie de notre héros... Spoiler(cliquez pour révéler)Et finalement il meurt le plus bêtement du monde parce qu'il a agit impulsivement sous le coup de sa "passion"... Cela m'énerve ! Alors, oui, j'attendais peut-être tout aussi bêtement une fin heureuse. Mais après avoir passé plus de 500 pages à ses côtés, j'estime, et j'ai fini par me convaincre, que Julien l'avait méritée. Et je le trouvais finalement bon et juste dans ses valeurs politiques. Et même si sentimentalement c'est un peu le bazard pour moi, âme insensible du 21ème siècle, je voulais qu'il trouve la paix.

Pourtant je comprends tout à fait à quel point cette fin, qui dure longtemps en plus !, est importante pour l'évolution du personnage et de ses relations avec ses proches. Pour dénoncer les écueils où mènent cette société de l'époque et l'orgueil, la vanité, la vengeance, l'honneur, etc., etc.

En conclusion je suis partagée mais ce livre a amené énormément de réflexion chez moi. Je l'ai regardé d'un oeil critique et distant, et d'un oeil impliqué dans l'histoire. J'ai beaucoup de choses à dire sur ce livre. Donc rien que pour ça, je le place en liste d'or. Parce que je crois bien que c'est pour cette raison, parce que ce livre a fait, et fait encore, beaucoup parler de lui qu'il est si renommé et étudié par les lecteurs de toutes les époques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clary76 2020-06-01T16:04:32+02:00
Lu aussi

Un avis plutôt mitigé dans le sens où en effet je trouve que c'est un bon classique. Une histoire intéressante et bien écrite. Mais j'avoue que j'ai eu du mal à le finir. Je n'ai pas l'habitude de ce genre de lecture pour le plaisir, mais plus pour les cours. Mais je suis contente d'avoir été suffisamment curieuse pour le découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par naji2807 2020-05-21T22:44:44+02:00
Bronze

J'ai commencé ce livre en pensant que je n'allais pas apprécier, parce que ce n'est pas mon genre de lecture, mais finalement, ce roman se lit assez facilement, sans être vraiment addictif, on se laisse prendre par l'histoire de Julien, le personnage principale, pourtant pas vraiment aimable je trouve. L'écriture est agréable, et les commentaires de l'auteur sur sa propre oeuvre, au sein même de l'histoire, m'ont fait sourire. On sent le recul qu'a l'auteur, et la façon dont il parle de ses personnages est un peu touchante je trouve.

Même si les personnages m'ont parfois agacé et même énervé dans leurs actions ou leurs pensées, j'ai plutôt apprécié ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miss-Charley 2020-05-11T14:36:52+02:00
Bronze

En dépit d'une lecture qu'on peut qualifier dans sa globalité comme longue et laborieuse, le Rouge et le Noir est un roman assez enrichissant. En effet, on assiste à l'évolution d'un personnage, Julien Sorel, qui ne part de rien pour arriver quelque part. On est initié à ses premiers amours passionnels et tumultueux, à ses premiers pas dans le monde, tout d'abord hésitants en tant que précepteur, puis résignés au séminaire et enfin décidés et confiant au service d'un ponte de son époque.

On assiste donc aux essais, parfois chaotiques de Julien au sein de la haute, apprenant à notre tour les dessous de la vie et des coutumes du XIXème siècle.

Julien est un personnage que l'on découvre au fil des chapitres. Tout d'abord sceptique quand à ses mérites, agacée par son innocence et sa sensibilité exacerbée, j'ai fini par le comprendre et l'estimer.

Ses émotions tourmentées, sa fierté, son mépris pour les us de la société, son courage inflexible, sa détermination à devenir quelqu'un, son manque de confiance en lui, sa flamme pour Mme de Rênal, sa relation cacophonique avec Mathilde, sa connaissance du latin, sa mémoire, ses amitiés avec le curé Chélan, l'abbé Pirard, Fouqué, son application irrégulière de la religion, son admiration pour Napoléon font de Julien Sorel un personnage complet et réaliste qui mérite sa renommée dans la littérature.

Avec un fin pleine de suspens et d'action, j'ai terminé ce livre sur une bonne note ce qui n'était pas gagné en vue des nombreuses longueurs, qui ont rendu ma lecture parfois ennuyante. En outre, maintenant qu'il est terminé, je peux affirmer l'avoir apprécié, cependant d'une lecture tantôt décourageante.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Rouge et le Noir

  • France : 1997-01-01 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 3775
Commentaires 321
Extraits 94
Evaluations 673
Note globale 6.8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode