Livres
511 346
Membres
521 982

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tatsuki Fujimoto

107 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
44 lecteurs
Or
144 lecteurs
Argent
75 lecteurs
Bronze
66 lecteurs
Lu aussi
62 lecteurs
Envies
49 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
8 lecteurs
PAL
46 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.96/10
Nombre d'évaluations : 119

0 Citations 46 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Tatsuki Fujimoto

Sortie France/Français : 2020-09-02

Dernier livre
de Tatsuki Fujimoto

Sortie France/Français : 2020-07-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-05-29T13:44:32+02:00
Fire Punch, Tome 7

Le résumé le dit bien : Agni s’enfonce dans une folie suicidaire. Il se coupe au couteau, à la tronçonneuse, mais sa chaque fois, la phrase « tu dois vivre » revient le frapper et active vitesse grand V sa capacité de régénération. Le mal qu’il s’inflige le rend encore plus tordu. Il est loin, le petit innocent du premier tome.

Et les conséquences ainsi que les dommages collatéraux de la puissance des flammes du « seigneur Agni », reviennent sur le devant de la scène. Ces dommages collatéraux se nomment « les Enragés ». Ils ont tout perdu par sa faute, bien que ça n’ait pas été volontaire et prémédité, et veulent sa peau. Ils sont l’opposition de la secte de l’agnisme qui n’a cessé de croître après toutes ses années, nourrit par Sun qui a bien poussé et est devenu dans un genre un sacré cinglé.

Rien de pire qu’un fanatisme doté de pouvoir immense.

Et faisant une boucle particulière symbolique, où on avait vu la série commencé par de l’inceste par rapport aux sentiments que Agni et Luna se portaient, l’auteur rejoue ce morceau, bien que Judah ne soit pas liée à Agni, cela pourra sembler bizarre à certains.

Pour finir, dans tout ce bazar, l’opération : « arbre gigantesque pour sauver le monde » reprend .

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/05/28/fire-punch-tome-7/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-05-29T20:24:17+02:00
Fire Punch, Tome 8

Le moins que l’on puisse dire de cette saga qui se clôture à ce 8e volume, c’est qu’elle est restée, jusqu’à la fin, originale, imprévisible et complètement perchée.

De nombreux mystères restent sans réponse, mais peut-être que le but de l’auteur était justement de prolonger ce monde mystique jusqu’au summum. Ce qui est réussi pour le coup.

Peignant une vision bien pessimiste de l’humanité qui ne cesse de se détruire, de s’entre-tuer et de perpétrer les mêmes erreurs passées, en mettant l’espèce humaine sur le bord de l’extinction, en ne cessant de pousser la Terre à l’agonie jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus, l’auteur, à travers Agni qui semble une constante intemporelle, à montrer bien des choses.

Un personnage au premier abord naïf et bon, s’est retrouvé gangrené jusqu’à la moelle, en récoltant toute la lie dont l’être humain est capable en lui, perdant son identité sans cesse et se cherchant toujours, nageant dans la folie constamment, même quand il pense avoir atteint un point de stabilité.

Et puis enfin, à l’usure de tous les rôles qu’il a porté sans savoir réellement qui il était, jouet de la vengeance et de la destruction, l’auteur conclu son manga de façon tout de même assez poétique et spectaculaire.

D’une manière assez triste aussi, ne serait-ce parce qu’avec du recul, tout ce qu’Agni a pris comme coups émotionnels, ne peuvent rendre qu’une image pathétique et malheureuse de cet enfant ayant grandi trop vite. N’ayant en fait, jamais vraiment achevé sa maturité.

Certaines scènes sont à l’image d’un film : explosives. Et la fin qui ne contentera clairement pas tout le monde, ne m’a pas déplu. J’étais éberluée, car je n’avais pas du tout vu venir ça. Mais l’aspect métaphysique qu’il a décidé de faire prévaloir dans son manga ne m’a pas dérangé. ça change de d’habitude, et ne serait-ce que pour cette pointe bien particulière d’originalité et de cette manie à aller à contre courant qu’a l’auteur, j’ai apprécié ma lecture.

Difficile d’en parler, mais vraiment jusqu’au dernier tome, il aura pris tout le monde à contre-pied.

Et étonnamment, Tatsuki Fujimoto à l’air d’être un grand romantique.

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/05/29/fire-punch-tome-8/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mielouw 2019-07-22T08:20:27+02:00
Fire Punch, Tome 8

Il m'a fallu un certain temps pour digérer ce tome. Ce matin, je l'ai même feuilleté à nouveau pour être certaine de tout saisir (bien que plusieurs éléments m'échappent toujours).

Dans l'ensemble, les dessins m'ont paru un peu plus soignés que d'habitude. En tous cas, certaines images avaient franchement un beau crayonné (relevant peut-être davantage de l'esquisse que du réel dessin, mais puisque j'adore les esquisses, ça tombe plutôt bien pour moi), même si d'autres étaient... incompréhensibles.

Quant à la fin de cette histoire... que dire ? Je ne sais pas.

Spoiler(cliquez pour révéler)Franchement, j'ai eu beau relire, je ne suis pas certaine d'avoir tout compris. A moins que la froidure ressentie par Luna à la fin du tome soit finalement le commencement de tout et la raison qui a fait du monde de Fire Punch ce qu'il était ? Sur ce point, si je dois admettre ne pas être tout à fait certaine d'avoir tout saisi, je dois bien reconnaître que la fin reste touchante et plutôt pertinente (exception faite du côté cinéma, qui me dépasse toujours un peu...).

La fin rattrape un peu le ressenti général que j'avais sur la série, ces derniers tomes, mais il n'empêche qu'à mes yeux, le potentiel du premier tome a été gâché. De fait, j'aurais tendance à ne pas vraiment recommander cette lecture. Ou en tous cas, à ne pas payer la collection.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louji 2019-09-11T17:55:44+02:00
Fire Punch, Tome 8

Ça fait des mois que j'attendais de lire la fin (le temps que l'amie qui me les prête l'achète :') ) de FP et de savoir où allait nous emmener cet univers de dingue. Le T7 m'avait mise vraiment mal à l'aise, en exhibant les pires facettes de l'humanité. Ce tome, pas moins violent, a néanmoins été plus soft sur l'aspect glauque.

J'avoue avoir eu un peu de mal à me remettre dans l'histoire, mais, passées les 1e pages, l'attrait pour cet univers mystérieux et pour le devenir des personnages est rapidement revenu. J'ai retrouvé avec plaisir Agni, Sun, Judah… Chacun a évolué et s'est adapté au chemin où la vie l'a mené : ils sont loin des personnages qu'ils étaient lors de leur 1e apparition et certains ont eu une destinée radicale, à des milliers de km de ce qui semblait les attendre. C'est l'un des aspects sympatoches du manga : l'évolution des personnages. Rien que pour le protagoniste, Agni, qui passe par différents statuts sociaux : misérable, victime, assassin, divinité, individu lambda… C'est déroutant et impressionnant de voir la construction d'Agni par le biais des autres personnages et la façon dont chacun veut le voir. Concernant Judah, le doute qui persiste jusqu'à la fin ne m'a pas plus gênée et j'ai bien plus apprécié son personnage, moins froid, plus actif que passif, dans le T8 que dans les précédents.

Question intrigue, les choses vont vite dans ce tome (même si FP a la bonne habitude de ne pas traîner en longueur) et on est happés par la dernière course désespérée et ultra-violente d'Agni. Ce personnage qui était au début très humain derrière sa carapace de souffrance éternelle en devient une espèce de robot à but unique qui ne prend plus en considération les éléments extérieurs à son existence. La fin est étrange, mystique, poétique, amère et douce, dans la même lignée que la série. Je n’ai pas été déçue par cette fin, malgré son côté étrange, car elle me semblait juste, pertinente et cohérente par rapport à toute l'histoire précédente. Le dessin est toujours aussi plaisant, à la fois brouillon et sévère, effacé et détaillé.

Bref, je suis contente d'avoir terminé cette série et je la garderai en tête pour son originalité, sa remise en question, son aspect loufoque et interrogateur sur l'humanité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2019-11-04T22:13:43+01:00
Fire Punch, Tome 1

Je préfère ce tome au manga One punch man au niveau de l'histoire, j'ai bien aimé. On va lire le tome 2 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2019-11-04T22:15:41+01:00
Fire Punch, Tome 2

Je pense m'arrêter là, c'est sympa mais je ne comprend pas tout dans ce manga, je verrai pour continuer plus tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marlene2303 2020-03-10T10:58:59+01:00
Chainsaw Man, Tome 1

http://encore-un-manga.com/2020/03/chainsaw-man-t01-tatsuki-fujimoto.html

Chainsaw man signe le grand retour de Tatsuki Fujimoto, c'est un euphémisme de dire que la saga est très attendue du public français. N'ayant pas lu Fire punch, ce fut une totale découverte du style du mangaka. Le constat est sans appel, c'est une réussite !

Les premières pages donnent le ton, Denji est un jeune homme qui peine à joindre les deux bouts, son job de Devil Hunter lui permet d'avoir de l'argent facile, mais ses dettes colossales l'entraînent dans une situation inconfortable. Denji est un héros déjanté que j'ai adoré suivre dans ce premier opus explosif. Je me suis totalement prise au jeu, les graphismes sont agressifs, chaque page apporte son lot de surprise et le lecteur ne peut clairement pas anticiper l'évolution de l'histoire.

Violence, scènes de combats explosives, humour et séduction sont au rendez-vous. Un mélange détonnant, n'est-ce pas ? C'est très certainement ce qui fait l'originalité du scénario. Les personnages sont complètement barrés. Denji est un homme simple, ses rêves le sont tout autant. Qui n'aimerait pas manger une bonne tartine de confiture tout en se délectant d'un décolleté bien fourni ? Denji est un personnage qui arrive à séduire le lecteur, pour plusieurs raisons, il excelle dans son job de Devil Hunter et sa fusion avec Pochita son fidèle compagnon en fait un sur-homme dangereux.

Niveau graphisme, on en prend plein les yeux. Il y a une réelle différence entre les scènes du quotidien et les combats où Denji se transforme. Il n'en reste pas moins humain la plupart du temps... Quand une organisation de Devil Hunter souhaite le recruter, Denji n'y voit que les avantages... Saura-t-il déjouer les pièges qui se dresseront sur son chemin ? Le style du mangaka ne manque pas d'audace. C'est violent et déjanté. Le rythme est vraiment équilibré, on découvre l'univers page après page, avec une furieuse envie de découvrir la suite.

C'était réellement une nouveauté pour moi que de lire ce genre de manga. Je ne pensais pas être aussi réceptive à une telle histoire, et pourtant le mangaka a réussi à me surprendre. Le scénario n'est pas dénué de réflexion et c'est ce qui apporte de la profondeur à l'histoire. Il ne s'agit pas que d'une succession de scènes gores. Tatsuki Fujimoto nous donne une intrigue qui met en relief les rêves de notre héros.

En bref, un premier opus efficace, qui donne le ton et qui nous permet de faire connaissance avec des personnages totalement barrés. Le coup de crayon du mangaka est percutant, les graphismes nous en mettent plein la vue. L'intrigue est prenante et l'humour apporte un côté léger et décalé qui m'a bien plu. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de Denji.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mister-Lone 2020-03-18T19:42:11+01:00
Fire Punch, Tome 1

J'ai lu les 8 tomes de Fire Punch. Cette histoire ne plaira pas à tout le monde et pourra en déstabiliser plus d'un. J'ai vu pas mal de critiques selon lesquelles cette histoire est tantôt excellente tantôt mauvaise et je ne suis pas d'accord, je l'ai trouvé très bonne de bout en bout avec évidemment des moments plus importants et des moments d'accalmie. Fire Punch parle de l'identité, les croyances que l'on a à propos de notre identité, personnelle, collective, humaine et aussi du sens de nos actions, de la vanité des choses. De notre tendance à toujours reproduire les mêmes erreurs en tant qu'espèce et des cycles de haine, de violence engendrés par nos instincts. Je ne suis pas sûr d'avoir compris tout ce que l'auteur a voulu faire passer, mais c'est une bonne oeuvre de fiction. Réservée à un public averti.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lag123 2020-04-02T16:03:09+02:00
Fire Punch, Tome 1

Un tome percutant et dérangeant. L'univers post apocalyptique est bien pensé mais les dérives de la société sont extrêmes. Trop extrêmes à mon sens pour que je continue cette série.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LivreSansFin 2020-05-07T01:42:42+02:00
Chainsaw Man, Tome 1

Je suis perplexe, ce n'est pas du tout une histoire qui m'a captivée. Et l'objectif de Denji est très réducteur envers les femmes, ça me gêne énormément.

Afficher en entier

Dédicaces de Tatsuki Fujimoto
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

KAZE : 8 livres

Kazé Manga : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array