Livres
511 498
Membres
522 132

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Olivier Norek

1 037 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Olivier Norek est lieutenant de police à la section Enquête et Recherche de la Sous-Direction de la Police Judiciaire (SDPJ) en Seine Saint-Denis (93).

Après deux ans dans l'humanitaire, il devient gardien de la paix à Aubervilliers, puis rejoint la PJ au service financier puis au groupe de nuit chargé des braquages, homicides et agressions.

Après avoir réussi le concours de lieutenant, il choisit Bobigny au sein du SDPJ 93, à la section enquêtes et recherches (agressions sexuelles, enlèvement avec demande de rançon, cambriolage impliquant un coffre-fort…).

Il écrit quelques textes et participe en 2011 à un concours de nouvelles. Il décide de se mettre en disponibilité pour écrire son premier roman "Code 93", un polar réaliste qui nous plonge dans le quotidien des policiers en Seine-Saint-Denis.

"Territoires", présenté en exclusivité à l’occasion de ce 6ème Festival International des Littératures Policières de Toulouse Polars du Sud, est la suite de "Code 93".

Il a travaillé à l’écriture de la sixième saison d’Engrenages

Les droits de ses romans sont déjà acquis en vue d’être portés à la télévision pour y être déclinés en série.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
434 lecteurs
Or
685 lecteurs
Argent
389 lecteurs
Bronze
182 lecteurs
Lu aussi
204 lecteurs
Envies
647 lecteurs
En train de lire
57 lecteurs
Pas apprécié
19 lecteurs
PAL
678 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.18/10
Nombre d'évaluations : 801

1 Citations 446 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Olivier Norek

Sortie France/Français : 2020-06-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Florej 2020-06-07T14:52:49+02:00
Entre deux mondes

Un bon roman policier, même si j'ai moyennement accroché à l'intrigue j'ai beaucoup aimé les personnages et leur histoire. Je trouve que les mots et les situations sonnent justes, et reflètent bien la difficulté de la prise en charge des migrants à Calais. Entre déshumanité et sentiment d'abandon, les rapports humains solidaires peuvent toujours se frayer un petit passage pour apporter une once d'espoir. Mention spéciale pour les remerciements de l'auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sidney86 2020-06-14T14:04:33+02:00
Entre deux mondes

Je comprend les évaluations données pour ce livre. Elles sont méritées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sidney86 2020-06-14T14:07:13+02:00
Surface

Quel plaisir de tomber sur un polar de ce type.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2020-06-15T14:56:52+02:00
Regarder le noir

Ouvrez grand vos yeux et regarder le noir !

Sous la direction d'un blogueur passionné, Yvan Fauth, douze grands noms du noir nous ont concocté onze nouvelles palpitantes et noires à souhait.

Après l'ouïe, le thème du précédent opus, nous avons ici affaire à un autre sens, la vue. Une thématique qui englobe bien des choses et peut être déclinée de bien des façons, voir, regarder, être vu, les yeux, la couleur, le noir, la lumière, etc... Ca ouvre un vaste champ des possibles.

J'étais à la fois très intriguée de voir comment les auteurs, chacun à leur manière, allaient interpréter cela et en même temps je le redoutais, j'ai un peu de mal avec tout ce qui touche aux yeux. Un défi donc pour moi, je savais qu'il y aurait forcément des choses qui allaient m'horrifier. Je n'ai pas été déçue. Je ne nommerai pas les responsables, ni n'entrerai dans les détails pour ne pas vous spoiler mais certains m'ont bien épouvantée.

C'est Olivier Norek qui ouvre les festivités et donne le ton d'entrée avec une nouvelle qui vous laissera coi. Ca envoi du lourd.

Chacun a réussi l'exercice haut la main. Les nouvelles sont toutes différentes, très sombres pour certaines, glaçantes et avec une fin de dingue. De quoi bien nous retourner le cerveau. Je les ai toutes aimées, certaines plus que d'autres. J'ai eu le plaisir de retrouver des auteurs que j'adore et d'en découvrir trois que je n'avais encore jamais lus, Julie Ewa, Fabrice Papillon et René Manzor. Et je peux vous dire que ça m'a donné très envie de poursuivre ma découverte.

Je ne vais pas toutes vous les détailler pour vous laisser le plaisir de la surprise. Je vous livre mes préférées, celles d'Olivier Norek et de René Manzor. Mais juste une chose, M. Norek, encore un chat ? ;)

Une belle brochette d'auteurs pour ce recueil de nouvelles d'une noirceur abyssale, glaçantes, effrayantes, intenses et terriblement captivantes. A lire sans modération !

Merci à #NetGalleyFrance et à Belfond pour cette lecture.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cristaleyes 2020-06-17T17:35:48+02:00
Regarder le noir

Quel plaisir de découvrir la plume de certains auteurs, de relire d'autres déjà appréciés sur un thème imposé. J'ai vraiment aimé ce concept d'autant que le sujet donné offre un large choix de possibilités et chacun a su en tirer un angle différent.

Après, il est très compliqué d'évaluer un ouvrage de nouvelles écrit à plusieurs mains. Car les histoires sont tout de même inégales, si quelques unes ne m'ont provoquées aucune émotion, d'autres sont vraiment terribles et angoissantes !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-232 2020-06-17T19:02:15+02:00
Regarder le noir

C'est un excellent recueil de nouvelles écrites par des auteurs du noir avec pour thème la vision dans le sens large.

Vous aurez de la manipulation , de la folie , de l'angoisse, de la tension et des chutes qui vous mettrons KO.

Toutes ces nouvelles sont captivantes , certaines glaçantes, d'autres étonnantes.

Par exemple , je n'attendais pas Claire Favan dans ce registre.

J'ai découvert l'écriture de Julie Ewa et Johana Gustawsson qui m'ont toutes les deux remué les tripes. Je vais me pencher sérieusement sur leur bibliographie.

Amélie Antoine est une de mes autrices chouchou. Elle m'a encore touché , ému avec son histoire.

Je ne vais pas détailler chaque ressenti car j'ai passé un excellent moment avec tous ces récits. Mais s'il fallait vraiment que j'en choisisse trois ; cela serait celui d'Olivier Norek , machiavélique ; celui de Karine Giebel et Barbara Abel , duo qui détonne avec une histoire diabolique et celui de Réné Manzor , belle écriture cinématographique et belle découverte pour moi.

N'hésitez pas à lire ce recueil !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboule 2020-06-18T23:32:50+02:00
Surface

2ème roman de l'auteur et 2ème succès pour ma part ! Toujours du suspense mais surtout des personnages auxquels on s'attache énormément. L'intrigue est vraiment prenante et l'auteur a l'art de créer des ambiances réalistes et envoûtantes, on s'y croirait !

J'ai aimé suivre l'histoire de Noémie et ses réflexions quant à l'enquête tout au long de ma lecture, découvrir les habitants de ce village au fur et à mesure des découvertes. Je n'ai ressenti aucun temps mort, aucune longueur, c'est vraiment une lecture a recommander.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ladisabelle 2020-06-28T12:01:33+02:00
Territoires

C'est noir mais si juste ...aussi bien qu'un bon film...et ..mais à vous de plonger ... bonne lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Michel-12 2020-06-29T20:13:09+02:00
Surtensions

Dans Surtensions, pas de serial killer machiavélique, pas de truands hors normes, pas de supers flics, seulement la violence ordinaire celle du commun des délinquants présents dans les prisons françaises. Et pourtant Olivier Norek transcende le genre avec ses personnages en proie à leurs propres contradictions et face aux mesquineries au sein même de l’institution policière. Surtensions nous embarque vers le dégout quotidien de ce que l’on appelle parfois les faits divers.

Tout commence par l’enlèvement d’un jeune juif, une affaire de chantage et de parents au bord du gouffre. Des histoires de meurtres, de kidnapping, de braquage, mais aussi d’amour qui s’entrechoquent et font exploser les repères et les plus solides engagements. D’un côté ou de l’autre de la loi, que ce soit celui qui tient l’arme ou celui qui est visé, il n’y qu’un jeu perdant perdant, et des individus à jamais meurtris.

Olivier Norek n’est pas l’écrivain des enquêtes résolues, mais celui de la dure réalité. Celle de l’absence de vérité ou du dénouement final sans applaudissement des flics. Il va dans les profondeurs d’une brutalité actuelle sans fioritures, des noirceurs des quartiers sans droits au confinement, sans règles, des prisons surbondées. Vous l’avez compris, j’aime beaucoup les romans d’Olivier Norek.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslivresdeNancy 2020-07-01T11:36:11+02:00
Code 93

Cela fait un petit moment que j'ai envie de découvrir cet auteur. Alors voici chose faite avec "code 93" qui est le premier tome de sa saga "Victor Coste".

Victor Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93 depuis 15 ans. Lui et son équipe voient passer des nombreuses affaires particulièrement macabres.

Mais l'enquête qui s'annonce va réserver à Coste de nombreuses surprises avec la découverte du cadavre d'un homme émasculé qui se réveille subitement dans la salle d'autopsie et quelques jours plus tard, la découverte d'un homme carbonisé avec un portable qui sonne à l'intérieur de son corps.

Pour ne rien arranger, Coste reçoit des lettres anonymes qui lui sont personnellement adressées, le mettant sur la piste d'anciennes affaires non résolues, qui vont l'entraîner sur la voie d'un dossier Code 93...

J'ai adoré ma lecture.

Avec "Code 93", Olivier Norek nous entraîne dans une enquête haletante, passionnante et très réaliste avec des enjeux politiques intéressants. L'intrigue est très bien ficelée, sombre et brutale sans être pour autant gore.

Les gros plus de ce roman sont l'ambiance et le réalisme de cette histoire. Le 93 et les personnages que l'auteur nous dépeint ne sont pas du tout caricaturaux pour la simple et bonne raison que l'auteur est lui-même lieutenant de police. Chaque personnage est parfaitement décrit et a sa propre personnalité. Ils sont tellement humains que l'on ne peut que s'attacher à cette petite équipe qui est soudée, sympathique et un peu borderline.

Avec ce premier tome, je découvre la plume d'Olivier Norek qui est fluide et addictive. C'est rythmé avec des chapitres très courts. Malgré la noirceur de cette histoire, des touches d'humours sont présentes. On sent au travers de tous les détails le vécu et l'expérience de l'auteur dans la police.

En bref, un excellent premier tome que je recommande fortement si vous aimez les romans policier. Je lirai très prochainement le second tome qui est dans ma pal.

Lien chronique : https://les-livres-de-nancy.blogspot.com/2020/06/code-93-olivier-norek.html

Afficher en entier

On parle de Olivier Norek ici :

Dédicaces de Olivier Norek
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Michel Lafon : 5 livres

Pocket : 5 livres

Audible GmbH : 4 livres

France Loisirs : 1 livre

J'ai lu : 1 livre

Ookilus éditions : 1 livre

Lizzie - Univers audio : 1 livre

Points : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array