Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ghjulau : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Le Portrait de Dorian Gray Le Portrait de Dorian Gray
Oscar Wilde   
Je suis impressionné. L'auteur nous prouve dans cet ouvrage que l'influence est la pire des choses de notre monde. Suite à la prise de conscience de la beauté de sa propre image et sous le pouvoir des flatteries, ce livre nous démontre qu'il est très simple de considérer hautement la beauté de manière narcissique. Nous en perdons alors notre pureté. L'ego devient omniprésent et prioritaire à sur nos sentiments, jusqu'à la perversion de l'âme et du vice.
L'écriture est talentueuse. Les discours philosophiques sont sophistiqués. Les personnages sont cyniques à souhait. L'histoire est élégante, raffinée. L'ambiance est bourgeoise et le récit possède énormément de discours d'un grand intérêt : du rapport entre l'art et la vie, de l'influence du regard des autres, de la beauté, de la légèreté, des femmes, des hommes, des paradoxes, etc...
Un ouvrage si riche que je n'ai pu me décider à mettre des citations à cet article.

La Nuit des temps La Nuit des temps
René Barjavel   
Un livre fantastique ! Dès la première page, on se trouve entraîné dans l'histoire et on s'attache aux personnages. Une magnifique histoire d'amour, mais aussi de découverte et d'exploration. Le récit nous tient en haleine tout du long, et ne nous déçoit pas à la fin. Superbe !
Ça Ça
Stephen King   
Splendide "pavé" de King, qui joue sur plusieurs registres : le fantastique et l'épouvante, bien entendu, mais aussi sur de fines descriptions psychologiques concernant l'enfance, l'amour, l'amitié, et une certaine vision des USA avant qu'ils ne perdent leur innocence.
Le Livre sans nom Le Livre sans nom
Anonyme (Bourbon Kid)   
Alors voila, je viens de le finir, et bien... Franchement, je m'attendais à mieux. Là à nouveau, le résumé n'y est pas pour rien. Encore un résumé racoleur, bien appétissant, laissant entendre des merveilles... uniquement pour appâter le lecteur potentiel. Alors soit, l'auteur aime parler de films. Mais il n'y a rien de cinéphile là-dedans, juste pas mal de box-office cités ou pris pour exemples, une fois dans le roman, pour des détails, ça ne justifie pas une remarque dans le 4e de couverture. Mais enfin bref.
Ce résumé est donc approximatif, ressemble plus à une énumération de ce pourquoi "ce livre va plaire au plus grand nombre", sans vraiment parler de l'intrigue.
.
L'intrigue est la suivante :
.
Une mystérieuse pierre précieuse a été dérobée à ses protecteurs ; un joyaux qui semble attirer les convoitises. Dans la ville de Santa Mondega, le calme cède peu à peu à une angoisse lourde et muette, à mesure que ses habitants voient se profiler à l'horizon une réitération des horreurs parvenues cinq années auparavant, lorsque le Bourbon Kid est passé. Peu à peu, les acteurs entrent en scène, ici, pas de place pour les lâches ou les pieds-tendres. Cette ville n'a jamais fait de cadeaux aux faibles, et ce qui va s'y dérouler, jusqu'à la prochaine éclipse, aura l'odeur du sang et des tripes.
.
Alors, j'ai trouvé donc, comme le laisse entendre le 4e de couverture, que c'était bien trash et violent. Mais pas dans le bon sens du terme. Rien à voir avec Robert Rodriguez, ou Tarantino. Non, la beauté de la mise en scène, ou l'illustration de la caricature, n'est pas présente. L'écriture est très médiocre, parfois vulgaire sans intérêt, à tel point qu'on a l'impression que cette façon de narrer est inhérente à l'auteur, qui parle comme ça couramment.
Alors le scénario, certes, est d'enfer. On reste accroché, et on n'est pas déçu (sauf par la fin, pour ma part, un peu...) ; le mystère est là, et il y reste jusqu'à la fin. On patauge, on se pose des questions, on réfléchis...
Mais hélas, les personnages sont trop identiques dans leur caricatures, tellement saturés par la coloration de leurs traits de caractère qu'ils en deviennent ridicules. Le réalisme est pourtant là, parfois, et on sent que le récit pourrait être bien mieux rendu. Mais cette envie de donner du sang, de la violence, et du méchant avant tout gâche un peu le plaisir.
.
En bref, rien qui ne soit vraiment exceptionnel. Original, ça oui, très. On ne voit pas un livre comme ça tous les jours, et rien que pour ça, ça vaut le détour. Mais l'intérêt n'est que là ; dans l'exagération caricaturale de tarantinoïsme, et dans le scénario polar-fantastique peu profond, mais bien caché.

(EDIT : le début est clairement pompé sur le film "Desperado")
Le Journal de Bridget Jones Le Journal de Bridget Jones
Helen Fielding   
Voila, un bon livre pour passer un moment excellent de détente de rire de larmes j'adore toutes ses péripéties de notre chère Bridget.
A ce livre est une vrai bouffé d'oxygène à lire et à relire en cas déprime il vous remet le moral en place j'adore tout simplement.
Un régale pour les yeux et l'imaginaire et en plus si vous vous installé confortablement détente assuré avec une bonne friandise en plus pourquoi pas non il ni à pas de mal à se faire du bien non?
Marquise66
Ensemble, c'est tout Ensemble, c'est tout
Anna Gavalda   
J'ai adoré le livre.
C'est un fragment de vie qui aurait pu se passer, qui s'est surement passé. On y croit, puisqu'il n'y a aucune raison de ne pas y croire. Les personnages sont attachants, le livre est bien écrit. Ce que j'aime chez A.Gavalda c'est qu'il y a juste à ouvrir le livre et à se laisser bercer. C'est fluide, ça coule tout seul, c'est magnifique.

L'adaptation filmique est très réussie. Pour une fois je n'ai pas été déçue (oui c'est rare) et les acteurs sont tellement à leur place dans cette histoire ... =)

par Gomette