Livres
514 785
Membres
527 783

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Amour, la mer, le fer et le sang



Description ajoutée par Pegh 2020-04-03T11:56:52+02:00

Résumé

Côtes danoises, hiver 865

Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais... depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d'une femme, d’un foyer, d’une famille.

Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !

Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles... quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide... l’entreprise s’annonce difficile !

L'histoire d'un amour improbable au temps des grandes invasions vikings.

Afficher en entier

Classement en biblio - 60 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Mary45 2019-06-10T19:07:08+02:00

A présent, une brise douce levait sur l’onde une frange d’écume blanche et baveuse et la houle lapait tranquillement les flancs du navire. Sven, assis à tribord arrière, tenait la barre du gouvernail d’une main ferme. Il savourait la sensation du vent dans ses cheveux blonds, les embruns qui lui fouettaient le visage, cette sensation de glisser sur les vagues sans le moindre heurt.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

L'écriture d'Aurélie Depraz est vraiment fluide et très agréable à lire. J'ai beaucoup aimé lire ce livre autour des Vikings car c'est un sujet que je n'ai pas eu beaucoup l'occasion de lire. Je regrette qu'il n'y ai pas un scénario plus étoffé. Ce sont essentiellement des histoires d'amour et + si affinités. Néanmoins, j'ai préféré celui-ci, plus étoffé, que Indomptable Aquitaine.

Afficher en entier
Or

La plume d'Aurélie Depraz est incroyable, elle s'exprime pleinement dans ce roman, les personnages sont originaux et pourtant bien humains et crédibles, le scénario est bien mené, et l'histoire d'amour entre nos protagonistes nous tient en haleine jusqu'à la fin!

J'ai adoré ce tome, fidèle lectrice d'Aurélie Depraz, et je le conseille vivement! D'ailleurs, c'est pour l'instant mon préféré de cette auteure!

Vous ne serez pas déçu(e)s !

Afficher en entier
Lu aussi

https://leboudoirdulivre.wordpress.com/2020/04/23/lamour-la-mer-le-fer-et-le-sang-daurelie-depraz/

Heidabyr, Danemark, janvier 865.

Sven a envie de cultiver sa propre terre, de vivre dans une ferme, de fonder une famille, d'avoir un pied à terre, de vivre en auto-suffisance.

Lui, un jarl, le meilleur guerrier et navigateur, rêver d'une vie aussi terre-à-terre ?

Son frère, Leif a du mal à y croire.

Dunwich, royaume d'Est-Anglie, juin 865.

Aalissia assiste impuissante à l'invasion des Hommes du Nord. Sans pitié, ils tuent, pillent, violent et prennent possession des lieux. Avec ses frères Jake et William, Aalissia se réfugie dans sa ferme.

C'est à cet instant que Sven fait son entrée. Face à cette jeune Anglaise qui tente de se défendre, Sven a trouvé la femme qu'il cherchait. Au cours d'un repas où elle est chargée de servir les Vikings, Aalissia est sauvée par Sven qui arrive juste à temps pour lui éviter d'être violée. Dorénavant considérée comme sa prise de guerre, Aalissia est troublée par ce Viking qui prend soin d'elle et est bien différent de ses congénères.

Sven sait qu'il doit être patient avec elle s'il veut la conquérir. Petit à petit, leur relation prend une autre tournure mais quand Aslug, l'amante de Sven débarque, tout est remis en question. Celle-ci est prête à tout pour évincer Aaalissia et récupérer Sven.

Sven saura-t-il conquérir Aalissia ? Aalissia acceptera-t-elle de se lier à un Viking ?

Deux mondes les séparent mais leur amour est-il à l'épreuve de leurs différences ?

Un deuxième roman court mais très enrichissant malgré le fait que je n'ai pas trop accroché à l'histoire de Sven et Aalissia comme ça a été le cas pour son précédent et premier roman, je pense que c'est dû à l'univers Viking qui ne m'attire pas particulièrement.

En revanche, la plume d'Aurélie est toujours aussi fluide et apporte toujours son lot d'informations sur l'histoire. Les bonus ne font que rajouter de la qualité à son travail.

Quand on ne connaît pas l'histoire des Vikings, on a l'impression d'ouvrir la boîte de Pandore. Les détails et les nombreuses descriptions ne sont là que pour remettre dans leur contexte la romance entre une Anglaise et un Viking.

Une romance Viking qui devrait plaire aux fans de la série TV « Viking » !

Afficher en entier
Or

Je ne connais pas l’histoire viking mais j’aime la plume d’Aurélie Depraz. Après avoir lu « Indomptable Aquitaine » et « Shaena », j’ai ouvert cette romance sans lire le 4e de couverture et je n’ai pas été déçue. L’auteur à l’art et la manière de me transporter à l’époque choisie auprès de ses personnages. Les descriptions sont tellement bien faites, sans être lourdes ou de trop, que je peux voir les paysages décrits comme si j’y étais. Quand à la romance en elle même, bien que n’étant pas fan de ce genre littéraire, j’avoue que l’auteur maîtrise bien le sujet et j’accroche de suite.

A l’instar de Juliette Benzoni, grand auteur de romances historiques, Aurélie Depraz écrit de formidables histoires qui me font voyager et se classe dorénavant dans les auteurs dont je lirai tous les livres.

Afficher en entier
Diamant

Je dois dire que j'ai été très agréablement surprise par la richesse culturelle de ce livre, qui est pourtant, à la base, une romance historique. Seulement voilà, ici, nous abordons les invasions vikings au IXème siècle et l'auteure française Aurélie Depraz semble passionnée par le sujet car elle en connait un rayon sur ces peuples et n'hésite pas à nous instruire dans son livre. Et vous le savez maintenant, j'adore les livres qui m'apprennent des choses, surtout quand ce sont des romances (lier l'utile à l'agréable...).

Et pour ce qui est des Vikings, étant normande, m'étant mariée et ayant fait baptiser mes enfants dans une abbaye millénaire, qui fut d'abord un monastère à partir du VIème siècle puis ravagé par les Vikings à la même époque où se déroule le récit du livre, évidemment, je peux vous assurer que je me sens concernée par "L'amour, la mer, le sang et le fer".

Pour revenir à l'histoire d'amour, à proprement parler, de ce livre, évidemment, c'est romantique, ça prend aux tripes car cette période est rude, sauvage et cruelle. Sven est un viking, originaire de ce qui est actuellement le Danemark. C'est un guerrier puissant mais ses rêves de tranquillité, de vouloir fonder une famille, s'installer dans un petit lopin de terre et d'arrêter les raids à travers les mers lui pèsent de plus en plus.

L'occasion de changer sa vie va arriver au moment où il va aborder les côtes anglaises. Et l'amour va frapper à sa porte, littéralement, même si, au départ, Sven a dû mal à réaliser ce qui lui arrive car bien évidemment, de par son statut, les femmes, les conquêtes faciles faisaient partie de son mode de vie. En plus, nous apprenons que les vikings, autant femmes qu'hommes, ont des moeurs plutôt "libérées" alors évidemment, tomber sur la fragile et délicate Aalissia, cela va bouleverser totalement sa façon de penser et d'appréhender la vie (et l'amour).

Evidemment, sa conquête du coeur de la jolie anglaise âgée de 18 ans, va être longue car la jeune fille est farouche, elle a subit le traumatisme du massacre de nombreux villageois et elle doit s'occuper de ses deux jeunes frères - qui ne sont encore que des enfants de 7 et 8 ans, ainsi que de la fille (âgée de 12 ans) de ses voisins, qui sont morts lors du raid viking....

Sven va devoir la jouer fine pour apprivoiser Aalissia car même s'il la revendique comme une "prise de guerre", d'autres vikings pourraient se rendre compte qu'elle représente une faiblesse, une faille chez lui et pourraient en profiter (d'ailleurs, certains ne vont pas se gêner...).

Et Aalissia, même si elle est prude et prudente, elle ne peut pas non plus ignorer son attirance pour le puissant viking, aux yeux bleus perçants, qui fait tout pour se faire accepter par elle.

J'ai énormément aimé la manière dont Aurélie Depraz a fait éclore leur amour, petit à petit, avec les diverses obstacles qui se sont dressés sur leur route, leur montrant réciproquement à quel point l'un comptait pour l'autre.

Les personnages secondaires sont aussi très intéressants, autant les "méchants" que les "gentils".

En conclusion, ma lecture est un coup de coeur. J'ai dévoré ce livre qui est si riche en émotions (mais aussi en culture viking, je le répète !). Je vous recommande totalement "L'amour, la mer, le fer et le sang" !

Ma note : 18/20 https://lespassionsdeviedefun.blogspot.com/2020/04/lamour-la-mer-le-fer-et-le-sang.html

Afficher en entier
Bronze

J'aime beaucoup les romans historiques, surtout ceux parlant de cette époque.

Je suis assez mitigée de cette lecture.

Le livre est trop coïncident avec la série vikings, du coup je n'ai pas réussie à me projeter dedans. Il y a un manque d'originalité.

Je n'ai pas accroché non plus aux personnages, trop lisses, trop caricaturaux pour que l'on s'y prenne.

Pourtant, la plume de l'auteure est jolie, même très jolie. Elle manie bien les mots, ce qui rend la lecture fluide.

Il y a pourtant des longueurs surtout lors du départ de Sven avec ces descriptions qui n'en finissent plus.

Malgré cela, il y a un travail de recherche qui est indéniable, et qui donne plaisir à lire. Des auteurs en roman historiques sont rares, du coup je l'encourage à continuer !

Afficher en entier
Or

J'ai découvert Aurélie Depraz avec son premier roman Pour l'amour d'une Sasunnach où j'avais pu vivre une belle aventure en Écosse dans la lignée de la série Outlander de Diana Gabaldon. Ici, je la retrouve dans un autre univers puisqu'il va s'agir des Vikings. J'ai d'ailleurs découvert assez récemment la série du même nom, Vikings, qui je l'avoue, m'a totalement passionnée. C'est un peuple qui fascine et dont on parle peu, et le retrouver dans un film ou dans un livre est très intéressant. J'ai pu une nouvelle fois apprécier les connaissances historiques de Aurélie Depraz qui reste au plus près de la grande Histoire pour faire vivre à ses personnages des aventures passionnantes.

Du fait d'avoir regardé la série télévisée, j'ai été contente de retrouver certains de ses personnages, tels Ivarr ou Ube, les fils de Ragnar. L'histoire de ce roman se passe en 865, un an après la mort de Ragnar. Leurs fils mènent une croisade de vengeance contre les Saxons qui ont tué leur père. Dans les hommes qui vivent autour de Ivarr, se trouvent deux frères, Sven et Leif. Sven veut plus, il en a marre des raids, des traversées sur l'océan. Il veut cultiver des terres, il veut se poser, avoir une femme, et non plus des maitresses, il veut une descendance. Ce qui ne correspond pas avec le grand guerrier qu'il est qui a mené des raids contre les Saxons. Il va justement profité qu'Ivarr et ses hommes partent pour mener sa vengeance contre les anglo-saxons pour embarquer avec eux et se rendre sur ces terres. Là-bas, il va rencontrer Aalissia, une jeune saxonne qui vit seule avec ses frères. Les Vikings lui font peur, ils ont causé la mort de tellement de gens qu'elle connait. Elle ne comprend pas l'attirance qu'elle a face à ce géant venu des pays froids. Mais pour Sven, tout ne va pas être aussi facile qu'il le pensait, il doit faire face à une ancienne maitresse jalouse, et à un roi qui aimerait bien l'avoir parmi ses guerriers pour mener sa vengeance. L'amour sera-t-il le plus fort...ça, vous le saurez en lisant ce roman...

Je me suis très vite attachée à ces personnages, aussi bien Sven que Aalissia. Le fait d'avoir regardé la série télévisée y a fait aussi, mais même si je ne l'avais pas vue, je pense que j'aurais autant aimé. Aurélie Depraz a le don pour raconter une histoire, pour la situer dans les lieux, dans son contexte historique sans pour autant alourdir son récit par des descriptions trop lourdes. Elle emploie également le vocabulaire correspondant à l'époque et au peuple Viking, ce qui apporte une touche complémentaire de réalisme. J'ai vraiment eu l'impression de les voir évoluer devant moi. J'ai beaucoup aimé que cette romance entre deux personnages fictifs rejoigne la véritable histoire de ce peuple qui a, à un moment donné de leur vie, cherché à étendre leurs terres en allant coloniser d'autres pays. Ce genre de roman rend les Vikings plus humains, moins sanguinaires et moins monstrueux que ce que les légendes nous imposaient à l'esprit. On se rend compte qu'eux aussi ont un cœur qui bat dans leur poitrine et qu'ils pouvaient eux aussi avoir des sentiments.

La lecture s'est faite rapidement et surtout avec avidité, j'avais envie de savoir ce qui allait arriver à ces personnages, j'avais parfois l'impression que mes yeux ne lisaient pas assez vite. J'ai parlé de la série Vikings au-dessus, mais même si vous ne l'avez pas regardée, vous arriverez facilement à vous imaginer ces hommes et leurs rites grâce aux précisions que l'auteure apporte dans son récit. On sent qu'elle a travaillé le sujet en amont, qu'elle a dû elle aussi lire des choses, elle a su appliquer toutes ses connaissances dans ce roman, et ce, toute en finesse. On apprend tout en se divertissant, sans s'en rendre compte. Bien sûr, la romance est présente et prédomine sur le reste, mais le contexte et les faits historiques sont là pour étayer le récit et apporter encore plus de réalité à l'histoire. Le style est toujours très bon, Aurélie Depraz est une romancière de talent. Je l'ai découverte un peu plus avec ce second roman, qui est pour moi une aussi belle réussite que le premier. Il traite d'un contexte historique différent, mais il est tout aussi passionnant, aussi bien écrit. On ressort grandi de ce genre de lecture, avec l'envie de pousser plus loin les connaissances en lisant d'autres livres sur le même thème.

Je suis très contente de continuer de découvrir Aurélie Depraz. En parcourant sa bibliographie, j'ai vu qu'elle avait écrit également écrit sur le Moyen-Âge en France. Je suis impatiente de voir quelle histoire elle a bien pu créer sur cette base. Je suis admirative à chaque fois des couvertures qui sont toujours très belles, et du choix des titres. Ici, dans L'amour, le fer, la mer et le sang, on retrouve trois éléments sur quatre importants dans la vie des Vikings. Le fer des armes, la mer qui est leur seconde mère et le sang qu'ils font couler. Pour ce qui est de l'amour, c'est un sentiment que tout homme ressent, qui qu'il soit, d'où qu'il soit...

Je vous recommande sincèrement cette lecture. Je suis persuadée que vous passerez un bon moment en compagnie de Sven et Aalissia. Moi, elle m'a donné envie de regarder à nouveau la série, il me reste la sixième saison à voir, je crois que je vais vite me replonger dedans. Ce roman m'a ravie rien qu'avec les bons souvenirs du visionnage de la série. Et j'ai hâte également de lire à nouveau un roman de Aurélie Depraz...à suivre donc...

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré. L'histoire est captivante, c'est très bien écrit, j'ai dévoré ce livre tant je voulais savoir la fin. Le roman est extrêmement bien documenté et on ressent au fil des pages tout le travail de recherche. Même si les grands blonds baraqués ne sont pas mon style, j'ai adoré Sven ,son air canaille et sa sensibilité sous ses airs de guerrier et Aalissia qui a courage un différent de Sven

Afficher en entier
Pas apprécié

Pourtant passionnée par les romans historiques, et d'autant plus sur cette période, je suis désolée, mais aux vues de tous les bons commentaires, je vais faire tâche.

Pourtant, je l'assume, je n'ai pas du tout aimé.

Déjà on es dans un roman à l'eau de rose, où les deux héros sont parfaits d'un point de vue physique, que ce soit Sven ou Alyssia, ils ont un corps de rêve... etc... cliché de perfection physique.

Ensuite une telle rencontre était plus qu'improbable à cette époque, surtout une union entre une saxonne et un danois, d'autant plus qu'ils ne parlaient pas couramment les langues comme Sven le pratique.

Le cliché de la maîtresse, qui en plein ébat avec Sven se font comme par hasard surprendre par la pauvre Alyssia, qui , on ne sait toujours pas ce qu'elle faisait à cet endroit, à ce moment précis...

Ensuite pour un roman "historique", il n'y a aucune indication réelle sur les guerres entre vikings et saxons. par contre, des descriptions inutiles surtout au début qui n'amènent rien à l'histoire.

Je devais être au quart du livre que je savais déjà comment cela aller finir.

J'ai relevé des erreurs dans les définitions, et des objets cités qui n'existaient pas. Il y a un mélange de Danois, de vieux norrois dans le vocabulaire viking.

J'ai quand-même mis 5/10 au global pour la bonne plume de l'auteure, et le fait qu'elle ai écrit sur les vikings.

Afficher en entier
Argent

Un très beau roman, mon premier avec des Vikings. Très prenant, avec des personnages attachants, et aussi très bien documenté. En prime, une jolie histoire d’amour comme je les aime!

Afficher en entier

Date de sortie

L'Amour, la mer, le fer et le sang

  • France : 2018-09-30 (Français)

Activité récente

Laralee l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-13T16:39:20+02:00
auret l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-26T21:10:28+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 60
Commentaires 36
Extraits 4
Evaluations 40
Note globale 8.15 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode