Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Carla-alsa : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Charley Davidson, Tome 6 : Au bord de la sixième tombe Charley Davidson, Tome 6 : Au bord de la sixième tombe
Darynda Jones   
Ok, par où commencer? Ce livre finit grosse révélation qui, même si certains avaient déjà des doutes sur cette révélation, nous choque et nous donne envie de lire le prochain livre sur-le-champ.

Juste avant ça, l'auteure nous fait la peur de notre vie avec un moment riche en émotions auquel on ne s'attendait pas du tout.

On découvre de nouveaux aspects que Charley ignorait du travail de Grande Faucheuse en plus de nouveaux pouvoirs intriguants.

J'ai adoré voir la relation entre Charley et Reyes évoluer, commencer à ressembler de plus en plus à une relation stable. Il faut cependant attendre très longtemps avant de connaître la réponse de Charley.

Bref, ce livre est tout aussi incroyable, drôle et émouvant que les précédents.

par thjess
Mon tourmenteur, Tome 3 : Mon Destin Mon tourmenteur, Tome 3 : Mon Destin
Anna Zaires   
Ce dernier (je crois) tome de cette série m'a laissée sur ma faim. J'espérais une autre fin. J'espérais quelque chose de sanglant, de révoltant ... Quelque chose qui ressemble vraiment à Péter. Mais ce n'est pas le cas. Et une bonne partie du livre en est éloignée. Le personnage de Sara est également un peu fatiguant à la longue. Elle résiste tellement, qu'en tant que lectrice, j'ai trouvé ça limite ridicule.

La fin annonce pourtant quelque chose de prometteur. Un nouveau tome ? Une nouvelle série ? A suivre !

par Mitsiie
Mon tourmenteur, Tome 2 : Mon obsession Mon tourmenteur, Tome 2 : Mon obsession
Anna Zaires   
Une déception!! J'ai attendu des mois pour ce tome 2 pour connaitre la suite du tome 1 que j'ai adoré, et voilà une héroïne pénible qui tourne autour de son nombril.
L'auteur devait être en manque d'aspiration pour nous raconter toujours la même chose.
Je pense qu'avec 2 livres cela aurait largement suffit à développer cette histoire.

par NENETTE29
Los Angeles VIP, Tome 3 : Éternité Los Angeles VIP, Tome 3 : Éternité
Vanessa Fewings   
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-aXn

{Marina}

La fin du deuxième tome de Los Angeles VIP m’avait laissée sur ma faim. J’étais curieuse de découvrir ce que Vanessa Fewings réservait à nos trois héros et je me suis jetée sur L’éternité dès sa sortie.

[...]

Je me suis régalée pendant ma lecture de L’Eternité et Vanessa Fewings m’a fait passer un très bon moment avec les trois tomes de Los Angeles VIP.
Tout n’est pas parfait, loin de là. Les clichés sur la richesse de Richard et Cameron pour souligner les origines modestes de Mia m’ont souvent fait lever les yeux aux ciels… Tout comme j’ai eu un peu de mal à adhérer au triangle amoureux et à comprendre les sentiments ambigus que les héros ont les uns pour les autres. Certains passages m’ont semblé « brouillon », et beaucoup absolument pas crédible.

Et pourtant, je me suis attachée aux personnages…. J’ai craqué pour Cameron, j’ai eu de l’affection pour Mia et Richard était touchant. Tout comme j’ai été embarqué par l’érotisme de cette romance et l’intrigue de ce livre.

A tel point que j’étais désolée d’arriver à fin de L’Eternité ! Je crois que la série Los Angeles VIP contient 7 tomes et je suis impatiente de lire la suite.
Hell's Horsemen, Tome 3 : Inaccessible Hell's Horsemen, Tome 3 : Inaccessible
Madeline Sheehan   
Tegen et Cage sont des personnages horripilants ! Bouh !
Tegen est une chieuse, une emmerdeuse de première, qui ne sait pas parler sans hurler et dire des insanités. Elle est vulgaire et pénible. Vraiment pénible. Elle ferait peur à un Pitt-Bull enragé.
Cage est un connard prétentieux. S'il est un poil mieux que son père, il en suit la trace tout de même ! Vaut mieux pas trop s'y frotter car il serait vite fait à vous mettre une tatane. Il est colérique, violent, arrogant, queutard, sexiste... etc...
Bref, de beaux portraits que je vous dresse là, non ??
Nous sommes d'accord. Ce sont des merdeux... comme tous les personnages de cette série !

Je me suis une nouvelle fois régalée ! J'ai adoré Tegen et Cage.
Comment ça, je me contredis ? Oui... mais non. Enfin... peut-être, mais j'ai des excuses :
Premièrement, je suis une fille. (On dit bien qu'une fille est toute en contradictions, non ?)
Et deuxièmement ce n'est pas de ma faute si Madeline Sheehan est un génie !! Elle arrive, par je ne sais quelle magie, à sublimer ses personnages : ils sont horribles, oui, mais sublimement horribles. Connards aussi, mais sublimement connards etc... Ils sont sublimement imparfaits !! Et au final, on ne peut que les adorer !

Pour vous dire à quel point l'auteur a du talent, vous vous souvenez de Dirty, le cracra du club ? (d'où son surnom).
Il est sale, il pue, il est vulgaire, dégue, repoussant, cinglé... Eh bien, une partie de ce tome lui est consacrée (avec Ellie, la copine de Danny).
Croyez-le ou non, mais Dirty est le personnage le plus incroyable de cette série ! Il m'a terriblement touchée et émue. C'est inimaginable ce que Madeline a fait de lui, ce qu'elle arrive à nous faire ressentir pour lui alors qu'il est si déglingué ! Je suis époustouflée par ce que j'ai lu.

En bref ? Une double histoire, celle de Tegen et Cage et celle de Dirty et Ellie, qui nous sort une nouvelle fois de notre zone de confort, qui est dure, impitoyable, violente, dérangeante et... SUBLIME !

Avis complet sur http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/11/hells-horsemen-t3-inaccessible-de.html

par toutoun
Hell's Horsemen, Tome 1 : Indéniable Hell's Horsemen, Tome 1 : Indéniable
Madeline Sheehan   
Pitié, flinguez moi.

En finissant ce livre, j’ai juste eu l’impression de sortir tout droit des enfers. Ce livre est un cauchemar. Une horreur. J’ai très rarement lu un truc aussi écoeurant et infâme. Ce livre est une insulte à toutes les femmes de la terre. C’est vulgaire, c’est cru, c’est écoeurant. Ce roman commence super bien, avec un début génial, et puis ça vire à l’enfer, ça part complètement en cacahuète et ça devient juste un grand n’importe quoi.

Eva est la fille d’un gangster, chef de son clan. Elle vit au milieu des assassinats de rues, des contrats de morts et de trafiques de drogues. A l’âge de 5 ans, alors qu’elle rend visite à son père en prison, elle rencontre Deuce, 23 ans. Un lien se crée, un lien que Deuce ne peut expliquer. Ils se retrouvent bien des années plus tard, alors qu’Eva est une jeune femme et alors leurs chemins se croiseront, se sépareront mais envers et contre tout, ils s’aiment, à la folie…

Ces dernières années, on a eu une hausse immense de romans qui porte sur le BDSM et le fantasme de soumission. Ce livre n’a rien d’une lecture BDSM mais elle parle du thème de la soumission. Etant moi-même frivole des romans BDSM/Soumission, j’ai lu Fifty Shades, Crossfire, Beautiful Bastard, etc et ce sont des romans que j’ai adorée, je suis donc fane et très ouverte d’esprit à ce sujet. Mais dans ce roman, ce n’est plus de la soumission. C’est de l’esclavagisme, c’est de l’asservissement totale, mental et physique. Cela m’écoeure que ce soit une femme qui ait écrit un roman comme celui là, car dans ce livre, la femme n’est rien qu’un objet entre les mains des hommes, elle est trompée, rabaissée, humiliée, et c’est normal, y’a rien à redire là-dessus, elle doit penser comme son homme lui dit de penser et surtout ne jamais l’ouvrir. Bordel, mais c’est quoi ça ? Ce roman humilie les femmes, les rabaisse au rang d’animal, il n’y à rien d’excitant là dedans, c’est pervers, malsain, écoeurant et monstrueux.

Eva, l’héroïne, est la femme la plus stupide que j’ai jamais vue de ma vie. Elle se fait violer, battre, humiliée, asservie… et elle en redemande. Elle aide l’homme qui lui fait, elle ne le lâche pas, mais bordel faut être cinglée pour se faire maltraiter des manières les plus abominables qui soient et revenir constamment vers cet homme, se battre pour cet homme ! Cet homme en question, c’est Frankie, troisième personnage principal de l’histoire et juste un véritable psychopathe, un malade mental terrifiant. Quand a Deuce, le héros… Il m’a écoeurée. Il dit aimer Eva, mais ça ne l’empêche pas d’aller coucher avec des tas d’autres femmes, [spoiler]alors même que sa précieuse Eva est enceinte.[/spoiler] Et il considère cela comme normal, y’a rien de mal là dedans. C’est à vomir. Et tout les hommes pensent ainsi dans ce roman, tout les hommes du gang, y en à pas un qui trompe pas sa femme, qui la rabaisse pas, non ils sont tous comme ça ! Mais bordel, c’est abominable ! Il y a plusieurs couples secondaires dans le roman, qui marche au même pas que Deuce et Eva : se croise et s’éloigne, ils couchent, l’homme trompe la femme, l’humilie, elle part, elle revient et ça recommence. En dehors de cela, le livre est tout aussi horrible de par le trop plein de sexe, il n’y à que du sexe dans ce livre, du sexe même pas sensuel où érotique, juste du sexe cru et dégoûtant, des viols, etc. L’auteur a complètement oublié son thème de gangster, le délaissant pour ne parler que de coucheries, de manipulations et de tromperies. Il y a aussi quelque chose qui ne va pas dans l’écriture. A chaque chapitre, elle fait sauter plusieurs années. Au final donc, tout va bien trop vite, et ça enlève le peu de profondeur qu’aurait pu avoir le roman. En bref, vous l’aurez compris, ce roman est pire qu’une déception, c’est une abomination, car c’est un rabaissement totale de la femme, en lisant ce livre on n’apprend qu’une chose que les femmes sont des objets dont les hommes peuvent faire ce qu’ils veut. Et l’auteur a choisi de montrer tout ce qui peut arriver de pire alors. L’histoire en devient écoeurante et inintéressante, la romance ne se fait presque plus ressentir, je ne mets pas la pire note à ce roman uniquement à cause des 100 premières pages qui était très bonne et laissait prévoir à un bon départ. Dommage qu’ensuite tout s’écroule. J’ai juste envie de rencontrer Madeline Sheehan pour lui demander « Mais bordel, qu’est-ce qui t’est passé par la tête d’écrire un truc comme ça ? ».

Vous l’aurez compris, pour moi ce livre est abominable et traumatisant, et je ne vous le conseille pour rien au monde.

Passion en Backstage, Tome 3 : Cool Pulsations Passion en Backstage, Tome 3 : Cool Pulsations
Jamie Shaw   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2018/07/passion-en-backstage-tome-3-cool.html

Nouvelle plongée dans l’univers des Last Ones to Know. J’apprécie tellement ce groupe, ils sont tous si attachants tous autant qu’ils sont.
Avec Cool Impulsions, on fait un petit retour en arrière et un parallèle avec les événements passés lors du précédent roman et on suit la nouvelle rockeuse Kit. Elle m’avait beaucoup intrigué dans le précédent roman, j’avais hâte de voir ce qu’elle nous cachait et je n’ai pas été déçue.

Jamie Shaw n’a pas son pareil pour nous plonger dans son monde. Cette passion pour la musique est saisissante et on vibre réellement avec ses personnages dès qu’ils s’expriment sur ce que la musique représente pour eux, ce qu’ils ressentent à jouer avec leurs instruments de prédilection. Pour Kit et Shawn il s’agit de guitare et pour le coup ils s’entendent parfaitement bien à ce sujet. Pour d’autres par contre...

Kit a une personnalité vive, pétillante, un peu borderline. Elle est entourée depuis toujours de testostérones. Entre son jumeau et ses trois frères aînés, il a bien fallu qu’elle trouve sa place et s’impose. Et voilà qu’elle se retrouve en plus avec quatre nouveaux mâles de plus dans son quotidien.

Elle a un objectif précis, percer dans la musique. Si en plus ça se fait avec les Last Ones c’est encore mieux. Mais se retrouver si proche de Shawn ne va pas être aussi évident qu’elle le pensait.

Tout le long du roman, on se retrouve confronté à beaucoup de mensonges, beaucoup de non-dits. Kit jongle tant bien que mal entre l’inquiétude qu’elle ressent pour son jumeau qui vit une période délicate, le désir qu’elle éprouve pour Shawn alors qu’elle devrait le détester, les mensonges qu’elle débite à tout le monde pour ne pas subir la sur-protection de ses frères. C’est entêtant et assez prenant. Mais forcément à un moment donné, les choses dérapent. Elles dérapent toujours.

J’adore ce qu’a fait l’auteure avec cette saga, j’aime son humour, sa douceur. Même si l’amour est un élément de base, je trouve que l’amitié a une part très important encore une fois. La relation entre Kit et Kale son jumeau est si forte, ils se soutiennent coûte que coûte même si l’autre est dans le faux. Kit se lie aussi d’amitié avec Leti, mais rien d’étonnant finalement quand on connaît le contexte.
Et puis, les liens se tissent avec les musiciens et c’est tellement naturel. Forcément, on s’éclate à suivre tout ce petit monde.

Bon, je n’en oublie pas Kit et Shawn. Leur relation est complexe et pourtant si évidente. Ils ont tellement de choses à vivre, à se dire. Pourtant ils vont tout faire de travers. Ils vont batailler, se rapprocher et bafouiller.
Je n’aurai pas été contre le POV de Shawn mais cela aurait-il réellement été pertinent ?

Tous sont attachants et amusants, alors si vous ne vous êtes pas encore lancé dans cette saga, il est temps. Il me tarde de voir comment Mike va gérer Danica la maléfique, il est certain que Shaw nous met l’eau à la bouche avec son épilogue.
Légion, Tome 1 : Legio Patria Nostra Légion, Tome 1 : Legio Patria Nostra
Amélie C. Astier   
omme le titre et cette si belle couverture vous l'indiquent, cette histoire nous montre la vie et le parcours d'un soldat appartenant à la Légion Étrangère.
Mais avant de vous narrer l'histoire de Tristan, je tenais à vous parler justement de cette fameuse Légion Etrangère et des recherches absolument extraordinaires réalisées par l'auteur Amheliie.
J'adore lire une histoire qui présente les choses « réelles ». Par réelle, j'entends bien entendu les choses de la vraie vie et non une histoire basée sur des faits réels, à ne pas confondre.
Ici, dans cette histoire Amheliie nous fait découvrir ce qu'est la Légion. On en entend souvent parler, mais sans vraiment savoir le pourquoi du comment. J'avoue que personnellement j'ai toujours été fascinée par le défilé de la Légion Etrangère lors du 14 juillet, mais je ne me suis jamais posée de question sur ces hommes, à savoir pourquoi la barbe, pourquoi cette marche lente etc. Et bien, là, ce défilé n'a plus de mystère pour moi, parce que grâce à toutes les annotations et recherches d'Amheliie, je sais tout...
Bref, je ne vais pas vous donner tous les détails se rapportant à la Légion, parce que ma chronique ferait 20 pages, mais voilà, vous savez qu'en plus de la romance de cette histoire, vous apprendrez comment fonctionne la Légion et ce qu'endure les Légionnaires au quotidien.
Mais pour en revenir à ce qui vous intéresse le plus, mes chères lectrices, je vais vous parler de l'histoire de Tristan et de Ezra. Une histoire peu banale pour nous mais une histoire certainement très particulièrement « vraie » pour les femmes de militaire.
Un regard, une rencontre, une seule nuit et tout s'enchaîne. L'alchimie est là et ne s'éteindra jamais. Je ne vais pas vous décrire point par point la relation entre Tristan et Ezra, sinon où serait le suspense ? Ce que je peux vous dire, c'est que vous passerez par des émotions incroyables. Vous vivrez à travers les yeux des protagonistes une histoire hors norme. Vous allez avoir peur pour eux, pour Tristan, vous allez être triste mais vous allez également voyager. Vous voyagerez avec Ezra, photographe de métier pour divers magazines de voyage qui parcours le monde à la recherche d'endroits insolites tous plus magnifiques les uns des autres, mais vous voyagerez également avec Tristan lorsqu'il sera en OPEX (entendez ici Opération Extérieure). Mais vous voyagerez aussi en découvrant la Corse et plus particulièrement Calvi où habite Ezra et où se situe la base du régiment.
Bref, vous l'aurez compris, j'ai été conquise. J'ai été happée par l'histoire, impossible d'arrêter ma lecture, je vivais à travers eux, je ressentais leurs émotions, j'imaginais Tristan dans les zones de combat. Je pensais à ce qu'il se passe pratiquement quotidiennement dans notre vie maintenant. Vous imaginez les départs des hommes pendant que les familles restent là dans l'attente, parfois plusieurs mois et à ce moment bien précis, vous leur donnez le respect qu'ils méritent, autant les soldats que leur famille.
C'est donc sur ces derniers mots que je termine ma chronique. Vous me direz peut-être que je n'ai pas parler beaucoup de Tristan et Ezra, mais je vous répondrai que leur histoire ne se raconte pas... Non, elle se vit, on s'en imprègne. Donc si mon avis vous a plu, n'hésitez pas une seule seconde et foncez. Pour ma part, maintenant j'attends le tome 2 comme jamais !
Et juste une chose encore à vous dire : si un jour, j'ai le plaisir de partir en Corse, je me promets d'aller à Calvi pour la beauté du paysage décrit par Ezra mais aussi de me rendre à la base militaire pour découvrir un peu l'univers des Légionnaires.
Merci Amhéliie !! Merci pour ta plume, merci pour tes recherches, merci pour ton imagination, merci pour le temps passé, merci de nous faire rêver.

https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/09/18/l%C3%A9gion-legio-patria-nostra-amheliie/
Passion en backstage, Tome 1 : Rock God Passion en backstage, Tome 1 : Rock God
Jamie Shaw   
http://book-dreamer.fr/mayhem-jamie-shaw

Quand Rowan arrive à son premier cours de Français de l’année, elle est loin de s’attendre à la surprise qui l’attend. Quand Adam Everest entre dans la salle, son cœur s’arrête de battre. Adam, le leader de The last one to know, le groupe de musique qu’elle est allée voir en concert avec sa meilleure amie, ce même soir ou elle a découvert que son petit ami la trompait, et qui est le soir ou Adam l’a consolé , rebaptisé Peach, et promit qu’ils se reverraient. Mais Rowan est partit avant la fin du concert, laissant derrière elle un Adam qui cherche désespérément sa Peach.

Pourtant Adam ne la reconnait pas. Il faut dire que notre Cendrillon d’un soir a retrouvé sa tenue de Geek, qui lui permet de se camoufler dans le décor! Mais quand Adam est en passe de se faire renvoyer du cours pour ses mauvais résultats, Rowan se porte tout de suite volontaire pour être sa tutrice. Le problème? Les garçons ont des concert le week-end et Rowan doit donc les accompagner, et elle craint d’être découverte, ce qui bien sûre, arrive! C’est l’un des garçons du groupe qui la trahit lors d’une soirée trop arrosée, et Adam est plus qu’heureux de retrouver sa Peach! Mais même si Adam essaye d’instaurer une relation charnelle entre eux, Rowan tient à ce qu’ils restent amis.

De retour chez eux, Rowan se retrouve à la rue vu qu’elle vivait avec son copain avant que celui-ci la trompe. Adam lui propose donc de rester chez lui. Ils finissent donc par vivre ensemble, dormant même dans le même lit, et Royan devient un pilier du groupe d’amis. Mais Adam est amoureux de sa Peach, et il compte bien le lui faire comprendre!

par Lilyanna
Nuits blanches, Tome 1 : Malgré nous Nuits blanches, Tome 1 : Malgré nous
Lilah Pace   
Lecture en demi-teinte pour ce premier opus de la duologie « Nuit Blanches ».

On entre directement dans le vif du sujet dès les premières pages du livre. Le prologue (sauter l’avertissement qui spoil tout) dévoile instantanément de quoi va traiter ce livre. Il est encore tant d’arrêter à ce niveau si le sujet vous met mal à l’aise.
Rien de Dark ici, seulement un fantasme qu’ont beaucoup de femmes mais qui reste tabou malgré tout. C’est ce qui rend ce livre intéressant, ce fantasme, ce besoin étrange de vivre sa sexualité d’une certaine façon et comment.
On plonge de pleins pieds dedans, les premiers chapitres s’enchainent et on suit notre héroïne dans ses pulsions avec un homme dont elle ignore tout. C’est à la fois presque dérangeant et agréable à lire, c’est innovant dans le domaine de la romance et notre curiosité est piquée au vif. On se pose des questions sur elle, sur lui surtout et à mesure que le livre avance les révélations se font tout comme le rapprochement des héros.
Et c’est là où le bât blesse. La première partie est très prenante, la seconde devient facile et presque sans intérêt tant la romance est plate. Le sujet est pourtant surprenant, mais quand l’amour s’en mêle et que l’homme devient plus qu’un inconnu, le charme se rompt. Tous les codes d’une romance lambda arrivent et s’enchaînent et après l’intensité du début, c’est un soufflet qui retombe. Moins d’intérêt pour les héros, des schémas qu’on devine et une intrigue amoureuse inexistante. Pour un livre basé uniquement sur cet aspect, c’est complétement dommage. Il manque l’étincelle au-delà du sexe et de ce fantasme, le truc en plus qu’il aurait dû amener ne tient pas sur la longueur et on referme le livre en étant sceptique pour le second tome.
Cependant, les réflexions sur ce fantasme tabou, la façon dont l’héroïne le vit sont traités de façon remarquable, sur les deux points de vue. Ce n’est pas facile de faire face à des choses qu’on juge sois même honteuses, dont on voudrait se débarrasser mais qui nous colle à la peau aussi profondément que ce qu’on est. La façon dont l’auteur l’a amené, en choisissant cette histoire pour son héroïne est parfaite. Ça conduit aux questionnements, que ce soit pour elle ou pour lui, pour qui c’est plus complexe de se mettre à sa place. La psychologie propre à chacun d’eux est intéressante et abordée de façon différente selon le vécu des deux protagonistes. C’est le point fort du livre et malheureusement le seul.
L’écritures est fluide, facile à lire, le style est simple et dynamique, les descriptions sont assez riches et les dialogues ont du sens. On plonge avec facilité dans les décors du Texas et le sexe est détaillé avec ce qu’il faut de piquant sans en faire des tonnes.

En bref, une histoire en deux temps : l’un excitant, l’autre frustrant.

par marina34