Livres
514 849
Membres
527 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Oui, bah non, j'ai pas tenu le coup, je l'ai lu, voilà, j'ai craqué. Et ça me fait ressentir des choses paradoxales, je suis heureuse, très heureuse, euphorique même. Mais je suis triste, triste de devoir attendre un an avant la sortie du prochain tome. Ce roman est ... je n'ai pas suffisamment de mots pour décrire combien j'ai attendu de lire quelque chose comme ça, combien j'ai espéré qu'un auteur m'offre cet extase, une fois dans ma vie (et j'en veux plus, plus, plus). Je ne reviendrais pas sur la plume irrévocablement et indéniablement sublissime de Tahereh Mafi, ceux qui ont lu le premier tome savent déjà à quel point c'est une auteure talentueuse.

Des livres excellents, j'en ai lu, et j'en lirai. Celui-ci est différent, pas le meilleur, un des meilleurs, oui. Mais il est différent. Si différent. On n'a pas tellement l'impression de lire un roman, on a juste l'impression qu'on est quelqu'un d'autre, on a juste l'impression de penser, inlassablement, sans réel fil rouge, sans transition, sans mensonges. Parce que les sentiments sont si authentiques, ils sont si véridiques que ça ne nous touche même pas, ça ne nous fait même pas ressentir de l'empathie, c'est plus fort que ça, plus puissant, plus poignant. Waw. Oh mon Dieu, Oh mon Dieu, Oh mon Dieu. C'est haletant, presque fatiguant. Je ne sais pas quoi dire, ni quoi penser, j'en reviens pas.

Les personnages sont...la raison principale qui me fait tant aimer ce livre, et je suis déçue de ne pas pouvoir leur attribuer un 100, un 1000 sur 10. Ils sont incroyablement attachants, incroyablement vrais. Juliette a évolué, oui, et on sent cette évolution. Si je l'aimais au tome un, j'en suis venue à l'adorer, j'ai ressenti tout ce qu'elle a ressenti, agonie, frustration, tiraillement. Warner a évolué, Warner est changé, Warner est...juste Warner. Il n'en faut pas plus pour l'aimer, aimer son imprévisibilité, la contrariété qu'il éveille parfois en nous, mais l'indubitable affection qu'on ne peut s'empêcher d'éprouver à son égard. Adam est toujours aussi magique, mais lui aussi est changé, lui aussi est différent. Kenji est la petite fraîcheur au milieu de ce monde chaotique, celui qui m'a fait sourire et rigoler, même dans les situations les plus dramatiques, ce personnage est vraiment indispensable au roman, vraiment.

Je ne vais pas plus m'étaler (même si je pense l'avoir déjà assez fait), mais Unravel me a définitivement quelque chose de plus que les autres romans YA. Définitivement.

Afficher en entier
Argent

Encore mieux que le tome 1

Le début est un peu longuet compte-tenu des états d'âme de l'héroïne toujours cloîtrée dans sa peur d'avancer. Puis très rapidement je suis restée scotchée par l'évolution du personnage de Warner qui est vraiment l'élément fort, le fil conducteur de cette histoire. Je l'aimais déjà beaucoup dans le tome 1, mais alors là je me suis prise une baffe magistrale, complètement embarquée par l'association du personnage et de l'écriture hypnotique de l'auteur. Mais comment ne pas fondre devant cet assassin à la gueule d'ange, comment ne pas se laisser ensorceler par ce monstre aux paroles de miel, comment ne pas mourir d'amour pour cet être diaboliquement séduisant et mortellement envoûtant ?.. Juliette perd pied, dévastée par des sentiments qu'elle a de plus en plus de mal à maitriser. Où est la solution ?

Argent : 8,5/10

Afficher en entier
Or

Un coup de coeur pour cette saga.

A l’instar du 1er volet, ce tome 2 est long au démarrage à cause de l’héroïne et de ses perpétuels changements d'humeur. J'avoue avoir eu envie de lui mettre des claques par moment.

Mais mon vrai coup de coeur va au personnage de Warner qui, à lui seul, fait de cette saga, une histoire magnifique.

J'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur lui, surtout qu’apparemment, il est très présent dans le tome 3.

Vivement la suite

Afficher en entier
Diamant

De loin meilleur que le premier pour moi. Si le début est un peu mou, Juliette un peu trop renfermée sur elle, la seconde partie du livre est carrément bluffante. On entre pleinement dans le vif du sujet, on en apprend davantage sur l'intrigue, tous les événements s’enchaînent à une vitesse hallucinante et on fait des découvertes surprenantes. Spoiler(cliquez pour révéler)(notamment que Adam et Warner sont frères et pourquoi ils peuvent tous deux toucher Juliette.)

J'ai beaucoup aimé le fait que Juliette se détache un peu d'Adam et agisse par elle-même, bien qu'elle m'ai énervée un bon moment à force de s'apitoyer sur son sort. Heureusement que Kenji a été là pour lui faire la morale ! En parlant de Kenji, son côté gamin et grande gueule apporte une vraie fraîcheur en ces temps de guerre, même s'il prouve à plusieurs reprises qu'il peut être très sérieux quand il veut. Quant à Adam, il s'efface de plus en plus, laissant Warner s'affirmer de plus en plus. Parce qu'après ce tome-là et Destroy Me, difficile de ne pas voir Warner autrement. Il se montre plus humain, plus attachant qu'avant, et on ne peut s'empêcher d'aimer ce petit "monstre". C'est indéniable, Aaron a définitivement gagné sa place dans mon cœur.

Après un tome aussi époustouflant, je n'ai qu'une hâte, découvrir la suite, et malheureusement fin, de cette incroyable série.

Afficher en entier
Pas apprécié

Après avoir difficilement survécu à ma lecture du premier tome, j’allais abandonner ma série quand une amie m’a dit : « Si, si, continue ! Tu verras, ça devient totalement n’importe quoi ! »

Oh mon dieu, elle avait raison.

Le premier tome, c’était Juliette qui pleurait sur son sort, prise dans un triangle amoureux (difficile de choisir entre un mec sympa et un psychopathe torturé par son père jusqu’à devenir un monstre).

Ce tome-ci, c’est un peu les X-Men auxquels vous aurez soigneusement arraché tous leurs éléments de fun. Et pour cause, Juliette est une drama queen épuisante qui ne sait que rougir, s’embraser (si, si), se retenir de hurler, pleurer, trouver que tout le monde la déteste, suffoquer et se crisper. Juliette passe la moitié du livre roulée en boule à nous expliquer à quel point elle voudrait mourir.

Pour rajouter de l’eau sur le feu, il ne faut pas oublier qu’un auteur de dystopie semble incapable de se passer de triangle amoureux. Oh oui, mesdames, c’est le grand retour de Wagner.

Juliette le croise par hasard., elle se rappelle alors que c’est tout de même un cinglé qui l’a torturée, tout ça.

Mais c’est alors que Wagner croise un chiot et, surprise, ne le tue pas.

« Je le vois sourire. Le genre de sourire qui le métamorphose, qui sème des étoiles dans ses yeux et donne de l’éclat à ses lèvres, et je réalise que je ne l’ai jamais vu comme ça auparavant. Je n’ai même jamais vu ses dents… si régulières, si blanches, pour ne pas dire parfaites. Une enveloppe charnelle sans aucune, aucune imperfection pour un garçon au cœur si noir, si noir. Difficile de croire qu’il y a du sang sur les mains de celui que je contemple. Il paraît doux et vulnérable… tellement humain. Ses yeux sont tout plissés à force de sourire jusqu’aux oreilles, et ses joues sont rosies par le froid.

Il a des fossettes .

C’est sans conteste l’une des plus belles images que j’aie jamais vues. »

Et c’est reparti pour un tour de manège…

On est tellement centrés sur la petite personne de Juliette et ses incroyables soucis que l’intrigue guerrière et politique passe à la trappe. C’est affligeant.

Pour couronner le tout, la narration est aussi épuisante que Juliette. Tout est exprimé à l’aide de métaphores et de comparaisons alambiqués qui rendent sincèrement des passages incompréhensibles.

« Peut-être qu’il neige, peut-être qu’il pleut, j’en sais rien. Peut-être qu’il gèle, qu’il grêle, que c’est un orage, un ouragan qui se mue en tornade, et que la terre tremble et se crevasse pour céder la place à nos erreurs. »

« À présent, mon esprit me trahit, car mes pensées rampent hors du lit chaque matin, j’ai l’œil aux aguets, les mains moites et des gloussements nerveux dans la poitrine, et la pression augmente et augmente et augmente encore. »

« Elles pensent aussi que je suis restée assez longtemps inconsciente pour que mon corps ait eu le temps de réparer la majeure partie des dégâts psychologiques subis, encore que j’en doute un peu. […] Les filles m’ont expliqué que la plupart des blessures étaient internes ; apparemment, j’ai traumatisé le moindre os invisible de mon corps responsable de ma malédiction mon don. »

Des blessures psychologiques sur des os invisibles réparées par un coma. Vous avez quatre heures.

Afficher en entier
Diamant

Terminé. Et brisée.

Tahereh Mafi me brise. Par sa plume, son histoire, ses personnages; tout, tout, tout. Je voulais avaler tout ce qui défilait devant mes yeux et me les approprier. Tahereh Mafi est une magicienne et elle m'a éblouie. Tahereh Mafi est une voleuse et elle a dérobé mes poumons.

Ce livre, c'est comme un coup de poing. Balancé avec toute la force possible dans mes entrailles, montant vers mes poumons pour couper ma respiration et broyer mon coeur.

C'est intense. Si intense. Et j'en veux encore.

Juliette, Adam, Warner, Kenji et Anderson. Comment peut-on détester et aimer, les deux à la fois, si passionnément ? C'est trop, c'est déchirant.

Warner, Warner, Warner. Je ne l'appréciais pas trop lui. Trop étrange, trop énigmatique.

Pourtant c'est lui qui me fera succomber. Vous rendez-vous seulement compte de ce que serait l'histoire sans Warner ? Warner et Juliette ? Impossible.

Warner m'a détruite. Fracassant tout sur son passage. Et j'en veux plus, plus, plus. Je n'arrive pas à me l'enlever de la tête. Cet homme est fou. Et j'en suis dingue.

Tahereh Mafi a réussi. Quel talent. Quelle écrivaine. Parfois, j'aimerai me glisser dans sa tête pour voir où toutes ces merveilles naissent.

Tahereh Mafi une auteure à suivre et à aimer.

Afficher en entier
Diamant

Ce deuxième tome est tout simplement angoissant et vraiment plein d'émotion.

http://true-addict.overblog.com/

Alors que Juliette pensait avoir trouvé un cocon de sécurité, elle se rend compte qu'elle a finalement quitté une base militaire pour rejoindre une base de révolutionnaire, mais pas n'importe laquelle : Chaque individu ont une faculté particulière, qui pourrait faire que Juliette se sente à l'aise, mais c'en est tout autrement.

Les gens la perçoit comme quelqu'un de dangereux, et alors que Juliette est déjà une personne très réservé, le regard des autres n'arrangera rien à son investissement et son adaptation.

Elle s'entraine sur son don, essayant de le faire evoluer et tenter de le controler, mais ceci ne fonctionne pas vraiment. Elle ne voit que très peu Adam, ce qui en rajoute à son mal être, elle qui ne jure que par lui... ou presque. Dans sa tête, elle pense toujours à Warner, le psychopathe qui voulait se servir d'elle à son propre avantage mais qui est tombé amoureux d'elle - d'un amour obsessif, voir carément malsain... et lorsque leur chemin se croise de nouveau, la vie de Juliette pourrait bien de nouveau basculer...

ce deuxième tome est très porter sur Warner, laissant Adam de coté même si sa place est tout de même important. Warner est très présent dans la tête de juliette mais aussi dans le livre, lui laissant une grande place, et on le découvre sous un nouveau jour, ce qui nous fait l'aimer ou au contraire encore plus detester.

Le triangle amoureux s'est installé, et je me demande vraiment ce que le troisième tome nous reserve !

A voir ! et surtout à suivre de très près !!

Afficher en entier
Diamant

Un excellent tome, un vrai diamant.

J'ai adoré du début à la fin, un tome meilleur que le premier. Juliette est un personnage auquel on ne peut que s'attacher. L'action, la romance est toujours aussi présente. On découvre un nouveau Warner, plus humain et capable d'éprouver des sentiments, on s'attache à lui.Spoiler(cliquez pour révéler)Adam ne pouvant plus toucher Juliette je crois presque qu'il a sa chance. Un tome qui va de révélation en révélationSpoiler(cliquez pour révéler)Warner et Adam sont frères!!!!!!.

Je n'ai qu'une hâte c'est de lire la suite, attendre sera une vrai torture.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est une bombe qui a fait exploser mon coeur en mille morceaux. Je crois que ce que l'on ressent en tournant les pages est tout simplement indescriptible. Le tome 1 était génial mais le tome 2 le dépasse de loin, tout s'accélère et l'auteure joue avec vos émotions de façon tellement habile que s'en est déroutant !! Elle vous retourne littéralement le cerveau, je suis absolument fan de sa plume !! Le personnage de Juliette est fascinant, ses sentiments tiraillés aussi bien pour Adam que pour Aaron m'ont tenus en haleine jusqu'à la toute dernière page. Au fait Aaron... parlons en !! Qui aurait cru ! J'ai adoré découvrir ses différentes facettes, je n'aurais jamais pensé pouvoir tomber amoureuse d'un homme aussi cruel et impitoyable et pourtant on apprend a creuser la carapace avec Juliette et on ne peut que se laisser séduire par sa personnalité si mystérieuse et surprenante !!! Et Kenji, ce personnage m'a fait tellement rire et en même temps tant ému, j'ai vraiment eu très peur pour lui ! Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose en lui me rappelle Finick dans Hunger Games. J'espère néanmoins avoir droit a plus de scènes avec Adam dans le tome 3, il m'a au moins autant manqué qu'a Juliette, j'ai trouvé leur relation très frustrante dans ce tome et même si j'adore Aaron, Adam me touche réellement, c'était mon coup de coeur. Bref, un vrai régal, l'attente du tome 3 qui sort "normalement" en octobre en France va juste etre insupportable, un supplice !!

Afficher en entier
Diamant

Oh my god !!!! Ce livre est vraiment PARFAIT ♥♥♥ Rien a dire juste qu il est génial =) Sa me tarde d achetée la suite =)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode