Livres
511 992
Membres
523 042

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fucking Paradise Island



Description ajoutée par toutoun 2020-04-24T23:50:53+02:00

Résumé

Elle déteste dire oui. Il va lui faire adorer ça.

Kate est surnommée la « Dragonne », et ce n’est pas pour rien ! Bourreau de travail, caractère bien trempé, elle impressionne autant qu’elle effraie.

Contrainte à des vacances forcées, elle atterrit sur la petite île de Paradise Island, au cœur de la Polynésie française. Au programme : soleil, plage, farniente… tout ce qu’elle déteste !

Et la cerise sur le gâteau ? Anton. Sexy et mystérieux, il lui tient tête et la rend dingue… au point de bouleverser tous ses repères.

Elle refuse de céder même au désir, il est décidé à la faire succomber…

Ça promet !

Afficher en entier

Classement en biblio - 91 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LesReinesdelaNuit 2020-05-20T16:41:40+02:00

Avec toi, j’ai l’impression d’être un funambule sur une corde raide. Un faux pas, et tout s’écroule. Parfois, je me dis que je ne parviendrai jamais à franchir l’obstacle, et puis, comme à cet instant, j’entrevois ce qui m’attend de l’autre côté, après la traversée, et ce que je vois me plaît, Kate. Ça me plait beaucoup.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par cicrane 2020-07-03T20:13:45+02:00
Bronze

Je ne connaissais pas cette auteure, et maintenant que c'est fait je la suivrai avec plaisir. Ce premier roman (pour moi) est une bulle d'humour , avec une héroïne qui est une véritable garce, une vraie, mais avec des réflexions tellement drôles !!! Ne vous attendez pas à ce qu'elle se ramollisse soudainement en trouvant l'amour, ce n'est pas vraiment ce genre de livre. En tout cas j'ai vraiment passé un joyeux moment ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laparisienne75 2020-06-25T15:00:23+02:00
Bronze

Je connaissais déjà l'auteur grâce à sa duologie que j'avais beaucoup apprécié qui mettait en place une jeune fille très singulière et très loufoque.

Dans ce livre, on retrouve ici la présence d'une femme singulière avec un caractère très fort. Elle est même décrite comme une garce sans cœur, ce trait de caractère est poussé à son paroxysme et je trouve cela too much par moment.

Je ne sais pas si je suis la seule mais son comportement avec Benito m'a choqué, elle est assez violente que ce soit verbalement que physiquement, Benito reste quand même un enfant.

Certes, Kate a un passé très triste qui permet de comprendre qu'elle ne veut plus aimer mais ce n'explique pas tout de même son comportement.

J'ai bien aimé le personnage de Benito qui apporte un petit plus à l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par violaineb 2020-06-23T00:42:44+02:00
Or

Je me suis éclatée a lire ce livre ! Je l'ai lu sur Watpad la première fois. L'héroïne est tellement folle et déluré que j'ai tout de suite plongé au coeur de l'histoire.

Par contre quel dommage, la fin est beaucoup trop courte même avec l'épilogue !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyndie29 2020-06-17T09:34:38+02:00
Diamant

Kathleen Manfray est une g*rce...

Une sacrée garce même !

L'amabilité ? elle ne connaît pas... La politesse ? inconnue au bataillon... L'amitié ? pour quoi faire ?...

Célibataire, n'ayant que Adam, son collègue qui arrive encore à la supporter comme figure amicale dans sa vie privée, Kate ne souhaite pas que quelqu'un entre dans sa vie.

En véritable requin aussi dans son emploi, hors de question de laisser quiconque marcher sur ses plates-bandes. Elle se doit d'être la meilleure, elle EST la meilleure, aucune autre option n'est possible. Du coup, acharnée de travail, en permanence vivant dans le stress, un jour, elle craque. Non pas en éclatant en sanglots sur le triste constat de son quotidien, non non, plutôt en tentant d'étrangler (au sens propre du terme) l'un de ses collègues en concurrence avec elle sur un dossier. BURN OUT total !

Le pire dans tout ça ? Elle ne regrette rien de son attitude. Alors pour essayer de lui faire prendre un peu de repos et pourquoi pas l'inviter à se remettre en question, son employeur décide de l'envoyer prendre quelques semaines de vacances forcées. Seulement, avant de partir à New-York comme prévu, Kate ne peut s'empêcher de faire un dernier coup-bas à Adam, le seul qui éprouve encore un peu d'empathie pour elle. Et là, ça ne va pas passer ! Adam, pour se venger, va quelque peu modifier la destination de Kate qui va débarquer à Paradise Island, non loin de Tahiti ! Le sable chaud, la mer turquoise, une population accueillante et des coutumes passionnantes, de quoi passer des vacances de rêve ! Mais pas pour Kate, éternelle ronchonne, qui ne va pas se laisser aussi facilement envahir par la beauté des lieux... Qu'est-ce qui pourrait donc l'aider à se détendre et mettre de côté son sale caractère ? Le beau regard vairon de Anton, le propriétaire de l'île ? L'adorable jeune Benito et sa joie de vivre ? Pas sûre que l'abominable Dragonne se laisse amadouer par cet alien et ce morveux...

Bienvenue à Paradise Island !

Embarquez immédiatement dans cette folle aventure proposée par Mila Jensen !

C'est avec hâte et engouement que j'ai retrouvé la plume de Mila Jensen qui, cette fois-ci, nous fait voyager dans tous les sens du terme!

Oh comme j'ai aimé... non... ADORÉ le personnage de Kathleen ! Ce n'est un secret pour personne, j'adore les personnages féminins qui se comportent en véritable g*rce, les méchantes, celles qui ont un caractère bien pourri et ne se laissent pas approcher :-) Alors là, j'avoue, j'ai été servie ! Car Kate est un beau spécimen dans ce genre ! Cassante, imbue d'elle-même, rancunière, méchante gratuitement… Je l'adore !!! Bien entendu, on a très vite envie d'en connaître plus sur elle, savoir s'il s'agit d'une simple carapace, si elle cherche à se protéger et si oui de quoi... Mais voilà, Mila Jensen a réussi là où beaucoup échouent : garder jusqu'au bout la personnalité de Kate, ne pas la transformer en guimauve à la moitié de son roman... même en essayant de faire des efforts, elle reste sarcastique. Je suis absolument fan et Kate entre dans mon top 3 de mes héroïnes préférées <3

Anton... hmmmmm Anton ! S'il y a quelque chose qui m'a quelque peu frustrée, c'est que je n'arrive pas à bien me le représenter physiquement (Mila... si tu me lis... je veux bien une photo de ce que pourrait donner Anton IRL ;-) ). Mais à côté de cela, sa personnalité, sa patience, son empathie naturelle ne peuvent que nous charmer ! Et si en plus il maîtrise parfaitement le HAKA, qu'il sent le monoï, que demander de plus ? Ah si je sais... Qu'il enfile des chaussures de temps en temps ^^ là je serai comblée!

Obligée de parler deux minutes de Bénito aussi... Ce gosse est juste à tomber ! Comment ne pas craquer sur lui ? La vie qu'il a eu, ses réparties parfois cinglantes et ses nombreux "wesh !" ;-) un personnage secondaire ado, là j'avoue que Mila Jensen est allée chercher dans l'originalité... et ça fonctionne complètement !

Et enfin le tout : les paysages complètement dingues, parfaitement décrits, sans pour autant tomber dans du pur contemplatif, le folklore des lieux expliqués avec sérieux, les us et coutumes régionaux ainsi que le caractère et la personnalité des habitants de l'île… Il n'y a pas à dire, on ne peut que souligner le travail de recherche et la parfaite retranscription de Mila Jensen.

Une mention spéciale pour l'apparition de Callie et Dan, quel plaisir de les retrouver ! Comme j'ai apprécié lire à nouveau les joutes verbales de Callie, sa répartie et ses expressions bien à elle <3 Une super surprise comme je les aime !

Un certain lectorat ne trouvera peut-être pas son compte en terme de scènes "hot" et pourtant… Il suffit de lire, les passages sulfureux sont tout en sensualité, complets, la tension sexuelle entre les personnages est palpable… Bref, personnellement, l'absence de détails ne m'a pas choqué, au contraire, ça fait du bien ce que j'appelle le "suggéré +++" et d'ailleurs, je pense que l'histoire en elle-même n'avait pas besoin de + en terme d'érotisme. Kate et Anton sont assez charismatiques pour faire passer bien des messages et l'électricité constante entre eux ne tient pas nécessairement que de leurs caractères affirmés ;-)

L'histoire en soi est magnifique, chargée en émotions, difficile aussi par bien des aspects. J'ai pleuré de rire (les glaçons, c'est le maaaaal!), j'ai pleuré d'angoisse (Bénito :,-( ), j'ai pleuré de tristesse (les retours en arrière...)… mais j'ai aussi espéré, mon cœur s'est serré à maintes reprises, j'ai souri sur de multiples scènes décrites, mes poils (de mes bras hein) se sont dressés plus d'une fois, et j'ai voyagé... Le tout combiné fait de ce roman une réussite totale ! Combo gagnant, coup de cœur <3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyndie29 2020-06-17T09:32:39+02:00
Diamant

Kathleen Manfray est une g*rce...

Une sacrée garce même !

L'amabilité ? elle ne connaît pas... La politesse ? inconnue au bataillon... L'amitié ? pour quoi faire ?...

Célibataire, n'ayant que Adam, son collègue qui arrive encore à la supporter comme figure amicale dans sa vie privée, Kate ne souhaite pas que quelqu'un entre dans sa vie.

En véritable requin aussi dans son emploi, hors de question de laisser quiconque marcher sur ses plates-bandes. Elle se doit d'être la meilleure, elle EST la meilleure, aucune autre option n'est possible. Du coup, acharnée de travail, en permanence vivant dans le stress, un jour, elle craque. Non pas en éclatant en sanglots sur le triste constat de son quotidien, non non, plutôt en tentant d'étrangler (au sens propre du terme) l'un de ses collègues en concurrence avec elle sur un dossier. BURN OUT total !

Le pire dans tout ça ? Elle ne regrette rien de son attitude. Alors pour essayer de lui faire prendre un peu de repos et pourquoi pas l'inviter à se remettre en question, son employeur décide de l'envoyer prendre quelques semaines de vacances forcées. Seulement, avant de partir à New-York comme prévu, Kate ne peut s'empêcher de faire un dernier coup-bas à Adam, le seul qui éprouve encore un peu d'empathie pour elle. Et là, ça ne va pas passer ! Adam, pour se venger, va quelque peu modifier la destination de Kate qui va débarquer à Paradise Island, non loin de Tahiti ! Le sable chaud, la mer turquoise, une population accueillante et des coutumes passionnantes, de quoi passer des vacances de rêve ! Mais pas pour Kate, éternelle ronchonne, qui ne va pas se laisser aussi facilement envahir par la beauté des lieux... Qu'est-ce qui pourrait donc l'aider à se détendre et mettre de côté son sale caractère ? Le beau regard vairon de Anton, le propriétaire de l'île ? L'adorable jeune Benito et sa joie de vivre ? Pas sûre que l'abominable Dragonne se laisse amadouer par cet alien et ce morveux...

Bienvenue à Paradise Island !

Embarquez immédiatement dans cette folle aventure proposée par Mila Jensen !

C'est avec hâte et engouement que j'ai retrouvé la plume de Mila Jensen qui, cette fois-ci, nous fait voyager dans tous les sens du terme!

Oh comme j'ai aimé... non... ADORÉ le personnage de Kathleen ! Ce n'est un secret pour personne, j'adore les personnages féminins qui se comportent en véritable g*rce, les méchantes, celles qui ont un caractère bien pourri et ne se laissent pas approcher :-) Alors là, j'avoue, j'ai été servie ! Car Kate est un beau spécimen dans ce genre ! Cassante, imbue d'elle-même, rancunière, méchante gratuitement… Je l'adore !!! Bien entendu, on a très vite envie d'en connaître plus sur elle, savoir s'il s'agit d'une simple carapace, si elle cherche à se protéger et si oui de quoi... Mais voilà, Mila Jensen a réussi là où beaucoup échouent : garder jusqu'au bout la personnalité de Kate, ne pas la transformer en guimauve à la moitié de son roman... même en essayant de faire des efforts, elle reste sarcastique. Je suis absolument fan et Kate entre dans mon top 3 de mes héroïnes préférées <3

Anton... hmmmmm Anton ! S'il y a quelque chose qui m'a quelque peu frustrée, c'est que je n'arrive pas à bien me le représenter physiquement (Mila... si tu me lis... je veux bien une photo de ce que pourrait donner Anton IRL ;-) ). Mais à côté de cela, sa personnalité, sa patience, son empathie naturelle ne peuvent que nous charmer ! Et si en plus il maîtrise parfaitement le HAKA, qu'il sent le monoï, que demander de plus ? Ah si je sais... Qu'il enfile des chaussures de temps en temps ^^ là je serai comblée!

Obligée de parler deux minutes de Bénito aussi... Ce gosse est juste à tomber ! Comment ne pas craquer sur lui ? La vie qu'il a eu, ses réparties parfois cinglantes et ses nombreux "wesh !" ;-) un personnage secondaire ado, là j'avoue que Mila Jensen est allée chercher dans l'originalité... et ça fonctionne complètement !

Et enfin le tout : les paysages complètement dingues, parfaitement décrits, sans pour autant tomber dans du pur contemplatif, le folklore des lieux expliqués avec sérieux, les us et coutumes régionaux ainsi que le caractère et la personnalité des habitants de l'île… Il n'y a pas à dire, on ne peut que souligner le travail de recherche et la parfaite retranscription de Mila Jensen.

Une mention spéciale pour l'apparition de Callie et Dan, quel plaisir de les retrouver ! Comme j'ai apprécié lire à nouveau les joutes verbales de Callie, sa répartie et ses expressions bien à elle <3 Une super surprise comme je les aime !

Un certain lectorat ne trouvera peut-être pas son compte en terme de scènes "hot" et pourtant… Il suffit de lire, les passages sulfureux sont tout en sensualité, complets, la tension sexuelle entre les personnages est palpable… Bref, personnellement, l'absence de détails ne m'a pas choqué, au contraire, ça fait du bien ce que j'appelle le "suggéré +++" et d'ailleurs, je pense que l'histoire en elle-même n'avait pas besoin de + en terme d'érotisme. Kate et Anton sont assez charismatiques pour faire passer bien des messages et l'électricité constante entre eux ne tient pas nécessairement que de leurs caractères affirmés ;-)

L'histoire en soi est magnifique, chargée en émotions, difficile aussi par bien des aspects. J'ai pleuré de rire (les glaçons, c'est le maaaaal!), j'ai pleuré d'angoisse (Bénito :,-( ), j'ai pleuré de tristesse (les retours en arrière...)… mais j'ai aussi espéré, mon cœur s'est serré à maintes reprises, j'ai souri sur de multiples scènes décrites, mes poils (de mes bras hein) se sont dressés plus d'une fois, et j'ai voyagé... Le tout combiné fait de ce roman une réussite totale ! Combo gagnant, coup de cœur <3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par L4ur33n 2020-06-12T15:06:07+02:00
Or

Mila Jensen a beaucouppppp d'imagination, je l'avais déjà remarqué avec son livre A la folie, mais là, elle a encore fait le choix d'une protagoniste dotée d'un caractère bien trempé. Son surnom "la Dragonne" lui va bien pour le coup. A contrario d'A la folie, j'ai eu plus de mal à rentrer dans l'histoire, son côté garce était trop poussé, pour que j'arrive à le concevoir. Toutefois, une fois arrivée sur l'île, j'ai davantage pris plaisir à lire et à découvrir cette histoire. La palme de la patience revient bien évidemment à Adam, (je ne sais pas comment il a fait pour tenir, même s'il explique, mais quand même...).

Fucking Paradise Island est agréable à lire, malgré les premières pages, on sourit, on est attendri, on a envie de secouer Kate, mais c'est joliment mené.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lirepassionnement58 2020-06-08T16:53:31+02:00
Or

L’inquiétude d’un lecteur, c’est quand il adore un auteur dont les livres font palpiter le cœur, pas une, mais deux fois, serait-ce-possible qu’il récidive ou la magie s’arrêtera en cours de route ? On dit qu’il n’y a jamais deux sans trois certes, mais cela devient une denrée rare. Heureusement, pas pour certains qui restent fidèles à eux-mêmes. Et Mila Jensen fait d’ores et déjà partie de ce carré d’as. Elle fait partie de ces auteurs dont on achète les livres sans même regarder le résumé, juste son nom sur une couverture nous fait fantasmer sur une autre partie de plaisir des plus addictives. Le talent, on l’a pas ou pas. Et cette auteure en a un sacré dans la cabosse et dans la langue (de vipère LOL). Elle a l’art et la manière de nous faire passer par toutes les émotions. Si je la remercie pour ces petits moments de félicité livresque, je ne pense pas que mon faciès en fera de même. À force de rire, j’ai gagné certainement quelques rides de plus qui ne me rajeuniront pas. (rire…jaune)

Les héroïnes de cette jeune auteure ont beaucoup de points en commun. Ce sont des femmes fragilisées par les épreuves que la vie sème sur leurs routes, manquent de confiance en elles et ne croient pas en leur force. Et Kate en est la preuve palpable. Surnommée la dragonne pour son caractère de cochon, son insensibilité et son dynamisme de bulldozer qui réduit en miettes tous ce qui s’accrochent à ses roues en acier… Kate est dopée à l’adrénaline que lui procurent son ambition et sa rage de gagner. Je ne pense pas qu’elle puisse respirer pendant une heure sans sa dose et sans avoir écrasé un ou une rivale sous ses talents mortels. Accro au boulot, peu amène, peu encline au sourire, à la discussion amicale ou à l’empathie et a la dent dure de toute évidence. Elle n’oublie jamais un coup qui lui est porté et le rend au centuple. Un vrai chameau. Comment s’attacher à un personnage aussi horrible ? Comment s’identifier à elle sans ressentir un brin de culpabilité ? Car, il faut bien l’avouer, passer pour la garce du service n’est pas le rêve à tout prix… Mais Kate, elle, prend son pied et s’engorge d’impressionner et de prendre de l’ascendant sur ses subordonnés et collègues malintentionnés ou pas… Et même son ami n’y échappe pas. En fin, c’est bien ambitieux d’utiliser le mot AMI, Kate n’en a pas et n’en veut pas dans sa vie. Pas de proches, point de souffrance, c’est son mantra. Adam, est le seul qui s’en approche à peu près de ce mot vide de sens pour elle. Le seul qui persévère pour rester dans son entourage, d’ailleurs, on ne comprend pas sa motivation à rester même quand elle pousse un peu trop le bouchon. Est-ce un ange ou un démon vengeur ?

Kate, la grande gueule, Kate, la fière, Kate, la pénible, Kate, la grossière qui dégaine plus vite que son ombre les insultes les plus improbables… Celle qu’on ne voudrait pas aimer, mais on le fait quand même. Car, elle est hilarante, attachante même quand elle fait sa chipie, car on ne peut pas s’empêcher tout simplement…Un personnage plein de paradoxes qui nous rappelle probablement quelqu’un dans notre entourage. Si elle n’existait pas dans nos vies, faut absolument l’inventer.

Mais qu’en est-il de la face cachée de l’iceberg ? Celle qui est pleine de failles, Kate, le phœnix qui renaît de ces cendres ? Celle qui n’est que l’ombre d’elle-même depuis la tragédie ? En reste-t-il un peu pour ceux qui croiseront la route de l’espérance, de l’avenir ? Arriveront-ils à briser ses murs érigés en béton armé ?

Anton, le fleuve qui fait semblant de dormir, la force tranquille, la foi au cœur et la sexy attitude en bonus, essaie de percer la bulle dont elle s’est entourée mais, bute contre une tête dure, un cœur en ruine, un esprit toujours sur le pied de guerre, bref, des émotions en champ de bataille. Il bute contre son entêtement, contre cette peur primale et pernicieuse qui s’accroche à ses entrailles…. Mais, Anton, est résistant, il a connu le pire, et en a appris la leçon. Son plan d’attaque pour anéantir ses résistances est une valeur sûre et ne doute pas de la conquérir. Cette femme est sienne, il saura lui donner de la distance et l’air dont elle a besoin, lui redonner goût à la vie. Il ne lui rendra pas ce qu’elle a perdu, mais il a une carte gagnante dans sa manche pour l’amadouer et la faire craquer…Benito. Ce jeune garçon, un vrai baume pour les cœurs brisés, vif, intelligent, espiègle et dont l’énergie et l’amour s’immiscent dans ses failles et détruisent morceau par morceau ses défenses émotionnelles. Comment rester longtemps indifférente à sa bouille d’amour, ses pitreries, à cette tristesse dans les yeux et à ces moments de solitude ? Kate ne saura le dire, mais il est bien parvenu à gagner son cœur censé rester hermétique à ces sentiments qui anéantissent et font souffrir !

Anton est confiant en ses atouts, en la résilience de sa nouvelle campagne, tous les trois formeront bientôt une famille… En dépit de la distance qu’elle met entre eux, même si elle fuit au bout du monde… Il connaît bien Kate, elle ne pourra plus vivre sans eux, il suffit qu’elle en prenne conscience par elle-même… ou par un vilain complice qui l’amènera là où elle est sa vraie sa place. Là, auprès de sa FAMILLE…

Fucking Paridise Island est une bonne partie de rigolade du début à la fin, un cocktail enivrant de passion et d’amour, de beaucoup d’émotions en plus des personnages attachants. Un endroit de rêve, du soleil, le bruit apaisant de l’eau, une ambiance de vacances, de la musique en bande de son, le combo parfait pour vous sortir en douceur du confinement, voyager avec la juste dose de turbulences pour faire chavirer nos cœurs et savourer ce pur amour qui fait du bien au moral. Cela mérite bien un coup un coeur !

Merci à Mila Jensen pour cette très belle lecture et à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique !

Mya

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanie-84 2020-06-03T14:07:11+02:00
Bronze

Une femme a fort caractère, un homme patient, une jolie île paradisiaque, le tout dans une chouette histoire.

J’ai d’abord eu du mal à m’accrocher à Kate. Cette femme d’affaire redoutable est d’abord antipathique. Mais on apprend à l’apprécier au fil des pages.

Anton lui est sympathique et avenant. Il n’hésite pas à tenir tête à la charmante ( ou pas) demoiselle.

J’ai beaucoup aimé l’histoire avec le jeune Benito.

Il m’a juste manqué des passages plus poussés expliquant la tristesse de Kate qui justifient son comportement.

Afficher en entier
Diamant

Tout d’abord, je tiens à remercier la Maison d’édition Addictives pour le Service Presse de Fucking Paradise Island. La couverture est plutôt soft et jolie, elle fait même rêver : plage, palmier, un couple. Finalement, pratiquement tous les éléments indispensables du roman se retrouvent sur cette couverture.

Katheleen Manfrey trentenaire ne vit que pour son travail. Elle est égoïste. Elle pense qu’elle n’a besoin de personne. Elle est rancunière et n’hésite pas à recourir à la vengeance si on se moque d’elle. Elle dit tout ce qu’elle pense même si cela fait de la peine, elle s’en fiche. Elle adore faire des répliques sarcastiques et s’en sert à outrance pour blesser ceux qui l’entoure. Elle fait tout pour qu’on la rejette et qu’elle ne s’attache à personne. Bien sûr nous comprendrons plus tard pourquoi elle a un tel comportement. Alors même si normalement, je devrais détester ce genre de personne, je l’adore complètement, on peut sentir au fond d’elle qu’il se cache quelque chose !! Vu comment sont écrites les répliques, on ne peut que sourire !

Anton, propriétaire d’un hôtel sur l’île. Il revête plusieurs casquettes : directeur de son hôtel, guide pour les randonnées, danseur… Malgré tout, il reste un homme simple et vit sa vie tranquillement. C’est le parfait contraire de Kate. Il est ultra gentil, fait attention à tout le monde. Très avenant et à l’écoute. Il s’occupe d’un petit sauvageon au doux de nom Benito.

Katheleen étant un bourreau de travail, elle donne tout pour être la meilleure. Elle excelle dans sa carrière jusqu’au jour où elle va faire un burn out et va s’en prendre à son collègue qui est son plus grand rival. Obligée de prendre des vacances tout frais payé, seulement elle se retrouve sur une île complètement perdue !! Pour elle s’est un désastre et cherche à repartir à peine arriver. Malheureusement, le bateau ne passe qu’une fois par semaine, elle va donc devoir patienter.

Elle va faire la rencontre d’Anton, le propriétaire de l’hôtel où elle séjourne. Entre eux, c’est le coup de foudre. Bien entendu Kate ne serait pas elle si, elle ne lui répondait pas par sarcasme. Très loin de se laisser démonter étant donné qu’il était au courant de sa venue et de son caractère très explosif, il ne va pas la lâcher. Il va tout mettre en œuvre pour qu’elle s’amuse. De son côté, elle fait tout pour ne pas s’attacher à lui…… Puis vient Benito, le sauvageon qui s’incruste tous les soirs dans sa chambre. Ayant perdu sa mère très jeune, il fait un transfère sur elle. Anton et Benito vont petit à petit réussir à fissurer la carapace de Kate.

J’ai adoré cette histoire, j’aurai presque envie de dire que c’est une histoire pour l’été. Elle est fraîche et drôle. Remplies de situations cocasses et même si dans certains cas, on ne devrait pas rire mais au vu de la tournure des phrases, on n’y est obligé ! Néanmoins, nous sommes touchés de plein fouet par les passés respectifs des protagonistes. On ne peut être qu’ému et j’en ai eu les larmes aux yeux. Chacun ont eu un événement dramatique et la leçon que nous pouvons en retirer, c’est que malgré tout on peut retrouver le bonheur quand nous sommes avec les bonnes personnes et la vie peut nous réserver de bonnes surprises !

J’ai aimé tous les personnages que ce soit Kate avec son caractère de peau de vache mais qui finit par faire de gros effort sur elle même. Anton, lui est juste parfait, je lui ai trouvé aucun défaut. Benito, qui n’a pas sa langue dans sa poche mais qui reste quand même un enfant. Il m’a beaucoup touché par son passé et tout ce qu’il a du endurer.

Ce que j’ai aussi apprécié, ce sont les petits noms des chapitres qui sont fait sur une note humoristique et qui le résume bien. La fin, on peut dire que la boucle et bouclée !

Vous pouvez le lire les yeux fermés !

Je vous recommande ce livre !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pirlo 2020-06-01T08:13:52+02:00
Diamant

J'ai adoré ce livre. Cela faisait longtemps que je n'avais pas passé un moment de lecture comme celui-là. J'ai beaucoup ri, mais j'ai eu également la gorge serrée par l'émotion à certains moments. J'ai trouvé l'écriture très agréable. Je vous le conseille!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Fucking Paradise Island" est sorti 2020-05-20T15:58:04+02:00
background Layer 1 20 Mai

Date de sortie

Fucking Paradise Island

  • France : 2020-05-20 (Français)

Activité récente

vanlien l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-30T20:26:00+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 91
Commentaires 35
Extraits 7
Evaluations 47
Note globale 8.45 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode