Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de juliebib : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Red Queen, tome 2 : Glass Sword Red Queen, tome 2 : Glass Sword
Victoria Aveyard   
Voila un second tome que j'ai attendu de pied ferme. Une attente qui m'a semblé interminable bien que pour le coup, les éditions MSK nous ont fait une énorme surprise avec une date de sortie très proche de celle en VO.

C'est donc tout naturellement que je me suis jetée dessus. Un an après avoir lu le premier tome, j'avais globalement l'histoire en tête. Du moins le principal. Après, j'avoue avoir eu besoin d'une bonne cinquantaine de pages pour me remettre vraiment dans l'histoire.

Concrètement, Glass Sword se découpe en deux parties. La première reprend quasiment là où on s'était arrêtée. Cal, Mare, et les rouges fuient Maven et sa mère qui sont prêts à tout pour en finir. Cette première partie était assez lente. Et j'ai vraiment eu peur que les choses ne décollent pas, et donc, que je ne retrouve pas ce que j'aimais dans le premier tome. En tout cas c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Cal. Ce personnage si mystérieux qui m'avait tant plu dans Red Queen.

Passée cette première partie qui globalement relatait leur fuite et de multiples pièges, j'ai enfin commencé à vraiment apprécier ma lecture. Les choses commençaient à bouger, à évoluer et les rebondissements étaient nombreux.

L'apparition de nouveaux personnages a relevé l'intrigue à ajouter un petit plus à l'histoire. Finalement, on découvre tout autre chose en dehors du palais.

On a également le droit à la présence que je redoutais vraiment : le retour du meilleur ami... comment vous dire que c'est le genre de détail qui m'énerve profondément. J'ai senti venir un triangle amoureux qui forte heureusement, n'ira pas plus loin.

Dans l'ensemble cette lecture m'aura donc tenu en haleine. Seulement, j'avoue m'être attendue à plus. Et pas seulement. En fait, le personnage de Mare m'a vraiment énervée. Son comportement, ces décisions m'ont déçues. Alors oui, je sais, elle évolue, elle a changé à cause de tout ce qui lui arrive mais pour le coup, ça m'a vraiment embêtée. Au final, j'étais assez perdue, comme Cal.

Et alors qu'on tourne tranquillement les pages... on arrive au dernier chapitre, et là, on se dit que ce n'est pas possible. Victoria Aveyard nous achève avec cette fin. Littéralement. Cette fin bouleverse tellement de choses. Elle remet tout en question.

Par pitié, dites-moi que la suite est prévue pour bientôt...

par Carole94P
The Book of Ivy, Tome 1 The Book of Ivy, Tome 1
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Covenant, Tome 4 : Apollyon Covenant, Tome 4 : Apollyon
Jennifer L. Armentrout   
J'ai eu du mal à venir à bout de ce tome (j'ai eu une panne de lecture en plein milieu, due à pas mal de choses), et pourtant c'est un gros coup de coeur. Pourquoi ? Parce que la fin est parfaite. Emouvante, intense, et j'ai désespérément envie de lire la suite. J'ai pleuré comme une madeleine pendant les deux derniers chapitres. Ils m'ont touché. Alex a tellement évolué, elle est devenue forte et courageuse, et a pris en maturité. Je l'ai adorée.
Le problème de ce tome était le manque d'action pendant une bonne moitié du livre (attention, c'était tout de même intéressant !). La quête se met en place un peu trop tard selon moi, mais ce n'est pas dérangeant non plus.
Les personnages sont de plus en plus attachants. Je les ai tous adoré.
Ce tome est un avant-goût du dernier tome de la saga, à savoir Sentinel. Et on sent que J.L. veut nous faire un peu mariner avant de nous lâcher le grand final. On découvre dans celui-ci l'identité du Dieu derrière tout ça, et c'est une bonne surprise.
Bref, un tome qui promet une suite (et fin :( ) haute en couleur!

par ACOTAR
L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3126268951-L-epreuve-Tome-1-Le-Labyrinthe.html

Oh god. Ce livre, c'est une bombe ! On a le cœur qui explose, le souffle qui se brise, les mains qui tremblent et le veines gorgées d'adrénaline à chaque chapitre. Purée, quel roman !!! Je ne me suis pas ennuyé une minute ! Mais, genre, vraiment. Pas une seule seconde je n'ai pensé à lâcher L'épreuve. Je peux vous assurez que lire 400 pages en à peine trois jours et en pleine période de cours, c'est vraiment un exploit ! Mais ce fût tellement tellement tellement facile grâce à ce roman... Une fois qu'on commence à lire une page, impossible de s'arrêter. Les lignes défilent pratiquement d'elles-mêmes. On se laisse piéger par le Labyrinthe aussi facilement et docilement que les Blocards, et c'est une expérience tout aussi troublante qu'exaltante.
L'épreuve est définitivement un livre d'action. Seigneur, un nombre incalculable de rebondissements vous attendent ! L'intrigue est juste palpitante ! James Dashner sait réellement comment nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son histoire. C'est tellement impressionnant ! Aucune seconde de répit ne nous est accordée, c'est aussi simple que ça. Chaque chapitre possède son lot de surprises et de retournements de situation. C'en était presque jouissif ! En tournant la page suivante, on sait pertinemment que quelque chose va nous achever, et c'est formidable. On ne se repose pas une seule minute. On reste aux aguets, toujours prêts à affronter la prochaines épreuve... Et BAM, un chose énorme à laquelle on ne s'attendait absolument pas pointe le bout de son nez. Ouaw. Juste ouaw. J'ai été sidéré énormément de fois. L'auteur a doté son récit de milliards coups de théâtre tout en parvenant à mettre en place une intrigue cousue à la perfection. Dans les dernières pages, tout s'imbrique parfaitement. Et c'est un schéma bouleversant auquel nous faisons face ! Ouaw ! Surtout que monsieur Dashner maîtrise aussi l'art de nous donner envie d'avancer dans son récit. En effet, il pose des milliers de questions et n'en distillent les réponses que très lentement ! Un peu plus de temps pour les recevoir, et cela aurait été ennuyant. Mais là, il ne dépasse pas cette limite dangereuse. Il gère tout brillamment. Une plume vive et efficace, qu'il me tarde de retrouver !
Bien évidemment, l'action ne voit pas le jour toute seule... Nous rencontrons, ici, Thomas, un jeune homme envoyé dans un lieu étrange : le Labyrinthe. Dès le départ, j'ai bien senti que l'histoire allait me plaire. Une ambiance oppressante, des créatures étranges, des dizaines d'adolescents déboussolés et des morts à répétition... Une explosion de suspense et de mystère assez rare dans mes lectures. Si l'intrigue m'a énormément plu, je dois bien reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Thomas, ou à tous les autres protagonistes. En effet, on reste beaucoup trop en surface avec eux, alors que tout le reste est ultra intense. Du coup, le roman ne sera pas un coup de cœur. Il m'a manqué cet attachement si important à mes yeux avec le héros de l'histoire. Si l'auteur a réussi à me renverser avec ses rebondissements, ça n'a pas été le cas avec ses personnages... Dommage.
Heureusement, très rapidement, la situation au sein du Labyrinthe va se compliquer. Une fille va y faire son entrée... et va modifier toutes les convictions des jeunes hommes qui y habitent. Car cette fille, Teresa, est la seule et unique personne de sexe féminin qui a pu accéder au Labyrinthe en deux ans. Et, aux yeux des Blocards ( les personnes vivants dans le Labyrinthe ), c'est un très mauvais présage. Hiiiiiiiiii, je ressens encore toute l'excitation qui m'a traversé en découvrant les nombreuses énigmes qui tournent autour de Teresa mais également de Thomas. On comprend très vite qu'ils sont liés, et qu'un destin inattendu leur est réservé. Démarre alors une folle bataille pour l'espoir, l'amour, l'amitié et la survie.
En parlant d'amour, je me dois de vous avertir que celle contenue dans ce roman est vraiment, vraiment, très légère. Il n'y en a pas vraiment, pour tout vous dire. On pourrait croire que c'est fait très embêtant, mais pas du tout ! Il y a tellement d'autres choses sur lesquelles se focaliser qu'on ne remarque même pas le manque de romance et sentiments amoureux. Et pour que cet aspect ne me manque pas, c'est vraiment que les autres éléments du livre sont décrits merveilleusement bien !
On dévore le roman avec une frénésie difficilement contrôlable. Une fois parvenus aux dernières 100 pages, impossible de refermer le livre avant d'en connaître la fin. La fin... Haaaaa, quelle conclusion explosive !!! Venant de James Dashner, je n'en attendais pas moins. Il répond à toutes nos interrogations et laisse à la fois beaucoup d'énigmes en suspens. Pile assez pour nous donner envie de sauter sur le tome deux, en fait. Les derniers chapitres sont dévastateurs, et ils nous ramènent, comme beaucoup de romans en ce moment, au cœur du genre dystopique. Un peu comme pour Divergent Tome 2 ou The Other Life, on comprend que tout ce qui s'est déroulé ici n'est qu'une infime pièce du puzzle, et j'ai trouvé ça réellement super ! C'est bluffant !
En résumé, L'épreuve Tome 1 est un premier opus vraiment captivant. On plonge dans un univers ensorcelant et effrayant, qui nous prend aux tripes. On se laisse prendre au jeu avec une facilité déconcertante, et il est juste impossible de s'échapper du Labyrinthe avant d'en avoir trouvé la sortie, à savoir le dernier mot du récit. Je suis tellement impatient de lire la suite que je me tâte depuis des jours pour savoir si je ne vais pas la commander en anglais... Pour que j'en arrive à ce point-là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose ! Une lecture coup de poing, à la fois haletante et sensationnelle, qu'il ne faut absolument pas louper !

par Jordan
Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir
Susan Ee   
Cette série est sans doutes une des seules que j'arriverai à relire. Elle est tellement géniale.
Penryn est sûrement une des meilleures héroïnes que j'ai pu lire. Elle veut sauver sa famille, mais décide quand même de sauver tout le monde! Sans se plaindre, en plus! C'est génial, non ?^^ Et son histoire avec Raffe tient bien mieux que tout les coups de foudre qu'on peut croiser dans les autres livres. Ils sont partenaires ; ils se font vraiment confiances et elle n'est pas sans arrêts en train de se demander ce qu'il ressent pour elle. Elle est indépendante et intelligente et lui aussi. Ils n'ont pas forcément besoin de l'autre pour survivre. Et ça marche beaucoup mieux que n'importe quelle autre romance, d'après moi.
L'histoire. Elle est parfaite, hein ? Des anges pas vraiment cools, l'Apocalypse, des monstres, et des démons. J'aime! Vraiment très bien. Vraiment vraiment. Mais genre, vraiment beaucoup.
Pourrait-il y avoir une suite? Sur les Watchers, par exemple. Ils sont vraiment cools, eux :D. Et cette fois avec la vraie Apocalypse ? J'imagine déjà ! Ah la la!
Et j'aime beaucoup la couverture, aussi !^^

par Phiness
Les Chasseurs d'Âmes, Tome 4 : Horizon Les Chasseurs d'Âmes, Tome 4 : Horizon
Alyson Noël   
Me revoilà avec le dernier tome de la saga "Les chasseurs d'âmes" et je confirme que cette saga est fantastique et Magique. Elle a su garder son rythme durant les 4 tomes, nous plongeant tour à tour dans la noirceur, la douceur, le doute, la peur, la tristesse, l'espoir et l'amour.
Avec "Horizon" pas le temps de s'ennuyer et de souffler. Tout s'enchaîne et ce pour notre plus grand bonheur. Sans compter que l'histoire est captivante, envoûtante et innovante.
J'ai vraiment apprécié voyager dans l'univers crée par Alyson Noël qui allie la mythologie chamanique, les démons, les chasseurs, et les animaux totems.
Je n'ai donc aucun regret d'avoir tenté l'aventure "Les chasseurs d'âmes".
Tout comme les tomes précédents, Horizon se compose de trois parties, avec à chaque fois les points de vue de différents personnages.

La 1ère partie est la plus douce et la moins intense.
On y retrouve Daire six mois après le décès de sa grand-mère, et elle a encore du mal à l'accepter. Elle s'est coupée de ses amies mais heureusement Dace la soutient et ils vivent un bonheur parfait puisque les Richter sont aux abonnés absent depuis l'incendie du Terrier du Lapin.
Mais Daire va devoir faire son deuil et accepter d'être la dernière chasseuse, tout comme elle va devoir affronter son destin et tenter de supprimer une bonne fois pour toute le clan des Richter.
Dace quant à lui tente tant bien que mal de maîtriser la créature qui sommeil en lui. Mais les révélations qui vont lui être faites vont tout changer. Aura-t-il la force de combattre le mal qui sommeil en lui ? Que doit-il faire pour sauver Daire ?

Dans la 2ème partie, l'intensité monte d'un cran avec le retour des Richters. De plus, ils comptent parmi eux un nouvel allié ... Dace ! Sa part de ténèbres a finalement été plus forte que la lumière. Il a accepté sa destiné et fui ceux qu'il aimait afin de les sauver. Le démon qui sommeil en lui est prêt à prendre le dessus. Mais parviendra-t-il à le maîtriser assez longtemps pour mettre à exécution son plan ?
Daire ne croit pas que Dace puisse l'abandonner. Ne lui disait-il pas que l'amour était plus fort que tout ? Alors si lui ni croit plus, elle y croira et se battra pour deux !
L'heure du combat approche, Daire et ses amis se prépare au chaos, mais pour ce faire ils vont devoir se jeter dans la gueule du loup ... Le Terrier du lapin !!

La troisième partie porte très bien son titre ... Requiem, et c'est là que tout se joue. La pression est forte et le doute persistant.
Le bien et le mal s'affronte ...
Les pertes vont être lourdes ...
La prophétie se réalisera-t-elle ?
Dace parviendra-t-il à prendre le dessus sur le démon qui l'habite ?
L'amour peut-il vraiment être plus fort que le mal ?

En résumé, un final qui clôture parfaitement bien cette saga et qui va crescendo. Nous avons toutes les réponses à nos questions et Alyson Noël va même jusqu'à insuffler une part d'appréhension et de doute à la toute fin.
Quoi qu'il en soit, on referme ce livre satisfait par ce qu'on y a lu et découvert.
Et les couvertures sont sublimes tout comme les pages des chapitres et les titres des différentes parties. Se sont de très beaux livres.

par coco69
Beautiful Bastard, Tome 1 : Beautiful Bastard Beautiful Bastard, Tome 1 : Beautiful Bastard
Christina Lauren   
Ce livre est présenté comme étant le nouveau "sex-seller" et le livre de l'été, je suis tout à fait d'accord avec ça !! Une fois en main impossible de le lâcher, dès les premières lignes on sait qu'on va aimer, et même en voulant faire durer le plaisir, on se rend compte, bien trop vite, que c'est déjà fini, et on en veut plus, beaucoup plus ! L'histoire est une romance érotique sans secrets, et sans intrigue du fait de la vie sans problèmes de nos deux héros.

Mais attention, ce n'est pas parce que les personnages, Chloé et Bennett, n'ont pas de passé torturé, que l'histoire est fade ou sans intérêt, bien au contraire. Ils ont tous les deux un sacré caractère, et pour notre plus grand plaisir, ils n'ont pas leur langue dans leur poche, ils sont sarcastiques et acerbes à souhait, ils aiment jouer au chat et à la souris, en même temps ils le font tellement bien, nous sommes pile dans le thème "de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas", et pourtant cela ne va pas les empêcher de refuser le bonheur qui frappe à leur porte. Vous l'aurez compris leur "relation" ne va pas être des plus simple, ils refusent l'un l'autre de franchir les limites qu'ils ont construites, pas de sexe au travail, mais leur attirance va prendre le dessus, ils se cherchent, se trouvent, se font du mal, ils essaient de résister, et pourtant et ce qui n'était, au départ, qu'un plan cul va se transformer en relation, en amour ... en tout cas pour l'un deux, et pour une fois, ce n'est pas celui qu'on croit ;-))

Par contre je ne comprends pas les comparaisons avec la saga Cinquante Nuances, car ici, il n'y a ni bondage, ni punition, ni SM, et ni passé torturé, juste 2 adultes qui éprouvent une attirance physique mais qui refusent de laisser libre cours à leurs sentiments, et j'avoue aussi encore chercher la ressemblance avec Twilight, car oui ce livre est avant tout promu comme étant une Fanfiction de Twilight ... Heureusement pour nous les auteures ont avoué avoir retravailler le texte pour l'édition :-)

Alors si les termes "fanfiction" et "Twilight" vous rebutaient, mais que vous chercher une romance érotique avec du caractère, du sexe, de la tension, de l'amour et bien foncez, ce livre est pour vous :-) En tout cas moi j'ai adoré et j'aime Bennett !!


par coco69
The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception
Mary E. Pearson   
Quelqu un saurait ils si il seras traduit en français ?? Merci d avance
Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident
Elizabeth Chandler   
Cela fait un moment que je suis en possession de ce livre et que je n'arrivais pas à l'ouvrir, parce que je savais que j'allais me sentir mal...
C'est un très bon livre, vraiment ! [spoiler]L'amour qu'il y a entre Ivy et Tristan est enviable. Et leur "séparation" cruelle !! Je disais que j'hésitais à le lire, non pas parce que Tristan meurt mais à cause de ce qu'allais ressentir Ivy... cette profonde tristesse, ce désespoir, l'envie de mourir, de ce laisser aller... tout ces sentiments que l'on ressentirait si ça nous arrivais. Les passages sur les ressentis d'Ivy, ses larmes, sa foi perdue, m'ont fait pleurer, parce que je ne peux faire autrement que de m'imaginer moi à sa place.[/spoiler] Donc je m'en vais lire le second tome et je conseil bien sur à ceux qui hésiteraient : Allez-y foncez ! Il en vaut la peine !!

par tammii
Dance of Thieves Dance of Thieves
Mary E. Pearson   
Ce livre, je voulais absolument le lire.
Même si je savais que je n’avais pas lu la saga « The Remnant Chronicles » et qu’il y avait donc la possibilité que je sois complètement perdue, le résumé me faisait trop envie pour ne pas le commencer. Et pour le coup, je ne regrette en rien cette décision car ce livre est un gros coup de cœur. Et pourtant, rien n’était forcément gagné au départ.

Mais avant de rentrer dans les détails, je tenais quand même à dire que « Dance Of Thieves » est une saga qui peut se lire quand même indépendamment de « The Remnant Chronicles ». Pour autant, je reste quand même déçu de ne pas avoir eu l’occasion de la lire avant puisque la traduction française n’est jamais sortie. Il aurait été quand plus intéressant que la maison d’édition commence par le commencement. Même si j’ai pu lire facilement ce livre, je dois quand même avouer que les premières pages m’ont parfois donné l’impression qu’il me manquait des informations capitales qui auraient pu me permettre de comprendre un peu mieux le contexte dans lequel les personnages se trouvaient.

Mais quoi qu’il en soit, « Dance of Thieves » a été une excellente lecture malgré le fait qu’il m’a fallu quand même quelque chapitre pour vraiment me mettre dedans. J’ai eu un gros déclic lors de leur retour en ville et quand les choses ont vraiment commencé à devenir sérieuse. Nous avons beaucoup de personnages attachants, beaucoup de rebondissements dans les dernières pages et surtout nous avons une histoire qui tient la route et que j’ai adoré. Une histoire qui a encore beaucoup de choses à nous raconter, comme nous le montre les dernières pages. Je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre la suite après cette bombe que l’auteure nous a laissé. J’ai l’impression d’avoir eu le cœur brisé. [spoiler] Les choses vont de plus en plus mal alors que tout semblait un peu rentrer dans l’ordre. J’ai vraiment peur pour la famille de Jase. Je ne veux pas croire que Samuel soit mort, mais je ne pense pas que Jalaine irait jusqu’à mentir. [/spoiler]

Au niveau de la romance, au départ je trouvais que ça allait assez vite. Mais en fin de compte, ce rapprochement était nécessaire pour la continuation de l’histoire et cela a vraiment permis d’avoir une relation assez particulière à suivre. Je me suis surprise à vraiment aimer Jase et son caractère. Le fait qu’il soit très protecteur mais aussi qu’il ait plus de charisme et d’autorité que j’aurais pu le penser. Kazi est une heroine comme je les aime, et j’ai d’autant plus apprécié qu’elle ne soit pas juste une intruse avec que des mauvaises intentions. Tout comme ses deux amies.

Que dire, vivement la suite.
Il me tarde d’avoir le deuxième tome entre les mains et je pense qu’ils nous faudra malheureusement attendre un petit moment...