Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Before : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
La Fille de papier La Fille de papier
Guillaume Musso   
CE LIVRE:WOUAH!!je ne m'attendais pas à ça, je ne sais même pas comment décrire ce que j'ai ressenti en le lisant. D'abord, c'est le premier livre de Musso que je lis (donc je ne connaissais pas sur quel genre de lecture j'allais tomber) ensuite je ne pensais pas être a ce point subjugué par l'histoire, tout m'a plu: les personnages(les principaux et même les autres) on apprend tellement sur tout le monde. Carole et Milo m'ont beaucoup touché! Et puis une fin aussi belle qu'inatendue, j'avais les larmes aux yeux!!
J'ai été réellement emporté, je ne voulais plus poser le livre: une histoire tellemnt originale qui vous tiens en haleine jusqu'au bout!

par Misslilly
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34
Before After, Saison 1 Before After, Saison 1
Anna Todd   
J'ai débuté cette lecture par plaisir de retrouver Tessa et surtout de comprendre le Hardin de Before After! Et je dois dire que j'ai eue une très agréable surprise! Non seulement, cela permet de mieux connaître les vies des personnages secondaires, mais surtout d'être dans le vécu d'Hardin lors du premier tome de cette bouleversante et marquante saga! Premier tome clé et où on se demande je ne sais combien de fois "mais comment peut il lui faire cela!".
J'attendais un livre tout en sentiments négatifs, plein de colère et de résignation quand à son avenir, et c'est exactement le contraire que j'ai découvert; un récit plein d'émotions et où finalement notre héros voit en Tessa et à travers les sentiments naissants qu'il lui porte, l'espoir qu'il croyait perdu d'être un jour heureux.
Before After, Saison 2 Before After, Saison 2
Anna Todd   
Très déçue également. Le tome 1 est pourtant très bien mais le tome 2 nous fait penser à quelque chose de fait à la va-vite. Les moments les plus importants sont supprimés. J'aurais tant aimé connaître les pensées d'Hardin quand il se réveille sans Tessa cette fameuse première nuit chez Ken. J'aurais aimé savoir ce qu'il ressentait quand il lui a crié "je t'aime" devant la fraternité et aussi je pense que la scène la plus importante est celle du parie. Je ne comprends pas qu'ils aient pu supprimer ce passage
Les lecteurs avaient besoin d'avoir le ressenti d'Hardin à ce moment là quand il montre le drap. Au lieu de ça on lit Zed un an après où est l'intérêt ! !!

par laeti2183
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle