Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chayanne : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Night ocean et autres nouvelles Night ocean et autres nouvelles
Howard Phillips Lovecraft   
Ce recueil de nouvelles est un vrai fourre-tout. Finalement on ne s'attend pas vraiment à ce qu'on va lire quand on ouvre les premières pages de ce livre. Ca ne nous laisse pas un souvenir impérissable mais il y a tout de même quelques bons points que je me devais de souligner :

On découvre d'autres aspects de Lovecraft. On est beaucoup moins dans les récits d'horreur et l'univers habituel de l'auteur. On a ici quelques nouvelles contemplatives sur la nature, beaucoup de poésie notamment avec "Night Ocean" ou "Ce qu'apporte la Lune". Y'a quand même un côté sinistre mais j'y vois plus un hommage à l'océan dans la première, et à la nuit dans la seconde.

On a aussi plusieurs nouvelles écrites à plusieurs mains : un auteur commence avec le premier paragraphe, le seconde auteur écrit le suivant et ainsi de suite...cela donne naissance à de véritables points d'interrogation, à des récits loufoques et absurdes. De l'humour ? oui !

Une petite poignée de nouvelles rentrent dans la mythologie de Lovecraft comme "Nyarlathotep" ou "Le défi d'outre espace" (cette dernière étant d'ailleurs excellente).

Mention spéciale aussi pour la nouvelle "Le Piège", carrément fantastique, qui prend aussi comme base l'onirisme. Le final est d'ailleurs percutant.

Et pour conclure, on a comme un carnet de bord de l'auteur en fin de recueil. Une sorte de guide pour rédiger et trouver des thématiques d'horreur. Cela permet aux lecteurs de découvrir, à travers ses notes, le cheminement de Lovecraft lorsqu'il se met à écrire. Dispensable mais intéressant pour les amateurs.

par Mataii
American Gods American Gods
Neil Gaiman   
Qu'advient-il des dieux lorsque la religion est remplacée par le consumérisme et les rites par la publicité ? Et s'ils ne disparaissaient pas quand les hommes cessent de croire en eux ? Dans ce livre, les dieux sont des clandestins : amener dans l'inconscient des hommes, ils se retrouvent piégés dans un nouveau monde qui ne veut plus d'eux. Victimes du melting pot. Vivant de combines, essayant de s'intégrer ou de tirer leur épingle du jeu.
Tout au long de ce road novel, Ombre et Voyageur nous emmènent jusqu'aux racines de la culture américaine et de ses contradictions, et c'est jouissif.
24 histoires d'un temps lointain 24 histoires d'un temps lointain
Leiji Matsumoto   
Ce manga regroupe des histoires de SF (thème de l’espace et du temps très cher à notre mangaka), de western, il y en a pour tous les gouts... c'est un recueil assez varié.

Nous retrouvons les célèbres traits de crayons du papa d'Albator. Cependant pour moi il y a un point négatif :les scenarii sont malheureusement inégaux , l'ensemble manque de fluidité de cohérence.

Certaines histoires sont à mon goût trop courtes et donc pas assez développées. Dommage ...
All You Need Is Kill, tome 1 All You Need Is Kill, tome 1
Ryōsuke Takeuchi    Hiroshi Sakurazaka    Takeshi Obata   
Un très bon manga, edge of tomorow le film avec Tom Cruise mais en mieux, sans les défauts.
Les dessins sont très dynamiques et le design des armures et des personnages sont juste comme il faut.
La boucle n'est pas encore bouclé il va me falloir le deuxième tome pour la fin de l'histoire car ici on s'arrête au meilleur moment :/


par Maks
All You Need Is Kill, Tome 2 All You Need Is Kill, Tome 2
Takeshi Obata   
Manga dont est inspiré le scénario du film "Edge of tomorrow", que je n'avais pas vu, mais que je pense visionner bientôt, ayant beaucoup apprécié le manga.

Des dessins très jolis, avec du détail quand il en faut, mais sans pour autant que le style en devienne lourd. Pas surprenant que j'apprécie, sachant que Bakuman et Death Note m'ont tous les deux beaucoup plus du point de vue dessin. On retrouve notamment quelques ressemblances entre les personnages des différents mangas.
Une intrigue intéressante : un jeune soldat, Kiriya, se retrouve embarqué dans un cycle de boucles infinies, en plein milieu d'une guerre contre des extraterrestres. A chaque fois qu'il meurt, il retourne 30 heures en arrière.
Le rythme de l'histoire est paradoxal. On est bloqués avec lui dans la boucle, mais ces boucles se passent à une vitesse affolante. Impression de ne pas avancer, mais tout cela très vite.
Surtout que le personnage principal se rend bien compte qu'il doit progresser, chose peu facile quand on sait qu'il reprend tout à zéro à chaque fois. Et il se pose des questions, aussi. Est-il le seul à vivre ça ? Coment faire pour que ça s'arrête ?
On m'avait prévenue que la fin était surprenante, et c'est le cas, effectivement. Mais elle convient très bien au manga.

Un petit bémol. Certains ont dit que deux mangas c'était bien. Et bien je dis non. Cette histoire méritait davantage de détails, notamment sur les extraterrestres, par exemple. Ou sur la vie de Kiriya, avant la guerre. Voire même sur ce qui arrive après. La fin me laisse aussi une impression de rester sur ma faim, justement.

En bref, un très bon manga avec des superbes dessins, des personnages avec un caractère bien affirmé malgré le peu de tomes. Un scénario bien développé, quoiqu'un peu léger, et une "bonne fin".

P.S. : Je vois que certains ont trouvé ce tome un peu vide. Personnellement, j'ai lu les deux tomes à la suite, et ai donc presque considéré les deux tomes comme un seul. Donc non, pour moi, ce tome là, avec son rythme un peu plus tranquille et moins sanglant, ne dénature pas le manga en soi. Au contraire, il apporte des réponses, et permet de préparer à la fin du manga.

par Elo971
Another, Tome 1 Another, Tome 1
Hiro Kiyohara    Yukito Ayatsuji   
Une atmosphère sinistre,glauque et étrange, une classe qui cache un secret sur une personne morte tragiquement, un héros qui rencontre une jeune fille sombre dans un hôpital ayant le nom d'une fille morte dans le lycée...exactement l'ambiance que j'aime. J'aime ce début de manga et je lirais rapidement la suite :D J'aime beaucoup Mei Misaki elle est très mignonne et aussi très louche mais garde le bon fond qu'elle a en elle, et puis qu'elle ressemblance avec la poupée j'ai adorée *-*

par Etyana
Another, tome 2 Another, tome 2
Hiro Kiyohara    Yukito Ayatsuji   
On reste dans la même ambiance sombre et mystérieuse, mais globalement, ce tome est bien moins intéressant que le premier. L'histoire n'avance quasiment pas, on a eu le temps de voir deux morts, et pourtant ça n'a pas aidé le scénario. On en apprend peu à peu sur "ces choses qui n'existent pas" et j'ai comme l'impression que ça va devenir de plus en plus compliqué. Malheureusement, ce volume était assez ennuyeux par moment, trop long pour le peu de choses qu'il se passait au final. Et je suis un peu déçue que l'infirmière soit déjà morte.

par Jenna95
Another, tome 3 Another, tome 3
Hiro Kiyohara    Yukito Ayatsuji   
glauque, et sinistre mais sympathique
Another, tome 4 Another, tome 4
Yukito Ayatsuji    Hiro Kiyohara   
Finalement le pitch est beaucoup plus mystérieux et effrayant que l'histoire. Puis ça tombe dans une histoire à la destination finale, où l'on se demande qui est le prochain à y passer et en quelques circonstances. Mais on connait tellement peu les personnages secondaires que j'ai eu de mal à avoir de la compassion pour eux, où même à m’intéresser à leur sort (ouuh je suis sans coeur docteur ?).
Les premiers chapitres font quand même un peu cheap. L'auteur semble vouloir tout mette en oeuvre pour créer une ambiance horrifique avec des détails qui finalement n'apportent rien de concret, ni d'utile à l'histoire (l'histoire des poupées, le pseudo mystère pas très surprenant). Ça crée une espèce d'ambiance superficielle.
Néanmoins, cette ambiance est bien gérée dans les derniers chapitres. Elle ne donne plus un sentiment de remplissage, c'est déjà ça. Et puis la révélation finale est sympa, un twist qui prouve que l'auteur s'est un peu moqué de nous en nous dissimulant les bonnes infos. [spoiler]Mais la toute fin m'a paru en décalage avec l'histoire. Pas que j'attende un bain de sang, mais pour le coup ça fait très happy-end pour un manga qui se veut horrifique.[/spoiler]
Pour finir, je dois dire que je n'ai pas vraiment apprécié les dessins. Les personnages me semblaient si inexpressifs... Exemples: 1) http://2.p.mpcdn.net/753/13415/27.jpg 2) http://2.p.mpcdn.net/753/13415/30.jpg
Quand on sait se qui se passe dans cette scène, les réactions des personnages paraissent assez minimalistes. J'ai jeté quelques coup d’œils à l'animé, et même s'il semble beaucoup plus sanglant, les couleurs et les dessins sont beaucoup mieux gérés.

Moi qui cherchais de l'horreur et du suspens, je vais me rabattre sur autre chose.
Area D, Tome 1 : Le Navire des condamnés Area D, Tome 1 : Le Navire des condamnés
Kyôichi Nanatsuki    Kyung-il Yang   
J'était septique, mais finalement... c'est bien fait, bien dessiné, et j'adore l'humour un peu simple qui nous fait sourire.
La morale? Personne n'est un monstre.
Je suis tout de même déçu qu'on ne s'en tienne pas qu'à ça, et qu'on rajoute à cette belle vérité:
Nous ne sommes pas des monstres, mais eux, qui pensent que nous le sommes, le sont.
C'est triste. Tout le monde est humain, il faudrait qu'ils oublient cet angle de vue de travers;
Tout le monde est humain, point.