Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Kmylle : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine
Patricia Briggs   
Il arrive parfois qu’un auteur, sans savoir pourquoi devienne incontournable à nos yeux et ou chacun de ses travaux, à défaut d’être déjà dans notre bibliothèque est suivi de très près. Pour ma part, Patricia Briggs fait partie de mes auteurs fétiches.

Je vous l’accorde sa nouvelle série ne s’éloigne pas de ce qu’elle à l’habitude de produire car en effet, cela se déroule dans le même univers que Mercy Thompson mais en exploitant des personnages secondaires apparues dans « L’appel de la lune » et en traitant, en parallèle de celui de ce dernier une intrigue sous sous-jacente juste effleurée dans Mercy Thompson. Un excellent complément donc pour celles et ceux souhaitant connaître tous les détails de la meute de Chicago s’étant livrés dans un commerce plus qu’illégale…

Chose importante à signaler sur ce si fin petit tome comportant juste 122 pages. Il s’agit de la pré-quelle de Alpha & Omega, tome 1: Le cri du loup. Paru aux USA dans un recueil de nouvelles comportant plusieurs auteurs, Milady a réussi de manière exceptionnelle à sortir uniquement cette nouvelle rebaptisée Alpha & Omega, Tome 0: L’origine. Certes le tome 1 était sorti plus tôt mais heureusement l’erreur a été réparée.
Cette pré-quelle nous entraîne à Chicago où nous faisons la connaissance d’une nouvelle héroïne, une jeune louve nommée Anna. Cette dernière a été changé contre son gré trois ans en arrière et n’accepte toujours pas sa condition de « monstre ». De plus, sa place et son traitement au sein de la meute n’a rien d’enviable, battue, soumise et violée, Anna est brisée et tente de survivre malgré tout, même si ses envies de suicides ne sont jamais bien loin. Cette jeune louve exploitée et peureuse trouvera cependant le courage d’appeler Le Marrock lorsqu’elle réalisera que certaines disparitions énoncées dans le journal ne lui sont pas inconnus et que, surtout, un certain jeune homme était en cage dans la demeure de son Alpha Léo.
C’est ainsi que débutera cette histoire, Bran enverra son bras droit, exécuteur, assassin et fils Charles auprès d’Anna afin d’élucider cette lourde et pénible affaire.

On prend plaisir à redécouvrir ce monde au travers de nouveaux personnages. La narration contrairement aux autre récit de Bit-lit est à la troisième personne et non à la première. Une excellente idée nous permettant de comprendre la vision qu’on tous les personnages. Que cela soit Anna qui nous transmettra sa peur des autres, sa méfiance, son passé et bien sure sa relation naissante avec Charles.
Charles dont ses apparitions dans Mercy Thompson étaient assez furtives et austères, ici nous découvrirons au travers de ses narrations un personnage bien plus complexe qu’annoncé et assez attachant. Un homme assez déconcerté par l’attitude d’Anna à son égard et ne sachant comment se comporter avec elle sans la blesser ni l‘apeurer. Un loup dépassé par son attirance pour elle et qui cherche à comprendre comment elle parvient que par sa présence à calmer la bête surgissant de temps à autre.
Nous avons également le plaisir de revoir le calme Marrock, Bran.

Un tome ouvrant sur d’autres horizons et surtout commençant à explorer un peu plus profondément le milieu du loup, les aspirations et hiérarchie à suivre au sein de la meute. Un tome certes court mais passionnant. Une pré-quelle que j’ai lu d’une traite et ou l’enchaînement de sa suite « Le cri du loup » s’est faite tout naturellement.

par Luna05
Mort aux cons Mort aux cons
Carl Aderhold   
Un livre que j’ai trouvé remarquablement bien écrit, ce à quoi je ne m’attendais pas du tout.
Certaines réflexions sont réellement bien trouvées et méritent notre attention.
J’ai particulièrement apprécié la définition/jeux de mots des différents types de cons. En plus d’être un jeu de mots, le mot dans sa définition première s’y adapte à la perfection.
Malheureusement, si certains des protagonistes n’ont pas volé leur sort, d’autres me semble bien moins justifiés. Ce qui m’a réellement dérangée est le manque de crédibilité des meurtres. Pour la plupart, ils ne sont absolument pas crédibles. Beaucoup de répétitions et de blabla également, qui gâchent quelques peu le fond du livre… C’est dommage.
[spoiler]Une fin qui m’a beaucoup plu dans le sens ou le narrateur est Con taminé (du latin « tamino », souiller par contact donc souillé par les cons) : il a fini par se faire avoir par la connerie et devient à la fois selon sa propre définition Con disciple (adhère à tout ce que Marie dit, ne jure plus que part lui), Con fraternel sur la fin (reproche à Marie sa dureté après l’avoir pris en affection) mais aussi Con sanguin (toute personne qui l’énerve devient un vrai Con). La fin reste assez floue sur les suites de l’action du narrateur après ses 140 meurtres de con, ce qui laisse au lecteur la possibilité d’imaginer sa propre fin. J’aurais simplement aimé qu’il précise qu’il y en aurait de toute façon 141. J’aime imaginer que dans son combat, il ne peut ignorer qu’il lui manque dorénavant un meurtre de con (et pas des moindre puisqu’il entre dans plusieurs catégories) : le sien.[/spoiler]
En conclusion un livre qui, malgré quelques longueurs gagne à être lu. En plus, dans ses définitions, il est applicable à la réalité et autant vous dire que je n’ai pas eu à chercher loin pour trouver des personnes qui y correspondaient. Je vous le conseille.


par dadotiste
Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu
Joanne Kathleen Rowling   
Le premier des HP qui prend le chemin de la noirceur, de la douleur. On est très loin de l'univers dit pour "enfants" du début. Une fin déchirante. C'est le livre qui marque le grand tournant de l'histoire vers l'âge adulte.

par saltanis
Anita Blake, Tome 4 : Lunatic Café Anita Blake, Tome 4 : Lunatic Café
Laurell K. Hamilton   
Exellent tome avec toujours autant avec de rebondissement.Les tome sont de mieux en mieux.On decouvert un personnage de plus en plus attachant avec d'autre travers.Une recit bien monté et on veut absolument savoir la suite. De plus une histoire amoureuse complique et charmente.Cette serie me plait de plus en plus.Vraiment je recommande cette serie .J'entame le 5 em tome avec regal et plaisir

par djaz
Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets
Joanne Kathleen Rowling   
J.K contrairement à d'autres écrivains n'a pas chuté dans son 2e tome... au contraire il est même voir meilleur. J'ai particulièrement aimé la fin du roman avec Tom Jedusor et Harry Potter.

par Roxye
Jane Eyre Jane Eyre
Charlotte Brontë   
Très joli roman. J'ai beaucoup aimé. Charlotte Brontë n'est pas tout à fait dans le même registre que Jane Austen car Charlotte a un univers beaucoup plus sombre que Jane

par marjolen7
Anita Blake, Tome 2 : Le Cadavre rieur Anita Blake, Tome 2 : Le Cadavre rieur
Laurell K. Hamilton   
Un tome à la hauteur du précédent!
Même si j'ai préféré ce tome ci.
J'ai vraiment accroché à l'histoire dès les premières pages et je n'ai plus pu le lâcher jusqu'à la dernière page!!
J'attends avec impatience de savoir comment va évoluer la relation entre Anita et Jean-Claude dans les prochains tome.
Pour faire court un conseil: lisez ce tome il est génial ;)

par butterfly
Les Enfants de la Terre, Tome 1 : Le Clan de l'Ours des Cavernes Les Enfants de la Terre, Tome 1 : Le Clan de l'Ours des Cavernes
Jean M. Auel   
Je ne m'attendais vraiment pas à être aussi entraînée par l'histoire. Jean M Auel une des rares auteures à avoir réussi un mélange préhistoire et romance.
Après avoir dévoré un livre on veut tout de suite passer à la suite !

par Ysandir
Un monde sans fin Un monde sans fin
Ken Follett   
J'ai lu "Les pilliers de la terre" mais j'ai vraiment préféré "Un monde sans fin" car j'ai accroché directement avec l'histoire et les personnages. Bien que j'ai adoré Aliena et Jack. A lire absolument.

par Tango
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan