Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hermione777776 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos
Christelle Dabos   
Je viens de finir ce quatrième tome. Je viens de terminer la saga de La Passe-Miroir.
Très clairement, un sentiment domine, mais j’y viendrai plus tard.

Je voudrais commencer par saluer l’incroyable imagination de Christelle Dabos. Depuis le tome 1, on connaît son talent pour créer un univers riche et foisonnant, surprenant à de nombreux égards. Depuis le tome 3, on comprend que l’intrigue se déploie comme rarement dans un roman de fantasy. Cette saga m’a déstabilisée, car elle repose sur des ressorts totalement différents de ceux des autres romans fantasy, d’aventure. Tout était imprévisible. Ce tome 4 nous donne enfin les réponses à nos questions et, comme je m’en doutais, je n’ai pas encore tout compris à 100% à ces histoires d’échos, d’Autre et d’inversements.
Ce que je sais, c’est que ce tome, comme les précédents, m’a totalement immergée dans son univers et je suis ravie de ma lecture.

Mais tout de même, le sentiment prédominant, c’est la frustration. Certains passages m’ont bouleversée mais j’aurais voulu une autre fin (et je suis certaine que je ne suis absolument pas la seule…). [spoiler]J’aurais voulu une belle fin pour Thorn et Ophélie, enfin ! Avec un Thorn réparé et en paix, ils auraient pu être enfin heureux et libres…[/spoiler] Une fin pas forcément en apothéose, mais une fin plus glorieuse en tout cas ! Aussi, comme pour le tome 3, je suis frustrée de ne pas avoir plus vu des personnages importants [spoiler](Bérénice, Archibald, Victoire, la tante Roseline… Je les aimais tellement dans les deux premiers tomes que je suis déçue de leur peu de présence dans les deux derniers !)[/spoiler]

Je suis consciente que ce sentiment de frustration, c’est la preuve que le talent de Christelle fonctionne. Je sais aussi que l’intrigue est résolue et que c’est le principal. Mais je ne peux pas m’empêcher d’être un peu triste pour tous ces personnages, un peu délaissés au profit de l’Histoire.

Je vais sans doute cogiter encore un peu à propos de toute cette intrigue que Christelle Dabos a mis en place, Dilleux, l’Autre, les échos, l’Envers. Je vais aussi m’imaginer la suite de l’histoire avec cette nouvelle donne. Cela ne me dérange pas que la fin soit ouverte : la saga de La Passe-Miroir pourra ainsi continuer dans l’imagination de chacun.e d’entre nous…
Gardiens des cités perdues, Tome 8.5 : Unlocked Gardiens des cités perdues, Tome 8.5 : Unlocked
Shannon Messenger   
Waou! Le descriptif du livre est alléchant, dire que je vais devoir attendre quatre longs mois!
Mes sourcils se sont haussés quand j'ai lu dans le résumé que les points de vue de Keefe et Sophie seront alternés dans le récit... Quelque chose me dit que Sophie et Keefe vont finalement finir ensemble!
Shadowland, Tome 2 : Pour toujours Shadowland, Tome 2 : Pour toujours
Kate Brian   
Pour quand est prévue la sortie en France ??
Un évènement digne d'intérêt Un évènement digne d'intérêt
Sara Barnard   
La couverture est la premier chose qui m’a donné envie de lire ce livre, j’ai donc lu le résumé et lui aussi m’a plu.

Cassy est une adolescente modèle elle travaille bien, ne fait pas de bêtise, ce qui pour son âge révèle de l’exploit, elle est dans une école privée exclusivement féminine ce qui l’embête un peu car sa meilleur amie n’est pas dans la même et surtout ce n’est pas comme ça qu’elle rencontrera son potentiel futur petit copain. Pourtant un changement va survenir dans la vie posée de Caddy, sa meilleure amie Rosie va lui présenter Suzanne, bien que jalouse de leur relation, Caddy va rapidement s’attacher à la nouvelle arrivée, bientôt le petit trio deviendra inséparable.

Suzanne va s’avérer être une personne fragile, elle a un passif douloureux et a beaucoup de mal à s’en remettre, Caddy sera très présente pour elle dans les bons comme les mauvais moments, même si pour pouvoir aider son amie elle doit se mettre en porte à faux face à ses parents qui eux auront du mal à comprendre pourquoi leur fille s’obstine à passer du temps avec une ado à problèmes alors que leur fille jusqu’alors avait un comportement irréprochable. Mais ce que les parents de Caddy ignorent, c’est qu’elle en a assez d’être une enfant modèle, elle a envie de vivre et surtout de sortir du lot grâce à un évènement digne d’intérêt et ce n’est pas en restant enfermée dans sa vie bien rangée que celui-ci risque de se produire. Elle se laissera donc porter par cette nouvelle amitié, même si celle-ci risque de la transformer aux yeux de son entourage.

Caddy a le cœur sur la main, elle se pliera en quatre pour redonner le sourire à Suzanne et la faire avancer, elle n’aura de cesse de se montrer présente et disponible pour sa nouvelle amie. Rosie essaiera de mettre en garde Caddy face à la dangerosité que prend leur amitié, mais aveuglée par l’envie d’aider Suzanne, Caddy n’aura que faire de ses avertissements.

Une très belle histoire d’amitié, poignante, touchante, le passage à l’adolescence est une étape difficile dans la vie d’une personne, on se cherche, on se perd souvent à essayer d’être ce que les autres veulent de nous, on a du mal à comprendre nos parents, on a envie d’être plus vieux afin de vivre notre vie et en même temps le manque de maturité nous empêche de faire les bons choix. Tout comme Caddy, qui n’a jamais voulu vivre quelque chose de fort qui vous rendra plus intéressant aux yeux des autres ? Surtout à 17 ans, l’amitié est précieuse, on vit pour ses amis, on ne cherche qu’à passer du temps avec eux alors quand l’une d’entre elles va mal ou qu’une autre s’éloigne c’est tout notre monde qui s’écroule.

Une lecture différente de ce que je lis en règle général mais qui aura su me séduire, j’ai pris plaisir a le lire. Je me suis reconnu dans Caddy, la jeune fille timide qui a du mal à aller vers les autres et qui du coup a tendance à se refermer sur elle-même, mais au fils des pages on la voit évoluer, prendre confiance en elle. Certes cette amitié la change mais pas forcément dans le mauvais sens, elle apprend à faire des choix, à vivre comme une fille de son âge, ce qui mine de rien est important pour se construire, parfois ne pas suivre les règles a du bon (Ne dite pas à mes enfants que j’ai dit ça !) et cela peut faire peut-être vivre un évènement digne d’intérêt.

http://www.livresavie.com/un-evenement-digne-dinteret-de-sara-barnard/#more-9543


par Natoche
Seuls, Tome 12 : Les Révoltés de Néosalem Seuls, Tome 12 : Les Révoltés de Néosalem
Bruno Gazzotti   
Un tome très intéressant au enjeux multiples qui change des deux précédents on l'on avait juste un ou deux personnages livrés à eux même. Content de revoir Leila au coeur de l'intrigue ainsi que le terrible Saul toujours aussi diabolique est cruel. Ce tome est aussi bien plus impactant au niveau des évènements qui si passent puisque ça ne concerne plus qu'un personnage isolé mais toute la ville de Néosalem. La fin donne attroçement envie de lire le suivant immédiatemment ce pourquoi j'espère qu'il ne prendra pas 2 ans à arrivé ce tome 13 !
Sky Fall, Tome 1 : Let the Sky Fall Sky Fall, Tome 1 : Let the Sky Fall
Shannon Messenger   
Originalement posté sur : http://sous-ma-couverture.blogspot.fr/2013/08/let-sky-fall-de-shannon-messenger.html

Les débuts de Let The Sky Fall étaient... plutôt... difficiles. Non pas que j'aimais pas. Non, c'est juste que le contexte m'étaient tellement inconnu. Le vocabulaire, le champ lexical, m'était étranger. Au point d'avoir trouvé 3 façons différentes de dire "rafale" en anglais. Et les explications du contexte ne viennent pas tout de suite, en plus. Donc j'étais un peu paumée, j'ai galéré, et j'ai avancé dans ma lecture à l'aveuglette. Puis j'ai compris! ET C'ÉTAIT UN DÉLICE!

Un délice par bien des points:

Un délicieux environnement

Le "décor" mais surtout l'environnement sont des éléments importants de l'intrigue: le genre d'environnement que l'on ressent par tous nos sens. Et C'ÉTAIT FABULEUX! Croyez-moi, leur description est tout simplement fabuleuse. Les effets de l'environnement sur les sens des protagonistes sont très envoutants, et j'ai beaucoup aimé me laisser porter par les mots de Shannon Messenger.
Là, j'avais très envie de dire "vous me prenez sûrement pour une folle" mais je suis sûre que c'est déjà le cas. Peu importe.

La narration

Let The Sky est narré à la première personne, et les chapitres alternent les points de vue des deux protagonistes: Audra et Vane. ET C'ÉTAIT EXCELLENT. Vane et Audra sont deux personnages très opposés. Et l'écriture de l'auteur varie énormément en fonction de ses personnages. Elle a su adapter son écriture à ses personnages, à leur personnalité, sans jamais défaillir, et j'admire ça, franchement.

Deux protagonistes opposés

Vane est un garçon borné, carrément fénéant. J'ai d'ailleurs pu me reconnaitre en lui. Mais tellement TELLEMENT génial! J'ai adoré ses pensées, son involontaire humour, sur l'instant présent. Je l'ai préféré à Audra, même si je l'ai beaucoup aimé elle aussi.

Audra est un personnage qui agit plus sous l'influence de ces promesses que par sa personnalité, qu'elle nous laisse entrevoir quelque fois. Malgré tout, c'est un personnage que j'ai trouvé bien plus humain que les autres héroïnes, étant donné sa facilité à mentir pour se protéger, et la peur de mourir. Parce que attends, quand je vois des héroïnes prêtes à mourir, je me dis MAIS COMMENT C'EST POSSIBLE?
Audra est aussi un personnage attristé par son passé et ses erreurs, qui lui rappelle chaque jour comment elle doit vivre sa vie. Mais cette tristesse est loin de la pleurnicherie. Elle n'est pas lourde. Au contraire, je l'ai trouvée poétique, harmonique. Audra contraste énormément avec Vane, et pourtant... les opposés s'attirent

La romance entre Vane et Audra est, sans surprise, parfaite, electrique, enflammée. ET C'ÉTAIT MAGIQUE. Leur attirance et leur alchimie est juste magique, c'est une tempête d'émotion et de frustration.

L'intrigue en général

L'intrigue, racontée par les deux personnages donc, est tout aussi douce que les descriptions, malgré quelques moments qui traînent en longueur, où je me suis un poil ennuyé. Mais pas trop hein, après ça passe.
Malgré un aspect très enchanteur d'une mythologie que j'ai eu le plaisir de découvrir à travers ce roman, on ressent la menace, le danger d'un combat pour un langage et pour le pouvoir. Et là, j'ai bien peur de vous avoir perdu, parce que je ne peux pas aller plus loin sans spoiler - PARDON. Mais lisez, lisez pour comprendre, ne vous gênez pas.
Ce tome 1 se termine sur un cliffhanger difficilement acceptable. J'ai cru que j'allais franchement pleurer en voyant la date de sortie du second tome - à savoir le 4 mars 2014 - et-c'est-trop-loin-et-je-sais-pas-comment-je-peux-survivre-à-autant-d'impatience.
Klaw, Tome 12 : Phénix Klaw, Tome 12 : Phénix
Antoine Ozanam    Joël Jurion   
Un nouveau tome qui ne déçoit pas : les dessins sont toujours aussi soignés et le scénario toujours aussi prenant !
On retrouve les différents protagonistes plus ou moins affectés par la redistribution des dizhis par le Phénix. Ce personnage m'intrigue beaucoup, j'espère en apprendre plus sur son compte par la suite.
Cet univers ne cesse de m'impressionner ! Les auteurs réussissent à relancer l'intrigue de façon à nous apporter des réponses tout en ajoutant autant (si ce n'est plus) de questions.
Bref, autant dire que j'attends la suite avec impatience !

par memeJ
Les Cahiers d'Esther, Tome 4 : Histoires de mes 13 ans Les Cahiers d'Esther, Tome 4 : Histoires de mes 13 ans
Riad Sattouf   
Toujours un peu déçu après une lecture de cette bd qui n'est clairement plus de mon age. Même si je trouve ça mignon, il me manque le côté un peu grinçant que Riad Satouff arrive à insuffler dans tous ces ouvrages. Et toujours une dommage impression de déja vu.

par Lilith86
Le Cercle des 17, Tome 5 : Tornade de feu Le Cercle des 17, Tome 5 : Tornade de feu
Richard Paul Evans   
C'est un truc de fou cette saga ! C'est au fur et à mesure que je dévore les tomes les uns après les autres que je me rends compte que cette histoire devient de plus en plus grandiose.

En effet, dans ce tome 5, les personnages sont toujours aussi géniaux, drôles et attachants. On a l'impression de faire parti de l'Electroclan, de cette famille.
Beaucoup de choses se mettent en place pour le tome 6 qui risque d'être mouvementé comme les affaires "politiques", les résistances, les rebellions etc. Cela promet !
De plus, dans ce tome, j'ai trouvé que l'auteur prenait plus le temps d'expliquer les choses, les moments de repos sont plus nombreux et plus longs, mais pas trop, juste ce qu'il faut.
Et, on retrouve, pour notre plus grand bonheur, beaucoup plus de chapitres avec le point de vue de l'ennemi, chose qui m'avait parut pas assez développée dans le tome précédent.

Mais, au contraire des autres tomes, on ne se retrouve pas plongé au milieu d'une scène "finale" bourrée d'actions comme les évasions par exemple. Je trouve moi que cela ne manque pas à ce tome puisque ainsi, le schéma ne se répète pas à chaque fois.

Je trouve donc que ce cinquième livre de la saga est l'un des meilleurs puisque beaucoup de choses se mettent tranquillement en place. Et avec la fin de malade que Richard Paul Evans nous balance, j'étais personnellement en PLS et je pense que je vais me ruer en magasin pour acquérir le tome 6 !