Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Folledhistoires : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Dernier Grimoire Le Dernier Grimoire
John Stephens   
Une fin à la fois belle et horrible. Voici comment je qualifierai ce dernier chapitre de ce dernier tome.


Ça y est j'ai terminé cette saga.
Ça y est, au bout de deux ans, je laisse Kate, Michael et Emma derrière moi.
Ça y est, je suis brisée.

John Stephens a su trouver les mots pour finir cette saga en beauté. Cet homme est merveilleux, son histoire est merveilleuse, ses personnages sont merveilleux, son message est... Unique.

J'ai commencé les Livres des Origines il y a deux ans. Deux ans que j'attends le dénouement final... Et je ne m'en remets pas.
Le livre me reluquait depuis sa place, sur une étagère près de mon bureau depuis des mois. J'ai beaucoup hésité avant de me lancer dans ce dernier voyage. Alors juste avant, j'ai relu toute la saga pour me souvenir de tout. Je me suis donc rappelée Kate, Michael, Emma, Pym, Gabriel, Rafe, Wilamena, Jack et Bousier, Mamie Peck, Claire et Richard...
Entre voyages, histoires d'amour et de haine, suspense, héroïsme, traîtrises, doutes... John Stephen a su manier son histoire d'une main de maitre.
Et une des choses que je lui envie est ses personnages. Ils sont tellement profonds, beaux, réels! Emma -si elle ne m'a pas beaucoup convaincue précédemment - m'a littéralement bouleversée. Son personnage -l'un des plus réussi que je n'ai jamais lu jusque là- a terriblement évolué depuis l'Altas d'Émeraude. Kate et Michael aussi, certes, mais j'ai trouvé le résultat bien plus flagrant chez la benjamine. Alors, malgré son caractère têtu, malgré son orgueil, malgré certaines de ses pensées et paroles qu'elle ait eu vis à vis de Michael (qui ma beaucoup plus, bien que moins présent: ce gars est très courageux) et que je trouvais injustes, Emma m'a profondément touchée.
Son jugement pour les morts m'a semblé terriblement juste. Depuis longtemps, je me demandais comment on pourrait juger quelqu'un. Par ses actes ? Sa vie? Ses choix?
Et Emma débarque avec sa réponse toute simple qui ne m'étais jamais spécialement venue à l'esprit.
Avez-vous aimé durant votre vie?
La question me taraude depuis longtemps, et elle trouve enfin une réponse toute bête et vraie.
J'ai eu des sursauts de peines [spoiler](Rafe... Gabriel... Qu'est-ce que je vous adore !)[/spoiler] et de joie (Claire et Richard ! Jack et Bousier![spoiler] [Leur réapparition a fait bondir mon coeur : il m'avait suffi du mot "boutique pour savoir que c'était eux", et qu'est-ce que j'étais contente de les revoir! Ils m'avaient étonnamment manqués.][/spoiler])

Mais ce qui m'a vraiment brisée, c'est les dernières lignes du récit. Là, j'ignore pourquoi, j'ai sentis mes yeux me brûler et se remplir de larmes.
C'était inexplicable et plus fort que moi : les derniers mots, la conclusion d'Emma m'ont vaincue.

Une chose est sûre : je n'oublierai pas cette saga de si tôt.
Elle est belle... Vraie... Cruelle vis à vis de certains personnages [spoiler](pourquoi tant de cruauté envers Kate et Rafe? Pourquoi ?)[/spoiler]...
Les enfants grandissent, deviennent grands mais pas trop : il leur faut dès à présent profiter de la vie.


"Mes amis, nous avons toujours su que ce jour viendrait."

par Amylove43
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Le premier tome m'a fait conclure "c'est génial !", le second "Eh oh, Ame tu te bouges ?" et le troisième "Achevez moi..."
Non mais sérieusement, chacun des attraits de la sélection ont tous fini par disparaître les uns après les autres. J'avais qu'une seule envie : le finir le plus vite possible pour passer à autre chose. Limite je sautais de joie quand je m'approchais de l'ultime page 337.

America est clairement insupportable. Dans le premier tome, je la trouvais fraîche, authentique et drôle. Mais à présent, j'ai l'impression d'avoir affaire à une gamine dont l'immaturité m'a fait perdre patience. Si elle pouvait plutôt se focaliser sur les renégats, sur les castes, au lieu de ses préoccupations futiles qui se résument à ses amours compliqués (et qui m'ennuient franchement).
Ses airs de petites princesses dans son château m'agaçaient à un point ! Elle se tourne en ridicule rien que le premier chapitre.

Au niveau de l'action il ne se passe rien. Et ça c'est une véritable déception. Je pensais qu'il y aurait une guerre, du sang, des morts... au lieu de ça, on a le droit à des soirées pyjamas entre les filles de L'Elite, waouh ! [spoiler]Heureusement, il y a une fusillade pour pimenter le Verdict, avec en plus un prince froid pour qu'il y est un minimum de suspense. C'est le seul moment où je me suis sentie captivée mais ça n'a duré que quelques instants...[/spoiler]

Je reste "team Maxon", faute de mieux, mais je ne suis absolument pas folle de son personnage. Pour un prince soit disant charmant, il ne me fait pas du tout rêver. Autant dans le premier et second tome, je le trouvais attachant et mignon, autant ici, il est fade et énervant. En fait, trouver un personnage qui ne m'énerve pas dans ce tome 3 risque d'être une tâche compliquée.
Peut être Céleste ? C'est la seule qui joue franc-jeu. Kriss, transie d'amour, je la trouvais pathétique. Elise est bien gentille mais sa présence est aussi utile qu'une plante verte dans une salle d'attente.

Que dire d'Aspen ? C'est une source d'ennui ? Je n'ai rien contre lui. Il est ce qu'il est : un garde royal sexy et le premier amour d'Ame. Mais je trouve son personnage tellement peu approfondi que je ne suis pas réellement attachée à lui. Dommage.

Les dialogues sont mortels.
« [...] Je pousse un cri émerveillé.
- Il pleut !
- C'est tellement beau.»
On est au summum de la poésie.

Bref, je trouve ce tome très très très très très très très très très en dessous du premier. Il ne fait qu'érafler tout ce qui est intéressant pour se focaliser sur ce qui est inintéressant. Il manque cruellement d'approfondissement sur des tas de plans. Tout se passe trop rapidement pour être crédible. C'est superficiel. C'est mièvre. Je trouve ça vraiment dommage parce que je ne garderai pas un très bon souvenir de la Sélection... Je dois avouer que je suis contente de comment ça se termine (peut être justement parce que c'est la fin ? ^^) mais j'aurais préféré qu'il se passe des choses AVANT pour que je puisse conclure sur une note rêveuse, plutôt que sortir ma mitrailleuse..

par OnlyLola
La Sélection, Tome 4 : L'Héritière La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
Kiera Cass   
Je sais pas du tout par où commencer...
Peut-être par l'héroïne ? Oui allez !

Eadlyn est un personnage attachant malgré son caractère de princesse pourrie gâtée ! Elle est complexe, touchante, elle est la digne héritière du trône !
C'est très réaliste de la part de Kiera Cass d'avoir créer une princesse se sentant supérieure aux autres. Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche, c'est donc pas étonnant ! Elle s'autorise des remarques blessantes assez déstabilisantes. Courage aux sélectionnés <3

Bah tient ! Parlons-en de ces sélectionnés (ceux qui m'ont le plus marqué) !
Mon chouchou ? Kile, le fils de Carter et Marlee sans hésiter ! Dès qu'il a été tiré au sort sans le vouloir, j'ai su que c'était lui ! Il est drôle, mignon, craquant... Mais très absent du roman... POURQUOI ?!
Passons maintenant au tour d'Henri. Autant le dire maintenant, je le vois plutôt comme un ami que comme un époux ! Il est adorable avec Eadlyn mais sa ne marchera surement pas car il n'y a rien de vraiment passionnel entre eux et il ne parle pas anglais.
Pour Ean Cable... Je le déteste ! Il a surement un plan en tête !
En bref, vous avez comprit que c'est TEAM KILE en ce qui me concerne ! <3

Mon dieu... Comme Maxon et America m'ont manqué ! Que c'est bon de revoir d'anciens amis avec 20 ans de plus et parents de plusieurs enfants <3 Après toutes ces années, ils s'aiment comme à la fin du troisième tome. Ils sont toujours fidèles à eux-même !
Mais mon dieu comme j'ai été dévasté à la chute du livre !
[spoiler]America ! Un infarctus ? Pas impossible... Elle est plus forte que ça ! [/spoiler]

Pour moi, il n'y a aucun point négatifs. C'est un livre parfait, un sans faute. <3 Merci à Kiera Cass d'avoir su renouveler le concept de la sélection de l'autre côté du miroir ! Cette lecture m'a vraiment ravie ! MERCI <3

5/5 <3

Ps: [spoiler]Une histoire d'amour entre Erik et Eadlyn ? (Même si je reste TEAM Kile !)[/spoiler]
La Sélection, Tome 5 : La Couronne La Sélection, Tome 5 : La Couronne
Kiera Cass   
Voilà, c'est la fin d'une de mes sagas préférées... Je sais pas trop comment je dois réagir enfaite. Pleurer ou Sourire ?
En tout cas, la seule chose que je retiens, c'est MERCI Kiera Cass pour tout ce travail que vous partagez avec nous...

MAIS comment dire au revoir à Maxon et America une nouvelle fois ? Et comment dire au revoir à notre merveilleuse Eadlyn ?

Tout ce que je peux dire, c'est que je suis tombée amoureuse de "La Sélection" en 7 minutes.

Alors Merci Kiera Cass.
Stravaganza, Tome 5 : La cité des vaisseaux Stravaganza, Tome 5 : La cité des vaisseaux
Mary Hoffman   
Lu en anglais, on passe un très bon moment, il est dans la lignée des précédents, sauf du premier qui lui reste supérieur en bien des points.

par Mondaye
Stravaganza, tome 6 : La cité des épées Stravaganza, tome 6 : La cité des épées
Mary Hoffman   
Voila une description que je vais tacher de vous traduire (apres tout avec un niveau suffisant pour lire tout les precedent en anglais, on peut me faire un peu confiance)

La soufrance de Laura est cache la ou personne ne peut la voir.
Mais elle sait comment y remedier. Elle sait que se scarifier (c'est a dire s'infliger volontairement des blessures) est mal, mais le soulagement que cela procure est addictif. Mias la vie intime de Laura est boulversee par la decouverte qu'elle est une Stravaguante - une personne qui peut voyager a travers le temps et l'espace. Transportee au XVI eme siecle de Fortezza, elle se retrouve au milieu d'une bataille pour la sucession du duche de la cite. Les Stravaguante soutiennent la princesse Lucia mais Laura rencontre aussi Ludo, le pretendant, et est imediatement attiree par lui. Et chez elle, a Barnsbury, la vuie de Laura est egalement en train de changer, a present qu'elle fait partie d'une communaute de voyageurs temporels.

Fortezza va elle eviter la guerre civile? Laura va elle echaper a sa tristesse?



par Mondaye
Le Joyau, Tome 1 ½ : La Maison de la pierre Le Joyau, Tome 1 ½ : La Maison de la pierre
Amy Ewing   
J'avais vraiment hâte de pouvoir découvrir LA MAISON DE LA PIERRE. Ayant adoré le premier tome de la trilogie LE JOYAU et attendant avec impatience LA ROSE BLANCHE, je me suis plongée dans cette courte nouvelle avec plaisir. Je craignais quelque peu d'être déçue, j'ignore un peu pourquoi. Finalement, je n'ai eu aucun mal à entrer dans l'histoire qui a su me captiver. Dans LE JOYAU, nous avons suivi l'histoire de Violet et dans LA MAISON DE LA PIERRE, nous découvrons celle de Raven. L'histoire se déroule à partir du moment où Raven est vendue à la comtesse de la Pierre qui est loin d'être une gentille dame. Comme la plupart des personnes de ce milieu, je dirais. Enfin bref. On suit donc l'histoire de Raven à partir de cet instant et nous découvrons la façon dont la comtesse de la Pierre traite "son lot".
J'ai trouvé que Raven est un personnage très courageux. Et je l'ai beaucoup apprécié, j'ai su m'attacher à elle alors que dans le premier tome je l'appréciais mais sans plus.
Je trouve qu'Amy Ewing a écrit une superbe petite histoire qui mérite d'être lue. Alors certes elle n'apporte pas grand chose à l'histoire mais ça permet malgré tout d'être plus dans l'histoire, d'en connaître toutes les facettes d'une certaine manière.
En conclusion, LA MAISON DE LA PIERRE est une très bonne découverte, un petit coup de cœur, une histoire captivante avec une atmosphère plutôt sombre et un décor quelque peu original...
De plus je trouve la couverture superbe. J'en suis complètement sous le charme ! [spoiler]Elle reflète parfaitement l'histoire de Raven. La comtesse de la Pierre l'enferme dans une cage et l'oiseau sur la couverture représente Raven (Raven signifiant corbeau en anglais). [/spoiler]

par Sheo
Les Chroniques lunaires, Tome 3 : Cress Les Chroniques lunaires, Tome 3 : Cress
Marissa Meyer   
Pffiou...
Je viens de le finir et j'ai encore le cœur qui bat quand j'y pense (ce qui est très très souvent).
Je ne sais décidément pas comment fait Marrissa Meyer pour écrire à chaque fois un tome qui est encore mieux que le précédent. J'avais déjà ressenti ça pour Scarlet, mais là on atteint des sommets! Si Winter est encore meilleur que Cress, je crois que je n'y survivrais pas!
Bref, on a de nouveaux personnages très intéressants (Cress, Jacin, Winter...), ou on s'attarde davantage sur ceux qu'on ne connaissait pas très bien. Je pense à Thorne qui prend une place très importante, on réapprend à le connaître. Il est plus sérieux, plus "prince charmant" qu'avant. Déjà que je l'aimais dès le début, alors là j'en suis carrément amoureuse! Et la romance naissante entre lui et Cress est juste totalement adorable. J'ai aussi adoré Jacin, (gniark gniark gniark) et Cress, qui est vraiment trop mignonne. Winter est encore trop énigmatique pour que je m'y attarde dessus, mais ce qui est sûre c'est qu'elle est pas très nette la pauvre xD
Ce que j'adore dans ce livre, c'est comment les points de vue se croisent. On a une profusion de narrateurs: Cress, Thorne, Cinder, Scarlet (très peu dans ce tome...), Loup, Kai, Dr Erland, Et même Sybil et Levanna!
C'est une lecture super riche et excitante, parfois on sait à l'avance des info que d'autres ne savent pas encore et c'est super stressant et frustrant, mais tellement mieux aussi!!
J'aime aussi comment l'auteure arrive à mêler le conte à la fiction toute neuve. C'est hyper innovant et en même temps on retrouve des traces des contes, c'est juste génial.
L'action y est aussi (qu'est-ce que j'ai stressé!!!), ainsi que la romance (pleiiiiiin de romance *.*), des couples magnifiques se forment. C'est ça aussi que j'aime. Cette ambiance de conte de fée, de romance omniprésente sans être lourde. Et je crois que je vais m'arrêter là parce que je n'aurais jamais assez de 10 000 caractères pour louer cette MERVEILLE!
Je ne sais pas comment je vais survivre jusqu'à Winter, c'est déjà une véritable torture d'attendre...
Une MERVEILLE.
Les Chroniques lunaires, Tome 4 : Winter Les Chroniques lunaires, Tome 4 : Winter
Marissa Meyer   
Avis à tous les Lunartics (ou Lunarctiques en français), préparez vous à une révolution sur la Lune sans merci mais délicieuse !

Il y a quatre choses que j'aime vraiment dans la vie : Mon lit, mon manuel d'économie (bah quoi ? chacun son truc !), Google Gmail (Y'en a qui ont Facebook ou Twitter, moi j'ai Gmail) et LES CHRONIQUES LUNAIRES.

Il m'a fallu quatre jours pour lire WINTER. Et le pire, c'est que je l'ai fait exprès. Vous savez, cette folle envie que ça ne se termine jamais ? Eh bien elle m'a poussé à lire à une lenteur suffoquante ! Une torture pure et dure.

Il m'a fallu quatre secondes après avoir lu la dernière page avant de me mettre à pleurer parce que c'était fini.
O.V.E.R.

Il m'a fallu quatre minutes pour arrêter de pleurer et sourire parce que c'était arrivé !

L'amour que je porte à cette saga est inconditionnel.

Par les étoiles !

J'aurais tellement de choses à dire mais j'ai si peu de mots... Sérieusement. Après une telle lecture, mon vocabulaire se retrouve limité à des "Oh mon dieu !", des "Par les étoiles !" (ça c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !) et des "Je vais crever d'une crise cardiaque si je me calme pas tout de suite !" (sans me calmer pour autant).

Marissa Meyer, qui a été couronnée Reine de ma galaxie, m'a fait vivre l'une des plus belles aventures de mon existence littéraire.

Maintenant, je suis passionnée par la lune ! Je crois que je vais aller la coloniser l'année prochaine.

Et là, à la fin de ce merveilleux livre, je suis bouleversée comme jamais. Moi qui aime faire croire au monde entier que j'ai un cœur de pierre, là, tout de suite, mon cœur c'est de la guimauve et je pleure comme un bébé.

Je me sens super heureuse d'avoir un jour commencé cette saga. C'est la meilleure idée que j'ai eu de toute ma vie ! Mais aussi, je me sens fragile et très émue, un peu triste sur le coup, parce que c'est terminé.

Mais très sincèrement, de toutes les fins que j'ai lu et de toutes celles que je lirai dans le futur, celle-ci est la plus belle, la meilleure, la plus grandiose, la plus émouvante, la plus passionnante de toutes les fins.

Il n'y a pas de mot assez fort pour dire à quel point elle est éblouissante, superbe. Il faut simplement lire et à la fin, vous ressentez et avant-même que vous l'ayez réalisé, votre cœur sait que c'était splendide, épique.

Tout au long de cette saga, Marissa Meyer m'a fait voyager. Elle m'a fait rire, pleurer, stresser, frissonner et tout un tas d'autres choses qui n'ont pas de mot.

Mon cœur appartient à cette saga.

La première fois que je suis tombée sur LES CHRONIQUES LUNAIRES il n'y avait que CINDER de sorti. Et je me souviens m'être dit que je l'achèterais plus tard parce que ça me disait bien.

Quand je suis revenue comme prévu plus tard, le dernier exemplaire avait été vendu. Je voulais tellement ce roman que j'ai embarqué mon père et je l'ai supplié de m'emmener au Cultura qui se trouvait à presque une heure de voiture pour acheter ce roman.

Mon père m'a tenu tête pendant un petit moment avant de céder. Je me souviendrais toute ma vie de ce qu'il m'a dit quand on est montés dans la voiture "Je te jure Louan, si on y va et qu'il y ait pas, je t'étouffe avec les pages du premier roman qui me passe sous la main." ^^ Heureusement pour moi, il y était ! Et là, a été le début de ma plus belle aventure.

Enfin, bref. Tout ça pour dire que, je n'avais même pas encore commencé cette saga que je savais déjà au plus profond de moi qu'elle compterait beaucoup dans ma vie de lectrice. Et dans ma vie en général, même.

Chaque tome a été un coup de cœur du début à la fin. Chaque lettre, chaque mot, chaque phrase, chaque paragraphe, chaque page, chaque chapitre, chaque partie, a été un sentiment, une émotion merveilleuse.

Je ne m'étais jamais sentie autant à ma place qu'en lisant LES CHRONIQUES LUNAIRES.

D'un certain côté, j'attendais WINTER avec impatience. D'un autre, j'aurais tout fait pour qu'il n'arrive jamais.

Non pas que je n'avais pas envie de le découvrir ! Loin de là ! En fait, j'en avais tellement envie que je m'en suis rongée les ongles pendant des mois (et je ne me ronge pourtant jamais les ongles) !

Mais qui disait WINTER disait la fin, d'une certaine manière. Bien que rien ne soit réellement terminé. Premièrement, le temps que STARS ABOVE n'est pas encore sorti et que je ne l'ai pas encore lu, à mes yeux, LES CHRONIQUES LUNAIRES ne sont pas terminées. Deuxièmement, je pourrais relire les aventures de mes personnages préférés dès que leur manque deviendra insupportable et donc à chaque fois, ils revivront. C'est pas un peu bizarre de dire ça ?

C'est fou de penser qu'une telle série peut avoir une telle influence sur vous. J'ai autant envie de pleurer que j'ai envie de sourire comme une idiote.

Je crois que c'est ça d'être amoureuse d'une histoire qui a un point final mais qui ne s'arrêtera jamais vraiment. C'est à la fois un sentiment léger et lourd. Ça fait du bien et en même temps, ça fait un mal de chien.

Pendant 2433 pages, je n'ai fait que tomber encore et encore éperdument amoureuse d'un univers, d'une histoire et de personnages géniaux.

Je l'avoue, et vous l'aviez probablement déjà deviné, tout va me manquer des CHRONIQUES LUNAIRES.

La superbe plume captivante et addictive de Marissa Meyer, l'univers splendide et original qu'elle a construit, l'histoire merveilleuse et épique qu'elle a raconté. Et les personnages extraordinaires et attachants auxquels elle a donné vie.

Je suis littéralement, en train de faire une déclaration d'amour aux CHRONIQUES LUNAIRES, n'est-ce pas ? Je vous ai dit à quel point j'en étais folle ?

Alors, plus sérieusement (bien que mes lignes précédentes étaient déjà très sérieuses), voici ce que j'ai pensé de cette saga :

Vous savez ce moment où vous avez l'impression que vous allez hurler comme une véritable groupie devant son idole ? Je suis passée par là. À presque chaque page.

Vous savez cet instant où vous avez l'irrésistible envie de pouvoir entrer dans le livre ? Je suis passée par là.

Vous savez ce moment presque gênant où vous réalisez que vous seriez capable de tomber amoureuse d'un personnage ? Je suis passée par là. Et pas que pour un personnage !

Vous savez ce moment où vous aimeriez que le temps s'arrête ou qu'au moins tout ça dure à jamais ? Je suis passée par là, aussi.

J'y suis passée et j'y suis toujours.

Ma mère m'a demandé, cette après-midi-même, pourquoi j'aimais tant cette saga. La réponse est la suivante :

Je suis une fille très solitaire. Je n'aime pas la compagnie des gens, pardonnez-moi, ce n'est pas contre vous. Ils me mettent très mal-à-l'aise avec leurs regards et leurs questions, leurs sourires et les gestes qu'ils peuvent faire en général. Et ça, depuis toujours. C'est pour ça que je me suis mise à lire au départ. Quelque part, je crois que je cherchais le monde dans lequel je serais capable d'avoir des relations humaines autre que celle que j'entretiens avec mes parents et mes frères.

Et voilà, LES CHRONIQUES LUNAIRES, c'est l'endroit où je m'en serais sentie capable. Voilà pourquoi j'aime tant cette saga.

J'aime sa façon de me donner l'impression que tout est possible quelque part et que même quand tout semble se mettre en travers de votre chemin, il y a toujours moyen de réussir ce qu'on entreprend.

C'est peut-être bête mais c'est ainsi que je le ressens.

J'ai toujours été quelqu'un qui adorait les histoires. Celle-ci est celle que je préfère par dessus toutes les autres. Je vous invite à aller la lire. C'est une réussite en tout point.

Ensuite, ma mère m'a demandé quel personnage je préférais dans cette saga. J'y ai sérieusement réfléchi et je peux donc sérieusement vous dire que je serais incapable de choisir. Chacun a quelque chose qui fait que je l'aime.

Cinder ? Elle m'épate par tous les aspects de sa personnalité. Et elle me surprend toujours, à coup-sûr !

Kai ? Il me fait fondre. J'aime sa façon d'être, tout simplement. Et il n'a pas peur des sacrifices, il garde toujours ce merveilleux espoir que tout peut encore s'arranger.

Scarlet ? J'admire son côté un peu badass ! Elle est courageuse, toujours prête à se battre pour ceux qu'elle aime peu importe ce que ça lui coûte... enfin, tout bonnement, je l'adore.

Wolf ? Hum, excusez-moi ? C'est mon doudou ! Chaque fois qu'il était là, je voulais le serrer dans mes bras. Même quand ce n'était pas spécialement engageant ! ^^

Iko ? Par les étoiles ! C'est quand-même, n'hésitons pas à le dire, une véritable tarée ! Mais je l'adore. On ne peut pas ne pas aimer Iko et toutes les répliques qu'elle sort. C'est la meilleure amie qu'on puisse rêver d'avoir ! ^^ Et quand vous découvrez Iko, vous avez presque envie d'être un androïde à votre tour (un androïde dans son genre, ça va de soit).

Thorne ? J'aime ce gars d'un amour fou. Tellement que j'ai appelé l'un de mes lapins 'Captain'. Got it? ^^

Cress ? Le fait qu'elle et moi faisons presque la même taille a peut-être fait un peu accélérer mon amour pour cette fille. ^^ Mais même sans ça, je l'aurais adoré à coup-sûr ! Son côté fangirl, romantique, qui cherche son héros partout (même si elle a une idée bien précise de qui il s'agit), un peu naïve sur les bords parfois, ça m'a fait craquer.

Winter ? Son côté crazy m'a conquise ! Comme dirait Lev' l'amour est une conquête. Et Winter a un talent inné qui fait que le monde entier l'aime.

Jacin ? Lui c'est son côté un peu... antipathique? qui m'a conquise. J'adore comment il se comporte, simplement et je suis amoureuse de ses mots.

Levana ? C'est la meilleure méchante reine de l'univers. Je l'ai trouvé parfaite dans son rôle.

Torin ? Il me faisait penser à un papa protecteur (vis-à-vis de Kai) et rien que pour ça, je l'ai adoré !

Kinney ? Dès la première fois que je l'ai lu je l'ai aimé. Point barre.

Les relations entre les personnages sont géniales. [spoiler]Je veux plus de Kai/Cinder, plus de Scarlet/Wolf, plus de Jacin/Winter, plus de Cress/Thorne et plus de Kinney/Iko (parce que je sens qu'il pourrait se passer un truc entre eux) ! Je veux plus d'eux tous, ensemble !

J'ai adoré les retrouvailles entre Scarlet et Wolf. J'ai adoré la "dispute" de Thorne et Cress et le moment où il lui dit qu'il l'aime. J'ai adoré le moment où Jacin et Winter s'embrassent pour la première fois et quand il dit à Winter qu'elle est parfaite. J'ai adoré le moment où Kai demande à Cinder si un jour elle voudra bien être impératrice à ses côtés...J'ai adoré ce qui se dégage entre Kinney (Liam) et Iko ! [/spoiler]

J'ai adoré et savouré chacun des moments de ce quatrième et dernier tome.

[spoiler]J'ai été un peu attristée par la mort de l'Alpha Strom, je l'appréciais bien. Je commençais à m'y attacher et je ne m'attendais sincèrement pas à ce qu'il meurt ! [/spoiler]

[spoiler]Quand j'ai su que Kinney s'appelle Liam, je ne sais pas pourquoi mais j'ai fondu ! Ça lui va bien, je trouve.[/spoiler]

Et par les étoiles, la fin ! La meilleure de tout l'univers. C'était épique ! [spoiler]Cinder qui lâche son vieux pied, celui qu'elle portait quand elle était enfant et que Kai avait gardé après le bal où elle l'avait porté puis perdu. Quand elle le lâche pour qu'il tombe dans le lac qui se trouve au pied (sans mauvais jeu de mot) de la salle du trône du palais d'Artemisia, c'est tellement beau ! C'est symbolique, c'est apaisant, c'est génial.

Je n'ai pas de mot. [/spoiler]

Dans ce tome-ci, chacun se voit affronter un combat intérieur, lié à ses sentiments, en plus de celui qu'ils doivent mener pour leur révolution. Nos héros favoris se voient repousser leurs limites et surpasser leurs peurs les plus secrètes. Ils n'hésitent devant aucun sacrifice.

Au rendez-vous : Des personnages déterminés, de la romance, une grande amitié, du sarcasme, une révolution d'enfer et plus encore !

Marissa Meyer a su, du premier tome jusqu'au dernier, mener son histoire et ses personnages avec brio. LES CHRONIQUES LUNAIRES est un immense tableau qu'elle a érigé sans jamais se perdre. Tous les tomes ont été à la hauteur les uns des autres. Et je ne cesserais jamais de m'extasier devant le travail sans faute qu'elle a fourni et qu'elle a offert.

Son œuvre est très claire, par là j'entends qu'il n'y aucun moment où on se retrouve un peu perdu avec tout ce qui se passe dans chacun des tomes. Non, l'auteure réussit à nous garder et elle nous emmène dans un monde où on ne s'ennuis pas un seul instant.

Il me tarde donc de pouvoir découvrir STARS ABOVE et l'épilogue de WINTER qui s'y trouve (ainsi que toutes les autres histoires, on s'entend). Attendre Février 2016 va être douloureux. ^^

Je crois que je vais m'arrêter là.

En tout cas, je conseille LES CHRONIQUES LUNAIRES de tout mon cœur, avec tout mon amour.

Oh et une dernière chose : [spoiler] Même dans le futur les histoires commencent par "Il était une fois" et se terminent par "ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours."[/spoiler] <3

par Sheo
L'Étrange Cas de Juliette M., Tome 3 L'Étrange Cas de Juliette M., Tome 3
Megan Shepherd   
Ce livre est une merveille et une conclusion à couper le souffle à cette superbe trilogie qu'est "The Madman's daughter".

Au niveau des personnages :
[spoiler]Le fait de faire revenir Ajax était une très bonne idée :[/spoiler] cela créait un lien très fort avec le premier tome de la série et permettait également de redonner des explications sur le passé sans que cela ne paraisse lourd ou hors-sujet.
L'apparition de nombreux nouveaux personnages m'ont beaucoup plu.
De plus, [spoiler]l'humanisation de Balthazar[/spoiler] était très intéressante et montrait bien que l'auteure ne se résignait pas à peindre des personnages stéréotypés dans le bien et le mal mais choisissait bien de les faire évoluer de façon très intelligente.
[spoiler]La mort de Lucy m'a paru un peu rapide même si c'était bien évidemment le but ![/spoiler] Je dois dire que ce personnage m'a un peu déçu dans ce tome : j'avais l'impression qu'elle prenait TOUTES les mauvaises décisions ! Que ce soit le fait d'avoir [spoiler]détaché les chaînes d'Edward[/spoiler] ou encore d'avoir [spoiler]écrit une lettre à sa mère.[/spoiler] En revanche, j'ai beaucoup aimé son évolution de petite fille fragile à femme forte poussée par l'amour.
Enfin, Juliette. Une Juliette tourmentée par son passé et qui ne sait pas s'il faut qu'elle suive les pas noirs et fous de son père [spoiler]qui en réalité ne l'est pas !!![/spoiler] ou bien ceux généreux de sa mère (qui en fait n'était pas si sage que ça !), ou encore ceux d'Elizabeth. Un combat intérieur très bien mené et particulièrement agréable à lire !
Le personnage de Montgomery m'a un peu ennuyé même s'il était le plus sage d'entre eux.
Et Edward ? Que dire ? [spoiler]Sa résurrection semblait évidente et sa deuxième mort également malheureusement.[/spoiler]

Au niveau du rythme de l'histoire :
De nombreux rebondissements et renversements de situation permettaient d'accélérer l'action et de faire avancer l'intrigue. il faut néanmoins savoir que ce tome est encore plus dark que les précédents !

Au niveau de la référence aux oeuvres d'origine :
Si vous ne le saviez pas, sachez que "L'étrange cas de Juliette M" se présente dès le premier tome comme une réécriture du mythique "L'île du Docteur Moreau" d'HG Wells.
J'ai trouvé que ce dernier tome faisait un super boulot à ce niveau-là puisqu'il exploite, en plus de l'oeuvre d'origine, le mythe de Frankenstein (Mary Shelley).

Au niveau de la morale :
Enfin, j'ai trouvé le message de ce livre admirable et bien représenté par tous les personnages : soyez ce que vous voulez être et non pas ce que l'on attend de vous par hérédité.


A propos de l'anglais :
Malheureusement, je pense que ce dernier tome ne sera pas traduit en français puisque sa sortie VO date d'il y a plus d'un an et demi et que la maison d'édition Macadam n'a pas donné de nouvelles à propos de ce projet. C'est bien dommage car ce tome est de loin mon préféré dans cette magnifique série.
Je vous encourage néanmoins à le lire en VO si vous avez aimé les deux premiers tomes de cette série. Je dirai qu'il faut un bon B1 pour réussir à l'apprécier à sa juste valeur.

Pour résumer, A Cold Legacy est un livre vraiment unique qui arrive à la fois sur des réalités historiques et historiques ainsi que sur des classiques du fantastique anglophone ce qui témoigne d'un gros travail de recherche au préalable.

Je le recommanderai, bien sûr, aux fans de réécritures de classiques mais aussi à ceux qui cherchent une oeuvre pas comme les autres et un mélange très spécial (et bien mené) entre historique, thriller, fantastique et romance.