Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les extraits
Par Gruvioler le 12-11-2014 Editer
Kate Daniels, Tome 6 : Montée magique
Curran secoua la tête et se tourna vers moi.
− J’ai presque tué Tante B. La seule raison pour laquelle elle est en vie, c’est parce qu’elle devait me montrer l’endroit où tu étais tombée.
− Oh, alors Princesse Wilson t’a laissé sortir du château ? Elle devait signer ton autorisation ? Tu as reçu un laissez-passer, youhou !
− Alors c’est ça ? Voilà ta réponse mature – aller dans les montagnes plutôt que d’en parler et avoir des s’mores avec un gnome et un homme des montagnes.
− Ouais.
− Quel est ton plan pour demain ? Un brunch avec une licorne ?
− Tant que tu n’es pas impliqué, ça me va.
− Vraiment ? C’est tout ? (Curran pivota.) Attends une minute. Où est Hugh ? Ne devrait-il pas faire étalage de ses muscles ?
− Je suis surprise que tu l’aies remarqué.
Il serra les poings. Je ramassai une pierre de la taille d’un pamplemousse et la lui tendis. Elle vola. Home run, dans le style du Seigneur des Bêtes.
− J’ai remarqué. Simplement je ne peux rien n’y faire.
− Tu sais quelle est la différence ? Hugh peut rester là et contracter tout ce qu’il veut. Je ne peux pas contrôler ce qu’il fait. Je peux contrôler que je fais et je ne l’encourage pas. Tu la laisses parader devant toi, nue. Tu m’as dit que tu n’étais pas intéressé par elle et puis tu l’as invitée à s’asseoir à la table, dans ma chaise. Tu as eu un petit rendez-vous avec elle où tu as expliqué comment tu te sentais seul et te plaignais de tous les sacrifices que tu faisais en étant avec moi.
L’or étincela dans ses yeux.
− Toi. C’était toi sur le balcon.
− Tu as passé chaque instant avec elle, pendant qu’on me disait sans cesse que personne n’avait de réponses à mes questions, parce qu’en n’étant pas mariés, j’étais facilement remplaçable.
− Tu veux te marier ? Je vais t’épouser tout de suite. Est-ce que le gnome est un pasteur, parce que je vais le faire.
Quelle putain de proposition !
− Qu’est-ce qu’il a dit ? demanda Astamur.
− Il veut que je l’épouse.
Astamur transmit. Atsany agita sa pipe et Astamur traduisit. Ah !
− Quoi ? grogna Curran.
− Atsany dit que tu n’es pas prêt pour le mariage. Tu n’as pas le bon tempérament pour ça.
Curran lutta pendant une seconde.
− Dis-moi quand ta tête explosera pour que je puisse plonger.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.