Livres
515 591
Membres
529 334

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Kats@ 2014-04-27T15:07:31+02:00

« - Ok. Je suis prête à passer à quelque chose d'autre, comme m'entraîner avec des couteaux ou me défendre contre les forces noires de la magie. Des choses cool.

- Est-ce que tu viens juste de citer Harry Potter ? »

Afficher en entier

— Est-ce que tu… as senti quelque chose lorsque Seth est entré ?

— Seth ?

— L’Apollyon s’appelle Seth.

— Oh. C’est nul comme nom. Il devrait s’appeler autrement.

Il laissa échapper un petit rire.

— Comme quoi, par exemple ?

Je réfléchis quelques instants.

— Je ne sais pas. Un nom qui sonne grec, ou au moins, qui annonce la couleur.

— Comment tu voudrais qu’il s’appelle ?

— Je n’en sais rien. Un truc bizarre et cool. Peut-être bien Apollon. Tu vois le truc ? Apollon l’Apollyon.

Aiden éclata de rire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2017-10-11T13:43:04+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler)Prudemment, je regagnai le rivage. La distance qui me séparait d'Aiden sembla s'évaporer et nous étions tout à coup seuls au monde. Un petit sourire flottait sur ses lèvres quand je m'approchai de lui.

- Merci, lui chuchotai-je.

Aiden parut comprendre que mes remerciements concernaient bien plus que le feu qu'il m'avait fourni. Il me répondit à voix basse de sorte que je sois la seule à l'entendre.

- Quand mes parents sont morts, j'ai cru que je ne retrouverais jamais la paix. Je sais que tu l'as trouvée et j'en suis heureux pour toi. Tu le mérites, Alex.

- Est-ce que... tu as trouvé la paix un jour ?

Il tendit la main vers moi pour effleurer la courbe de ma joue. Un geste si furtif que je savais que Caleb ne l'avais pas vu.

- Oui. Je l'ai trouvée à présent.

Afficher en entier

Repoussant une mèche brune de son front, il m'offrit son petit sourire en coin.

- Je me souviens de toi.

Je fronçais le nez.

- Quoi ?

Son petit sourire s'épanouit... Oooh, cette fois les fossettes étaient là, et j'en eus le souffle coupé.

- Je me souviens aussi de toi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kats@ 2013-11-24T14:04:16+01:00

« Ce sont juste des mots et les mots ne veulent rien dire. L'action, si. »

Afficher en entier

Seth haussa des sourcils curieux.

— Je t’écoute.

Je pris une profonde inspiration et contemplai de nouveau mes orteils.

— Merci pour ce que tu as fait – même si je ne sais pas quoi – pour nous retrouver. Sans toi, à l’heure qu’il est je serais sans doute morte – ou en train de découper une proie. Je tenais à te remercier.

Il resta silencieux si longtemps que je relevai la tête pour voir ce qu’il faisait. Il me regardait d’un air stupéfait.

Je détournai les yeux pour ne pas sourire.

— Qu’est-ce qu’il y a ?

— Je crois que c’est le truc le plus gentil que tu m’aies jamais dit depuis qu’on se connaît.

J’éclatai de rire.

— Sûrement pas. Je t’ai déjà dit des trucs sympas.

— Quoi, par exemple ?

Je lui avais forcément dit quelque chose d’agréable dans une autre situation.

— Je… Quand…

Rien ne me venait à l’esprit. Par les enfers, j’étais vraiment une garce.

— D’accord. C’est effectivement la première fois que je te dis un truc gentil.

— Laisse-moi le temps de savourer cet instant.

Afficher en entier

-Ta mère est jardinière ? lui demandai-je innocemment.

-Quoi ?

Le mec était interloqué.

-Parce qu'une face comme la tienne est bien mieux contre terre.

Afficher en entier

- Je suis consciente que je ne devrais pas être ici, mais je ne savais pas vers qui d'autre me tourner.

Aiden tendit la main et me prit doucement par le bras. Sans un mot, il me fit entrer chez lui.

Afficher en entier

— Je ne suis plus une gamine.

Les lèvres d’Aiden frémirent comme s’il réprimait un sourire.

— Tu es toujours une gamine.

Je sentis mes joues s’empourprer. C’était une chose de se faire traiter d’enfant par une vieille personne, et je m’en fichais pas mal. Mais dans la bouche d’un mec super canon de la trempe d’Aiden, ça prenait une autre dimension, plutôt désagréable.

— Je ne suis plus une gamine, m’entêtai-je.

— Ah non ? Tu es donc une adulte ?

— Exactement.

Je le gratifiai de mon sourire le plus radieux, celui qui me permettait habituellement de me tirer de tous les mauvais pas.

Mais ça ne prit pas sur Aiden.

— Intéressant. Une adulte est censée avoir suffisamment de jugeote pour savoir quand éviter la bagarre, Alex. Surtout quand on l’a prévenue que le moindre écart de conduite pouvait se traduire par son renvoi du Covenant.

Mon sourire s’effaça.

— Je ne sais pas de quoi tu parles, mais je ne peux qu’être d’accord avec toi.

Aiden pencha la tête sur le côté.

— Tu ne vois pas de quoi je parle ?

— Non.

Un petit sourire apparut sur ses lèvres. Cela aurait dû me mettre la puce à l’oreille, mais je ne prêtais attention qu’à sa bouche bien dessinée au lieu de me concentrer sur son manège.

Afficher en entier

 J’avais toujours détesté qu’on me touche. Quand je gardais mes distances avec quelqu’un, je m’attendais à la réciproque, mais cette vieille bique était apparemment très mal élevée.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode