Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hime18 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Midnight, Texas Tome 1 : Simples mortels, passez votre chemin ! Midnight, Texas Tome 1 : Simples mortels, passez votre chemin !
Charlaine Harris   
Si vous vous attendez à retrouver l'univers un brin déjanté de True Blood la déception risque d'être au rendez-vous. Dans cette nouvelle série, Charlaine Harris renoue avec ses anciennes amours et c'est vers des séries plus anciennes orientées vers l'énigme policière que le regard doit se tourner. Ce premier volet de la série est une sorte de spin-off avec d'autres séries policières de l'auteur (Lily Bard, Harper Conelly et Aurora Teagarden) et l'on retrouve ici un certain nombre de personnages déjà rencontrés (Bobo, Manfred, le sherif Smith) Mais cette fois-ci le surnaturel est présent même si tous les protagonistes font de leur mieux pour cacher ce qu'ils sont. La romance est aussi la grande absente du roman : pas d'histoire d'amour et encore moins de sexe. Pas de scènes de gore à l'hémoglobine envahissante. Non, un roman à l'atmosphère quasi hitchcockienne où le quotidien finit par prendre des allures angoissantes.

C'est un roman à l'atmosphère étrange, où rien n'est vraiment dit, où chacun à quelque chose à cacher et où le surnaturel se dévoile petit à petit. L'action se situe dans une bourgade du Texas, Midnight, perdue au milieu de nulle part, au croisement de deux routes. Réunis par le hasard à moins que des forces occultes ne les aient poussés là, un groupe d'individus a constitué une communauté dont le maître mot est discrétion. Les secrets de chacun sont gardés par les secrets des autres. L'intrigue policière est assez basique : une femme a disparu et tout le monde pense qu'elle est partie jusqu'au moment où l'on découvre son cadavre. La résolution de l'énigme amènera son lot de découvertes mais également son lot de nouvelles questions.

J'ai beaucoup aimé ce roman à l'atmosphère quasi gothique où l'angoisse naît des non-dits, où rien n'est dit mais où tout est suggéré. Ici pas de flamboyance, juste l'étrangeté du quotidien, quand une toute légère inflexion vous fait basculer dans le fantastique. Vivement la suite !
Journal d'une princesse, Tome 1 : La Grande Nouvelle Journal d'une princesse, Tome 1 : La Grande Nouvelle
Meg Cabot   
J'ai vraiment aprécié ce livre, comme tous les livres de la saga ! :)

par Mariine
A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres A Comme Association, Tome 1 : La Pâle Lumière des Ténèbres
Erik L'Homme   
Le monde, est composé de trois types d’individus : les Normaux, les Anormaux et les Paranormaux. Jasper, adolescent de 15 ans à l’humour quelque peu foireux, appartient à la dernière de ces catégories ; celle des Paranormaux, donc, des humains qui ont des talents très particuliers.
Les Normaux sont des personnes comme vous et moi, tandis que les Anormaux sont des créatures dans le genre trolls, loups-garous et autres étrangetés.
L’Association, c’est l’organisation secrète par laquelle Jasper a été recruté pour ses talents. Constituée d’êtres Paranormaux, elle doit veiller à ce que cohabite les Anormaux et les Normaux. L’un des mots d’ordre de l’organisation est la discrétion. Bien entendu, Jasper ne pourra pas faire dans la tenue quand il se trouvera dans des situations de grands dangers…

Au risque de me manger des pêches dans le visage ; je n’ai jamais lu un seul livre d’Erik L’Homme ou de Pierre Bottero. Par contre, j’en ai entendu parler, évidemment. C’est donc sans préjugés que je me suis plongée dans ce livre… Pour en ressortir avec un large sourire.
Non pas parce que le livre était fini (loin de là) mais parce que l’humour de Jasper est juste tordant. Ses blagues sont rarement lourdes, c’est donc un plaisir de les lires. Et il y a aussi le fait que ce jeune garçon soit (presque) normal. Il aime les filles, les Doors, les filles, son groupe de rock médiéval où il joue de la cornemuse : le commun des mortels, n’est-ce pas ?
La mission confiée par l’Association à Jasper traite du trafic de drogue chez les vampires. Rien de plus sur le déroulement de cette mission, au risque de ‘casser’ l’ambiance.

Les autres personnages sont tout aussi intéressant que Jasper. Walter, Mlle Rose, Le Sphinx et Ombe. Surtout Ombe, qui est elle, totalement idéalisé dans l’esprit travaillé par les hormones de Jasper. Je sens que je vais aimer également le deuxième tome, qui parle de l’aventure de la jeune fille (quel bonheur d’écrire son joli nom).

Au risque de me répéter, ce livre est vraiment bien, un bon divertissement, de la fraîcheur. Pour ceux qui seraient néophyte dans les Doors, je ne peux que vous conseillez d’écouter les chansons cités (deux, je pense) dans le livre – et les autres, bien sûr.


par Happy
Area D, Tome 8 Area D, Tome 8
Kyung-il Yang    Kyôichi Nanatsuki   
Encore un volume qui nous tient en haleine, avec un peu moins de combats et un Jin toujours égal à lui-même. Comment va se terminer le combat de Jin et Goz ? Qu'a Jin en tête ? Vont-ils retrouver Mika ? Comment va réagir le conseil des surhommes ?
Juste une petite déception parce qu'on ne voit presque pas les autres membres du groupe dans ce tome.

J'ai beaucoup aimé le pouvoir du "bibliofile". Qu'est-ce que j'aimerais avoir le même... ^^

par Khiad
A Comme Association, Tome 4 : Le Subtil Parfum du Soufre A Comme Association, Tome 4 : Le Subtil Parfum du Soufre
Pierre Bottero   
J'ai beaucoup aimé ce tome. On se rend compte que Ombe n'est pas totalement incassable...
Comme certains l'ont fait remarqué l'histoire est plus mûre que dans les autres tomes. La fin est triste mais j'ai été contente que nos 2 héros se retrouvent.
[spoiler]Je me demande d'où vient l'odeur d'Ombe à laquelle faisait allusion Nacelnik?? J'ai l'impression que c'est cette odeur qui fait que les gens au bout d'un certains temps s'éloignent d'Ombe, mais pourquoi?[/spoiler]
En fermant ce livre, j'ai eu un petit pincement au coeur en songeant que ce livre est le dernier que Pierre Bottero a écrit avant son accident. Un auteur de génie pour un livre de génie.

par butterfly
Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine Alpha & Oméga, Tome 0 : L'Origine
Patricia Briggs   
Il arrive parfois qu’un auteur, sans savoir pourquoi devienne incontournable à nos yeux et ou chacun de ses travaux, à défaut d’être déjà dans notre bibliothèque est suivi de très près. Pour ma part, Patricia Briggs fait partie de mes auteurs fétiches.

Je vous l’accorde sa nouvelle série ne s’éloigne pas de ce qu’elle à l’habitude de produire car en effet, cela se déroule dans le même univers que Mercy Thompson mais en exploitant des personnages secondaires apparues dans « L’appel de la lune » et en traitant, en parallèle de celui de ce dernier une intrigue sous sous-jacente juste effleurée dans Mercy Thompson. Un excellent complément donc pour celles et ceux souhaitant connaître tous les détails de la meute de Chicago s’étant livrés dans un commerce plus qu’illégale…

Chose importante à signaler sur ce si fin petit tome comportant juste 122 pages. Il s’agit de la pré-quelle de Alpha & Omega, tome 1: Le cri du loup. Paru aux USA dans un recueil de nouvelles comportant plusieurs auteurs, Milady a réussi de manière exceptionnelle à sortir uniquement cette nouvelle rebaptisée Alpha & Omega, Tome 0: L’origine. Certes le tome 1 était sorti plus tôt mais heureusement l’erreur a été réparée.
Cette pré-quelle nous entraîne à Chicago où nous faisons la connaissance d’une nouvelle héroïne, une jeune louve nommée Anna. Cette dernière a été changé contre son gré trois ans en arrière et n’accepte toujours pas sa condition de « monstre ». De plus, sa place et son traitement au sein de la meute n’a rien d’enviable, battue, soumise et violée, Anna est brisée et tente de survivre malgré tout, même si ses envies de suicides ne sont jamais bien loin. Cette jeune louve exploitée et peureuse trouvera cependant le courage d’appeler Le Marrock lorsqu’elle réalisera que certaines disparitions énoncées dans le journal ne lui sont pas inconnus et que, surtout, un certain jeune homme était en cage dans la demeure de son Alpha Léo.
C’est ainsi que débutera cette histoire, Bran enverra son bras droit, exécuteur, assassin et fils Charles auprès d’Anna afin d’élucider cette lourde et pénible affaire.

On prend plaisir à redécouvrir ce monde au travers de nouveaux personnages. La narration contrairement aux autre récit de Bit-lit est à la troisième personne et non à la première. Une excellente idée nous permettant de comprendre la vision qu’on tous les personnages. Que cela soit Anna qui nous transmettra sa peur des autres, sa méfiance, son passé et bien sure sa relation naissante avec Charles.
Charles dont ses apparitions dans Mercy Thompson étaient assez furtives et austères, ici nous découvrirons au travers de ses narrations un personnage bien plus complexe qu’annoncé et assez attachant. Un homme assez déconcerté par l’attitude d’Anna à son égard et ne sachant comment se comporter avec elle sans la blesser ni l‘apeurer. Un loup dépassé par son attirance pour elle et qui cherche à comprendre comment elle parvient que par sa présence à calmer la bête surgissant de temps à autre.
Nous avons également le plaisir de revoir le calme Marrock, Bran.

Un tome ouvrant sur d’autres horizons et surtout commençant à explorer un peu plus profondément le milieu du loup, les aspirations et hiérarchie à suivre au sein de la meute. Un tome certes court mais passionnant. Une pré-quelle que j’ai lu d’une traite et ou l’enchaînement de sa suite « Le cri du loup » s’est faite tout naturellement.

par Luna05
Area D, Tome 6 Area D, Tome 6
Kyung-il Yang    Kyôichi Nanatsuki   
j'adore cette série, j'en suis vraiment fan! à lire!
A Comme Association, Tome 2 : Les Limites Obscures de la Magie A Comme Association, Tome 2 : Les Limites Obscures de la Magie
Pierre Bottero   
Ravie de retrouver le style de Pierre Bottero. Grâce à ses oeuvres, on sent qu'il est toujours parmi nous. A comme Association, bien différent de ses autres romans, est pourtant aussi superbe, bien que trop court. De l'imagination, beaucoup d'humour (j'ai ri sans retenue plusieurs fois) et bien sûr, sa merveilleuse écriture. A tous les fans de Bottero, lisez sans modération.

par Isanala
Alice au pays des Merveilles Alice au pays des Merveilles
Walt Disney   
Le "conte" de Lewis Caroll, en version édulcoré pour les petits et grands enfants. Mais une belle histoire quand même. [spoiler]Je me souviens de ma surprise, lorsqu'Alice se réveille, et qu'on comprends que ce n'était qu'un rêve.[/spoiler]
40 jours de nuit 40 jours de nuit
Michelle Paver   
Lorsque j'ai commencé cette lecture j'étais moyennement convaincu, le style me paraissait assez moyen.
Mais j'ai pour principe d'éviter les jugements hâtifs, aussi j'ai poursuivi.

Et j'ai eu une excellente surprise. Ah! ils sont rares de nos jours les ouvrages au registre fantastique (je parle du vrais fantastique, celui du Horla de Maupassan, du Singe de Stefan King, et non pas cette étiquette que l'on colle aujourd'hui sur les ouvrages où apparaissent vampires et lycanthropes en tout genre)

L'histoire nous emporte dans le continent le moins connu du globe : L'Arctique.
Si le démarrage peut sembler un peu lent, il permet de bien réaliser la lente dégradation, tandis que la peur s'immisce, se faufile dans la vie de Jack...

Le style sans être non plus merveilleux traduit magnifiquement cela, la peur: celle qui nait des ténèbres du silence et de la solitude.

Je ne suis jamais allé dans l'Arctique, et ne pourrais y survivre, il me suffit de quelques heures passées seules dans ma maison, tandis que le reste de la famille est ailleurs de manière imprévue, pour que je sois saisie d'angoisse, que serait-ce que 40 jours à mille miles de tout lieu habités...


Et comme je l'ai précisé, c'est un roman fantastique, nous sommes libre pour notre interprétation: est-ce simplement le Rar, ou bien s’est-il réellement passe quelque chose?... c'est au lecteur de décider, et rien, rien ne le permet de trancher plus dans un sens que dans un autre...


par Mondaye