Livres
515 438
Membres
528 934

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Alors alors.... Que dire? Moi c'est le titre qui m'a attirée. J'étais intéressée, alors pourquoi pas...

Personne ne me l'a conseillé en particulier, je suis tombée dessus... Et quelle chute!

Ce roman est une petite merveille...

On commence tout simplement avec une mort en prologue. La personne ignore qui elle est, mais un prénom reste en mémoire : Shaolan.

Et hop, les chapitres commencent (plutôt appelés "Cycle"), nous rencontrons Seïs Amorgen et Naïs Holisse, cousins. On comprend rapidement qu'ils n'ont pas une relation comme les autres. On sait également que Naïs vit chez son oncle et sa tante, parents de Seïs, sans plus. L'auteure est du genre à vous donner l'information quand l'occasion se présente, pas besoin de faire une biographie des personnages pour que tout soit limpide : son talent fait en sorte que tout est limpide. Son style est simple et efficace, elle allie parfaitement l'humour à son récit, sa plume vous fera voler de pages en pages.

Puis, très vite, on apprend que les Tenshins recrutent pour leur Confrérie. A la surprise de tous, Seïs, qui tourne plutôt mal, est nommé "apprenti" de la dite Confrérie.

De cycle en cycle, nous passons dans la peau de Seïs, puis de Naïs. Nous suivons l'apprentissage de l'un à Mataore, la poursuite de sa vie de l'autre dans la ville, faisant des bonds de quelques années à presque chaque cycle. L'utilisation du "Je" est judicieuse, nous fait sentir plus proche de ces deux cousins.

À un moment, nous entrons dans la peau d'une inconnue jusqu'alors, et nous la retrouverons plus tard : Meridiane.

Sans toutefois savoir où mèneraient ces histoires, alors que j'en étais à la moitié du livre, j'ai poursuivi ma lecture, allant de rebondissements en nouvelles questions qui germaient dans ma tête. Certains fait me semblent un peu gros bien que prometteur, je pense notamment [ au fait que Spoiler(cliquez pour révéler)Teichi, le petit frère de Seïs, soit aussi doté d'un don et qu'il parte, comme ça, un beau jour avec un inconnu, un Élénide qui requiert son aide... ].

Par moments, j'ai eu l'impression que Seïs, au travers du récit, se confiait, comme s'il s'agissait de ses mémoires, avec des phrases telles que "je ne le compris que plus tard" etc.

Par moments également, je dois avouer qu'il m'a tapé sur le système. Est ce possible d'être aussi.... inconscient, insouciant, tête de mule et j'en passe? Soit.

Notez que malgré le fait que nous soyons en 2070/2080, l'univers créé par l'auteure rappelle un peu le Moyen-Âge.

Concernant ce livre, j'avoues avoir du mal à trouver les mots adéquats pour en parler. En bref, j'ai su très vite que j'allais adorer, car dès les premières pages, j'ai pu me rendre compte que j'avais un petit chef d'oeuvre en main. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas été aussi prise dans un livre, aussi obnubilée à l'idée d'aller plus loin dans l'histoire...

Sachez que ce premier tome n'es pas riche en "action", j'entends par là les combats épiques auxquels on s'attend parfois en chaque fin de tome. Non, ce premier tome pose les bases solides d'une histoire qui promet de détonner. Pourtant, malgré ce que certains qualifieraient de "manque d'action", je ne me suis pas ennuyée un seul instant, car ce n 'est pas un livre dans lequel il ne se passe rien, loin de là.

À peine ai-je eu fini de lire les dernières lignes de ce livre que je me suis lancée dans sa suite.

Autant dire que je le conseille vivement!

Afficher en entier
Diamant

http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/07/le-porteur-de-mort-tome-1-lapprenti.html

En résumé, un premier tome qui m'a happée dès le premier chapitre, et qui n'a pas cessé de me rendre admirative sur le talent de l'auteure qui n'est plus à démontrer. Si vous tentez l'expérience, attendez-vous à découvrir de la vraie fantasy, qui pourrait sans conteste figurer parmi les plus grands de ce genre. L'univers est travaillé et très complexe. Les révélations et les bouleversements sont nombreux, et je peux vous dire qu'on est encore loin d'être au bout de nos surprises ! Il me tarde tellement de pouvoir lire ce tome 2 que dès que sa sortie sera annoncée, je me jetterai dessus sans réfléchir !

Afficher en entier
Lu aussi

Un premier tome accrocheur et très prometteur. Un prologue qui nous plonge aussitôt dans le récit. Quelques difficultés à suivre l'alternance des personnages narrateurs (Seïs et Naïs) au début, mais un détail très vite oublié par la suite tant j'ai été happée par le récit. Un style qui se laisse lire et une histoire qui rend curieux. J'ai eu du mal à décrocher sitôt ma lecture commencée.

Des personnages complexes et emprunts de mystères dont on souhaite en savoir plus. Une histoire qui sème des cailloux et nous pousse à poursuivre notre lecture avec avidité. Bref, un roman de Fantasy original et qui dénote du genre dans le bon sens du terme. De fait, me voilà partie pour lire la suite!

Afficher en entier
Diamant

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/01/le-porteur-de-mort-tome-1-lapprenti-de.html

L'objet livre est sublime. Les éditions plume Blanche nous régale à chaque chapitre et dans celui-ci sur d'autres parties du livre. Je n'en dirais rien puisque je me pose encore beaucoup de question à ce sujet. Je n'ai que des hypothèses pour le moment. C'est une saga fantasy en 6 tomes (oui ça peut paraître beaucoup mais je ne trouve pas tant il y a de questions). Ayant lu quelques romans de ce genre, je peux vous assurer que cette saga est hors norme. Elle est originale, loin des stéréotypes que l'on voit dans ce domaine. On ne sait pas où l'on va, on ne sait pas ce dont il est réellement question mais les personnages, à eux seuls nous emmènent et on ne peut que les suivre.

Seïs est un jeune homme qu'on aurait envie de frapper si on le connaissait mais n'étant que spectateur, on adore le voir mettre en place ses coups tordus. Il n'a pas froid aux yeux et adore s'attirer des ennuies. Néanmoins, tout cela cache quelque chose d'autre. Naïs, sa cousine, a un sacré tempérament. Au vue de la personnalité de son cousin, il est préférable pour elle d'en avoir. Je l'adore et je pense qu'on va en apprendre beaucoup par la suite sur elle. Teichi, le frère de Seïs, est un personnage qui n'a été que survolé. J'ai hâte de le retrouvé et d'en apprendre plus. Je me suis bien faite avoir à son sujet. Enfin, Tel-Chire est un homme mystérieux qui n'a dévoilé que très peu de chose au cours de ce roman. J'ai beaucoup aimé ce personnage.

Concernant l'intrigue, elle est surprenante puisqu'on suit l'évolution de Seïs sur 7 ans à peu près. Il change sans vraiment changer. En parallèle, on suit Naïs et ses différents choix mais pas seulement puisque de son point de vue, on continue de suivre la famille de Seïs. J'ai eu beaucoup de mal à lire un passage du roman tant l'émotion était forte. J'ai eu les larmes aux yeux mais j'ai comme l'impression que ce n'est pas fini sur ce sujet. Le personnage de Nolwen apporte un souffle des plus surprenants dans l'histoire. On est déjà captivé par l'histoire mais après ce passage, on se pose des questions et on veut tout savoir. Malheureusement, il faudra lire la suite pour ça.

En bref, si vous cherchez une saga fantasy qui sort de l'ordinaire, foncez. Vous ne serez pas déçu. Elle est originale et possède des personnages intenses, des scènes fortes et d'autres plus sensibles. Je ne peux que vous la recommander.

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre.

Les personnages, l'histoire, le monde crée par l'auteur sont complexes juste ce qu'il faut. Contrairement à certaines histoires où la mise en place du cadre est longue et ennuyeuse, l'auteure nous offre un rapide entrée dans l'histoire et l'action.

J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Bronze

Une jolie découverte !

Je ne crois pas me tromper si je vous dis que cette saga est mon premier pas dans le monde de la Fantasy .

J'ai bien essayé de lire GOT , mais la lourdeur de l' ecriture et le foisonnement de personnage m'ont achevée .

Tout ça pour dire qu'on ne partait pas gagnant.

Et pourtant, j'ai apprécié ma lecture (pour ne pas dire que je l'ai presque dévorée).

J'ai lu de ci de là que ce livre était une romance . Franchement, ce n'est vraiment pas le style qui ressort. Il s'agit pour moi, clairement, d'un oeuvre fantasy, on effleure une romance, ok, mais c'est plus en filigrane qu'autre chose.

Certes, comme dit précédemment, l'un dans l'autre , il ne se passe pas énormément de chose . L'auteur place ses pièces sur l’échiquier et plante le décor. Pour autant, j'ai apprécié de pouvoir suivre les différents personnages , les voir évoluer, grandir .

L'écriture m'a énormément plue , le vocabulaire est recherché , j'ai appris plein plein de chose ce qui a rendu ma lecture stimulante . Et ça, ça fait quand même du bien !

Je passe donc aisément au tome 2 .

Afficher en entier
Lu aussi

https://mydearema.wordpress.com/2018/03/28/%e2%94%82prix-des-auteurs-inconnus-2017%e2%94%82le-porteur-de-mort-t1/

Comme chaque dernier mercredi du mois depuis septembre, voici ma chronique pour un des livres présélectionné pour le Prix des Auteurs Inconnus.

Et tu vas encore t’arracher les cheveux, les yeux, les organes car…

C’était pas foufou comme lecture.

Disons que je commence à devenir un tantinet exigeante et que je commence à discerner fort le schéma répétitif de la fantasy.

Qu’on soit d’accord, la fantasy c’est THE genre que j’adore mais plus j’en lis et plus certains défauts me frappent plus facilement qu’avant.

Le Porteur de Mort en paie un peu les frais, malheureusement.

En fait, pour réitérer ce que j’avais donné comme conclusion lors de ma dernière lecture dans le cadre du Prix (à savoir Sublimation, si mémoire exécrable tu possèdes) : on ne sort pas des sentiers battus.

Et c’est bien ça qui m’enquiquine pas mal.

Nous sommes en plein dans une construction typique d’un récit de fantasy, le schéma repris est l’un des plus communs : Un garçon ordinaire, presque anti-héros, voit sa vie être changée du tout au tout quand on lui propose de devenir un apprenti de la mort qui tue, puis boum il est excellent, il est parfait, prince Ali plus fort que lui je ne connais pas.

Comment ça je m’égare?

Bon, quand je dis qu’il est parfait, je veux dire qu’il excelle, inconsciemment, à sa manière (et très spéciale la manière des fois). Donc, encore plus prévisible, dans le sens où on a un gosse pourri jusqu’à la moelle mais qui s’avère comme par hasard fichtrement bien plaire et convenir à ses maîtres jedi supérieurs (oui après Aladdin, on passe à Star Wars, quelqu’un a un problème?)

En soi, ça ne me déplait pas tant que cela, que l’on reste dans une zone de confort plutôt définie, mais à condition qu’il y ait un petit plus, un petit truc qui nous montre que c’est pas du vu et revu. La petite étincelle… Ici, je n’ai malheureusement pas du tout eu l’illumination que j’attendais.

J’ai eu du mal à saisir quelle était la volonté de l’auteure, de comprendre qu’elle était le but de cette aventure, pourquoi on nous présente Seïs devenu apprenti? Dans quelle finalité exactement? On a vaguement vent d’une menace qui plane, un ancien apprenti/maître (dont j’ai déjà oublié le nom, coucou mémoire affligeante) qui serait sorti du droit chemin mais bof quoi, rien qui nous fiche les pétoches non plus. Du coup, je n’ai pas trop eu d’ancrage pour me laisser entraîner dans cette histoire. Surtout que l’on passe du point de vue de Seïs à celui de sa cousine, Naïs et même si j’admets que cela apporte un second souffle à l’histoire, j’ai juste pas trop trop compris le but… L’histoire se déroule de façon beaucoup trop lente, il n’y a quasiment aucun rebondissement digne de ce nom. Cela ressemblait plus à une histoire racontée sous forme de journal intime maintenant que j’y réfléchis mais ça ne m’a pas aidé à me sentir plus proche des protagonistes pour autant.

J’aime quand l’intrigue parvient à se renouveler dans un même livre, quand nous sommes surpris, quand nous avons une idée de la destination mais aucune idée du voyage exactement, quand ce dernier nous prend au dépourvu de page en page. Le Porteur de Mort échoue à mon plus grand regret pour combler ces points.

Toutefois, je dois bien dire que j’ai trouvé la plume d’Angel Arekin d’une extrême beauté. Vraiment. Malgré le côté ‘chaotique’ du fond, la forme restait particulièrement excellente. Pour ça, chapeau car dans les livres fantasy je suis souvent complètement lestée par la plume des auteurs, je les trouve toujours d’une complication troublante et ça gâche un peu ma lecture. Ici, absolument pas!

Malgré l’absolue beauté qu’est l’écriture de l’auteure, je n’ai pas été saisie par le reste.

Le Porteur de Mort est une saga que je ne compte pas poursuivre, je n’ai point eu ‘le truc’ qui me donne envie de poursuivre l’aventure aux côtés de Seïs.

Un peu comme je l’avais mentionné pour Sublimation, je pense que les lecteurs qui parviennent à trouver du plaisir même quand c’est du ‘déjà-vu’ seront satisfaits par ce premier tome. C’est quelque chose qui ne me déplaît pas fondamentalement mais ce qui m’était proposé n’a pas réussi à combler ce premier petit manquement…

Afficher en entier
Diamant

Première lecture du genre pour moi, je suis époustouflée par la verve d’Angel que je connaissais dans ses autres livres mais là, le niveau est supérieur.

Le récit est riche, fantastique et abondant.

Étant novice, j'ai parfois eu du mal à suivre mais j’ai adoré le fond, l’histoire, le scénario, les valeurs inculquées, un grand moment de lecture

Afficher en entier
Or

Je suis agréablement surprise, pour moi Angel Arekin est une auteur qui reste dans la romance, la Fantasy n'est pas un genre facile et quand on se foire et ben c'est éloquent. J'étais septique surtout au vu des personnages, ayant peur de tomber sur une Romance déguisé sous quelques bribes de Fantasy. Un roman trop niais pour moi. Et pourtant j'ai appréciée le personnage de Seïs, j'aime sa grande gueule, son parler qui me tord de rire parfois, sa façon d'avoir conscience de son être, de ce qu'il est et même s'il aime faire croire qu'il se voile la face. Un personnage très bien créer, assez complexe pour y éprouver de l'affection. Quant à Naïs, je constate apprécié son esprit même si elle semble être une emmerdeuse quand il le faut le moins et ne pas l'être quand il y a besoin.

Chaques personnages est rechercher, l'apprentissage et la vie en parallèle de la famille ne m'a pas ennuyé une seule seconde. C'était bien tempéré. Bien évidement ça reste le début d'une série de livres, l'univers abordé est originale quoique pas encore assez développé comparé à son potentiel, je pense que le tome 2 remplira cette ambition. J'espère aussi voir Seïs devenir un personnage d'envergure contraire au jeune homme têtu qu'on a connu. Un homme qui connaît son importance et sa valeur. Plus un gamin, mais un homme.

Le tome 2 me remplit d'espoir et d'excitation, j'ai hâte de la suite et j'y vais m'y jeter de ce pas. Je recommande pour les connaisseurs de Fantasy, l'histoire tient debout même si le roman n'a rien avoir avec des monstres comme Robert Jordan mais c'est parfait pour être accrocheur et pas trop prise de tête.

Afficher en entier
Diamant

J'ai été bluffée par la plume d'Angel tout comme par ses personnages atypiques, Seïs en tête de liste. Difficile d'être d'accord avec toutes ses décisions et si des claques se seraient bien perdues pour ma part, les Tenshins ne ratent pas une occasion pour tenter d'en tirer quelque chose de bien. Néanmoins, sous ce masque de défiance perpétuelle se cache en réalité un tout autre garçon. J'aimerais qu'on puisse mieux le découvrir par la suite, mais j'ai dans l'idée que l'auteur ne l'aura pas entendu ainsi.

Tel-Chire est sans doute le personnage qui m'intrigue le plus. Je suis curieuse de le voir évoluer dans le tome 2.

J'ai également adoré les joutes verbales de Seïs avec ses sansaïs et ses homologues. On sent que le jeune homme a quand même gagné en maturité entre le début et la fin de ce premier opus.

Et que dire de cet univers incroyablement riche et digne des meilleures saga de fantasy que j'ai pu lire ? Que c'est de la bombe.

J'attends avec impatience la livraison du tome 2 pour assister aux retrouvailles avec Naïs qui n'a pas encore livré tous ses secrets, je pense...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode