Livres
512 553
Membres
523 912

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Une fois de plus je suis déçu par cette ouvrage.

Franchement, c'est bien écrit et facile à lire malheureusement c'est toujours aussi lent, du moins jusqu'au 4 derniers chapitre où enfin le rythme devient intéressent.

Le suer pouvoir qui se tenait juste là !!!

Ben voyons !

La fin est évidement un happy end... avec un arriéré gout de frustration.

Spoiler(cliquez pour révéler)Depuis qu'il à 6 ans Fitz ne rêve que de tuer Royal et là quand enfin il l'a à sa merci.. rien !

Je n'ai pas l'impression d'avoir fais un mauvais choix mais je me dis que Hobb aurait pu nous offrir bien mieux avec un peu plus d'imagination.

Afficher en entier
Diamant

Toujours accro aux aventures de Fitz Chevalerie et d'Oeil-de-nuit. La meute se serre les coudes. Que dire de plus sans résumer l'histoire. Moi qui râle toujours après ceux qui dans "commentaire" se voient obligés de faire un résumé. La 4ème de couverture s'en charge très bien. On nous demande un avis sur ce que l'on vient de lire, donc on donne son ressenti. Je me dis qu'arrivée au tome 7 maintenant et avoir encore l'envie de lire le suivant, je dis bravo à Robin Hobb de réussir à me tenir en haleine si longtemps.

Afficher en entier
Diamant

Une fin magistrale à une épopée magnifique ! Fitz n'est plus aussi seul qu'auparavant, physiquement du moins, car il est entouré de personnes qui ne le comprennent pas vraiment. Néanmoins, le cercle de ses proches s'élargit peu à peu, puisqu'il en arrive à chasser parfois avec Kettricken (dont le sens du Vif se développe) ou avec le Fou (auquel Fitz s'est lié accidentellement par l'Art).

Toute cette joyeuse troupe ne retrouve Vérité que pour l'aider à se sacrifier pour les Six-Dûchés, ce qui est une grande souffrance à la fois pour Kettricken, qui doit abandonner son roi et son amour, ainsi que pour Fitz, qui a tellement souffert et a tellement faim de l'Art qu'il n'aspire qu'à se fondre en Vérité et disparaître.

La fin est absolument parfaite, en demi-teinte, avec le royaume des Six-Dûchés préservé (mais pour combien de temps ?) mais tous les personnages dispersés, et Fitz et Oeil-de-nuit qui retournent à leur solitude. C'est un peu frustrant que Fitz n'ait pas le droit à une fin heureuse, mais au vu des événements et de l'évolution des personnages, c'est la meilleur fin possible, cohérente, pas très heureuse, mais pas malheureuse non plus.

Afficher en entier
Bronze

Un bon tome et une bonne fin mais je trouves qu'elle est un peu précipité. Certaines scènes vont trop vite, il n'y a pas assez de descriptions notamment la confrontation entre Fitz et Royal que j'ai trouvée vraiment légère. Mais je suis toutefois satisfaite de la fin de cycle et je lirai le suivant avec plaisir.

Comme dans le précédent c'est pas Fitz que j'apprécie -au contraire- mais le Fou et Astérie. Ces deux là font partie des favoris toute saga confondue.

Afficher en entier
Argent

Petite reprise de L'assassin Royal qui se termine comme une véritable fin, mais vu que l'on sait qu'il y a une suite, on va seulement parler de fin du premier cycle.

On est toujours sur un récit de Fantasy classique avec une belle plume et des persos aux caractères différents et prononcés, pour autant j'ai laissé de côté l'idée qu'un jour je puisse m'y attacher,et je vais même, avec jubilation, irriter les fans de Fitz :)

Le passage lorsqu'il donne sans hésitation un indice ou crèche sa chérie à son ami le fou qui, la veille encore était sous l'emprise du clan dont le souhait est de mettre le grappin sur sa famille, et le pire, c'est que c'est les autres qui lui expliquent sa bourde...m'a fait taper ma paume contre mon front tellement... tout quoi, enfin, on dira que cela donne du suspense à l'histoire..

Par contre j'ai aimé la rencontre des anciens, leurs éveils et le système de téléportation entre les pierres runiques était bien trouvé et rajoutait du piment.

Ah oui j'ai oublié de parler de Fitz qui prépare un feu de broussaille pour distraire momentanément les gardes histoire de s'échapper, mais pour se faire, le dispose derrière un rocher, donc invisible, et arrive à se faire remarquer sur le retour... véridique mais j'arrête de me moquer car c'est une bonne série de longue notoriété avec beaucoup de passionnés et c'est mérité !

Afficher en entier
Or

Un très bon roman, qui conclut avec brio ce cycle intense. Chaque tome de cette série est plus agréable à lire que les précédents, et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Les personnages deviennent de plus en plus complexes, on apprend à les connaître sur le long terme, et j'apprécie de plus en plus suivre les aventures de Fitz.

Afficher en entier
Argent

Enfin le dénouement de ce long périple. J’ai passé un bon moment tout au long de ces 6 tomes. Fitz est attachant même s’il manque de perspicacité surtout dans ce tome (cas de Capelan par exemple). Le final est intéressant même s’il y a quelques longueurs sur certains points alors que d’autres sont vus trop rapidement. Je pense notamment au destin de Royal.

Afficher en entier
Or

En terminant ce tome j'ai eu l'impression de clôturer un cycle.

Comme d'habitude j'ai beaucoup aimé ce tome. Spoiler(cliquez pour révéler)Fitz voyage un peu moins que dans les précédents, en même temps la majeur partie de l'histoire se déroule dans la carrière. Malgré ça l'histoire avançait bien et on apprend pas mal de choses. La plupart des mystères ont été éclaircis. Je reste triste pour Patience qui ignore encore que Fitz est toujours vivant mais c'est sa décision. J'aurais aimé aussi que Fitz sorte une petite phrase lorsque Ronce est mort, comme "Je t'avais prévenu que je te tuerais." mais ça n'est qu'un fantasme de ma part.

Bref, ça aurait pu être une bonne fin pour la saga mais j'ai vu qu'il y avait encore pas mal de tomes, j'ai hâte de pouvoir les lire

Afficher en entier
Diamant

Plus les tomes paraissent à plus la gamme des personnages s’étendent et il est tellement agréable de découvrir une personnalité complexe et complète en chacun. Ketricken et Astérie sont vraiment de bons personnages. Encore un tome réussi dans lequel on est en immersion totale

Afficher en entier
Lu aussi

Un sixième tome intéressant avec une fin surprenante, pour ne pas dire bizarre. Robin Hobb retombe parfois dans ses travers en écrivant des chapitres un peu longs et répétitifs, mais dans l'ensemble cela ne nuit pas trop au roman.

Mon avis sur ce premier cycle reste malgré tout assez mitigé. Il faut reconnaître que le style de Robin Hobb est non seulement soigné mais également abordable et prenant. Cependant sur l'ensemble des six tomes de ce premier cycle, elle fait durer le plaisir avec une fâcheuse tendance à présenter de nombreuses situations répétitives voire inutiles.

Je suis partagé entre la volonté d'entamer le deuxième cycle, et la crainte de retrouver les défauts irritants de l'auteur.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode