Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lachilena338 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Attirance criminelle, Tome 3 Attirance criminelle, Tome 3
Jenn Guerrieri   
Les amoureux des lettres
On retrouve Maya et Evann après la visite des parents de la jeune fille. Une arrivée totalement inattendue qui remettra en question le bien-fondé de leur relation. Une rencontre que j’avais tant attendu…mais qui n’est jamais venue.

Pour moi, cette rencontre devait marquer un tournant dans cette dark romance. Ce sont eux aussi des dommages collatéraux. Il était essentiel pour ce dernier tome de travailler davantage l’idée du Syndrome de Stockholm confrontée à celle du Syndrome de Lima. La psychologie des personnages et l’évolution de la romance auraient été parfaitement mises en lumière et auraient pu terminer cette saga en apothéose. Mais encore une fois, ce n’est pas arrivé.

J’ai regretté aussi qu’à la différence du tome 2, le récit soit moins axé sur la romance mais davantage sur l’action et le suspens de l’histoire. J’ai eu la sensation de revenir au tome 1 alors que dans une saga, la relation amoureuse doit évoluer et non stagner. Lorsque l’on s’attaque à une dark romance, il faut être minutieux et saisir la psychologie des personnages pour que le lecteur puisse comprendre leurs choix. Dans ce troisième tome, Evann redevient cet homme que j’ai détesté autrefois. Sans spoiler, j’aurais aimé que le pont entre ses raisons et ses actions soient davantage plus souligné et travaillé. J’ai eu la sensation d’avoir affaire à un personnage déséquilibré et immature de nouveau. Je pensais qu’il allait être le personnage le plus abouti, mais j’ai été surprise de voir que c’était Maya qui prenait cette position.

Notre bella est devenue une femme plus affirmée et combative. J’ai beaucoup apprécié la voir plus femme, même si je n’ai pas toujours réussi à m’attacher à elle. Quant aux autres personnages, j’ai beaucoup apprécié de revoir d’anciennes personnes et d’en découvrir de nouveau. Des choix qui m’ont beaucoup plu et qui je l’espère amèneront à un spin-off ^^.

La relation entre les personnages est moins présente, et est laissée au détriment de l’intrigue, de l’action. Bien que j’ai réussi à m’attacher à certains personnages secondaires, je me suis détachée des principaux. Pourtant, dans le tome 2, j’avais réussi à aimer Evann et Maya. Je pense que si les liens entre les personnages avait été plus développée, j’aurais pu m’attacher, à eux, à nouveau.

J’ai bien aimé l’ambiance des différentes scènes. Les climats de terreur et de violence règnent dans ce dernier opus. C’est stressant, addictif. Les émotions sont captées. L’écriture est toujours fluide et agréable. On découvre davantage l’univers des gangs et de la photographie qui étaient intéressants. Il y a de l’action, des rebondissements, beaucoup de suspens, de nouveaux dangers et bien plus encore ! On ne s’ennuie pas un seul instant.

J’ai noté quelques incohérences aussi qui m’ont parfois fait lever les yeux de ma lecture ^^. J’ai trouvé que Maya se sentait plutôt à l’aise entourée de criminels alors qu’il y a à peine un an, elle se retrouvait séquestrée et torturée par l’un d’entre eux. Il y aussi le fait que la tante de Evann ne soit pas présente dans ce dernier tome, alors qu’elle porte une place très importante dans sa vie. Des petits détails, certes, mais qui ont fait la différence. J’aurais sans doute eu une réponse plausible à la question : Comment peut-on finir par aimer un monstre ?

La suite ici https://lesamoureuxdeslettres.wordpress.com/2020/03/09/attirance-criminelle-3-jenn-guerrieri/
Les MacCoy, Tome 2 : L'Ours et le Taureau Les MacCoy, Tome 2 : L'Ours et le Taureau
Alexiane Thill   
Une impression mitigée .

Ed se révèle exaspérante d'immaturité. Ses réactions , sa façon de penser m'ont donné beaucoup trop souvent envie de jeter le livre par la fenêtre. Additionné à quelques longueurs , j'étais prête à lacher l'histoire.
Mais, j'ai persévéré , et la dernière partie m'a donné raison . L'histoire retrouve son rythme et sa fougue , et ça, ça fait du bien !

L'écriture est simple et efficace, et même si l'héroine m'a déplu , les personnnages secondaires sont , quant à eux, très réussis et franchement attachants.

Bref une histoire distrayante, addictive mais dont je ne suis pas sûre de lire le tome suivant.