Livres
511 582
Membres
522 376

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Légende d'Iskari, Tome 2 : The Caged Queen



Description ajoutée par Antanasia-Crosszeria 2019-12-30T11:36:05+01:00

Résumé

Roa, héritière de la maison des chants et reine de Firgaard, a juré de défendre le peuple de la Terre des Brousses. Elle a levé une armée pour le jeune roi Dax en échange de son soutien. Mais son époux manque à sa parole. Roa se sent trahie et isolée alors que le lien magique qui l'unit à sa soeur faiblit. Seul le couteau de la Tisseuse de Ciel, une légende ancienne, pourrait l'aider à sauver a la fois sa soeur et son peuple...

Afficher en entier

Classement en biblio - 53 lecteurs

Extrait

Chapter One

Her sister said it would take a year to raise an army, bring down a tyrant, and marry a king.

Roa had done it in just three months.

And now here she sat, at the carved acacia table polished to a sheen, in the smallest pavilion of her father’s house. It smelled smoky-sweet from the heart-fire, and Essie perched on her shoulder, her talons clenching and unclenching, while Roa’s bare feet tapped the woven rug impatiently.

Five days of negotiating peace terms was starting to get to the both of them.

The ceremonial weapons of every man and woman present were piled in the middle of the table—long and short knives, elegantly carved maces, gleaming scythes—laid out of reach as a show of trust. Only three chairs sat empty. They belonged to representatives from the House of Sky, and they’d been empty all week—a fact no one was talking about. Least of all Roa.

She stared at the empty chair on the left, imagining the young man who normally sat there. Strong shoulders. Wheat-gold eyes. Dark-brown hair pulled back from his handsome face.

Theo, heir to the House of Sky.

Roa’s former betrothed.

He’s always been stubborn. Essie’s thoughts flooded Roa’s mind as her claws dug into Roa’s skin. But never this stubborn.

Roa traced the delicate wing bone of the white hawk on her shoulder. The bond they shared—something Essie called the hum—glowed bright and warm between them.

I betrayed him, thought Roa. I won’t be surprised if he never speaks to me again.

Their silent conversation was suddenly interrupted by the sound of someone snoring.

The new queen and her hawk looked sharply away from Theo’s chair to the young man seated beside her. The warm afternoon sunlight pooled in through the windows, alighting on his unruly brown curls. His elbow was propped on the table, his cheek rested on his fist, and those long black lashes fluttered softly against his cheeks.

This was the dragon king. Asleep in an important treaty meeting.

This . . . waste . . . was the person for whom Roa had given up everything.

She bristled at the sound of his snores and glanced up to the dozen men and women gathered around the table, all of them representatives of Great Houses in the scrublands.

She prayed they didn’t notice the snoring.

It was a useless prayer. Of course they noticed. Dax had been falling asleep in treaty meetings all week, revealing the truth to everyone: he didn’t care that his father’s sanctions hadn’t been lifted or that Roa’s people were still going hungry.

These were not the kinds of things Dax cared about.

Which was why Roa was here. She’d insisted on traveling across the sand sea and drawing up an official treaty document herself. With a signed treaty, Dax couldn’t continue to break his promises. Not without consequences.

It was why they were all here, in Roa’s childhood home, with their heads bowed over a scroll.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai adoré cette suite! L'histoire est très addictive, tout s'enchaîne très vite avec un rythme soutenu qui nous fait tourner les pages à toute vitesse!

L'univers est très bien construit, les descriptions sont immersives. Entre les stratégies, complots, faux semblants, mensonges et ruses, le lecteur n'est pas épargné par l'intrigue! On se fie parfois à des éléments avant de comprendre que l'autrice s'est jouée de nous.

J'ai beaucoup aimé les personnages de ce tome, même si leurs défauts sont mis en avant, ça ne les rend que plus attachants.

Je suis ravie de revoir également Asha, même si l'intrigue n'est plus centrée sur elle.

L'histoire de Roa et d'Essie ainsi que la place de Dax est complexe mais détaillée quand il le faut pour nous garder une part d'intrigue assez importante! Je pense notamment à Dax que l'on pense cerner dès le départ avant de se rendre compte que pas du tout. On va découvrir la place de l'amour fraternel, la loyauté, et au milieu de tout ça de nouveaux sentiments qui vont venir bouleverser bien des certitudes.

Si vous ne connaissez pas encore, foncez! C'est vraiment un univers Fantasy à découvrir!!

Afficher en entier
Or

J’ai complètement dévoré ce livre. J’avais adoré le premier tome, Asha était une héroïne géniale, alors quand j’ai vu que ce serait Roa le personnage principal de ce tome j’ai eu peur que l’histoire soit moins addictive.

Ce fut tout le contraire !

J’ai adoré l’ambiance mystique des légendes du renoncement et des croyances des terreux. L’histoire d’amour entre Roa et Dax était tout simplement magnifique. Roa était un personnage complexe, tout comme Asha, ni gentille ni méchante. J’ai apprécié voir son histoire tout comme son passé, les flash back étaient super utile pour comprendre leur situation !

Je recommande vraiment, hâte de lire le troisième tome !

Afficher en entier
Or

Un deuxième tome à la hauteur du premier !

J'ai aimé suivre de "nouveaux" personnages, plus complexes que ce qu'ils laissent envisager. La légende mise en place est également très intéressante, avec l'histoire qui tourne autour. L'action est plutôt bien présente, avec complots et suspens.

J'adore également le rythme mis en place dans ces romans, une alternance du présent avec des passages des légendes et des événements passés.

Pour le prochain tome, j' aimerais bien que Saffire soit plus mise en avant. En tout cas j'ai vraiment hâte qu'il soit traduit !

Afficher en entier
Argent

http://www.unbrindelecture.com/2020/06/iskari-2-le-combat-des-ames-soeurs-de.html

Un second opus qui démarre lentement avec des alliances politiques et des incompréhensions multiples, la seconde partie plus rythmée remonte le niveau. Roa et Dax forme un duo irritant mais aussi attachant. On lève pas mal les yeux au ciel mais on finit par apprécier leur véritable facette une fois dévoilée. Curieuse de découvrir la suite.

Afficher en entier
Or

J’espère ne pas être la seule, mais ça m’arrive fréquemment, lorsque j’entre dans une librairie en me disant « je n’achète que celui que je suis venue chercher », de sortir finalement avec un, ou deux, voire parfois trois, livres imprévus en plus … Et pourtant, c’est promis, j’essaye d’être raisonnable ! Mais voilà, j’avais lu le premier tome il y a quelques semaines, je l’avais adoré, donc quand j’ai vu le second opus sur la même étagère que le nouveau tome de La guerre des clans que je venais acheter, je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre par la même occasion ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas fait long feu : moins d’un mois dans la PAL, presque un record pour un livre qui n’est pas un service presse ! Exceptionnellement, je n’ai pas relu le premier opus avant de me plonger dans Le combat des âmes sœurs, déjà parce que ma lecture était plutôt récente, et aussi parce que l’autrice les présente comme des livres compagnons, pouvant être lus indépendamment l’un de l’autre. Et c’est plutôt vrai, même si j’étais bien contente d’avoir lu le premier, l’histoire ayant tout de même lieu après les événements relatés dans Asha, tueuse de dragons !

Roa, héritière de la Maison des Chants, a aidé le prince Dax et sa sœur Asha à destituer le Roi Dragon pour lui prendre son trône. En échange, elle demande à celui qui est devenu son mari de lever les sanctions qui pèsent sur le peuple de la Terre des Brousses. Mais Dax, nouvellement couronné, ne tient pas les promesses qu’il a faites à sa reine … Cette trahison attise la colère de Roa, qui a déjà bien des choses à reprocher au Roi, en particulier la mort de sa sœur jumelle, Essie. Car le lien qui continue à les relier, le lien qui empêche Essie de quitter définitivement le monde des vivants pour rejoindre celui des esprits, faiblit progressivement au fil des années … La jeune femme décide donc de faire d’une pierre deux coups : retrouver son double et se débarrasser du parjure. Pour cela, elle part en quête d’un légendaire couteau, celui de la Tisseuse de Ciel. Mais pour parvenir à ses fins, elle va devoir nouer de nouvelles alliances, sans savoir si celles-ci seront honorées ou non …

Je dois l’avouer, au début, j’étais plutôt triste à l’idée qu’Asha et Torwin ne soient plus au cœur de l’histoire : non seulement je m’étais attachée à eux, mais en plus j’étais plutôt perplexe quant à l’idée de changer de personnages principaux en cours de saga. D’autant plus que Roa ne m’avait pas laissé une très bonne impression dans le premier opus … Et c’est justement là toute la magie de ce nouveau tome : nous faire découvrir cette jeune femme sous un jour nouveau, avec un regard nouveau. Et alors, on se rend compte qu’elle est bien moins détestable que ce l’on pouvait penser jusqu’à présent. C’est même tout le contraire : elle s’avère tout aussi attachante, si ce n’est plus, qu’Asha ! Roa, c’est une jeune femme esseulée : sa sœur jumelle est morte, et elle a tourné le dos à son fiancé pour épouser l’homme qu’elle haït le plus au monde, pour sauver son peuple de la misère. Mais son mari ne tient pas ses promesses, et elle est plus désespérée que jamais. Désespérée au point de songer à commettre l’impensable, pour sauver la seule personne qui ne l’ait jamais abandonnée : Essie. Sa sœur, enfermée dans le corps d’un faucon depuis sa mort, car son esprit n’a pas voulu la quitter. Essie, morte à la place d’un autre : c’est bien cela qui donne l’idée à Roa de rétablir l’ordre de choses en échangeant l’âme de sa sœur et celle de celui qui aurait dû mourir ce jour-là …

Mais on a beau comprendre la terrible douleur de Roa, qui peine à faire son deuil, on a beau comprendre également sa légitime colère face à cet homme qui piétine allégrement ses engagements pour se plier aux exigences d’un Conseil refusant de perdre une miette de privilèges, on ne peut s’empêcher de se demander si Dax mérite le funeste sort qui l’attend si Roa parvient à mettre la main sur ce légendaire couteau. Dax est vraiment un personnage insaisissable, incernable : déjà dans le premier tome, j’oscillais entre la haine et l’amour à son égard. Tantôt il apparait comme un monstre sans cœur, qui renie sans le moindre remord ses promesses, tantôt il apparait comme un jeune homme sensible, qui ne veut que le meilleur pour son royaume. Plus généralement, c’est vraiment difficile, dans cette saga, de savoir à qui faire confiance, de qui se méfier : entre machinations et trahisons, entre complots et manipulations, nul ne dévoile jamais ses véritables objectifs, ses véritables forces et faiblesses. Et ça, j’aime beaucoup : on se laisse mener par le bout du nez, on tente d’anticiper mais on se laisse surprendre d’un bout à l’autre du récit … Du génie, vraiment !

En bref, vous l’aurez bien compris, ce second opus est clairement à la hauteur du premier ! Je dois reconnaitre toutefois avoir eu un peu de mal à m’immerger dans le récit : l’histoire est un peu longue à se mettre en place, et il faut attendre une bonne centaine de pages pour comprendre où on va. Mais une fois l’intrigue lancée, rien à redire : c’est palpitant, captivant et même émouvant. Car Roa va devoir faire des choix, va devoir faire le bon choix, celui avec lequel elle arrivera à vivre. Et c’est déchirant, car parfois, le bon choix, c’est aussi se sacrifier, sacrifier son propre bonheur. Faire le bon choix, c’est parfois renoncer. Et derrière ces jeux de pouvoir, derrière ces ribambelles de machinations qui s’entremêlent, derrière les doutes et les trahisons, se cache finalement une magnifique histoire d’amour. Un amour plus fort que tout, qui résiste à tout, même à la mort. Surtout à la mort. Sachez-le : après avoir tremblé d’inquiétude et d’effroi pendant une bonne partie du récit, vous allez probablement verser quelques larmes (voire même plus si vous êtes aussi sensibles que moi) ! Ce fut donc une belle lecture, et je n’ai maintenant plus qu’une seule hâte : que le troisième et dernier opus sorte en France ! Avec ce questionnement : de qui va-t-il être question cette fois-là ?

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2020/04/iskari-tome-2-le-combat-des-ames-soeurs.html

Afficher en entier
Diamant

Aujourd'hui je vous parle d'un tome 2, donc je vous le dis je vais marcher sur des œufs. Iskari est une série de 3 tomes. Le premier était consacré à Asha, l'Iskari (voleuse de vie) du royaume et également fille du roi. Elle était chargé de tuer els dragons, ennemis de son pays. Ce tome concerne Dax son frère et Roa, une princesse Terreuse.

.

Encore une fois, ce roman regorge d'histoires. Elles servent à ponctuer le récit, à expliquer les particularités de ce monde que l'auteur a su construire. Et, encore une fois, quel monde. On découvre dans ce tome une peu plus de ce monde, et plus particulièrement sur le peuple des terreux des brousses. Roa est une jeune femme combattante et pleine de valeur. Mais elle a également une faiblesse liée à un drame de son passé. J'ai adoré la complicité qu'elle partage avec sa sœur. Dax, quand à lui, ets l'un de mes héros préférés. Il est maladroit, il est l'hédonisme à l'état pure. Mais cets l'un des perspnnages les plus complexe de ce livre. J'ai adoré le découvrir mon dieu.

.

Pour vous convaincre encore une fois que ce livre ets vraiment à lire, je dirais que, nul part ailleurs, vous ne trouverez d'histoire et de légendes aussi bien construite que belle. Pour celles et ceux qui connaissent, cela m'a rappelé les contes des reliques de la mort. Aussi simple que réalistes. Ce sont tout un tas d'histoires du genre qui peuplent ce roman. Je salue donc le travail et l'imagination de l'auteur car c'est vraiment une œuvre de qualité qu'elle a su nous pondre

Afficher en entier
Lu aussi

Ce deuxième tome ne m'a malheureusement pas convaincue... L'univers est très intéressant mais peu développé, les enjeux politiques ignorés, et les personnages secondaires qui semblent prometteurs sont évincés. On ne se concentre que sur Roa, qui est bornée, aveugle et égocentrique, et campe sur ses préjugés... L'auteur a ajouté à cela un triangle amoureux peu crédible, et un dénouement prévisible, qui me laisse un sentiment d'inachevé...

Afficher en entier
Diamant

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du tome deux de la saga Iskari par Kristen Ciccarelli, j'ai nommé Le combat des âmes sœurs. Je remercie du fond du cœur les éditions Gallimard Jeunesse pour ce magnifique envoi.

Je tenais également à les remercier d'avoir pris en considération les commentaires des lecteurs concernant les couvertures de cette trilogie. En effet, je trouvais que l'illustration de couverture originelle qui avait été proposée pour le premier tome était diantrement belle mais qu'elle ne correspondait pas suffisamment au type de lectorat visé. Il semblerait que Gallimard nous (dans le sens global du terme, s'entend) ait écouté à ce niveau là ; une chose est certaine, ils ont assurément rectifié le tir et cela est toujours grandement appréciable de constater qu'une maison d'édition est à l'écoute de ses lecteurs.

Pour ce qui est du contenu de ce tome deux en soi, je ne vous cache pas que j'étais autant enthousiasmée qu'appréhensive à l'idée de découvrir de quoi il en retournait véritablement, tout simplement parce que je m'étais tant attachée aux destinées d'Asha et Torwin dans le premier tome, Asha, tueuse de dragons, que je savais pertinemment que ces deux-là allaient diablement me manquer.

In fine, j'ai certes regretté leur absence une bonne partie du récit mais pas tant que cela tout compte fait. Déjà parce que nous n'avons pas l'impression qu'ils soient tout à fait partis au cours de la lecture ; ils restent effectivement toujours dans un coin de notre pensée grâce à l'autrice qui nous les rappelle sans cesse à notre mémoire (pour mon plus grand bonheur). Mais surtout, je dirais que leur mise en retrait voulue et assumée de la part de Kristen Ciccarelli était nécessaire car elle m'a permis de redécouvrir deux protagonistes sur le compte desquels je m'étais indubitablement trompée lors de ma lecture du premier tome. Je me suis tout particulièrement méprise sur la nature profonde de Roa, qui ne m'inspirait que méfiance et dédain jusqu'alors. En réalité, je n'ai probablement jamais rencontré une héroïne au cœur aussi vaillant, déterminé et insubmersible (ou presque, vous vous en rendrez vite compte en lisant ce livre) jusqu'alors, ou fort s'en peu. C'est ce que j'aime tant entre autres choses dans les romans de Kristen Ciccarelli : ces personnages féminins, principaux ou secondaires, forts, combatifs, ingénieux, bouleversants, parfois vulnérables mais qui apprennent de leurs erreurs pour mieux s'en relever et qui ne sont certainement pas là pour faire de la figuration. Je suis pour ma part extrêmement heureuse d'avoir eu l'opportunité de voir les choses sous un autre angle grâce au point de vue exprimé de Roa ici : cela m'a en outre permis de prendre conscience d'à quel point celle-ci est tenace et exceptionnelle. Bien sûr, je n'ai pas toujours été d'accord avec ses décisions mais si cela avait été le cas, il n'y aurait pas eu de suspens et surtout, cela n'aurait pas eu grand intérêt, vous vous en doutez !

Concernant l'autre personnage avec lequel je suis repartie de zéro, je vais éviter de trop vous en parler afin de ne pas gâcher la remarquable surprise que ce dernier vous réserve. Sachez juste que, pour ma part, je me suis faite avoir comme une bleue et rien n'aurait pu me faire plus plaisir. En effet, j'adore quand un écrivain me mène en bateau, ou plutôt quand il me prend par la main pour mieux m'entraîner là où il le souhaite pour ensuite complètement me prendre de court par le biais de révélations totalement fracassantes que j'aurais largement pu anticiper si je n'avais pas aveuglément suivi le fil narratif sans me soucier de la pléthore d'indices qui étaient disséminés au sein même du récit. C'est ce qui m'est arrivé avec ce fameux personnage que je garde volontairement anonyme et à mon sens, cela relève du pur coup de génie !

Sur ce, je pense que je vais m'en arrêter là avec cette chronique. Je ne voudrais pas laisser trop exploser ma passion débordante pour ce deuxième tome au risque de vous empêcher à votre tour de le dévorer goulûment en vous en dévoilant trop à son sujet. Je terminerai simplement en disant que je me suis délectée de cet ouvrage encore plus que du premier tome si cela est possible. J'ai passé un aussi délicieux qu'éprouvant moment avec ce livre. Je me suis imposée à de nombreuses reprises des pauses histoire que cette somptueuse intrigue pétrie de maints rebondissements et instants de grâce n'en finisse jamais. Bref, j'ai aimé ce livre du plus profond de mon être et j'espère sincèrement que cela sera le cas pour vous aussi ! Pour ma part, il me tarde d'ores et déjà de me plonger dans le tome 3 - même si logiquement, il s'agira du dernier, ce qui m'attriste à un point que vous n'imaginez même pas... COUP DE FOUDRE ϟ

PS : Pour ceux aussi qui trouvaient que cela manquait de sable, d'aridité et de tons brun/ocre à leur goût pour de la fantasy orientale, m'est avis qu'ils vont être servis avec ce tome-ci !

Afficher en entier
Or

J'ai une préférence pour le premier tome mais le deuxième nous propose une belle histoire d'amour.

Dans le récit nous quittons Asha et Torwin pour nous concentrer sur Roa et Dax des personnages secondaires du premier tome. Je pense que plusieurs personnes seront déçues mais je m'y attendais un peu.

J'ai beaucoup aimé l'histoire des âmes sœurs. La conclusion est très belle. En revanche Roa m'a un peu fatiguée à la fin en s'empetrant dans ses mensonges, et j'ai eu l'impression que tout se déroulait trop vite.

J'ai apprécié cette histoire mais j'espère retrouver Asha dans le tome suivant.

Afficher en entier
Or

Magnifique histoire d'amour. Il faut cependant oublier le premier tome si vous voulez apprécier ce titre. Ce n'est pas une suite. J'ai donc été perdue pendant quelques minutes me demandant pourquoi je ne me souvenais pas des personnages. Cela étant compris j'ai apprécié davantage et même beaucoup l'histoire. J'ai oublié le premier tome pour me concentrer sur l'histoire qui s'y déroulait. Quelques interactions avec les personnages du tome 1 à la fin mais c'est vraiment tout. Le livre comporte également une très belle histoire d'affection entre deux sœurs, le cœur de l'histoire en fait.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Légende d'Iskari, Tome 2 : The Caged Queen

  • France : 2020-01-03 (Français)
  • USA : 2018-09-25 (English)

Activité récente

Aryia l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-31T09:28:57+02:00

Titres alternatifs

  • Iskari, Book 2 : The Caged Queen - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 53
Commentaires 13
Extraits 2
Evaluations 29
Note globale 8.52 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode