Livres
511 270
Membres
521 904

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Une main levée, Mensah a interrompu le débat. "Gutharin, quel est le problème ?

- J'ai profité de sa déconnexion pour entrer dans son système et récupérer son journal d'événements, a alors expliqué l'intéressé. Je voulais examiner certaines anomalies que j'avais remarquées sur le réseau." Il a fait un geste de la main dans ma direction. "Cette unité était déjà subversive. Elle a hacké son module superviseur."

Sur les chaînes de divertissement, on appelait ça un rebondissement de type "oh, bordel".

Afficher en entier

Mais bien sûr, allons pousser l’AssaSynth à nous ouvrir son cœur… Rien que la perspective d’endurer pareille torture a fait chuter mon indice de performance à 97 %. Plutôt retourner me fourrer dans la gueule de l’Hostile Un !

Afficher en entier

Cela fait fait partie de mes fonctions, ne pas écouter les instructions du système lorsqu’il… se trompe.

Afficher en entier

J’aurais pu faire un carnage dès l’instant où j’ai eu piraté mon module superviseur ; en tout cas, si je n’avais pas découvert un accès au bouquet de chaînes de divertissement relayées par les satellites de la compagnie. 35 000 heures plus tard, aucun meurtre à signaler, mais, à vue de nez, un peu moins de 35 000 heures de films, séries, lecture, jeux et musique consommées. Comme impitoyable machine à tuer, on peut difficilement faire pire.

Je n’avais pas pour autant laissé tomber mon boulot et j’espérais que les Dr Volescu et Bharadwaj en auraient bientôt fini avec leurs prélèvements pour que, sitôt rentrés à la base, je puisse regarder l’épisode 397 d’Apogée et déclin de la Lune sanctuaire.

J’avais l’esprit un peu ailleurs, je le reconnais. Ce nouveau contrat n’avait vraiment rien de palpitant et je réfléchissais au moyen de reléguer le canal d’alertes en tâche de fond le temps d’accéder au contenu musical du flux de divertissement sans que HubSystem n’enregistre de surcroît d’activité – une tâche plus délicate à mener sur le terrain qu’à la base.

Afficher en entier

On a tort de considérer les synthétiques à moitié humains et à moitié machines. L'idée sous-entend que les deux entités fonctionnent indépendamment l'une de l'autre, comme si la part robotique n'aspirait qu'à exécuter les instructions et à remplir sa fonction tandis que la part humaine, privilégiant sa propre vie, ne cherchait qu'à prendre ses jambes à son cou. La réalité est toute autre. Je suis un être à part entière, nageant en pleine confusion sans la moindre idée de ce que je veux. Ni de ce que je devrais faire. Ou même de ce dont j'ai besoin.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode